Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La Mort Rouge | Page d'accueil | Larry Clarke, ce qui me dérange... »

jeudi, 07 octobre 2010

Cheval de Troie chinois...

Énée dans l'Énéïde de Virgile, rapporte les paroles de Laocoon, prêtre d'Apollon à Troie, à la vue du cheval que les Grecs ont laissé après leur départ : timeo danaos et dona ferentes. Je crains les Grecs, même lorsqu'ils me font des cadeaux.

C'est par cette formule judicieusement choisie que le blog du Parisien Libéral met en garde l'Europe contre les cadeaux potentiellement empoisonnés du régime chinois.

Il observe que les pays en quasi-cessation de paiement qui ont accepté des aides de voisins "altruistes" ont infléchi curieusement, comme par hasard, leur diplomatie par la suite. Parisien Libéral cite notamment l'Islande avec la Russie, sur la question de l'Arctique, ou mieux encore, dans le domaine militaire avec la proposition de former des pilotes russes sur une ancienne base américaine.

Si je n'agrée pas le discours final de l'auteur de l'article qui invite à chasser la Grèce de l'Europe en raison de ses fraudes, en revanche, je le rejoins tout à fait pour juger que l'Europe doit être indépendante face aux fonds souverains intéressés par ses soucis budgétaires...

Si les Chinois aident les Grecs au moment où ils ont dans la difficulté, ces derniers leur seront reconnaissants pour longtemps, même si cette aide est clairement intéressée. Quand vous crevez la bouche ouverte, même si celui qui vous sauve vous demande un service après, vous êtes bien content qu'il vous ait sauvé.

Il est déplorable que l'Europe ne soit pas en état d'aider les siens en priorité. La Chine rassure les marchés quand elle achète des emprunts d'État grecs, ou plus exactement, qu'elle est prête à le faire, tandis que nous Européens, les inquiétons quand au contraire nous hésitons sur la solidarité nécessaire. Solidarité qui n'exclut évidemment pas une sévère mise sous tutelle quand abus il y a.

La proposition de virer la Grèce est la pire de toutes : c'est ouvrir en grand les portes de la nation hellène aux Chinois. C'est une faute éthique et un erreur diplomatique et stratégique majeure que de raisonner ainsi.

Pauvre Europe : où en es-tu réduite, incapable de sauver l'un des tiens que tu es...

Commentaires

Cheval de troie chinois? Ne sais trop...
Cependant en terme de monnaie d'échange sur les marchés il y a volonté à ce qu'il n'en reste qu'une, à mon avis.
La grèce me semble exercer une forme de chantage, mais une opinion toute personnelle...Elle n'a jamais remboursé que rarement ses créanciers...Suis-je prete à jouer les esclaves pour la faire vivre? A voir...

Écrit par : Martine | jeudi, 07 octobre 2010

Cheval de troie chinois? Ne sais trop...
Cependant en terme de monnaie d'échange sur les marchés il y a volonté à ce qu'il n'en reste qu'une, à mon avis.
La grèce me semble exercer une forme de chantage, mais une opinion toute personnelle...Elle n'a jamais remboursé que rarement ses créanciers...Suis-je prete à jouer les esclaves pour la faire vivre? A voir...

Écrit par : Martine | jeudi, 07 octobre 2010

Oups, dslée pour le doublon.

Écrit par : Martine | jeudi, 07 octobre 2010

Il en était question lors d'un journal matinal sur France-Culture, qui a l'avantage de préférer les analyses de fond aux chiens écrasés et au pipeaul.

Je me souviens d'une présentation allant dans le même sens, avec l'"euro-washing" des produits chinois lors de leur arrivée en Grèce (attribution d'un label européen). La Grèce paraissait comme une véritable tête de pont pour la Chine en Europe. Avec le discours qui est censé nous rassurer des dirigeants Chinois (genre "n'ayez pas peur"), quand on sait qu'ils nous voient comme juste bon à faire du fromage et à jouer l'accueil grâce à notre patrimoine touristique.C'est comme quand ils promettent aux entreprises italiennes de respecter la propriété intellectuelle (sur Le Monde de ce jour). Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent.
Il y a aussi le prêt aux armateurs grecs pour l'achat de bateaux fabriqués en Chine. N'y a-t-il plus de chantiers navals en Europe?

Je suis étonnée de voir si peu de réactions dans les medias au sujet de cette "OPA" chinoise sur la Grèce, qui fragilise encore davantage l'Europe.

Écrit par : Mia | jeudi, 07 octobre 2010

J'avais oublié de dire que Henri de Bodonat, a évoqué le déséquilibre avec la Chine, lors de l'Université de rentrée du Mouvement Démocrate à Giens (http://www.mouvementdemocrate.fr/evenements/ur2010-giens/forums/ur2010-forum-crise-croissance-emploi-240910.html ).
Je lis actuellement son livre, "La stratégie de l'offre". Il est très intéressant.

Écrit par : Mia | jeudi, 07 octobre 2010

a titre de précision, je dis aussi et surtout qu'il faut une vraie Europe fédérale ... !
D'autre part, quitter l'Europe est une option que je présente moins pour la Grèce que pour les séparatistes toujours prompts à se montrer anti Européen (nonistes francais, pouvoir actuel, Vlaams Block, etc), histoire qu'ils comprennent une fois pour toutes qu'on gagne plus à etre dans l'UE que en dehors.

NB : ne confondons pas UE et Europe, meme s'il serait bienvenu que les deux coincident.

Écrit par : Le Parisien Liberal | vendredi, 08 octobre 2010

En tout etat de cause merci pour cette lecture attentive et critique !

Écrit par : Le Parisien Liberal | vendredi, 08 octobre 2010

Hum! Voyons les Chinois qui sont les premiers détenteurs de bon du Trésor Américains vont devenir les 7 ème détenteurs de bons du trésor Grecs! !

Les mêmes libéraux qui ont laissé les vautours (hedge funds) s'acharner contre la Grèce. Les même libéraux qui ont suggéré que la Grèce devrait vendre son patrimoine^(îles et autres) à ses créanciers. Les même libéraux s'offusquent aujourd'hui de l'activité financière Chinoise.

Franchement! Un peu de sèrieux. Les Chinois savent que leurs réserves financières se dévaluent à une vitesse grand V.. Leurs milliards de dollars de réserves ne vaudront bientôt plus rien alors ils achètent des vrais actifs (mines, terrains agricoles etc) en Afrique et ailleurs.

Pour ce qui est de la Grèce, ils achètent des bons du Trésors encore plus risqués que ceux des US. Et c'est principalement une opération de Relation Publiques.

Écrit par : lg | vendredi, 08 octobre 2010

Les Chinois qui agiraient pour leurs propres intérets!!

Mais de quel droit?

Écrit par : lg | vendredi, 08 octobre 2010

@lg,
Je ne vois pas ce que les libéraux ont à voir dans cette histoire.
Ceci dit, vous avez raison de noter que les chinois sont les premiers détenteurs de bons du trésor américain...
Bonne journée

Écrit par : Martine | vendredi, 08 octobre 2010

juste a titre de precision, LG, ne confondons pas le causes et les consequences. Ce sont les Grecs qui, par leurs malversations, ont rendu les profits des fonds possibles, profits qui compensent les pertes en capital sur les obligations devaluées !


D'autre part, le role d'un Etat n'est pas d'acheter ou de vendre des actifs. Un hedge fund n'est pas un pays et vice et versa. Mille fois Oui aux hedge funds chinois, par contre mefiance vis a vis du Parti Communiste Chinois.

Écrit par : Le Parisien Liberal | vendredi, 08 octobre 2010

LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE

NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
AEC
Résidence La Pléiade
98, rue de Canteleu
59000 LILLE

Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

Merci aussi de visiter les sites :

http://aec89.site.voila.fr

http://www.dailymotion.com/apocalipsflo/video/xan6v_hippophagie

http://www.reseaulibre.net/rage/video3.html

REJOIGNEZ LE GROUPE SUR :
http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218

Faites passer le message à vos amis.

Amitiés.

AEC.

Écrit par : AEC | vendredi, 08 octobre 2010

@AEC
C'est fini de spammer ? Sinon, le steak de cheval, un peu fort, mais tout à fait mangeable, merci. Dans ma jeunesse, je connaissais une excellente boucherie chevaline.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 08 octobre 2010

Dis donc César, je vais diffuser au moins 3 articles de chez toi aujourd'hui... et j'ai pas fini de parcourir la blogo.

Sinon, je vais pas me faire que des amis, mais moi aussi j'en mange un par semaine de steak de cheval. C'est très bon pour les sportifs notamment.

Écrit par : luciolebrune | vendredi, 08 octobre 2010

@Luciole,
Pas de souci, du "chinois" pour la plupart^^^
Très perso, rien à foot des grecs truqueurs de comptes and co. :ppp

Écrit par : Martine | vendredi, 08 octobre 2010

ne mangez pas les chevaux !
allez plutot les voir courir ! http://www.france-galop.com/Hippodrome-Longchamp.30.0.html

Écrit par : Le Parisien Liberal | samedi, 09 octobre 2010

D'accord pour les courses de plat. Mais non aux courses d'obstacles qui sont des massacres de chevaux.

Écrit par : AEC | mardi, 12 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.