Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Barthès est un rigolo, mais aussi un sacré faux-derche... | Page d'accueil | Économise-toi, François ! »

mardi, 14 décembre 2010

Acheter français, acheter ebay, la rédemption...

Produire en France, a conclu François Bayrou à l'issue du Congrès du MoDem. D'accord. J'ajoute même mon grain de sel : acheter en France, acheter à des Français.

C'est un peu l'une de nos contradictions, à nous autres Français : nous vouons aux gémonies la libre concurrence, pestons contre le dumping social, mais nous nous empressons d'acheter une quantité de produits made in China ou importés à grands renforts de kérosène et d'énergies diverses d'outre-Océan. Et nous coulons ainsi nos productions indigènes...

Je me suis fait donc les raisonnement et promesses suivants :

a) J'achète français tant que je le peux, notamment pour les produits frais, et particulièrement les légumes et fruits, à la notable exception des produits équitables et si possible issus de l'agriculture biologique. En achetant français, je nourris le pouvoir d'achat français qui alimente à son tour la consommation sur notre propre territoire.

b) J'ai parlé de recyclage hier : à l'action. Au lieu d'acheter une foultitude de jouets neufs, nourrissant ainsi la surconsommation, je récupère et recycle en participant aux enchères sur ebay. De cette manière, je n'alimente pas un cycle de production à 5000 kilomètres de chez moi, et l'argent que je paie va intégralement implémenter le pouvoir d'achats de Français qui cherchent eux aussi à recycler. Vertueux, non ?

c) Notable exception à ce principe : les jouets fabriqués en France en priorité et par défaut, en Europe.

Tout ce que je dis n'est évidemment pas suffisant pour fonder un programme économique, tant ces principes sont tributaires de la sphère privée ; mais, ils peuvent au moins asseoir un code de conduite personnel.

C'est mon commerce équitable made in France à moi...et...j'y trouve les chemins de ma propre rédemption d'affreux libéral capitaliste surconsumériste et excroissant*... :-)

* par opposition à décroissant...

Commentaires

Pour vous aider dans cette noble démarche, puis-je vous suggérer un petit site, qui justement présente les marques qui fabriquent leurs produits en France ? Oui ? Le voici : http://www.hexaconso.fr
Et félicitation pour cet engagement éthique fort !

Écrit par : Marie | mardi, 14 décembre 2010

Très louables ...et onéreuses intentions cher Hérétique, qui si elles étaient largement diffusées auraient le mérite de rendre nos actes cohérents avec nos propos !

Nous sommes tous à nous scandaliser lorsqu’une entreprise délocalise : grèves, manifestations, interpellation du gouvernement voire même grève de la faim !

Pourtant, personne n’est prêt à acheter (un peu) plus cher un produit Made in France, ni même à se poser la question et à vérifier ou un produit a été fabriqué et dans quelles condition il a été fabriqué !

Beaucoup sont prêt à acheter une contrefaçon dès que l’occasion se présente !
Tous, nous répétons en permanence qu’il n’est pas question que notre pouvoir d’achat diminue (voire qu’il n’augmente pas) ce qui suppose d’être bien payé (par les entreprises) et d’acheter à bas prix (aux entreprises) !

En réalité, pour préserver notre sacré-saint pouvoir d'achat nous préférons mettre des œillères en bâtissant une muraille .... de chine (humour) entre notre fonction de consommateur, de salarié, de contribuable ou de citoyen alors qu’elles sont étroitement liées et que chacune d’entre elles influe sur les autres.

Que de contradictions dans tout cela ?

@Marie
Très bonne idée ce site, important qu'il y ait des sites comme hexaconso qui nous informe sur ce que nous devons acheter si nous voulons favoriser la production française !

Écrit par : Nicolas007bis | mardi, 14 décembre 2010

Ne me dites pas que Bayrou a lui aussi des velléités protectionnistes !

Écrit par : Bob | mardi, 14 décembre 2010

@Bob,
Chaussez vos 'tites lunettes rondes :o)))
"Produire en France, a conclu François Bayrou à l'issue du Congrès du MoDem"
Rien d'autre.
Bonne soirée

Écrit par : Martine | mardi, 14 décembre 2010

Bob ?! Honnêtement. Peut-on parler de "protectionnisme" lorsque nous savons que la plupart de ces marchandises sont hélas le produit du travail de personnes exploitées (des enfants aussi bien) ? Et parfois même dangereuses pour notre propre santé...
Demandez à Mattel ! ;-)

Écrit par : Françoise Boulanger | mercredi, 15 décembre 2010

L'idée est intéressante. Privilégier la consommation nationale pourrait d'ailleurs être encouragée par l'État (taxes aux frontières...). C'est d'ailleurs dans le programme du FN depuis longtemps, mais bon : quand on vote tous les traités europééns ultra-libéraux et libre-échangistes, il ne faut pas se plaindre ensuite des délocalisations et des absurdités made-in-China.

Écrit par : Laurent | mercredi, 15 décembre 2010

Faîtes gaffe quand même, vous êtes en train de frôler la décroissance, là.

« Dans le projet politi­que de l’utopie concrète de la décroissance en huit R (Réévaluer. Reconceptualiser, Restructurer. Relocaliser. Redistribuer. Réduire. Réutiliser. Recycler). »

Dans votre message, je vois au moins réévaluer, relocaliser, réduire, réutiliser, recycler.

Écrit par : kelux | mercredi, 15 décembre 2010

@Kelux
A un détail prêt : le recyclage que j'évoque ici a vocation à alimenter une croissance qui autrement s'éteindra faute de combustible...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 16 décembre 2010

Si vous en êtes encore à "décroissance = croissance négative", vous avez un peu de travail de recherche à faire sur ce qu'est vraiment la décroissance.

Acheter des fruits et légumes locaux, c'est en plein dans la décroissance. Il ne faut pas en avoir honte.

Écrit par : Merome | jeudi, 16 décembre 2010

@Merome
Alors pourquoi parler de décroissance, dans ces conditions ? On peut très bien imaginer un PIB qui flambe avec du recyclage...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 16 décembre 2010

Quand on prône la croissance, ça veut dire qu'on parle aussi de croissance des maladies, des accidents, de la pollution, alors ?
Je le note.

La décroissance est un "mot-obus" destiné à frapper les esprits. Avant de s'en désolidariser, il faut peut-être essayer de savoir sur quels principes elle se base.

Écrit par : Merome | jeudi, 16 décembre 2010

@Merome
eh bien c'est assez simple : l'accroissement de la production de biens et de services, corrigée de l'inflation, bien entendu.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 16 décembre 2010

Si tu fais le même effort de rechercher une définition de décroissance, tu tombes sur ça :

"Les partisans de la décroissance contestent l'idée d'un développement économique infini : selon eux, le taux de production et de consommation ne peut pas être durablement accru ni même maintenu, dans la mesure où la création de richesse mesurée par les indicateurs économiques comme le PIB correspond à une destruction du capital naturel et que ce dernier est épuisable."


Et non pas sur "réduction systématique et obligatoire de la production de richesses"

Bref, dans une société décroissante, certains secteurs peuvent connaître une croissance affolante sans que ça gêne personne. Celui qui n'a pas compris ça ne peut pas parler de décroissance sérieusement dans un article de blog.

Écrit par : Merome | jeudi, 16 décembre 2010

@Merome
Mais justement, moi je ne conteste pas l'idée d'une développement économique infini. Nous pouvons accroître taux de production et de consommation, simplement par le recyclage. Observe la société de consommation : autant que l'abondance de biens, c'est mouvements incessants des modes de tout poil qui amènent les industries à extraire toujours plus de ressources naturelles. Il ne s'agit pas de ralentir le rythme mais d'amener le circuit à reprendre l'ancien pour faire du nouveau, c'est tout.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 16 décembre 2010

Pour une part, c'est faisable et conforme à la décroissance telle que la décrive la plupart des "penseurs" décroissants.

Mais tu négliges un certain nombre de choses : recycler demande de l'énergie, et l'énergie est-elle aussi en quantité finie, et son utilisation émet du CO2.

Récupérer et recycler la poussière des plaquettes de frein disséminée sur les routes va être assez difficile et très couteux, par exemple. L'utilisation crée du désordre que seule une énergie infinie permettrait de recycler, si tant est que techniquement, cela soit possible.

Pour les trucs qu'on sait très bien recycler aujourd'hui, le bilan global est très discuté. Par exemple, le papier recyclé est peut-être moins écologique que le papier issu de fibres vierges. La récupération, le désencrage, ... Au final, le papier coute plus cher, passe moins bien en machine et n'est même pas intéressant écologiquement.

Pareil pour refondre du verre, qu'on a préalablement récupéré dans les déchetteries. Le bilan global n'est pas bon, ni écologiquement, ni économiquement.

Écrit par : Merome | jeudi, 16 décembre 2010

@Merome
Oui, les difficultés que tu soulèves sont exactement celles du type que je m'attends à rencontrer. J'ai lancé l'idée, mais il faudra de vrais experts pour évaluer ce qui tient la route ou non.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 16 décembre 2010

Te fatigue pas : plein de gens cogitent là-dessus depuis des années, et il s'appellent... les décroissants.

Lis ou écoute/regarde un peu de Serge Latouche, de Paul Ariès, ou même de Jancovici, qui a travaillé avec Bayrou si je ne m'abuse. On trouve des vidéos sur le web qui font bien le point sur la question.

L'étape d'après, c'est que tu vas découvrir que la plupart des problèmes écologiques, sociaux et politiques sont liés à ce dogme de recherche de croissance perpétuelle. Bienvenue dans le monde réel.

Écrit par : Merome | jeudi, 16 décembre 2010

@Merome
Je lirai ce qu'ils écrivent sur les aspects industriels, domaine dans lequel je manque d'informations et de connaissances.

Je connais la suite du raisonnement, je reconnais le lien, mais je ne le considère pas comme inéluctable ni forcément négatif.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 16 décembre 2010

Bien évidemment, il n'est pas négatif. décroissance ne veut pas dire croissance négative.

Si le terme seul te gêne, sache que certains parlent d'acroissance. Mais les propositions, celles que tu effleures dans ton article, ce sont assurément les bonnes, et elles ne sont, à terme, que positives.

La décroissance ne dit pas : "super ! on va faire exprès d'être pauvres, ça va être génial". Elle dit juste qu'on n'est pas plus riche quand on a un écran plat supplémentaire dans son salon.

Intéresse-toi également à la notion de "simplicité volontaire". C'est également en plein dans le sujet de ton article.

Écrit par : Merome | jeudi, 16 décembre 2010

Effectivement très bonne idée de recenser les fabricants français, et je vous propose un site qui recense et qui permet également d'effectuer des achats en ligne www.acheter-francais.org
Je conçois que les prix sont un peu élévés mais si c'est pour acheter durable au lieu de jetable je suis prête à l'achat citoyen.

Écrit par : Christèle | jeudi, 23 décembre 2010

@Christèle
Ah, tiens, je ne le connaissais pas. Je vais voir ça de près.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 23 décembre 2010

Avez-vous jetez un oeil et avez vous trouvé le site intéressant ? pour ma part je le trouve assez bien fait et apparemment, le site essaye d'aider des entreprises en difficultés si je comprends bien il y a 2 actions POLO BELLEVILLE et KOSKTA, je mets les liens :

www.acheter-francais.org/Polo-operation-il-faut-sauver-Belleville_314__515_fbrand-DRUGSTORE.html

www.acheter-francais.org/Adoptez-un-hippo-Aidez-KOSTKA_90__612_fbrand-KOSTKA.html

Je trouve ça bien de pouvoir aider des entreprises françaises en difficultés si ça peut sauver des emplois.

Pour ma part, j'ai commandé les polos belleville qui sont de bonnes qualités et je pense commander un hippo.

Bonne soirée et bonne visite du site !!!

Écrit par : Christèle | jeudi, 23 décembre 2010

@Christèle
Ben tiens, vous avez bien fait de m'indiquer l'adresse : je viens d'acheter un polo Belleville pour un membre de ma famille.
http://www.acheter-francais.org/Polos-fabriques-en-France-et-polos-made-in-France_176_115.html
Très joli.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 23 décembre 2010

@Christèle
Eh bien nos commentaires se croisent :-) Je viens juste d'en publier un pour vous dire que c'est précisément le polo que vous conseillez que je viens d'acheter !!! :-)

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 23 décembre 2010

Bah, vouais je comprends, si attirant que cela ne peut que faire envie, trèèès joli tout plein, trop trognon !!! :o)

Écrit par : Martine | jeudi, 23 décembre 2010

Je viens de voir vos commentaires concernant votre commande, je vous félicite et la personne ne sera pas déçu car ils sont vraiment de bonne qualité et qui plus est fabriqué sur le sol français !!! Au moins on aura participé, peut être à la sauvegarde de certains emplois du moins je l'espère. Personnellement, j'essaye de faire passer le message "Achetons français", ou bien "Nos emplettes sont nos emplois". Un autre blog bien fait : http://achetons-francais.net/ où il y a pas mal d'articles intéressants.
Faisons suivre les adresses de ces sites pour qu'ils se développent et nous permettent de pouvoir acheter en toute transparence.

Écrit par : christèle | jeudi, 23 décembre 2010

@Christèle
J'ai jeté un oeil. Pour Saint-James (article du 13/12/10), l'auteur du blogue est-il sûr de ce qu'il avance ? J'ai eu des échos selon lesquels la production serait partiellement réalisée à l'étranger.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 23 décembre 2010

@ l'hérétique.
D'après les articles et échos que j'ai pu avoir sur Saint-James, tous les pulls en pure laine vierge sont fabriqués en France mais les articles qui ne sont pas en pure laine effectivement sont fabriqués dans d'autres pays. C'est simple lorsqu'on achète un Saint-James il faut vérifier que l'étique mentionne le fabriqué en France, si ce n'est pas le cas, en effet c'est fait à l'étranger (en ce qui les concerne). Sinon l'article de la fabrique hexagonale donne plus de précisions :
http://lafabriquehexagonale.com/2009/11/saint-james-lainages-et-cotonnades-made-in-france/

Écrit par : christèle | jeudi, 23 décembre 2010

@Christèle
Il me semblait bien qu'il y avait quelque chose de ce genre.
Dites, en revanche, mes cheveux se sont dressés sur ma tête quand j'ai lu ce que vous écrivez sur le faux made in france et notamment les Camembert de Normandie.
Qu'ouïs-je ? Mon Lanquetot pourrait être conçu avec du lait chinois ? Le blog a des éléments pour assurer que les Camemberts fabriqué en Normandie sont loin d'être nécessairement des Camembert de Normandie ?

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 23 décembre 2010

@l'hérétique
Bonjour,
J'espère que vous n'avez pas fait d'indigestion avec votre camembert ;-)
Par contre, petite rectification, je n'ai rien écrit sur le faux Made in France, notamment les camemberts, et je ne suis que lectrice de www.achetons-francais.net et consommatrice de www.acheter-francais.org.
D'ailleurs je viens de recevoir ce matin de ce site une chemise Lordson (Made in Chateauroux !!!) qui est de très bonne qualité pour un prix promo raisonnable (63,20 €) à conseiller.
Bonne continuation et encore bravo pour votre blog.
Vive le lait français dans le camembert normand !

Écrit par : christèle | vendredi, 24 décembre 2010

Au contraire!!! Achetons le plus possible à l`étranger, la France est un pays indigne!! le pays des Droits de l`Homme n`est plus rien, dirigé qu`il est par une clique de voyous sans scrupules, stigmatisant les pauvres et les étrangers, boucs émissaires bien commodes!!. Acheter ailleurs, c`est participer de la déchéance inéluctable de ce pays de merde en en accélérant la chute!! vive la Suisse!

Écrit par : refugiepolitik | lundi, 10 janvier 2011

@refugiepolitik
Puisque la France est un pays de "merde" pour reprendre vos propos, et bien à vous répondre la France on l'aime ou on la quitte. Mais c'est sur que ce n'est pas avec des gens comme vous qu'elle va pouvoir avancer.
Les biens pensants, comme vous, qui pleurent sur les pauvres gens qui n'ont pas de travail mais des "biens pensants" comme vous qui donne des leçons de moral en allant acheter "Chinois". Effectivement c'est sur que ces chômeurs ne sont pas prêts à sortir de la galère.
Mais vous devez savoir que la Suisse n'est pas vraiment une terre d'asile comme peut l'être la France avec les aides qui en découlent !!!
Bien à vous.

Écrit par : Christèle | mardi, 11 janvier 2011

Très bien informé idée. J'admire cette recherche de l'objectivité. Le vôtre est structurellement solide. Je voudrais demander à un de vous si nécessaire. Je suis heureux que j'ai votre manière étonnante de lecture ING. Comment informatif et utile, il est pour moi de comprendre le concept.

Écrit par : custom case study | samedi, 28 avril 2012

Les commentaires sont fermés.