Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'Inde n'a pas fini de nous prendre des emplois... | Page d'accueil | Halles de Paris, le MoDem communique. »

mercredi, 12 mai 2010

Bayrou demeure plébiscité au MoDem

Le tableau de bord des personnalités du mois de mai de l'IFOP est d'ores et déjà en ligne. J'y ai examiné avec intérêt la position de François Bayrou. Il y a des points noirs, notamment, une forte impopularité globale. Mais à côté de cela, au sein de son électorat, il demeure extrêmement populaire puisqu'il dispose d'une cote de confiance de 94% dans l'électorat du MoDem. Évidemment, toute la difficulté est de déterminer ce qu'est l'électorat du MoDem puisqu'il est très mouvant... Il demeure également populaire auprès de son électorat de la présidentielle de 2007 puisque 78% de ses anciens électeurs ont une bonne opinion de lui. Seuls Jacques Chirac et DSK font mieux avec respectivement 79% et 82%. Par rapport au mois de mars 2010, je constate qu'il remonte nettement sur ses bases (son électorat présidentiel de 2007 et celui du MoDem).

En revanche, ce sondage confirme ce que j'avais constaté dans le précédent : il y a vraiment un problème avec les retraités et, désormais, les diplômés du supérieur, dernière catégorie qui lui a longtemps été très favorable. Deux catégories qui ne s'abstiennent pas ! Pour les seconds, à mon avis, l'algarade avec Cohn-Bendit a été désastreuse, mais, ce n'est sans doute pas la seule cause : je pense que la posture tribunicienne adoptée pendant trois années par Bayrou a aussi contribué à faire des dégâts dans cette catégorie. Il eût fallu qu'elle soit tempérée par des propositions dites aussi fortes que les critiques. J'ai le sentiment que François Bayrou s'est modéré, sur ce point, à la suite des Européennes.

J'ai notamment apprécié ses positions responsables et modérées sur la burqa, les retraites et le plan européen ; à vrai dire, sur ce dernier point, on a eu là la traduction en fait de ce que proposait en gros et en gras le Mouvement Démocrate dans son programme pour les Européennes...

10:43 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : bayrou, modem |  Facebook | | |

Commentaires

Ces études sont effectivement intéressantes pour analyser et voir où sont les efforts à fournir pour la suite.

Dans cette étude, il y a une chose qui ressort en plus des élèments dont tu fais mention, le MoDem n'a qu'une seule personnalité qui fait parti de cette étude.

Il nous faudrait, en plus de travailler sur les retraités et les diplomés supérieurs faire sortir d'autres personnalités nationalement pour rassembler au-delà de la seule personnalité de FB.

Quelqu'un qui n'aime pas Bayrou pour une raison où pour une autre pourrait très bien s'approcher de nous si nous avons d'autres personnalités intéressantes.

Écrit par : David Guillerm | mercredi, 12 mai 2010

Etudes rassurantes en effet.
Pour répondre au commentaire précédent : je crois malheureusement qu'aucune figure du MODem n'a suffisamment émergé pour apparaître dans un tel sondage. Du moins pour l'instant.

Écrit par : Castor Déchaîné | mercredi, 12 mai 2010

Si pour diverses raisons, le vide s'est fait autour de Bayrou qui n'a pas su creer un vrai pool de figures reconnaissables au Modem, c'est normal qu il soit le seul leader identifié, non ?
On aime ou on aime pas mais l'UMP fait quand meme exister des gens aussi peu ideologiques que Bertrand, Lefevre, Jego, etc etc

Écrit par : Le Parisien Liberal | mercredi, 12 mai 2010

Comment François Bayrou peut-il conserver une côte de confiance de 94 % en passant de 18 à 4 % des voix ???
Sans être docteur en maths, à l'évidence le calcul ne colle pas et je ne vois pas comment on peut se rassurer, sur cette base, en affirmant que François Bayrou reste très populaire !!! .....

Écrit par : B. Souléris | mercredi, 12 mai 2010

@ B;Souléris: ce qui ne cole pas, c'est de comparer des pourcentages qui n'ont rien à voir entre eux ! Chaque élection a ses propres spécificités et son taux de participation.
Pour répondre à l'hérétique, dès que Bayrou élève le niveau du débat par ses analyses, sa vision et ses propositions (ou celles du Modem) - comme en 2007 -, sa côte remonte. Il sait donc ce qui lui reste à faire. Sa nouvelle attitude plus constructive devrait rassurer fortement son électorat traditionnel plutôt qu'une opposition systématique à la mode Ps qui n'apporte rien à nos concitoyens.

Écrit par : Orange Sanguine | mercredi, 12 mai 2010

Ce sondage peut donner quelques enseignements sur les cotes de popularité. Comme tu le signales, un des points marquants, c'est que Bayrou fait le plein des voix centristes, ce qui ne lui était jamais arrivé. Il gagne deux points après la gifle des régionales. A noter que C. Lepage qui était cotée dans le sondage avait disparu le temps de son passage au MoDem et qu'elle fait sa réapparition dans une position tout à fait flatteuse, on notera cependant que c'est à gauche qu'elle fait son score ce qui ne manque pas de sel. Morin fait aussi une montée fulgurante et vient se placer un point devant Bayrou. Ces deux là vont se voir renforcés dans leurs velléités pour 2012. Reste évidemment le problème des vieux qui continuent à adorer Sarkozy et fuient complètement Bayrou ce sont eux qui baissent considérablement sa cote, alors que les jeunes et même les plus jeunes le soutiennent. Pour terminer avec ce sondage, les duels Bayrou avec DDV et Borloo sont tout à l'avantage de Bayrou, il devance DDV et, s'il est devancé par Borloo, c'est que celui-ci reçoit un très fort soutien de la droite qu'il n'aura plus dès lors qu'il se trouvera confronté à un candidat UMP pour la présidentielle.

Écrit par : andre777 | mercredi, 12 mai 2010

Cette étude ne fait que confirmer une chose : François Bayrou est le chef d'envergure au MoDem. Ce n'est ni une surprise ni le signe d'un soutien au chef.

S'en est même inquiétant puisque l'on peut y voir le signe qu'il n'y a pas d'autre personnalité solide capable de soutenir François Bayrou ou de pallier à ses faiblesses.

Écrit par : Orange pressé | mercredi, 12 mai 2010

@Paris Libéral
Certes, mais c'est un parti plus important avec un grand nombre d'élus.
@B.Souléris
Je n'ai pas dit qu'il était populaire, j'ai dit qu'il était plébiscité au sein de sa base électorale.
@Orange Sanguine
On est bien d'accord.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 12 mai 2010

Oui, mais pas tant que ca. Le Modem, en mode présidentiel, est à 16-18%, l'UMP, à 25 /30%. L'UMP est bien plus importante mais il faut relativiser.
Il est vraiment tant que le Modem se recentre sur ses fondamentaux : democratie chretienne, liberale et pro-europeenne (federaliste)

Écrit par : Le Parisien Liberal | mercredi, 12 mai 2010

@André
Je ne sais pas si tu as vu, mais pour Lepage, elle s'est effondrée dans l'électorat MoDem.
@Orange Pressé
Il faut d'abord rassembler sur sa base.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 12 mai 2010

ce qui permettra de federer des travaux de chercheurs et des politiciens "second hand dealers" autour de ces themes

Écrit par : Le Parisien Liberal | mercredi, 12 mai 2010

@Paris Libéral
Oui, il serait temps que cela se produise en effet. Nous ne gagnons rien du tout à copier la gauche.

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 12 mai 2010

Dommage que Eva Joly ne soit pas dans le sondage, elle pourrait représenter une sérieuse concurrente à Bayrou.

Écrit par : granit | jeudi, 13 mai 2010

@granit
Oui, faudrait voir.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 13 mai 2010

Désolé de tempérer votre enthousiasme mais je suis abasourdi par le parti pris de l'article et des commentaires.

On ne peut pas ignorer extraordinaire niveau de mauvaises opinions pour FB 51 % !! et le fait que parmi les personnalités qui ne soient pas au PS ou à l'UMP Bayrou est supplanté par nombre : Lepage, Morin DCB Villepin Juppé etc etc

Bon à part ça tout va bien Bayrou sera bientôt président.

C'est la secte orange des Hare Khrishna ici ?

Écrit par : christian63 | jeudi, 13 mai 2010

Bonjour Christian 63,
Et moi qui croyais que vous étiez une sorte de spam sur twitter !
Sérieusement, relisez ce que j'ai écrit :
«J'y ai examiné avec intérêt la position de François Bayrou. Il y a des points noirs, notamment, une forte impopularité globale. »

C'est en effet le point le plus inquiétant. Je ne sais pas s'il s'en remettra. En même temps, manifestement, les bonnes opinions ne sont pas corrélées avec le socle électoral ; regardez ce que les gens pensent de Delanoë et l'idée, en face, qu'ils s'en font comme candidat de la gauche.

Par ailleurs, relisez également les commentaires : je n'ai pas vraiment le sentiment qu'ils aillent dans le sens d'une joyeuse bisounourserie orange...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 13 mai 2010

Le mystère et cet engouement pour DSK, heureusement certains osent quand même prendre position sur ce qui devrait être une évidence : DSK = Sarkozy.
http://blog.lefigaro.fr/threard/2010/05/dsk-frere-siamois-de-sarkozy.html

Écrit par : granit | vendredi, 14 mai 2010

@granit
DSK est plus réfléchi et posé que Sarko (heureusement !) mais sans doute moins volontariste.
Cela dit, est-ce que c'est vraiment intéressant de quitter le FMI pour gouverner la France ?

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 14 mai 2010

Cadres à la retraite, mon époux et moi restons très attentifs aux positions de François Bayrou pour qui nous manifestons un réel intérêt .L'altercation avec DCB ne nous a pas agacé Bien au contraire .Se prosterner devant un tel personnage est inconcevable. C'est une grande gueule que personne n'écoute dans son pays .C'est pour cela qu'il doit faire le mariole en France .Je vous rappelle que cet homme est allemand .Il n'a pas la double nationalité.
Nous vivons à 2 km de la frontière allemande et je connais un peu ce pays dont je parle la langue. DCB ne suscite même plus de commentaires en Allemagne où il est considéré comme insignifiant. Les journalistes et les observateurs politiques français se seraient grandis à ne pas prendre faits et causes pour ce dernier. Nous avons des médias formatés qui ânonnent à qui mieux mieux tous les mêmes poncifs.
En ce moment on veut nous vendre du Strauss Kahn avec la bénédiction de l'Elysée .Quand il sera en orbite, quand le danger d'un candidat irréprochable de gauche sera écarté, ils sortiront la grosse Berta …. Et la vie de patachon de DSK sera évoquée sur la place publique. Et là on sera dans le registre de Gala….

Écrit par : Lorraine | vendredi, 14 mai 2010

Les commentaires sont fermés.