Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Tous dopés ! | Page d'accueil | Les blogs de gauche ne disent-ils pas tous la même chose ? »

vendredi, 01 octobre 2010

Un débat sur l'Islam, l'immigration et la France un peu biaisé

Ce matin, LOmiG m'interpelle pour me demander mon avis. Accoyer, le Président de l'Assemblée Nationale a refusé d'accueillir un débat sur l'Islam, l'immigration et les dangers que l'un et l'autre feraient peser sur la France. LOmiG est indigné.

Cela ne me gêne pas qu'il y ait des débats sur la pertinence de l'immigration ou non à l'Assemblée Nationale. En revanche, il existe des Français musulmans, et cela me gêne que l'Assemblée Nationale, qui est notre principale représentation, avec la Présidence, devienne le lieu d'une stigmatisation particulière. L'Assemblée Nationale a vocation à débattre du bien commun, pas à pointer du doigt certains d'entre nous. 

Accoyer n'a rien annulé, pas plus que l'UMP, au demeurant. L'un et l'autre ont simplement refusé d'accueillir dans leurs murs le dit débat, ce qui est leur droit le plus strict.

Il n'y a donc rien de choquant dans cette histoire. Je me serais insurgé s'il s'était agi d'un arrêté préfectoral, mais ce n'est pas le cas. Quand à l'intervention du Président du CFCM, bienvenue dans le monde réel, LOmiG : cela fait un moment que toutes sortes de lobbies tentent de faire pression sur notre assemblée, qui pour obtenir des ristournes de TVA, qui pour vendre des avions à l'armée française, qui pour plaider la cause des gentils délinquants multi-récidivistes et cetera. Peu importe la forme que prennent ces lobbies (groupes de pression, émissaires discrets, syndicats, associations, mouvements humanitaires, et cetera...). Ce qui compte, c'est qu'il n'y ait pas conflit d'intérêt. Si le fils d'Accoyer ou Accoyer lui-même eût été président du CFCM, nul doute qu'il y eût eu conflit (encore que dans la république de Nicolas Sarkozy, cela me fait doucement rigoler de le souligner...). Mais ce n'est nullement le cas.

Bref, la Droite Libre a le droit d'organiser les débats qu'elle veut, et le Président de l'Assemblée Nationale a le droit de refuser de les accueillir. Liberté pour chacun, et voilà...

Commentaires

En Algérie, les Arabes ont torturé, massacré et tué des Français. Ils n'ont rien à faire en France.

Écrit par : Débat | vendredi, 01 octobre 2010

@Débat
si vous parlez de l'Algérie française, je vous fais observer qu'à cette époque, les Algériens avaient la nationalité française.
Et les harkis, au fait ? Ils ont été 100 000 à se battre pour la France. Eux aussi, ils n'ont rien à faire dans notre pays ?

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 01 octobre 2010

Je ne vois pas bien pourquoi un débat organisé par un parti ou un mouvement politique devrait avoir lieu à l'AN... C'est un parlement pas une salle de conférence.

Y-a-t'il eu des précédents ?

Écrit par : polluxe | vendredi, 01 octobre 2010

@polluxe
je pense qu'il est toujours possible d'y louer une salle. Je pense que oui, il y a certainement eu des précédents.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 01 octobre 2010

salut,


@ Débat : confondre arabes et musulmans, être dans le rejet de l'autre pour des raisons historiques / raciales, c'est le niveau 0 de la connerie. Honte sur toi.

@ L'hérétique : merci d'avoir donné ton point de vue. C'est une manière commode de se laver les mains. IL y a régulièrement des débats organisés avec des intervenants extérieur dans les locaux de l'assemblée nationale. Il est normal et sain que les députés puissent discuter avec des intervenants extérieurs, non ?
Le lobbying du CFCM serait normal, et le débat à l'assemblée nationale, non ?

Allons, un peu de sérieux. Cela s'appelle vulgairement se ch... dessus, et manquer de courage politique. Xavier Lemoine a du courage. Accoyer aucun.

Écrit par : LOmiG | vendredi, 01 octobre 2010

"Y a-t-il eu des précédents ?"

Je crois me souvenir que, pas plus tard que cet été, un certain parti politique du centre a organisé une réunion de ses cadres, appelée "Conseil national", dans une salle appartenant à l'AN. Il me semble même que ce débat fut quelque peu houleux et donna lieu, ici et là, à de forts nombreux commentaires.

Dieu que les gens ont la mémoire courte ! ;-)

Écrit par : Ch. Romain | vendredi, 01 octobre 2010

@Christian R,
Pas le sujet du billet...Puisque dans le hors sujet, demandez donc aux "buvards" en tous genres de GE tant publicateurs que commentateurs de chercher une autre muse.
;)
Bonne soirée

Écrit par : Martine | vendredi, 01 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.