Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Roland Garros : pacte UMP/PS, le MoDem fait face | Page d'accueil | Acheter français, acheter ebay, la rédemption... »

lundi, 13 décembre 2010

Barthès est un rigolo, mais aussi un sacré faux-derche...

Bon, pas de pot pour le Petit Journal, j'y étais, moi, hier au Congrès du MoDem. Il faut admettre que le Petit Journal est généralement rigolo, et quand il se paie la tête du Shadow Cabinet, je suis généralement mort de rire.

En revanche, ce que je déteste, c'est qu'un journaliste affirme avec aplomb des choses qui sont fausses. Ils ont voulu faire les malins à Canal Plus, en reprenant des propos de Bayrou tenus lors du Congrès et en les illustrant par des ombres chinoises assez rigolotes. Ok,  amusant, j'ai bien ri.

Mais voilà, une partie des propos en question était un authentique montage. On a le droit de le faire, mais il faut avoir l'honnêteté de l'avouer.

Bayrou n'a jamais parlé de libéraux sociaux. Il a parlé de libéraux de progrès, et croyez-moi, je sais ce que je dis puisque j'attendais, justement qu'il évoque les libéraux.

Que Barthès essaie de faire passer Bayrou pour un menteur m'a passablement énervé. On a le droit de se moquer, c'est une chose, et, généralement, quand c'est amusant, j'en ris à m'en battre le ventre.

Mais je n'aime pas le procédé sournois qui essaie de faire passer pour menteur, vaniteux et mesquin, mine de rien, un homme politique. Pourquoi Barthès n'a pas voulu avouer que c'était un montage ? A mon avis, ils ont peut-être bien repris des mots de Bayrou prononcés ce jour-là, mais en modifiant leur ordonnancement. De là, c'était facile de déclarer avec assurance : Monsieur Bayrou c'est bien votre discours de ce week-end.

C'est là où je commence à me poser des questions. C'est quoi les intentions de ce type ? Il cherche à démolir Bayrou en douce, ce salaud. Voilà ce que je pense en mon for intérieur. Et regardez comment la technique est rôdée et insidieuse. Ce n'est pas sur la petite animation elle-même qu'on essaie d'enfoncer l'homme, mais sur le reste quand il apporte des dénégations. Bref, l'affaire ne mériterait pas qu'on en parle si elle ne dissimulait pas quelque chose de suspect.

Balle au Centre a été horriblement déçu par la réaction de Bayrou. Je lui demande de bien prendre le temps d'y réfléchir. Dans ce genre de cas, il faut être très précis et rechercher les intentions. Une fois qu'on les tient, on considère les choses d'un autre oeil. Vous voyez, Camarade Démocrate, dans tous propos, il convient de bien considérer l'explicite et l'implicite. C'est toujours l'implicite le plus intéressant. Et l'implicite, ici, vous l'avez compris, ce n'est pas la moquerie. 

Quand Bayrou a senti qu'il y avait anguille sous roche, il a tout nié en bloc. Mais on le comprend. Comment faire confiance à son interlocuteur quand on a compris qu'au moins une des phrases citées a été intervertie et ses mots mélangés ? Libéraux-sociaux, c'est un terme que jamais Bayrou n'a utilisé. En tout cas, pas dans le discours de clôture. Et d'ailleurs, il ne renvoie pas à la même réalité politique que libéraux. Moi, c'est vraiment ça qui m'a mis la puce à l'oreille. Alors, certes, certaines phrases figuraient bien dans le discours de clôture du Congrès, mais Bayrou ne pouvait avoir la certitude absolue qu'elles n'avaient pas été falsifiées. On ne va pas non plus lui demander de retenir tous ses discours par coeur !!! Il a donc logiquement tout nié dès lors qu'il a senti que son interlocuteur était malhonnête et cherchait de surcroît à lui nuire sciemment...

J'ai le souci du détail, je crois l'avoir prouvé à plusieurs reprises ici sur des sujets divers, et, ce détail-là, qui renvoie à une éthique toute personnelle, chez certains journalistes, il ne m'a pas échappé...

Mon blogue n'est que mon blogue, mais comme l'information va faire le tour de la Toile, j'aimerais bien avoir un droit de réponse quelque part au nom de Bayrou...

Commentaires

Si, François Bayrou a bien dit "libéraux sociaux", mais dans son discours d'ouverture, pas celui de clôture; cela dit, il y a quand même bien eu un - petit - montage du Petit Journal:
http://www.ipolitique.fr/archive/2010/12/13/bayrou-petit-journal.html

Écrit par : Laurent de Boissieu | lundi, 13 décembre 2010

La deuxième phrase fait partie du discours d'ouverture de bayrou

Écrit par : Leo | lundi, 13 décembre 2010

Tu affirmes, mais tu ne prouves rien… pourtant je ne demande qu'à te croire. Nous serons fixé demain.

Écrit par : rimbus | lundi, 13 décembre 2010

Les retranscriptions sont sur le site officiel du modem. Autant vous dire que Bayrou n'avait pas raison...

Écrit par : jambon | lundi, 13 décembre 2010

@Laurent
vous avez la référence au terme "libéraux-sociaux" ? J'étais là, et je n'ai pas entendu cela. Ce serait en tout cas la première fois qu'il l'utiliserait. Et il y a tout de même un montage pas forcément très bien intentionné...
@rimbus
Je n'affirme pas, j'essaie de démonter les intentions. Ce n'est pas la moquerie qui me gêne, mais ce qu'elle cache. J'aime bien l'humour, mais beaucoup moins la manipulation des propos tenus quand elle n'est pas avouée.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 13 décembre 2010

@jambon
Là n'est pas la question : quand on sent qu'il y a une tentative de manipulation, c'est compréhensible de se méfier et de nier tout en bloc. C'est ce que j'explique dans mon billet.
La question n'est pas de savoir qui a raison parce que cela ne se tranche pas ainsi. Il y a bien eu manipulation du discours. Ce n'est pas gênant si c'est avoué de bon coeur. Mais Barhtès s'est obstiné à dire le contraire. C'est ce qui me gêne dans cette histoire et sans doute ce qui a inspiré de la méfiance à Bayrou...

Écrit par : l'hérétique | lundi, 13 décembre 2010

"Dans ce genre de cas, il faut être très précis et rechercher les intentions. Une fois qu'on les tient, on considère les choses d'un autre oeil."

Sauf que là, les intentions, vous les imaginez. C'est ce qu'on appelle un discours paranoïaque. Cela étant, comme disait l'autre, être paranoïaque n'a jamais empêché d'être suivi. Vous avez peut-être raison. Mais là vous faites dans l'auto-référence...

Écrit par : Ch. Romain | mardi, 14 décembre 2010

Le problème avec toi c'est que tu es excessif, tu traites un humoriste de salaud, je trouve que tu te décrédibilise. Tu avais fait le même coup en souhaitant qu'on nucléarise les pakistanais. C'est dommage, tu passe pour quelqu'un que tu n'es peut être pas. Tu devrais apprendre la modération.

Écrit par : rimbus | mardi, 14 décembre 2010

je suis très souvent d'accord avec toi, mais la
Mais si mais si Bayrou a dit tout ça, j'y étais aussi, mais Bayrou dit aussi depuis plus d'un mois que Barthès pourri le MoDem et Bayrou va dans une émission qui le pourri, Bayrou est masochiste ?

que l'humour de Barthès soit très discutable et même qu'il soit très peu inspiré par le MoDem n'empêche pas que ce n'est pas la faute de Barthès si Bayrou prétend n'avoir jamais dit ce qu'il a dit.......la veille
de toutes façons, les gens n'auraient retenus que les conneries en ombre chinoise plutot que le texte dont ils se foutent..............sauf quant celui qui prétend ne pas les avoir tenus, les a bien tenus

Écrit par : Eric | mardi, 14 décembre 2010

@Rimbus,
Pour tout avouer, ai rencontré Al Gore, n'en suis pas ressortie "bouleversifiée"...Voila, sans langue de bois.

Écrit par : Martine | mardi, 14 décembre 2010

@lheretique

Le problème est de toute manière sur la forme. Quand j'ai vu venir le piège (à savoir le passage sur le monde parallèle), je m'attendais à ce qu'il cherche la faille chez eux. Au lieu de rire à gorge déployée et rappeler que dans tous les autres partis le fond est complètement négligé (cf. les images d'ateliers vides, par exemple tant au PS qu'à l'UMP), alors qu'au modem un très important travail de fond, en partie réalisé avec des acteurs de la société civile est réalisée. Aussi, est-il dommage que les seuls passages média du Modem ne sont là que pour montrer une image de parti marginal, alors que même au niveau du nombre d'adhérent cela n'est pas le cas...
Bref, l'ami François va devoir sacrément travailler un truc qu'à l'évidence il méprise, à savoir la forme et les apparences. Jamais les français n'éliront un homme politique qui ne les fait pas rire, et qui n'est pas capable de mépriser avec talent, cynisme et humour les journalistes.
Bon courage François, la route va être sacrément longue.

Fabrice

Écrit par : Fabrice_BLR | mardi, 14 décembre 2010

@Martine quel rapport ?
Je suis aussi très réservé sur Al Gore, mais je ne l'ai pas rencontré ;-)

Écrit par : rimbus | mardi, 14 décembre 2010

Sauf erreur, après vérification, il s'agit de propos tenus lors du congrès mais en faisant un montage sonore. Mais c'est vrai que la persistance de Barthès peut prêter à confusion!


SuccessPermis.com, pour un permis moins cher!

Écrit par : Cécile | mardi, 14 décembre 2010

"@Laurent
vous avez la référence au terme "libéraux-sociaux" ? J'étais là, et je n'ai pas entendu cela. Ce serait en tout cas la première fois qu'il l'utiliserait. Et il y a tout de même un montage pas forcément très bien intentionné..."

Comme moi, tu n'as pas assisté au discours d'ouverture, d'où le fait que tu n'aies pas pu identifier la phrase. Ils ont fait un montage du discours d'ouverture avec celui de clôture.
Et encore une fois, le problème n'est pas là.

Écrit par : Fabrice_BLR | mardi, 14 décembre 2010

Barthès égratigne tout le monde, c'est le jeu, il fallait bien qu'il fasse pareil avec Bayrou, faut pas monter sur ses grands chevaux. Avoir le sens de l'humour et de l'autodérision c'est important pour un homme politique…

Écrit par : rimbus | mardi, 14 décembre 2010

Bayrou est tombé dans le piège... Je retrouve mon angoisse lors de son débat avec Cohn-Bendit. Il va falloir payer des conseillers spéciaux en communication au Modem ou alors on passera pas les 10% en 2012.
Hérétique fait quelque chose au lieu de bloguer dans le vide virtuel !

Écrit par : max | mardi, 14 décembre 2010

@tous
Une nouvelle fois, le problème n'est pas d'égratigner, pas de souci, mais de le reconnaître franchement. Il ne faut pas non plus surinterpréter la réaction de Bayrou...
@rimbus
Je n'aime pas les montages qui ne sont pas avoués. Le premier montage de ce type à la télévision a été celui de quelqu'un que je ne porte pas vraiment dans mon coeur : Fidel Castro. J'avais trouvé le procédé de TF1 lamentable, parce qu'on finit par faire dire n'importe quoi aux gens de cette manière.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 14 décembre 2010

@rimbus

Absolument d'accord avec toi :-)

A ton:

"Avoir le sens de l'humour et de l'autodérision c'est important pour un homme politique…"

je rajouterai "français".
Dans les pays scandinaves, il n'y aurait même pas de débat, les hommes politiques n'ont pas besoin de passer dans des émissions à caractère uniquement humoristique pour pouvoir bénéficier d'une exposition médiatique suffisante.

Il est d'ailleurs fort dommage qu'il n'existe plus d'émission de décryptage politique (orientation, vision, et action). En réalité, toutes les émissions à caractère politique ne font que de l'analyse politicienne, c'est à dire de la mise en scène des petites phrases, et des différents plans de communication.
A titre d'illustration, rappelons-nous l'horrible débat Bayrou vs Cohn-Bendit qui a coûté entre 6 et 8% dans l'opinion. Et des pseudo-affrontements stériles où seule la forme importe, autant se faire une raison, il y en aura en pagaille. C'est un fait. A ce niveau, la seule chose à faire: recruter un coach d'improvisation théâtrale, par exemple. C'est désolant, mais c'est ainsi, la victoire est à ce prix

Écrit par : Fabrice_BLR | mardi, 14 décembre 2010

L'ennui, c'est que beaucoup de journalistes cherchent à tendre des pièges pour travestir la vérité.
On comprend mieux que des hommes comme Mélenchon ou Bayrou finissent par s'agacer.

Écrit par : Alain | mardi, 14 décembre 2010

D'un autre côté, les hommes politiques qui se risquent à venir dans un émission de variété savent à quoi ils s'exposent. On peu pas avoir le beurre et l'argent du beurre.

Écrit par : rimbus | mardi, 14 décembre 2010

Je ne crois pas que Barthès avait pour "but" de démolir Bayrou avec cette histoire, il était vraiment sincère je pense.
On oublie qu'il y a toute une équipe derrière le Petit journal, Barthès n'en n'est que l'animateur. Je pense donc que ce sont les journalistes dans l'équipe qui devaient "s'occuper" du Modem et de votre congrès qui ont fait le montage, Barthès se contentant de présenter ensuite le machin à la TV.

En tout cas, j'ai beau ne pas être politiquement très proche de vos idées, il faut reconnaitre que de manière générale la plupart des humoristes sont assez injustes envers votre parti, voire carrément dégueulasses.

Écrit par : Sutter Cane | mardi, 14 décembre 2010

Barthès n'est pas le seul à vouloir décrédibiliser Bayrou, c'est le cas d'à peu près l'ensemble des médias qui passent leur temps à cela. Bayrou est de loin le meilleur face à la médiocrité de l'UMPS; les médias, complices du pouvoir, démolissent sournoisement (sous couvert d'humour on peut faire passer bien des messages...) Bayrou, le plus honnête dans cette affaire, pour l'empêcher de gagner en 2012 et permettre à Sarkozy de garder le pouvoir. Malheureusement, les français manipulés par des médias asservis, ne semblent pas s'en apercevoir et pensent choisir librement leur président.

Écrit par : mire | mardi, 14 décembre 2010

On sent Bayrou déstabilisé et agressif lorsqu'il se sent agressé par des broutilles (il s'agissait juste de faire rigoler la galerie gauloise). Il avait l'occasion de la conquérir, la galerie, en prenant de la hauteur ou en ayant un mot drôle. Au lieu de ça, il apparaît trop tendu et vulnérable devant un petit clown pour quelqu'un prétendant à la fonction présidentielle. Bilan négatif.

Écrit par : Pascal | mardi, 14 décembre 2010

Salut à toi l'hérétique!
Merci de l'intérêt que tu portes à mon article. Cependant je n'ai pas changé d'avis. Même en admettant que Bayrou avait raison, il aurait du se taire. Il fallait faire comme tout le monde. C'est à dire rire un bon coup et passer à autre chose. L'image que Bayrou a donné aux téléspectateur est catastrophique. Les gens vont croire que Bayrou ne sait pas rire. C'est désastreux en terme d'image. Tu sais comme moi que l'image ça compte en politique. Barthès a tendu un piège à Bayrou car il savait les propos que Bayrou avait tenu: "Pourquoi ils disent « monde parallèle » Parce que pour eux les seuls vrais mondes, c’est l’UMP et le PS. Ils sont du côté des gros (…) Ils font le jeu des puissants. Pour chercher de l’audimat, ils font le jeu de ceux qu’ils croient importants".
Pourtant quand Barthès se moque de Sarkozy et de la Gauche avec des montages, il n'y a personne pour crier scandale au modem. Barthès peut être fière de lui, il a tendu un piège gros comme une maison à Bayrou, et il s'est jeté dedans. On verra ce soir comment Yann Barthès va tourner ça... Bayrou aurait du être plus malin que "ce salaud", c'est tout.

Écrit par : Balle au Centre | mardi, 14 décembre 2010

je ne sais pas à quel discours tu fais reference, mais, sans connaitre le fond de l'affaire, j'ai l'impression que tu t'emballes vite. Barthes est un humoriste connu, pourquoi aller à son émission si on est pas pret à prendre des coups ?
Soit le mOdem, comme les autres partis, acceptent les regles brutales des medias, soit il lance une OPA sur TF1 et remodele la redaction pour la transformer en Orange Pravda !

Écrit par : Le Parisien Liberal | mardi, 14 décembre 2010

Il y a une phrase qui a été inventée :
et tous ensemble forment une famille unie

J'ai écouté les deux discours (ouverture et cloture) et ça n'y est pas.

Écrit par : Alain | mardi, 14 décembre 2010

@Parisien Libéral

Je ne dis pas le contraire ; je dis simplement que Barthès ne veut pas reconnaître qu'il a fait un montage. Personne ne lui reproche le montage, voire d'ajouter quelques mots, mais il faut avoir l'honnêteté de l'admettre, c'est tout.

Écrit par : Alain | mardi, 14 décembre 2010

Je savais que le Petit Journal d'hier allait faire des vagues, en réalité, c'est la première fois que je vois un invité directement attaqué s'énerver lors de cette chronique.

Cependant, il faut remettre les choses dans l'ordre. Le Petit Journal est une chronique satirique qui grossit les travers de nos dirigeants par l'intermédiaire de montages de discours depuis des années maintenant. Elle n'a aucunement vocation de chronique politique.

@Balle au centre : "Bayrou aurait du être plus malin que "ce salaud", c'est tout." Pour information, lorsque le Petit Journal fait des sujets sur le mOdem, habituellement, Yann Barthès met un entonnoir orange sur sa tête. Pour moi c'est presque "trop", et bien hier, il ne l'a pas mis devant Bayrou. Preuve de respect ? Non.. vous direz plutôt, manque de courage j'imagine !

Une bonne partie des commentaires me fait peur... Y'a-t'il vraiment des gens qui regardent le Petit Journal avec un oeil politique et non simplement dans le but de se divertir ? Honnêtement, je m'en fiche que ce soit un montage ou non, mais on accorde tellement trop d'importance à tous ces politiques que rire de leurs fautes de grammaire, leurs fautes de goûts vestimentaires, et autres choses finalement si insignifiantes font énormément de bien... Enfin je trouve...

Écrit par : Vince | mardi, 14 décembre 2010

J'ai remarqué également que cette fois Barthès n'avait pas eu les "couilles" de sortir son entonnoir orange qui fait passer les gens du modem pour des gentils neuneus. Par contre d'accord avec "Pascal", Bayrou n'a pas eu la bonne attitude, sans doute fatigué. J'apprends qu'il a eu un malaise à l'issu de l'émission. Je lui souhaites bon rétablissement.

Écrit par : granit | mardi, 14 décembre 2010

Le terme "libéraux sociaux" est autour de l'instant 6'55" du discours d'ouverture (la "famille unie" est en fin de la même phrase):

http://www.mouvementdemocrate.fr/evenements/congres-paris-121210/discours-cloture-bayrou.html

Je ne crois pas que Barthès ait cherché à mettre en place un " procédé sournois qui essaie de faire passer pour menteur, vaniteux et mesquin, mine de rien, un homme politique". C'est un comique, c'est de notoriété publique, et il amuse avec les travers des personnalités politiques. F Bayrou a eu tort de s'y confronter s'il ne voulait pas jouer le jeu - mais je ne pense pas que le préjudice d'avoir eu un trou de mémoire mal à propos soit aussi grand que lors du débat face à Cohn Bendit... et ici Barthès m'a plutôt donné l'impression qu'il n'en croyait pas ses yeux de voir son invité surenchérir avec grand sérieux sur le scenario du monde parallèle...

Écrit par : Nicolas Mauduit | mardi, 14 décembre 2010

Finalement, ce que ça démontre tout ça, c'est le pouvoir faux et vicieux qu'ont pris les médias en peopolisant la vie politique.
Si on prend du recul et si on est honnête, on voit que les humoristes sont "méchants" et ridiculisent tous les politiques pour faire de l'audience. La presse voit la politique par le petit bout de la lorgnette. Ce qui est gênant là dedans, c'est qu'ils contribuent à éloigner les français des politiques et de la politique. Le vrai débat devrait être le débat politique, que l'on réfléchisse tous ensemble à ce qui est meilleur pour les français et comment y arriver. Parler des valeurs et des programmes plus que des hommes ! Au lieu de ça on prend une fois de plus les gens pour des "c*ns" en les cantonnant à un petit niveau superficiel. Lourde est la tâche ensuite des "petits" militants que nous sommes d'aller "vendre" du débat politique au porte à porte !

Écrit par : Pierre Héno | mardi, 14 décembre 2010

@ Pierre Héno : Peut-être que le débat politique ne devrait pas se "vendre" comme vous dîtes et peut-être que si les humoristes ridiculisent les politiques et se focalisent sur ce niveau superficiel c'est qu'il n'y a rien à vendre... Malheureusement...

Écrit par : Vince | mardi, 14 décembre 2010

Quand un journaliste ne lèche pas les bottes d'un politique, c'est un salaud. Même si quelques mots n'étaient pas les bons, Barthès n'a rien dénaturé du texte. Je le sais j'y étais en observateur indépendant. A canal+, Bayrou c'est montré tel qu'il est et aussi tel que je l'ai vu dimanche, un loser hargneux et vicieux sans élégance.

Écrit par : SAnzilluse | mardi, 14 décembre 2010

Quand un journaliste ne lèche pas les bottes d'un politique, c'est un salaud. Même si quelques mots n'étaient pas les bons, Barthès n'a rien dénaturé du texte. Je le sais j'y étais en observateur indépendant. A canal+, Bayrou c'est montré tel qu'il est et aussi tel que je l'ai vu dimanche, un loser hargneux et vicieux sans élégance.

Écrit par : SAnzilluse | mardi, 14 décembre 2010

de toutes façons, ça me laisse songeur l'exégète sur les socio libéraux ou les libéro-sociaux , il faut vraiment avoir la tête dans le codex politicus du microcosme comme l'a dit quelqu'un pour s'interreser à ce genre de détail et que cela... vous semble important, le populo que je connais et dont je me flatte de faire partie, lui est nettement plus basique et clivé, il est de gauche, de droite d'extrême gauche ou droite tout au plus, moi même qui est je pense plus pointu que la plupart de gens politiquement, j'ai beaucoup de mal a expliquer que je serai éventuellement et je dis bien éventuellement social démocrate, la seule chose que comprennent 90 % des gens c'est quant je traduis plutôt centre gauche

donc 98 % des gens se foutent de savoir la différence entre des libéraux tiens voila 2 € pour ta journée et des sociaux touche pas à mon usine, la seule et unique chose qu'ils retiendront c'est que le petit journal avait raison, oui même avec votre pinaillage insignifiant, sur 1 mot dans trois phrases

Écrit par : Eric | mardi, 14 décembre 2010

En soit, la vérification est toute simple. Le discours de Bayrou de ce week-end a bien été filmé je suppose. Il suffit donc de se coltiner la vidéo pour se rendre compte qui a raison ou non. Tant que j'ai pas vu et pas de preuve, j'attends de voir... En attendant, je soutiens Barthès. Parce que l'insulter, comme ça...

Écrit par : Neibaf | mardi, 14 décembre 2010

La leçon de cette petite histoire c'est que Bayrou n'est pas un "pro" de la gestion des média. Tant mieux il en est d'autant plus Vrai.

Il devrait quand même se payer une ou deux leçons sur la manière de gérer la contradiction injuste ou exagérée..

Écrit par : lg | mardi, 14 décembre 2010

Au congrès j'ai trouvé que FB avait un pas énorme de " com " qu'il accepte le mot équipe et qu'il écoute plus ses compagnons de route, par-contre l'exemple d'hier soir démontre une fois de plus que FB ne s'est pas encore préparé à ce genre d'exercice , il avait Barthés en boule bien avant l'émission d'hier soir il n'a pas sut gérer ce stress .....c'est humain mais il faut qu'il travaille encore là dessus ...car des personnalités comme Barthés , Guillon ..ect c'est leur pain béni de piéger les politiques et d'être plus " roi que le roi " .....

PS : j'aimerai bien rencontré l'hérétique lors d'un autre rassemblement du mouvement ! :-)

Écrit par : luke | mardi, 14 décembre 2010

C'est de sa faute, il a évoqué le mot libéral en France donc sa porte malheur ( imaginons qu'il n'y aurait pas eut progrès ou sociaux ou je ne sais quoi derrière et cela aurait été un suicide politique).



Tiens pendant qu'on y est, vu que les libéraux en peau de lapin ont été lâchés par le gouvernement, il serait effectivement temps de s'intéresser à eux, non ? Y'a un grand nombre de libéraux sans parti, et un parti libéral démocrate il me semble.

Écrit par : Rafti | mardi, 14 décembre 2010

En tout cas, en voilà un qui ose prononcer le mot "libéral". Courageux par les temps qui courent...

Écrit par : l'hérétique | mardi, 14 décembre 2010

'tain...40 commentaires sur des conneries, sur le fond...on ne se refait pas, nous autre Français :-)

Écrit par : l'hérétique | mardi, 14 décembre 2010

ben ouais, le peuple est comme il est, le démocrate doit s'adapter au peuple et pas le contraire LoL

Écrit par : Eric | mardi, 14 décembre 2010

@Éric
tss tss tss : faut pas essayer de se faire passer pour le peuple. Le peuple il a d'autres soucis que d'enquêter sur les déclarations d'un responsable politique ou l'entourloupe d'un médiacrate.
Internet, dans la sphère politique en particulier, c'est un lectorat un peu très précis, très loin d'être "le peuple"...

Écrit par : l'hérétique | mardi, 14 décembre 2010

@l'hérétique
"40 commentaires sur des conneries"

40 commentaires certes, sur un billet : il faut rendre à Cesar...

Écrit par : Nicolas Mauduit | mardi, 14 décembre 2010

@Nicolas Mauduit
Oui, c'est bien pour cela que j'ai écrit dans mon com NOUS autre Français. Les Français et moi, quoi...
42 coms, au fait... :-)

Écrit par : l'hérétique | mardi, 14 décembre 2010

Je confirme que le peuple à autre chose a foutre que de lire ton blog, le peuple préfèreras retenir que Bayrou a dit à Barthès qu'il mentait et de démentir, alors que ce qu'a dit Barthès est vrai, le peuple se fout de savoir ce qu'est un libéral social ou je sais quoi d'autre et qu'il soit avant ou après l'écologiste dans la phrase, le peuple il est con, le peuple il veut des promesses et des rêves, le peuple il ne veut pas savoir la vérité, dixit Freche qui a réussi a le prouver complétement en leurs disant qu'ils étaient des cons, il fut élu

donc pour une fois ce n'est pas coutume je persiste ton billet est nul, Bayrou a été une victime de sa pure connerie d'un instant mue sans doute par la rage, pas d'un guet apens médiatico-manipulateur de Barthès

c'est tout ce qu'il restera de ça

Écrit par : Eric | mardi, 14 décembre 2010

Je confirme que le peuple à autre chose a foutre que de lire ton blog, le peuple préfèreras retenir que Bayrou a dit à Barthès qu'il mentait et de démentir, alors que ce qu'a dit Barthès est vrai, le peuple se fout de savoir ce qu'est un libéral social ou je sais quoi d'autre et qu'il soit avant ou après l'écologiste dans la phrase, le peuple il est con, le peuple il veut des promesses et des rêves, le peuple il ne veut pas savoir la vérité, dixit Freche qui a réussi a le prouver complétement en leurs disant qu'ils étaient des cons, il fut élu

donc pour une fois ce n'est pas coutume je persiste ton billet est nul, Bayrou a été une victime de sa pure connerie d'un instant mue sans doute par la rage, pas d'un guet apens médiatico-manipulateur de Barthès

c'est tout ce qu'il restera de ça

Écrit par : Eric | mardi, 14 décembre 2010

Je ne regarde pas en général le grand et/ou le petit journal de C+. Hier je l'ai regardé parce qu'il y avait FB.

Dès le début je l'ai senti sur la défensive. De plus, ce qui a dû lui sembler insupportable (comme à moi) ce sont les montages sur des ITV de journalistes pronostiquant le naufrage du MoDem en 2012 sans même qu'il lui soit laissé le temps de commenter.

Il y a eu aussi la rhétorique de Apathie qui, en pas moins de 5', a expliqué comment Marine Le Pen se "pétainisait".

Ajoutez à cela les spots de pub (sur lesquels au début Bayrou a ironisé) il a dû se demander pourquoi il était venu...

Je pense que Barthès, qui "massacre" le MoDem à longueur de temps, c'en a été trop et il me semble normal qu'il ait pu faire quelque confusion dans le timing de ses déclarations. Même s'il venait dans l'intention d'en rire, la fatigue peut expliquer son manque de sang-froid.

En tout cas j'espère que ce n'est pas grave et qu'il va pouvoir reprendre très vite ses activités après un peu de repos dans ses Pyrénées...

http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3349-c-le-grand-journal.html?progid=400248

Écrit par : airlane | mardi, 14 décembre 2010

Voila ce que Yann Barthès risque de montrer ce soir. En tant que militant du MoDem et soutien inconditionnel de Bayrou, cette vidéo me fait mal, mais c'est la triste réalité. Quand penses tu l'Hérétique? Moi je n'ai pas changé d'avis. Bayrou a fait une erreur qu'il risque de payer cash. http://www.dailymotion.com/video/xg452x_francois-bayrou-accuse-yann-barthes-de-manip_news#hp-v-v1

Écrit par : Balle au Centre | mardi, 14 décembre 2010

Soyons clairs ...
Voici bien longtemps que cette emission fait le lit de notre président actuel.
Apathie déteste Fbayrou,
Denisot se déplace à l'elysée pour sourire béatement et ne poser aucune question pertinente,
La naïve blonde du groupe essaie de briller,
Seul, Ali Baddou me semble honnête intellectuellement,
Barthès, j'aimais bien mais comme j'aime aussi le modem, depuis son monde parallèle je ne regarde plus !
En rajoute-t-il ou est ce notre sensibilité qui est à vif ?
On s'est déjà tapé le CO ... et bien d'autres choses que je vais m'abstenir de lister :-(((
Force est de constater que FBayrou est souvent mal à l'aise. Sauf, s'il est entouré de gens qui l'aiment. Là, il devient brillant. Reconnaissons que l'homme est malmené !
C'est à se cogner la tête sur les murs si, être intelligent, instruit, cultivé, avoir un projet de société qui peut redonner espoir. Et, se planter car on est pas marrant ! Triste monde si nous en sommes vraiment là ...
Bon, FBayrou va se reposer, il faudrait vraiment un groupe qui puisse le seconder sur les plateaux TV. On a ça ou pas ?
Allez pour finir je vous rappelle ceci :
Mélanchon était présent sur le plateau de Chabot lors de la fameuse émission avec DCB, et le lendemain il déclarait : "Monsieur Bayrou, c'est un tueur ..." donc si Mélanchon le dit ...

Écrit par : signora | mardi, 14 décembre 2010

en même temps on n'accorde pas grand crédit à ce yann barthès, il fait le guignol et on ne peut pas dire non plus qu'il soit le plus grand humoriste du paf, c'est le genre d'émissions de divertissement (?) à éviter pour les politiques !

Écrit par : de kermenguy capucine | mardi, 14 décembre 2010

Bon que Bayrou ait eu tort et qu'en plus il ait insisté dans cette erreur c'est sans doute assez vrai (même si vu la qualité de l'émission, il n'y a pas mort d'homme)et il s'en excusera. Mais de toute façon le monde est ainsi (mal) fait que telle la fin de l'empire romain, les gens du cirque auront toujours raisons et ceux du sénat devront faire bonne figure. Barthès (toutes proportions gardées) est un gladiateur du PAF. Qu'il soit bon ou pas ne change rien à l'affaire, il faut rire avec lui même si ça me crêve le coeur de voir l'énergie et la qualité de réflexion du MoDem tournées à ce point en dérision. La France est à un si bas niveau qu'elle préfère écouter l'humoriste que l'humaniste...

Écrit par : raison pure | mardi, 14 décembre 2010

Je suis surpris de voir la quantité de gens qui crachent ainsi sur l'équipe du Grand Journal dans les commentaires de cet article.

François Bayrou s'est planté, ça peut arriver à tout le monde et les plus intelligents sont ceux qui savent reconnaître leurs erreurs (certainement le fera-t-il).
Les images qui prouvent qu'il s'est trompé ont été diffusées.

Je trouve choquant que certains s'offusquent d'un sujet d'une rubrique décalée dans une émission de divertissement dès que ça touche le modem. Surtout que ce sont certainement les mêmes à se tordre de rire si le sujet concerne Sarko ou autre.

Objectivité et recul, voilà mon conseil pour ceux dont l'irritabilité atteint des niveaux irrationnels et honnêteté pour ceux qui disent "j'y était, il n'a jamais dit ça".

Écrit par : EmmanuelB | mardi, 14 décembre 2010

Et, en complément à mon commentaire précédent, message spécial à l'hérétique : n'est-il pas sincèrement hors propos de parler de manipulation ? C'est une rubrique humoristique, pas un débat politique animé par Arlette Chabot ou Alain Duhamel...
Il faut vraiment remettre les choses à leur juste niveau.

Écrit par : EmmanuelB | mardi, 14 décembre 2010

Démenti à l'instant proposé par Y. Barthès dans le petit journal (des extraits vidéos du discours qui ne laissent pas de place au doute). Soit Bayrou s'est effectivement planté et ce n'est pas bien grave. En plus s'il s'excuse par voie de presse ce serait classe et à contre-courant de ce que font les politiques habituellement.

Ou alors du côté de Canal ils n'auraient vraiment aucun scrupule en proposant de fausses preuves via un "montage" sacrément bien fait. Mais là... Je ne peux pas croire qu'ils prendraient un tel risque.

Je penche pour la première option et n'en tient aucune rigueur à M. Bayrou. D'ailleurs sont petit malaise d'hier soir trahit la pression qu'il s'est sans doute mise sur les épaules ces derniers mois.

Écrit par : jcs92 | mardi, 14 décembre 2010

@Signora,
Je crois effectivement qu'il serait souhaitable que d'autres personnes entourent FB en certaines occasions...Oui le MoDem a été taquiné avec le "shadow cabinet", les images en sont un reflet...
Très personnellement, je dois etre parmi les rares à avoir vu en cette appellation un clin d'oeil humoristique à un certain passé ou des militants insistaient pour un "shadow cabinet" qui sont pour la plupart tous partis avec une élégance qui leur est propre.
Les souvenirs peuvent etre douloureux pour certains, pour d'autres source de colère, d'autres dans le déni, enfin bon bref.
FB doit etre entouré de personnes cool/cool zen/zen,( pas oblgatoirement des pros de la com) ni interne au MoDem, lui suggèrerais avant tout plateau de s'isoler, ni tel ni mail, meme et surtout interne avant, j'entends.
@+

Écrit par : Martine | mardi, 14 décembre 2010

A une inversion près, c'était du Bayrou dans le texte. Je rejoins totalement l'avis de "Balle au Centre" sur la question, et je n'aurais pas dit mieux.

Je suis déçu que Bayrou soit si maladroit. Ne pouvait-il pas juste faire un sourire ? Il n'y avait absolument rien de choquant dans tous ces propos...

En outre, le MoDem n'est PAS persécuté en particulier : tu as vu les hontes que se prennent Sarkozy, l'UMP, ou le PS ? Franchement, je trouve cette attitude dommage.

D'ailleurs, j'avais déjà abordé le sujet il y a plusieurs semaines.

http://gerardmentor.wordpress.com/2010/11/06/quand-bayrou-manque-dhumour/

Écrit par : Alexandre GERARD | mardi, 14 décembre 2010

@Alexandre,
Il sait sourire, là le plus triste.
Pfff,
Pinaise, l'aurais fait passer par un caisson de décompression avant!

Écrit par : Martine | mardi, 14 décembre 2010

Bonsoir,

Pour ceux qui n'ont pas trouvé les "liberaux sociaux" suivez ce lien, c'est précisement à la 7eme minute du discours d'ouverture

http://www.mouvementdemocrate.fr/evenements/congres-paris-121210/suivre-en-direct-congres.html

Par ailleurs, pour être bref, Barthes était dans son rôle et Bayrou aurait du prendre plus de hauteur et faire preuve d'humour.
Pour moi,il est capital pour Bayrou de progresser dans ce domaine tres rapidement au risque de passer pour un psychorigide dénué d'humour et d'affaiblir ainsi le fond et la qualité du positionnement politique.

Écrit par : PhilDemo | mardi, 14 décembre 2010

Bon, j'espère que cette réaction injustifiée de Bayrou était due à son état de santé... En cela elle est tout à fait excusable, même si j'espère aussi qu'il saura humblement reconnaître qu'il a eu tort à 99%.
D'autant que sur le fond, je trouve toujours si peu justifié de considérer que Barthès s'en prend plus ou plus méchamment au MoDem qu'aux autres. La principale tête de turc du Petit Journal reste Sarko.
Au contraire, Bayrou devrait bien se réjouir d'être traité au même niveau que le PS ou l'UMP.

Écrit par : Bob | mardi, 14 décembre 2010

Bayrou manque d'humour ou de 2nd degré. Plutôt que de critiquer, il devrait essayer de tirer le meilleur du petit journal. Un monde parallèle, c'est très bien. C'est exactement ce dont on a besoin : un gouvernement parallèle qui se met en place et viendra un jour prendre la place de l'actuel...

Écrit par : MaxF | mardi, 14 décembre 2010

Et maintenant que les images et sons de Bayrou disant ces phrases a été diffusé au Petit Journal de ce mardi. Qu'est ce qu'ils ont à dire les outrés qui avançaient que tout était faux ???

Écrit par : lordeeper | mercredi, 15 décembre 2010

Moi, ce qui m'inquiète le plus dans cette histoire, ce n'est pas que Bayrou se soit rendu passablement ridicule (et avec lui ses groupies, Hérétique en tête) en niant l'évidence. C'est plutôt qu'il se soit révélé incapable de se souvenir, moins de vingt-quatre heures plus tard, de ce qu'il avait pu raconter à un millier de personnes dans le cadre du congrès du mouvement qu'il préside. Soit c'est Alzheimer qui frappe, soit il n'a pas attaché une importance excessive à ses propres paroles. Dans les deux cas, ce n'est pas très rassurant !

Écrit par : Ch. Romain | mercredi, 15 décembre 2010

@CChristian,
Je crois qu'alzheimer vous concerne aussi, bien davantage...tout comme certains intervenants sur ce blog.
Sans regret
Bonne soirée

Écrit par : Martine | mercredi, 15 décembre 2010

Au delà de la polémique sur Canal + , je pense plus grave le fait qu'une entreprise de démolition et désinformation a commencé et n'a rien à envier à celle de 2007 . J'en veux pour preuve le sondage sur les personnalités qui vient d'être commandité par l'express, orange , france inter et réalisé par BVA . Allez sur le site de l'Express, cliquez sur le lien du sondage et allez voir le graphique "cote des personnalités" , vous direz alors si il n'y a pas quelque chose qui vous choque. On peut critiquer la réaction de FB , mais je pense qu'il y a des choses dans ce pays qui ne font plus rire. Quant au "grand journal" , ses journalistes , ses guignols sous des apparences appelées humoristiques ils sont en grande partie responsables du désintérêt des français pour la politique et de la montée du FN ... on peut être sceptique, demandre à voir , mais lorsqu'on voit et qu'on continue à nier , cela s'appelle de l'aveuglement...volontaire

Écrit par : paulo | mercredi, 15 décembre 2010

Paulo, entièrement d'accord !

J'irais même plus loin : Canal + a entrepris de démolir François Bayrou depuis quelques années sur "commande exprèsss" (ce n'est pas du tout l'acte isolé d'un petit "com-hic" comme Barthès). A commencer par intentionnellement ne pas copier la vraie voix de François et la rendre ridicule.

C'est normal c'est le plus intelligent, donc le plus éthique, donc l'un des seuls à détenir la meilleure vision des mesures à prendre. Il est d'autant plus dangereux pour la société des nantis.

J'en mettrai ma tête à couper... mais un truand plein d'argent sale qui serait Tapie derrière tout ça ne m'étonnerait pas !

Écrit par : Françoise Boulanger | mercredi, 15 décembre 2010

Je persiste et je signe si François Bayrou acceptait de préparer sa com avec des gens de métier, se faisait coacher, d'une part il ne raterait pas presque systématiquement ses prestations télévisées, et d'autre part il subirait beaucoup moins de tension. Il doit apprendre à gérer son image et cesser de donner dans le drame et retrouver son sens de l'humour : ça se travaille ! et c'est à ce prix qu'il retrouvera sa crédibilité.

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 15 décembre 2010

Dommage...
Oui, dommage de voir tant de paranoïa dans certains commentaires.
Si le "Petit Journal" (chronique satyrique je le rappelle) ne faisait aucun sujet sur le Modem, les paranoïaques, ceux qui accusent Y. Barthès de tous les maux de la Terre, seraient les premiers à hurler que leur parti est volontairement isolé. Soyez objectifs, regardez les sujets sur l'UMP, le PS, le FN et tous les autres partis...
L'aveuglement ne permet pas d'avancer, de progresser.
FB était certainement fatigué ce soir là, la suite de la journée semble le confirmer. Mais, comme certains l'ont souligné, s'il a les ambitions qu'il a, il faut qu'il sache s'entourer des personnes qui sauront le conseiller.
S'il en est au stade de ne même plus se souvenir de ce qu'il a dit pendant ses discours 2 jours plus tôt, c'est qu'il ne croit certainement plus lui même à ce qu'il dit (mais y a-t-il cru un jour ?).
Tous les spécialistes en management vous diront qu'un bon manager est quelqu'un qui sait s'entourer et qui ne cherche pas à tout faire lui-même. Ça, je pense que FB ne l'a toujours pas assimilé.
C'est bien regrettable car, comme des milliers d'autres, je fais partie de ceux qui ont été séduits par les propositions du Modem pendant la campagne de 2007 mais déçus par leur principal dirigeant. Depuis 2007, j'estime qu'il aurait pu prendre le recul nécessaire pour progresser et analyser ses erreurs, hors, tout ce qu'il semble avoir réussi à faire, c'est reporter son aveuglement sur une partie de ses militants.
FB ne sera plus jamais président d'autre chose que le Modem, c'est sincèrement dommage, pour lui bien sûr, mais surtout pour le Modem et pour ceux qui ont cru en cette "nouvelle vision de la politique".

Écrit par : EmmanuelB | mercredi, 15 décembre 2010

à EmmanuelB
Le sondage de l'express , c'est de la parano ?

Écrit par : paulo | mercredi, 15 décembre 2010

@ Martine

Vous êtes de plus en plus mignonne. Et bien bravette, avec ça. ;-)


@ EmmanuelB

Nous nous rejoignons à 100%.


@ L'Hérétique

Avez-vous connaissance des accords locaux que le MoDem commence à nouer, semble-t-il, avec l'UMP ?

http://www.sudouest.fr/2010/12/13/juppe-sur-la-defensive-265664-653.php

Et qu'en pensez-vous ?

Écrit par : Ch. Romain | mercredi, 15 décembre 2010

@paulo
Je pense que la meilleure solution est de demander à l'Express ou à BVA. La question qu'il faut poser est de savoir si François Bayrou était proposé dans les choix du sondage.
S'il n'était pas proposé, c'est effectivement illogique, ne serait-ce qu'en tant que candidat aux dernières et aux prochaines présidentielles.
Par contre, s'il était proposé, cela signifie qu'il a atteint les niveaux les plus bas de l'opinion française (ce qui n'est malheureusement pas exclu vu sa stratégie incompréhensible).
Donc, la question, posez-la aux principaux intéressés et si vous avez une réponse, merci de la partager :)

Écrit par : EmmanuelB | mercredi, 15 décembre 2010

hier soir Barthès n'en a pas fait des caisses excessives, il faut arrêter la parano, Sarkozy et sa bande en prennent avec justesse dix fois plus dans la gueule et Bertrand a pris l'attitude qui va bien, du serein qui sourit béatement , pendant que Barthès pourrissait son président et ses collègues de gouvernement !

il faut savoir au MoDem qu'on ne se fout pas tout les soirs du PRG ou du NPA, c'est un signe d'existence politique

de plus la plupart des déni que j'ai constaté par des personnes du MoDem qui ont oublié des phrases entendu la veille, parce que le "chef" a dit ne pas les avoir dit, ne me rassure pas sur le potentiel de godillots qui sommeillent dans mon parti

je préfère la saine réaction de certains militants que j'invite a la réflexion a long terme, que les distorsions des faits et des véritables propos tenus de par et d'autres, de certains pour les faire entrer dans la case " c'est pas vrai, on nous veut du mal" , si quant une connerie manifeste est faite, le premier réflexe est de rajouter du mensonge sur l'erreur pour tenter de noyer le poisson, y a déjà l'UMP qui occupe bien mieux le terrain que nous

Écrit par : eric | mercredi, 15 décembre 2010

@Ch.Romain
Ce que j'en pense de l'accord UMP-MoDem ? Vous savez, comme je ne suis pas de gauche, comme vous, je n'ai rien contre. En la circonstance, c'est un accord entre l'aile Juppé de l'UMP et le MoDem. Que des gens bien.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 15 décembre 2010

Juppé ? bien ?? ça se discute ! je ne comprends même pas pourquoi on en parle encore de Mr Dissolution ...

Écrit par : Mirabelle | mercredi, 15 décembre 2010

@paulo
J'ai remarqué que depuis quelque temps Bayrou "disparaît" des sondages. Pas d'explications. C'est étonnant. On évalue la côte de Montebourg que presque personne ne connaît, mais on ignore délibérément Bayrou.
Bon, on va encore nous dire que nous sommes paranos, évidemment...
Au niveau comparaison des programmes, apparemment, il n'existe que le PS et l'UMP pour les sondeurs. Même EE ne trouve pas grâce à leurs yeux. Le MoDem n'en parlons pas...

Plus généralement, je suis assez étonné de la mauvaise foi de nombre de commentateurs ici. J'ai juste dit que Barthès n'avait pas admis avoir fait un montage ; il l'a pourtant fait, c'est tout.
Je ne le critique pas de faire de l'humour, juste de ne pas reconnaître quelque chose de simple.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 15 décembre 2010

Heu Christian Romain ?
Que vient faire ton article du Sud Ouest sur cette affaire ?
Tout le monde sait que le MoDem, justement parce qu'il est indépendant, fait des alliances (et non pas allégeances) avec la droite ou la gauche selon la situation locale.
En Aquitaine la gauche cherche à avoir la main mise sur toutes les instances. Elle veut le pouvoir absolu. Ce n'est pas sain !
Tout le monde sait que des MoDem sont présents dans la majorité de la municipalité de Bordeaux. (Pour l'anecdote, Martine Moga, l'épouse de l'adjoint au maire, Alain Moga, est elle-même MoDem et a été élue conseillère régionale.)
Les investitures en cours -et les luttes quelquefois fratricides qui en découlent- s'expliquent. Il ne faut pas en profiter pour dire que la présence d'Alain Juppé au gouvernement équivaut à des "ententes secrètes" entre le MoDem et l'UMP !!!

A Dax, il y a un canton que je voudrais bien voir rendu à la droite ou au centre. De manière à équilibrer les forces en place.
Et si, pour se faire, quelqu'un du centre s'alliait avec un suppléant de droite (ou l'inverse), ce serait je trouve une bonne solution. Ce n'est pas de la trahison, c'est du simple bon sens !
Je trouve urgent de rassembler les gens en mettant les oppositions en équilibre.
c'est bien ce que François Bayrou a toujours dit...

Écrit par : Françoise Boulanger | mercredi, 15 décembre 2010

Sondage IFOP/ Paris Match à paraître jeudi
Popularité des personnalités politiques: Hulot en tête .... F.Bayrou à 53% (+5)
(voir N.Obs.com)

Écrit par : marie | mercredi, 15 décembre 2010

sondage... mais qu'est-ce que ça signifie ?
Est-ce que ça veut dire que les français feraient confiance à Hulot pour diriger le pays ? je ne pense pas...
Donc on reste encore dans du superficiel, comme d'hab !

Écrit par : Pierre Héno | mercredi, 15 décembre 2010

Reprenant donc le sondage proposé par Françoise , je constate que même avec une probabilité d'écart de 30 points avec celui que je dénonce ( soyons large pour ne pas être parano...mais avouez que ce serait énorme) il rentrerait dans le sondage BVA . Le discernement ne doit pas être confondu avec l'aveuglement...cqfd.
De plus c'est un indice d'opinion sur les personnalités , ce qui ne veut pas dire que le pourcentage correspond à des intentions de vote.

Écrit par : paulo | mercredi, 15 décembre 2010

@L' hérétique,
Tout à fait, le montage avec une grille de lecture très large.
Certains militants se sont plaints du terme^^^ (pourtant amusant tout plein et médiatiquement porteur la preuve...)Et savent parfois etre "prises de tete" ai eu l'occasion de le constater en certaines occasions, la fatigue aidant....D'ou mes recommendations entourage caisson de décompression hors MoDem.

Écrit par : Martine | mercredi, 15 décembre 2010

Pour moi Bayrou s'est planté dans les grandes largeurs sur ce coup précis. Cependant son agacement sur les méthodes du Petit Journal me semble légitime.

J'entends par là que Barthès est dans une démarche facile et malhonnête, consciemment ou non, dans ses caricatures, qu'elles soient politiques ou autres.
Le résultat - voulu ou non encore une fois - est systématiquement de faire passer le sujet pour un con, un fumiste, un hypocrite, etc... à partir d'éléments totalement insignifiants - quand ils ne sont pas imaginaires - détournés de leur contexte.

Or la caricature est par définition une exagération de la réalité, pas d'inventions aussi drôles soient-elles. Sans ça elle peut effectivement et facilement passer pour une manipulation.

Ainsi quand Bayrou est caricaturé en leader d'un monde parallèle, alors qu'il est de plus en plus relevé par l'ensemble des commentateurs politiques que Bayrou avait avant les autres deviné et expliqué la réalité de la politique sarkoziste ou la réalité de la dette, je comprend son agacement. Par ailleurs il a au moins le mérite de ne pas le dissimuler derrière un sourire niais.

Le problème c'est qu'il a riposté à tort et au mauvais moment, le passage sur le discours datant bien du congrès et n'ayant rien d'infondé puisqu'il s'agissait de railler le shadow-cabinet qui est bien réel.

Écrit par : Aurélien | mercredi, 15 décembre 2010

@l'hérétique
"J'ai juste dit que Barthès n'avait pas admis avoir fait un montage ; il l'a pourtant fait, c'est tout."

Puisque vous insistez, Bayrou n'a pas objecté à Barthes qu'il avait fait un montage, il a soutenu, malgrè la porte de sortie que lui avait ouverte Barthes avec une bienveillance presque surprenante, qu'il n'avait pas prononcé ces propos "c'est des phrases que je n'ai pas prononcé ce week-end... non absoluement pas ... non ce n'est pas vrai ... et bien non ... ces phrases là n'étaient pas du tout dans les déclarations de ce week end...".

Réécoutez au besoin le passage sur le site de la chaine (autour de la minute 3/9).

est-ce à vous qu'il faut rappeler que les mots ont un sens? à moins que dans la mise à jour logicielle récente la responsabilité ait désormais cédé le pas à la volonté de faire prendre des vessies pour des lanternes pour mieux tirer la bourre à l'ump...

Écrit par : Nicolas Mauduit | mercredi, 15 décembre 2010

@ Françoise
Merci de ces précisions. J'avoue ne pas bien connaître (en tout cas, nettement moins bien que toi) la situation politique dans le Sud-Ouest.

@ L'Hérétique
Merci de cette réponse. Par ailleurs, je suis soufflé par votre phrase sur le "montage" que Barthès aurait fait. Vous vous moquez du monde ! Bayrou, devant plusieurs millions de spectateurs, nie en direct avoir prononcé des phrases qu'il a effectivement prononcées ; la preuve en est apportée le lendemain et vous réussissez encore à en appeler au "montage" et à nier l'indéniable ! Franchement, vous faites du tort à votre cause avec une pareille attitude.

Vous avez écrit : "Bayrou n'a jamais parlé de libéraux sociaux" (4ème paragraphe de votre billet). C'est faux ; vous vous êtes trompé ; la démonstration en a été faite.

Vous avez écrit : "Une partie des propos en question était un authentique montage" (début du 3ème paragraphe). C'est faux : le seul montage a consisté à prendre trois phrases ABC et à en faire CAB, sans commentaire ni adjonction, ni rien qui dénature le fond du propos. Votre accusation était outrancière.

Vous avez écrit : "Barthès essaie de faire passer Bayrou pour un menteur" (début du 5ème paragraphe). C'est faux. C'est exactement le contraire qui est arrivé : Bayrou a traité Barthès de menteur, et Barthès, comme il est normal, a défendu avec bonne foi son boulot et celui de son équipe. Et le lendemain, il a apporté la preuve de ce qu'il avait dit.

Il y a donc dans votre billet au moins trois affirmations erronées ou excessives. Et vous avez le toupet d'accuser vos commentateurs de mauvaise foi ? Mais commencez donc par admettre que vous vous êtes laissé aveugler, et ensuite on pourra discuter de l'éventuelle mauvaise foi des autres ! Ce déni de réalité est aussi inutile qu'inquiétant. Il apporte de l'eau au moulin de ceux qui parlent de "secte" et de "culte aveugle du chef".

Écrit par : Ch. Romain | mercredi, 15 décembre 2010

a emmanuelB
Bon déjà je ne suis pas " fan " de ces chroniques politico-humoristiques, je ne regarde donc que très rarement les guignols ou la chronique de Y . Barthes , mon opinion n'est donc pas influer slmt parcque FB fait partie de ce débat , mais je pense que l'on peux parler de manipulation quand justement ces chroniques utilisent de manières insistantes et récurrentes la caricature d'un trait de caractère , d'une attitude ou d'un parti pris ( les railleries du shadow cabinet n'appartiennent qu'à Barthés et son équipe ) , donc d'influer de façon consciente ou pas , directement ou pas l'opinion d'une personnalité souvent à défaut .
Par -contre je te rejoins , Fb n'a peut etre pas su gérer ce stress vis à vis de Barthés ...

Écrit par : luke | mercredi, 15 décembre 2010

J'ai voulu regarder hier soir l'émission de C+ (comme sans doute bcp d'entre nous) pour voir ce qui découlerait de l'incident de la veille.

Mon opinion c'est que Barthès en a fait encore plus que la veille ! Il a même intercallé à 3 ou 4 reprises une séquence, hors congrès, où FB dit "Oh merde alors !"
Quand Denisot a demandé son commentaire au ministre de la santé, ce dernier a dit qu'il souhaitait une meilleure santé à FB, les joutes politiques sont une chose, il est en de bonnes mains.

J'espère que F. Bayrou sera rapidement en mesure de faire un communiqué pour clore ce débat écoeurant.

Écrit par : airlane | mercredi, 15 décembre 2010

J'ajoute :

http://www.canalplus.fr/pid3349.html

Écrit par : airlane | mercredi, 15 décembre 2010

Je rejoins ce que dit le post de Luke , j'y ajouterai un avis personnel . Depuis quelques temps beaucoup de personnes qui ont quitté le Modem avec, pourquoi pas ? de bonnes raisons personnelles , se plaisent à essayer de sauter sur la moindre occasion pour démonter FB. Je peux comprendre qu'on ait des griefs , que ceci ou cela ne plaise pas. Mais bizarrement je ne trouve pas de posts de ce genre au sujet des autres "prétendants" , un oubli certainement...alors admettons que FB ait eu tort , où est le drame ? Est-ce que cela suffit à le déconsidérer , il est vrai que les autres hommes politiques ne font pas d'erreur eux ? La différence c'est que les erreurs permanentes depuis 40 ans de la génération politique actuelle pèsent sur le pays , les contre-performances télévisées de FB ( puisqu'il faut le dire ainsi...)ne porte tort qu'à lui.
Je vais affiner mon sentiment c'est que ceux qui tirent le plus sur lui aujourd'hui sont ceux qui l'ont suivi en 2007 et qui n'avaient pas mesuré le niveau d'exigence que cela impliquait. Alors pour se dédouaner on préfère essayer de prouver qu'il est comme les autres ...que c'est un malhonnête et que sais-je encore . Comme cela on s'auto-justifie , on se dédouane , c'est du Leroy-Morin ...je trouve dommage de guetter le moindre faux pas de quelqu'un (qui a le tort de voir trop en avance !!)pour le clouer au pilori. Quant à "l'affaire" Canal+ , elle ne pèsera pas lourd en 2012 , la présence du FN me paraît bien plus inquiétante...

Écrit par : paulo | mercredi, 15 décembre 2010

Je suis entièrement d'accord avec Paulo.

Toutefois, certains commentaires du fil me laissent perplexe, le grand journal ne serait que du divertissement ?
Ils vont être contents de l'apprendre les Denisot, Apathie et autres journalistes invités lors de la chronique du vendredi soir.

Et, en disant cela réalisez-vous que Denisot était l'un des journalistes présents à l'Elysée ? C'est cocasse !

Comme le dit l'un de nous plus haut ce mélange des genres devient nocif et à force de caricaturer tout et tout le monde on en arrive à un désintérêt, voire un dégout, de la politique.

Écrit par : signora | mercredi, 15 décembre 2010

et tout cela favorise la montée du populisme et on sait à qui ça profite...
Nos amuseurs ne s'en soucient pas, ils ne pensent qu'à leur audience puisque celle-ci conditionne leur survie...

Écrit par : Pierre Héno | mercredi, 15 décembre 2010

@paulo
D'accord avec l'ensemble de ce que vous dites.
@Ch.Romain
vous le faites exprès ou quoi ? Vous admettez qu'il y a un montage pour le nier dans la phrase qui suit. Pour Bayrou, j'ai dit qu'il s'est méfié dès qu'il a senti une entourloupe. Par ailleurs, il a souvent prononcé plusieurs des phrases qui lui étaient prêtées dans d'autres discours plus anciens, et il était manifestement très fatigué. Il peut donc s'être trompé.
Pour les libéraux-sociaux j'ai dit que cela ne figurait pas dans le discours de clôture. C'était en effet dans le discours d'ouverture. Mais ce n'est pas habituel pour Bayrou de parler de social-libéralisme.
En ce qui concerne la "secte", comme vous dites, il y a plus inquiétant : un groupuscule qui a fait profession de brûler ce qu'il a adoré et dont l'attitude confine à la maniaquerie paranoïaque dès qu'il est question de Bayrou quelque part.
Barthès n'était pas de bonne foi puisqu'une nouvelle fois, des mots avaient été remis dans un ordre différent. On peut faire tout ce que l'on veut avec.
Lisez plutôt le sage commentaire d'Aurélien qui me paraît très pertinent.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 15 décembre 2010

@ L'Hérétique

Vous le faites exprès ou quoi ? Vous qui êtes professeur de lettres, vous êtes capable d'apprécier si une citation fautive modifie ou non le sens du propos ! J'ai écrit de façon très détaillée et j'ai montré en quoi vos propos étaient inexacts (deux fois) ou outranciers (une fois). Et je ne parle même pas de votre titre, qui se révèle après coup totalement injustifié. Je crois que nous basculons dans le dialogue de sourds. Je retiens seulement que
1) il devient de plus en plus difficile d'être factuel, même avec des gens intelligents ;
2) les groupies de Bayrou le sont au point d'abandonner parfois leur capacité de discernement ;
3) lorsque ces groupies sont confrontés à la réalité, ils emploient des techniques classiques d'évitement (voir les derniers commentaires sur le thème : "C'est la faute aux amuseurs si le FN monte") ;
4) tout ce débat est parfaitement contre-productif pour Bayrou et le MoDem, et c'est du fait des Bayrouistes eux-mêmes qu'il aura pris cette ampleur inutile.

L'enfer est pavé de bonnes intentions.

Sur ce, je vais arrêter de commenter ce sujet, désespérant de votre bonne foi et/ou de votre lucidité sur la question.

Avec mes amitiés,

Écrit par : Ch. Romain | mercredi, 15 décembre 2010

@tous
Savez-vous que vous êtes plus d'un millier de visiteurs uniques sur cette seule note ? Qu'il y a 90 commentaires déjà ? Et qu'en visites, le seuil des 1500 a été allègrement franchi (1647 pour l'instant) ? Quand je dis plus de 1000 uniques, c'est avec un compteur qui minore les visiteurs uniques...Idem pour les visites...
Hautetfort m'indique 2238 visiteurs différents pour la seule journée d'hier...
Pas mal pour un petit blog.
Encore un effort, continuez à venir nombreux, et je vais battre un record de visiteurs uniques de mois-ci :-)

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 15 décembre 2010

@Ch.Romain
Je ne suis pas professeur de lettres. J'ai bien compris votre argumentation. L'outrance répond à l'outrance pour le reste...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 15 décembre 2010

@ Ch.Romain
Le problème réside dans la phrase 2 et à 2 niveaux.
Les phrases 1(bébés) et 3 (noyaux durs) sont tirées du discours officiel de clôture.
La phrase 2 est tirée du discours d'ouverture et un montage audio a été réalisé,intervertissant les éléments de cette phrase : écolo/lib-soc/soc-dém devenant lib-soc/soc-dém/ écolo ...( Au fait, pourquoi cette permutation alors qu'il était plus simple de garder la phrase en l'état ?)
Si F.Bayrou avait en tête son discours officiel, il n'a évidemment pas reconnu cette phrase 2. En effet, dans le discours de clôture il parle d'écologistes, de libéraux de progrès et de socio-démocrates et il n'utilise pas la formule de "famille unie" ...etc
Est-ce cela qui l'a perturbé et lui a donné l'impression d'une manipulation ...?

Écrit par : marie | mercredi, 15 décembre 2010

@ Marie

Est-ce cela qui l'a perturbé ? Peut-être, je ne suis pas bien placé pour le savoir.

Mais je préfère mille fois votre attitude, que je rejoins à 100%, au déni forcené de réalité auquel se livrent la plupart des commentateurs et qui dessert le MoDem plus qu'il ne l'aide.

Personnellement, j'espère seulement que Bayrou saura tirer les leçons de cet épisode (comme j'espère qu'il a tiré les leçons de l'altercation avec Cohn-Bendit) et qu'il saura, à l'avenir, se montrer plus ouvert et moins stupidement péremptoire.

Amicalement,

Écrit par : Ch. Romain | mercredi, 15 décembre 2010

@Marie,
Effectivement cette permutation a un aspect "botte de Nevers". :o)))
1 disc de cloture
2 disc d'ouverture avec permutation
3 disc de cloture

L'ordre d'hier soir est un peu différent, je crois,
Nous avons 1 3 2

Écrit par : Martine | mercredi, 15 décembre 2010

Il y a une approche psychologique, à mon sens pas purement caricaturale.
Serai tentée de croire qu'il a été aidé à commettre le faux pas.
Fatigue, stress relevé dans le correctif, et mélange des discours avec brouillamini au centre favorisant "perte de mémoire" ou beaucoup de confusion.
Meme l' hérétique en a perdu la mémoire^^^

Écrit par : Martine | mercredi, 15 décembre 2010

"...à partir d'éléments totalement insignifiants - quand ils ne sont pas imaginaires - détournés de leur contexte."

Oui exact Marie et je pense que le "Oh merde alors !" qu'a prononcé François Bayrou après sa prestation chez Drucker va être repris à chaque fois que possible par Canal +... de manière à le suivre encore des années. Mais à guignol, guignol et demi peut-être !

Écrit par : Françoise Boulanger | mercredi, 15 décembre 2010

Donc personne ne fait de ea Culpa.

Ni Bayrou, ni les gens qui ont lâché des commentaires ??? C'est dingue ça quand même !

Oui, il y'a d'autres problèmes et soucis, mais le fait est que votre site ici à lâché un article "outré", que les commentaires sont liés à l'article, mais quand vous vous apercevez que vous avez tord... Ben vous préférez noyer le poisson : canal détruit Bayrou, tel sondage va sortir, etc, etc...

Bande de lâches rigolos va lol

Écrit par : lordeeper | mercredi, 15 décembre 2010

"Bon, pas de pot pour le Petit Journal, j'y étais, moi, hier au Congrès du MoDem.

ce que je déteste, c'est qu'un journaliste affirme avec aplomb des choses qui sont fausses

Pourquoi Barthès n'a pas voulu avouer que c'était un montage ?

De là, c'était facile de déclarer avec assurance : Monsieur Bayrou c'est bien votre discours de ce week-end."

Quasimment toutes les phrases de l'article accusent à tord sans vous justifier après voup !!! Vous êtes vraiment des blaireaux !

Ah vous y étiez au congrés du Modem, mais apparemment pas très attentif lol lol lol

Écrit par : lordeeper | mercredi, 15 décembre 2010

@lordeeper
Ben oui, ici, c'est un repère de blaireaux. La preuve, vous y êtes...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 15 décembre 2010

lol lol lol ça c'est blaireau

un adhérent du MoDem qui ne fera pas de méa culpa parce que j'ai dit depuis le début que Barthès avait raison , mais les MoDem qui le disaient ne t'interesse pas, pourtant il y en avait aussi

Écrit par : Eric | mercredi, 15 décembre 2010

lol lol lol ça c'est blaireau

un adhérent du MoDem qui ne fera pas de méa culpa parce que j'ai dit depuis le début que Barthès avait raison , mais les MoDem qui le disaient ne t'interesse pas, pourtant il y en avait aussi

Écrit par : Eric | mercredi, 15 décembre 2010

Je suis abasourdi par nombre de réactions ici. Vraiment...

Tout d'abord, avec le recul, vu les plaintes formulées par FB début novembre au sujet du petit journal, j'ai l'impression qu'il avait décidé de "se faire" Yann Barthès avant même d'arriver sur le plateau. Il l'a fait, mais, tout comme dans son tête-à-tête avec DCB, il s'est planté. Son attaque mal contrôlée s'est transformée en boomerang.

Mais pour en revenir aux commentaires de cette page :

@Aurélien : oui, Barthès a une démarche facile, mais non, pas malhonnête. Il n'est pas journaliste politique, il est chroniqueur satyrique. Et sa rubrique "le petit journal" ne traite pas que des sujets politiques, mais aussi des sujets people, culturels, artistiques, etc... Vous voulez un exemple de pseudo-humoriste malhonnête : Stéphane Guillon ; lui caricature uniquement ceux qu'il déteste. Ce n'est pas le cas de Barthès et de son équipe.

@l'hérétique : vous déformez l'ensemble du propos de la polémique entre FB et YB. Barthès n'a JAMAIS dit qu'il n'y avait pas eu de montage... Il a juste répondu à une question de FB et n'a pas menti en y répondant... Cette escalade dans le déni est franchement incompréhensible, même si elle génère des records de visites sur votre blog (rassurez-vous, je ne fait aucun lien entre les deux).

@luke : vos propos sur la manipulation ne tiendraient la route que si le "Petit Journal" caricaturait uniquement le MoDem. Or, il caricature tous les partis, sans exception et de manière relativement équitable.

@signora : oui, le "Grand Journal" est une émission de divertissement et les politiques qui y vont en sont tout à fait conscients, ils en acceptent la règle du jeu en y participant.

@airlane : non, Barthès n'en a pas fait plus que la veille. Il a juste fait comme il fait toujours, quelle que soit la personne concernée, ni plus ni moins. Regardez le petit journal en d'autres occasions, je suis certain que vous finirez par sourire et même — soyons fous — rire ;-)

Plus généralement, je suis inquiet à la lecture de certains commentaires. On pourrait en effet croire que nombreux ici sont ceux qui ont totalement perdu le sens de l'humour, qui estiment qu'on ne peut pas rire de la politique (surtout quand leur parti est concerné). Adieu donc les Jean Amadou, Pierre Douglas, Thierry le Luron, Laurent Gerra, Bernard Mabille, et autres chansonniers. Donc, si le MoDem était au pouvoir, fini l'humour ?
D'autre part — et bien sûr je souhaite que FB se rétablisse au plus vite — il est certainement vrai que la fatigue et le stress expliquent en partie sa réaction et son erreur. Mais ses réactions impulsives et ses erreurs se font — à mes yeux — un peu trop fréquentes. Je rappelle quand même que la fonction de Président de la République n'est pas de tout repos. Alors quand je vois la difficulté avec laquelle il encaisse le stress et la fatigue en étant "seulement" président du MoDem mes doutes quand à ses capacités à diriger une nation ne font que se renforcer.

Et encore une fois, un petit appel général : prenez du recul, retrouvez le bienfaits du sens de l'humour et soyez objectifs si vous voulez être crédibles.

Écrit par : EmmanuelB | mercredi, 15 décembre 2010

@EmmanuelB,
Le tete à tete avec DCB, je sais ce qu'il en est vraiment, j'ai été prévenue via un langage très "especial" genre codé voyez? Un peu trop tard...
Donc, vos amalgames m'importent peu.
Je ne changerai pas un mot de mes décodages.
Bonne soirée

Écrit par : Martine | mercredi, 15 décembre 2010

Much ado about nothing. Ni plus ni moins.

@ L'Hérétique
Tu dois jubiler pour tes stats ;-)

Écrit par : Thierry P. | mercredi, 15 décembre 2010

@ EmmanuelB

Il ne faut pas comparer Barthès avec des Jean Amadou, Bernard Mabille, Laurent Gerra, etc. qui sont de vrais humoristes ou chansonniers.

Je ne conteste pas le manque de tact de FB dans cette histoire mais encore ce soir, on y a encore eu droit dans le zapping et aux guignols... De plus, Barthès était absent, grippé paraît-il, le PJ était présenté par une cruche dont le nom m'échappe (il me semble que c'est celle qui fait la météo).

Effectivement je ne regarde peut être pas assez souvent cette émission mais il y a de fortes chances que je ne la regarde plus du tout.

Écrit par : airlane | mercredi, 15 décembre 2010

@Thierry
Si tu m'appelles, je te dirai ce que je pense vraiment de toute cette histoire...

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 15 décembre 2010

Suggère qualques révisions en langues étrangères...

Écrit par : Martine | mercredi, 15 décembre 2010

Oups, qlqs avais oublié :o)))

Écrit par : Martine | mercredi, 15 décembre 2010

@L' hérétique,
Si son souci il vous aurait appelé depuis longtemps, ou aurait utilisé l'adresse mail, apparemment pas le cas^^^.
J'aime beaucoup la pub récurrente qu'il vous fait, par rapport aux stats de toujours^^^.

Écrit par : Martine | mercredi, 15 décembre 2010

a emmanuel B ,
Liszez bien mon post , je parle de manipulation( possible ) dans son ensemble pas uniquement envers le mouvement démocrate et son Leader principal !

Écrit par : luke | jeudi, 16 décembre 2010

@ luke
Oui sauf que par définition, une manipulation se fait au détriment de quelqu'un et au bénéfice de quelqu'un d'autre. Vu que dans le cadre de cette chronique tout le monde en prend pour son grade, je réfute le terme de manipulation.

@ Martine
Je n'ai pas tout compris dans votre commentaire mais ça n'est certainement pas grave ;-)

@ airlane
Vous me confirmez par vos propos que vous avez jugé le "Petit Journal" (et même le Grand Journal) uniquement parce que FB était concerné, ce qui forcément ne peut pas vous permettre d'avoir un regard objectif. La "cruche" (Tania Bruna-Rosso) n'est pas la miss météo (Charlotte Le Bon), YB était vraiment grippé et si vous preniez 5 minutes de temps en temps pour regarder sa chronique (ne serait-ce que sur le web), je suis certain que vous finiriez par sourire :)

Écrit par : EmmanuelB | jeudi, 16 décembre 2010

Je me répète sans doute, mais justement, ce qui est dangereux dans le petit journal, c'est qu'on finisse par sourire. Je persiste à dire que ça reste d'un bas niveau, que ça surfe sur le "tous des c*ns" ces politiques ou ces peoples, que ça prend les spectateurs pour des cons (et il m'est arrivé d'être un de ces c*ns). C'est du populisme à fond et à part le FN, je ne vois pas à qui ça profite (même si le FN lui-même est moqué).
Etre populiste actuellement c'est ce qu'il y a de plus facile (il y a des émissions de radio aussi qui s'amusent à taper sur tout le monde) et ça booste l'audience, condition de survie pour les animateurs...
Pensez bien que si vous riez, vous cautionnez le populisme bien davantage que la liberté d'expression !

Écrit par : Pierre Héno | jeudi, 16 décembre 2010

@EmmanuelB:

Quand je parle de malhonnêteté concernant Barthès, je précise que c'est le résultat qui n'est pas honnête ; il n'y a pas forcément de volonté d'être malhonnête ni de nuire derrière.

Simplement la caricature, pour en être une, qu'elle concerne des politiques ou des peoples, doit être fondée sur une réalité.
Ce n'est pas toujours le cas dans le Petit Journal et quand ce pré-requis fait défaut, il ne faut pas s'étonner que la cible se vexe, et on ne peut lui reprocher de se vexer.

On peut par contre lui reprocher de riposter à contre-temps et obtue.

Écrit par : Aurélien | jeudi, 16 décembre 2010

@ Pierre
Bon... visiblement, second degré ne veut rien dire pour vous. Et pourtant, le second degré est une base du savoir vivre et le meilleur remède contre l'intégrisme.

J'apprécie le petit journal et pourtant, je vote à chaque élection (et je ne vote pas FN).
Visiblement vous (et d'autres) abordez la politique comme certains abordent la religion, en faisant d'elle une chose intouchable, que l'on ne doit pas caricaturer, que l'on ne doit pas remettre en question.

Ceci ne fait que renforcer ce que je pense depuis le début de cette longue série de commentaires : nombreux sont ceux qui ont besoin de prendre du recul et de redonner aux choses leur vraie valeur.

Pour vous la caricature politique (mais surtout du MoDem je suppose) = populisme...

Votre approche est très dangereuse. Malheureusement très proche de celle des intégristes religieux.

Et bien soit, je dois être populiste car je fais partie de ceux qui pensent qu'on peut rire de tout.

Si tout le monde avait votre approche, des gens comme Desproges auraient certainement fini en prison.

J'ai un cancer, ça ne m'empêche pas de rire du cancer à chaque fois que l'occasion se présente. C'est certainement ce qui me permet de garder la pêche et d'avoir du recul pour relativiser ma situation et continuer à la gérer de manière pragmatique.

Écrit par : EmmanuelB | jeudi, 16 décembre 2010

@ EmmanuelB
Ne vous inquiétez pas pour moi, je connais le second degré et même au premier, j'aime faire les choses sérieusement mais je ne me prends pas au sérieux ni pour indispensable.
Par contre j'ai remarqué plusieurs fois que certaines émissions qu'on trouvait terribles prennent un sacré coup dans leur crédibilité dès qu'on est concerné. Pas que l'on manque d'humour, mais parce qu'on en sait beaucoup plus que ceux qui parlent et se croient autorisés à juger ce qu'au fond ils ne connaissent pas.
C'est le cas du petit journal en ce qui me concerne et c'est effectivement parce que ça attaquait le MoDem que j'ai réfléchi davantage et que j'ai regardé aussi les attaques contre les autres d'un autre oeil. Ces attaques veulent casser des gens en manipulant effectivement ce qu'ils ont dit : facile avec des ciseaux de faire dire n'importe quoi et son contraire. Et quel est le but de tout ça sinon faire de l'audience ? Y a-t-il en Yann Barthès une conscience sociale qui ferait de lui un révolutionnaire pour construire un nouveau monde ? Non , il vit (financièrement) du fait que les populistes le regardent.
Quant à des gens comme Desproges et Coluche, il est certain qu'ils auraient beaucoup de mal à notre époque à faire ce qu'ils ont fait par le passé. Mais ces deux-là ne faisaient pas que critiquer, ils étaient généreux et proposaient, créaient...

Écrit par : Pierre Héno | jeudi, 16 décembre 2010

@tous

Je vous propose à tous de passer à autre chose. Toute cette histoire n'est qu'un épiphénomène, in fine, et je pense qu'elle passera à toute vitesse dans les poubelles de l'actualité...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 16 décembre 2010

@ l'hérétique

Je vote pour ;-)

Écrit par : EmmanuelB | jeudi, 16 décembre 2010

que de passion dans ce débat :)

Écrit par : AG59 | jeudi, 16 décembre 2010

@hérétique
bravo pour ce billet. Tu vois, ce moment média est plus important que tous les discours du week end dernier (et tous tes autres billets) pour les spécialistes blogeurs : il faut simplifier le discours modem (les intello eux sont déjà conquis) et rendre Bayrou plus accessible au peuple CQFD.

@tous
Bayrou a dit pendant le grand journal "je suis susceptible".
Il était fatigué (voir plus), il avait dans le nez Barthes et son petit journal, et c'est donc une perte de sang froid (cf. Cohn-Bendit)
On sait tous que le peuple qui regarde la TV veut des grandes gueules politiques. N'oubliez pas que c'est la claque et l'interview avec Claire Chazal qui ont fait exploser Bayrou dans l'opinion.
Si on veut voir gagner Bayrou, il faut accepter de manger son chapeau et savoir passer à la télé.
--------
Plusieurs personnes ici pensent qu'il lui faudrait un coach en com, qui vote pour ?

Écrit par : Max | vendredi, 17 décembre 2010

Je vote pour la suggestion de l' hérétique! :)

Écrit par : Martine | vendredi, 17 décembre 2010

Je vote POUR que la com du modem s'améliore ...
Et POUR que le débat sur cette "affaire barthès" en reste là !

Écrit par : signora | vendredi, 17 décembre 2010

Eh bien, moi je voterai pour que la boutique MoDem puisse proposer pendentifs et bracelets à breloques fantomes multicolores.
Oups, je sors ;o))

Écrit par : Martine | vendredi, 17 décembre 2010

Fluorescents évidemment, bon je file ! :))

Écrit par : Martine | vendredi, 17 décembre 2010

"Il ne faut pas comparer Barthès avec des Jean Amadou, Bernard Mabille, Laurent Gerra, etc. qui sont de vrais humoristes ou chansonniers." affligeant...

Allez moi j'arrête de venir ici, à savoir que j'ai trouvé ce blog en premier lien le soir de la fameuse affaire en tapant "bayrou barthes" sur google afin de voir si FB avait réagi après coup...

Bye les amis du monde parallèle

Écrit par : lordeeper | vendredi, 17 décembre 2010


http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/bayrou-sortie-hopital-161210.html
@+

Écrit par : Martine | vendredi, 17 décembre 2010

"Eh bien, moi je voterai pour que la boutique MoDem puisse proposer pendentifs et bracelets à breloques fantomes multicolores.(...) Fluorescents évidemment..."
Excellent Martine !
Ne sort pas, c'est une très bonne opération de com' ! Toujours pratiquer l'autodérision, y'a qu'ça de bien en politique... ;-)

Écrit par : Françoise Boulanger | vendredi, 17 décembre 2010

Merci Francoise pour "excellent". ;-)

Écrit par : Martine | vendredi, 17 décembre 2010

@Françoise
"J'ai la certitude que des blogs naîtra enfin le meilleur consensus national."
=
Toujours pratiquer l'autodérision, y'a qu'ça de bien en politique... ;-)

Tenez bon ! On avance...

Écrit par : Max | vendredi, 17 décembre 2010

Heu Max ! Puisqu'il semblerait que vous soyez allé lire quelques écrits chez moi, je vous autorise à m'y laisser quelques traits de plume que je puisse ainsi mieux vous situer ! ;-)

Écrit par : Françoise Boulanger | vendredi, 17 décembre 2010

@Max,
Ne jamais se fier aux apparences... ;)

Écrit par : Martine | vendredi, 17 décembre 2010

@Françoise
Je voulais simplement appuyer sur le fait que tous ces commentaires devraient apporter quelque chose, "un consensus". Mais non, beaucoup de frustration.

Ce qu'il est arrivé à Bayrou (sur le plateau TV) peut encore se reproduire ! Les blogeurs auront encore matière à exploser leurs stats et le problème n'a pas avancer d'un pouce.

Écrit par : Max | dimanche, 19 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.