Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Nos retraites | Page d'accueil | Dette, les efforts que les Français sont prêts à consentir... »

dimanche, 28 mars 2010

Nos blogues politiques peuvent-ils convaincre ?

Luc Mandret signale une très intéressante étude sur Internet et la politique. A propos des blogues politiques, 16% des Français ont consulté au moins une fois un blogue de personnalité politique et 11% ont commenté un blogue ou un site d'information politique. Ils ne sont que 1 à 2% à le faire souvent. Je lisais dans les commentaires, chez Luc Mandret, que ceci relativisait l'importance des blogues. Ce n'est pas mon avis : si un blogue peut parvenir à convaincre une personne par mois, il a fait du bon boulot. S'il peut décaler d'un cran en plus ou en moins une opinion positive ou négative sur une personnalité, il a aussi fait du bon boulot. S'il peut contribuer à populariser un problème ignoré de la population, il fait à nouveau du bon travail, et enfin, s'il contribue à faire éclater la vérité ou à la rétablir, il est encore à sa place.

Si 30% des Français ont une pratique d'Internet, ils sont presque les deux tiers à admettre qu'internet est susceptible de fournir des informations politiques que l'on ne trouve pas ailleurs (de fait, twitter s'avère redoutable, dans ce domaine, suivi par quelques blogues bien informés...). De manière générale, ils sont nettement plus nombreux à penser qu'on peut être plus facilement acteur politique grâce à Internet que l'inverse.

Il y a donc un potentiel en suspens qui pourrait, au fil du temps, s'actualiser. Si Internet ne fait pas, loin de là, à l'heure actuelle, une élection, c'est une position stratégique indispensable à occuper pour les partis politiques.

De ce point de vue, la droite, et particulièrement l'UMP, a pris un retard considérable sur la gauche, omniprésente et omnipotente sur la Toile. Le sondage révèle la très forte activité de l'extrême-gauche sur Internet : si elle compte moins de militants en nombre que d'autres forces politiques, ils sont très actifs, notamment sur dans les commentaires.

Pour ma part, sur ce dernier point, je m'étonne un peu des résultats du sondage puisque je ne vois pas de gros sites ou de gros blogues d'extrême-gauche émerger, à l'exception de Bellaciao. Côté blogues, à part CSP , il n'y a pas grand monde de connu, sauf à compter les décroissants dans le nombre. Soit ils restent vraiment entre eux, soit ils ne font que commenter (par exemple, sur AgoraVox, avec les fachos, il y en a une sacrée tripotée).

J'ai vu que deux catégories d'âge en particulier avaient une pratique politique au moins sur Internet : les 18-24 ans et 34-35 ans. Deux catégories favorables au MoDem et à Bayrou.

Les 50-64 ans, au contraire peu favorables au MoDem sont également très bien représentés, avec 24% d'entre eux qui ont deux pratiques politiques ou plus de la Toile. Je m'explique, pour ma part, cette présence, par la prégnance des cadres supérieurs dans cette catégorie. D'ailleurs, dans les 35-49 ans, ils sont 18%. Les deux scores les plus élevés toutes catégories confondues. Or, les cadres supérieurs et les professions libérales ont une forte propension à chercher à s'informer. Il leur est donc plutôt naturel de passer par Internet pour le faire. C'est, du moins, mon interprétation de ces chiffres. On trouve dans la catégorie 50-64 une très forte proportion d'hommes : il me semble que cela correspond aux évolutions de carrière et aux différences que l'on constate justement entre hommes et femmes en France...

12:23 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : blog, politique, internet |  Facebook | | |

Commentaires

Ce qui m'étonnerait, c'est que cette étude réalisée fin septembre 2009 n'ait été rendue publique qu'au mois de mars !!!
Heureusement qu'internet est un peu plus véloce (parfois trop ?) pour diffuser l'information.

Écrit par : Thierry P. | dimanche, 28 mars 2010

En ce qui me concerne,votre blog m'a convaincu que j'avais fait une sacrée erreur de voter Bayrou au premier tour de 2007 (on ne m'y reprendra plus) et que le Modem était un parti de rigolos soutenus par des bloggueurs sectaires et intellectuellement limités.

Les blogs politiques ont bien une influence
Merci donc

Écrit par : RST | dimanche, 28 mars 2010

Article très intéressant.

Écrit par : luciolebrune | dimanche, 28 mars 2010

autres études :

http://www.laviedesidees.fr/Internet-un-outil-de-la-democratie.html?decoupe_recherche=internet%20outil%20de%20d%C3%A9mocratie

http://www.laviedesidees.fr/Vertus-democratiques-de-l-Internet.html?decoupe_recherche=internet%20outil%20de%20d%C3%A9mocratie

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 28 mars 2010

@RST
tsss tsss tsss : ce n'est pas bien d'être aigri, vous allez vous faire des ulcères à l'estomac.
@Mirabelle
Intéressant, merci pour le lien.
@Thierry
Oui, étonnant.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 28 mars 2010

Convaincre ? Je l'ignore. Ils permettent en tout cas le débat. Ce qui n'est pas si mal !

Écrit par : Pasc | dimanche, 28 mars 2010

Merci L'Hérétique, pour ces précisions. Attaché au clavier pour tenter d'apporter des informations et des opinions les plus judicieuses possibles, il est gratifiant de se dire que tout ce travail n'est pas vain.

En revanche, et pour ma part, je m'aperçois de la presque totale vacuité des journaux "officiels", quand simplement ils ne versent pas dans la désinformation.
BO

Écrit par : babelouest | dimanche, 28 mars 2010

Relai intéressant, trop mignon luc :))

Écrit par : Martine | dimanche, 28 mars 2010

Le "justement" de la dernière ligne n'est-il pas mal choisi ? o-)

Écrit par : Interaction | dimanche, 28 mars 2010

Le "justement" de la dernière ligne n'est-il pas mal choisi ? o-)

Écrit par : Interaction | dimanche, 28 mars 2010

Ce qui est intéressant sur certains blogs politiques c'est la qualité des réflexions émises concernant leur influence j'y crois pas beaucoup les blogs politiques ne touchent que des militants de partis mais pas le grand public il suffit de constater le bide du no sarkozy day.


Analyse forte intéressant à lire.

http://www.electron-economy.org/article-la-taxe-carbone-ou-la-caricature-de-l-impasse-de-l-ecologie-punitive-47503419.html

Écrit par : Alexis | dimanche, 28 mars 2010

@Interaction
le justement ne portait pas sur cette différence mais sur la pertinence du propos précédent. Vous avez raison : j'aurais du écrire "précisément". Je vais corriger.
@Alexis
Oui, on le touche assez peu, mais un peu tout de même sans doute.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 28 mars 2010

Mon opinion est que, oui, les blogs peuvent convaincre mais que, non, il ne faut penser de changer une élection.

Écrire sur le blog c'est comme parler politique au bistrot.

Pourtant, que de voix que j'ai récoltées au bistrot ...

Écrit par : Claudio Pirrone | lundi, 29 mars 2010

Droit de réponse à Thierry,
J'ai déposé des liens ailleurs pour compléter votre billet à propos du vote blanc, si cela relève de l'ésotérisme^^, ensuite je ne vous ai pas nommé dans ce commentaire...
Vraiment, je ne pensais pas vous obséder à ce point! :)

Écrit par : Martine | lundi, 29 mars 2010

Voici les liens "ésotériques":
http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/citoyen/participation/etre-elu/
http://www.fonctionpublique.org/agent-public.html

Écrit par : Martine | lundi, 29 mars 2010

Les commentaires sont fermés.