Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Robert Ménard victime d'un mauvais buzz | Page d'accueil | L'avis d'un citoyen ordinaire sur le militantisme, le MoDem et Bayrou »

jeudi, 25 mars 2010

Bayrou est très populaire chez les jeunes !

Un sondage, en tant que tel, n'apporte que rarement des informations pertinentes si on ne va pas dans le détail. Je viens ainsi de lire le dernier sondage IFOP Paris-Match de mars 2010 pour le classement des personnalités politiques. Globalement, Bayrou perd des opinions positives, hélas, mais, en revanche, si l'on considère les plus jeunes, la tranche d'âge 18-24 ans, il obtient 65% d'opinions positives. On trouve Delanoë, Kouchner et Borloo à 66, Fillon à 64 et Chirac à 86. En fait, jusqu'à 35 ans, tout va bien pour Bayrou, il dépasse les 60% de bonnes opinions. C'est après, que cela se gâte particulièrement, notamment chez les retraités (quand je pense qu'il se bat pour leurs retraites...).  Il reste, heureusement, très populaire chez les sympathisants MoDem avec 86% d'opinions positives (ouf, il dépasse de justesse Chirac à 85 !!!) et encore pas mal du tout auprès de ceux qui ont voté pour lui aux présidentielles avec 67% de bonnes opinions.

Il est aussi assez populaire chez les sans sympathie partisane et les abstentionnistes, ce qui n'est pas si courant dans ce classement. Bref, il y a des raisons d'espérer, mais le problème, c'est qu'il s'en sort bien chez ceux qui ne votent pas facilement et pas bien chez ceux qui n'hésitent pas à se déplacer pour voter : et justement, il s'est effondré chez les professions libérales et cadres supérieurs, chez lesquels il n'est plus qu'à 27% alors que c'était là ses principaux électeurs pendant longtemps ! 27% seulement ! Pire que les retraités qui sont à 37 !

Je pense que ce sondage nous donne des pistes sur lesquelles il faut travailler : nous avons, au MoDem, et Bayrou avec, un effort de clarification à apporter, y compris dans les domaines théorique et programmatique où nous apparaissons facilement verbeux. Eh oui...

Ce sondage a été fait entre les deux tours des Régionales, les 18 et 19 mars 2010. En plein échec pour Bayrou. On peut tout de même espérer des rebonds, heureusement, mais, je le dis encore, il y a un sérieux boulot à réaliser.

 

 

13:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : bayrou, modem, sondage, ifop |  Facebook | | |

Commentaires

Et le fait majeur de ce sondage (amha et toute proportion gardée avec la taille de l'échantillon):
FB bonne opinion (total): 51% en février 2010 - 46 % en mars 2010
FB mauvaise opinion (total): 45% en février 2010 - 51 % en mars 2010

Un renversement surprenant, uniquement imputable à la campagne électorale, a priori.

En termes de mauvaises opinions, FB dépasse Hollande (46%), Besson (45%), Villepin pourtant ancien PM (45%) mais se fait dépasser par Hortefeux (54%), Royal (60%) et Sarkozy (60%). Il est loin devant ses potentiels concurrents pour l'alternance (DCB 40%, Aubry 39%, DSK 25%).

Écrit par : ArnaudH | jeudi, 25 mars 2010

@Arnaud
Oui, je sais bien tout cela. Après une défaite électorale, il ne faut pas s'attendre à remonter la pente...
J'analysais dans le détail pour déterminer là où le bât blesse le plus.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 25 mars 2010

@ L'Hérétique: t'as vue le sondage Cap21?
http://www.ifop.fr/?option=com_publication&type=poll&id=1116

Écrit par : ArnaudH | jeudi, 25 mars 2010

@Arnaud
Oui, j'ai vu. Mais tu notes qu'elle est en baisse, et à mon avis, cela risque de s'aggraver...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 25 mars 2010

@ L'Hérétique: possible mais pas évident (le bond dans les opinions négatives suite au départ du MoDem a été acté), tout dépend de comment elle gère sa nouvelle identité politique / son rapprochement EE. A voir aussi si elle intègre le classement IFOP des personnalités (ses stats NCP restent élevées).

Écrit par : ArnaudH | jeudi, 25 mars 2010

@Arnaud
En effet. On verra bien.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 25 mars 2010

Beaucoup de votes nuls ou blancs au deuxième tour des régionales sont des adhérents ou sympathisants du Mouvement Démocrates, c'est vrai. Alors on ne nous compte pas... on vote, mais le bipartisme continue à nous déplaire fortement comme il déplait aux jeunes.

Pour Corinne Lepage, l'article du Canard "les pétroleuses" a fait une analyse telle qu'on voit ce que vont pouvoir dire les journalistes pour la suite de son association devenant un parti.

Doit-on prévoir que ce qu'elle a fait à Génération Ecologie, ensuite au MoDem, elle veuille le faire à Europe-Ecologie ? Désunir déjà le PS de EE (elle a un don pour la division ) et ensuite larguer les démocrates même de Terre Démocrate et "essayer" de faire un parti uniquement écologique comme elle le disait il y a quelques jours ?

Le Canard n'a pas fini de prendre sa plume sur le Sujet.

Écrit par : Dany de Fanal Safran | jeudi, 25 mars 2010

Populaire chez les jeunes alors qu'ils ne vont pas voter: le paradoxe permanent ?

Écrit par : Orange Sanguine | jeudi, 25 mars 2010

Populaire chez les jeunes alors qu'ils ne vont pas voter: le paradoxe permanent ?

Écrit par : Orange Sanguine | jeudi, 25 mars 2010

Les médias ont invités AUCUN candidat Modem aux régionnales. Par exemple, Cécile Duflot était sur toutes les chaines et radios alors que son adversaire Modem Alain Dolium n'a pas été invité une seule fois pendant la campagne des régionales (et non il y quelques mois où il fut présenté ironiquement comme le Barack Obama français) je ne vois pas dans ces conditions comment les candidats du Modem auraient pu présenter leur programme contrauit en décembre 2009 et donc avoir des voix...
De plus, les médias passent leur temps à démolir le Modem en faisant parler uniquement des gens comme Lepage qui vient de trahir ses amis en quittant le bateau entre les deux tours et en passant son temps à le saborder. Les médias sont confisqués dans ce pays et pour beaucoup dans "l'échec" annoncé depuis plusieurs semaines avec jubilation alors que l'élection n'avait même pas eu lieu.

Écrit par : Mire | jeudi, 25 mars 2010

Passer son temps à taper sur les médias est totalement contreproductif. Tacher de comprendre pourquoi le Modem passer ma et corriger le tir, ça c'est intéressant!

Écrit par : luc | jeudi, 25 mars 2010

hum, qu'en dit le Chevalier Orange ;-) ?

Écrit par : Le Parisien Libéral | jeudi, 25 mars 2010

Le problème, c'est que c'est un sondage sur moins de 1000 personnes ! Grosse marge d'erreur...
Et c'est bien pire si on cherche à détailler par affinité partisane ou par classe d'âge.
Comme la quasi totalité des sondages actuellement, il ne vaut pas tripette.

Écrit par : estelle92 | jeudi, 25 mars 2010

Attention, coup de gueule :
Dans tous les discours des personnalités du MoDem, on s'adresse aux jeunes, on parle aux jeunes, on pense d'abord aux jeunes, on agit pour les jeunes, bref on ne s'intéresse qu'aux jeunes.
Et ceux qui ont passé 25 ans, ils puent du bec ???
Loin de moi l'idée d'encourager un discours à visée électorale, mais ce sont LES VIEUX qui vont voter, faut pas pousser Mémé dans les oubliettes.

Écrit par : luciolebrune | jeudi, 25 mars 2010

@Dany de Fanal Safran

quand on attaque on bosse avant ses arguments pour éviter de dire des anêries

http://www.corinnelepage.eu/Elements-de-reponse-aux-contre-verites-et-approximations-de-l-article-du-Canard-Enchaine_a244.html

Écrit par : Fabio Lauresti | jeudi, 25 mars 2010

@Libéral indépendant,
Bah, Jean Bouin fait parti du passé pour moi.
C'est quoi cette histoire de chevalier orange? Pauvre "gini"...Ah lalalala :o)))

Écrit par : Martine | jeudi, 25 mars 2010

Bah l'Hérétique ces sondages sont toujours à manier avec précaution. Le béarnais lui-même en convient, les seuls résultats qui comptent ce sont les résultats sortis des urnes.
Et les urnes ont une nouvelle fois donné leur verdict... sans appel.
Ce n'est pas en continuant à se mirer le nombril et en interrogeant le marc de café que le MoDem sortira de l'ornière dans laquelle il s'est enfoncé.

Ceci dit, quand je lis des commentaires aussi tendres que ceux par exemple de Dany (pas CB mais Fanal Safran), je réalise que le MoDem, à travers quelques-uns de ses plus ardents cyber-supporters, n'a encore rien compris.

Si nous avons à nous retrouver un jour en vue de construire une alternative, ce n'est pas en critiquant les sensibilités les plus proches qu'on va avancer.
Luc et Luciole Brune quant à eux ont bien saisi l'enjeu, si le MoDem veut survivre, il devra impérativement s'adresser à tous et doit réfléchir à la pertinence de son discours.
Quand un parti compte plus de démissionnaires que de membres encore actifs, ne serait-il pas temps pour ceux qui y restent de s'interroger sur les fondamentaux plutôt que de chercher à faire porter la faute des déboires électoraux de ce parti sur autrui (CL, les médias, Monsieur Sarkozy...)

Écrit par : Thierry P. | jeudi, 25 mars 2010

Je suis assez d'accord avec l'hérétique. notamment avec ce passage

y compris dans les domaines théorique et programmatique où nous apparaissons facilement verbeux

Écrit par : Claudio Pirrone | jeudi, 25 mars 2010

@ Mire

Il me paraît inexact de dire qu'aucun candidat MoDem n'a été invité par les médias. J'ai vu des reportages assez détaillés dur Azouz Begag en Rhône-Alpes, et il me semble qu'Alain Dolium a plutôt bénéficié d'une bonne couverture, et pas seulement en début de campagne.

Alors évidemment, vous pouvez vous aussi dénoncer pêle-mêle les médias, les instituts de sondage, les traîtres de l'intérieur, les vendus de l'extérieur, les pêcheurs à la ligne, le terrain qui était trop lourd et les sangliers qui avaient mangé des cochonneries... Mais i serait peut-être temps d'arrêter de jouer les victimes, et de chercher un peu en interne les raisons de cette déculottée électorale sans précédent depuis trente ans pour un parti centriste !

Enfin, c'est vous qui voyez. Vous pouvez aussi continuer comme ça..

Écrit par : Ch. Romain (Nanterre) | jeudi, 25 mars 2010

@ L'Hérétique

En descendant très, très, très en détail dans le sondage, j'ai pu noter que Mme Nivois, 56 ans, habitant Culmont-Chalindrey (Haute Marne), semble avoir évolué dans son opinion et considérer que François Bayrou, tout bien réfléchi, ferait un bon président.

Ça réchauffe le coeur, ça, non ?

Allez, je vous taquine...

Écrit par : Ch. Romain (Nanterre) | jeudi, 25 mars 2010

@CH.Romain
Décortiquer le sondage permet de voir des choses intéressantes, qui se corroborent les unes les autres, d'ailleurs...
Les chiffres de Bayrou sont contrastés et pas uniformes : c'est ce qui m'a intéressé.
@Thierry
Oui, Thierry, mais c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité, non ? La Toile regorge de frappadingos qui rêvent de faire la peau à Bayrou : j'avoue ne jamais en avoir rencontré une telle tripotée dans ma vie. A force de manipuler des concepts fumeux, on a fini par attirer des esprits fumeux...
Pour le reste, oui, on a jeté depuis le début l'anathème sur ceux, pourtant proches, qui ne pensaient pas comme nous. Cela a été une erreur, erreur que j'ai, dès le début de ce blogue, dénoncée, et...bien seul !
@Claudio
à ce sujet, tu as reçu le mail d'invitation pour Fondation ?
@Fanal Safran
Fanal, franchement, ne nous occupons plus de Corinne Lepage : qu'elle vive sa vie, et nous la nôtre, je pense que c'est le mieux pour tout le monde. Maintenant, si elle pouvait calmer les furieux de Terre Démocrate qui passent leur temps à nous tirer dans les pattes, bien sûr, cela favoriserait une vraie paix des braves...
@Paris Libéral
tsss tsss tsss : vous, vous avez des lectures pas très saines :-)

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 25 mars 2010

@Orange
oui, c'est un peu le problème.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 25 mars 2010

@Ch. Romain
Je ne joue pas les victimes, je dénonce un fait. Les médias sont pour beaucoup dans l'échec de Bayrou qui n'a pourtant fait aucune erreur majeure de stratégie contrairement justement à ce qu'ils martèlent depuis des semaines. Votre erreur justement est de sous-estimer la puissance des médias sur l'opinion publique favorisant les verts, les dicours sécuritaires et le bipartisme. Le "jeu de la mort" diffusé sur France 2 était d'ailleurs une excellente illustration de l'obéissance des personnes devant une injonction télévisée. Preuve de la puissance des médias, on ne peut plus objecter une critique sans se voir reproché de jouer les victimes.

Écrit par : Mire | jeudi, 25 mars 2010

@Claudio,
Exact.
"Fondamentaux" eh be ca m'rappelle quelqu'un ca ...Oups, me suis trompi de fil! :o))

Écrit par : Martine | jeudi, 25 mars 2010

@ Mire

Concernant le "jeu de la mort", vous confondez l'obéissance du candidat sur le plateau (qu'illustrait l'émission) et l'obéissance éventuelle du spectateur à une "injonction télévisée" (qui n'était absolument pas le sujet de l'émission).

Par ailleurs, je maintiens que Dolium a été équitablement traité par les médias. Il n'a cessé d'être invité que la toute dernière semaine, où il s'est vu préférer une candidate FN, parce que les sondages donnaient DEJA le FN devant le MoDem en IDF. Contrairement à ce que vous dites, vous ne dénoncez pas un "fait" (la réalité est à l'inverse de ce que vous affirmez) mais un ressenti, qui vous appartient et qui est démenti par les faits.

Quant à écrire que Bayrou n'a fait aucune erreur de stratégie, il suffit de contempler le résultat obtenu pour en douter quelque peu. Sauf si son objectif était d'atteindre 4%, auquel cas sa stratégie a parfaitement réussi.


@ L'Hérétique
Qui sont les "furieux de Terre Démocrate qui passent leur temps à vous tirer dans les pattes" ?

Écrit par : Ch. Romain (Nanterre) | vendredi, 26 mars 2010

@ L'Hérétique
"Oui, Thierry, mais c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité, non ?"
Tu trouves ?
Dans ma "critique", j'emploie ce mot à dessein car d'aucuns considèrent comme critique tout ce qui dérange, j'ai toujours essayé d'être factuel sur le fonctionnement du MoDem. Quelques points que j'ai abordés sur le web furent évoqués "en réel" avec des "dirigeants réels" qui ont pu partager mon point de vue MAIS "off record". Pour mémoire, j'ai commencé à pointer quelques dysfonctionnements en off dès décembre 2007. C'est dire. Crois-tu que je me sois réjoui que certains faits corroborent mes analyses ?

Il aura suffi de quelques illuminés (d'un bord comme de l'autre) pour brouiller le message de ce parti politique. Et là avec le Modem, nous fûmes servis. Combien de démocrates "canada dry" reste-t-il dans les rangs ? Ce sont ces derniers qui risquent de donner l'estocade fatale au MoDem, car avec la "disparition" des militants de raison, ces "exaltés" acquièrent une visibilité accrue. Les instances dirigeantes du Modem devraient se pencher sérieusement sur le cas de ces cybers-militants. Mais ce que j'en dit, après tout...

Je reconnais toutefois que tu as opté, parfois bien seul, un langage de raison dans un contexte de curée et que tu fus la cible de bien de railleries. Mais n'oublie pas aussi que, toi (ou un des autres Hérétiques) tu as pu aussi provoquer des étincelles qui ont agité la modemosphère (je repense ce disant au billet sur les insectes en mouvement).

Je suis d'accord avec l'idée que tu avances d'une "paix des braves". Mais seras-tu entendu par certains de ces cyber-démocrates ? That's the question.

Écrit par : Thierry P. | vendredi, 26 mars 2010

@Ch.Romain

"les furieux de TD" ...Allons,allons...
Vous êtes bien placé pour bien les connaître, non ?
Donnez-nous des nouvelles de "Gini" et de "Tonio de Neuilly"... Il semblerait qu'ils ne soient plus en odeur de sainteté par chez vous... ou alors...on m'aurait menti ?

Ont-ils bénéficié de la réorganisation "efficiente", "resserrée" et "clarifiée" ???

Écrit par : marie | vendredi, 26 mars 2010

Les commentaires sont fermés.