Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Un scénario comique : la rupture | Page d'accueil | Joyeux anniversaire, Marielle ! »

samedi, 27 mars 2010

En direct du MoDem et de ... Cap21

Bon, je crois que c'est acté. Cap21 divorce du MoDem, c'était à peu près prévisible, enfin, si du moins les informations en provenance du compte twitter de Laure Leforestier sont fiables, puisqu'il n'y a aucun communiqué officiel en ce sens. Enfin, attention, c'est une décision unanime du Bureau National de Cap21, pas de son Congrès. Il reste à savoir ce que les militants vont en dire, fin mai.

Ce qui serait drôle, pardonnez-moi, c'est que le Congrès de Cap21 désavoue son Bureau National. J'aimerais personnellement cette issue, parce que j'apprécie beaucoup nombre de militants de Cap21, mais...ce sont eux qui trancheront au final.

Côté MoDem, Jean Lassalle et Robert Rochefort deviennent vice-présidents exécutifs, ce que je salue vivement. Marc Fesneau devient Secrétaire à l'organisation du parti.

Par ailleurs, le MoDem renouvelle sa confiance en François Bayrou et se promet de lutter (enfin !) sérieusement contre les divisions internes, et notamment ceux qui font profession de répandre sur la Toile propos diffamants et dénigrements divers.

François Bayrou a observé que certains comportements inacceptables tout au long de la campagne des Régionales ont pu coûter certainement au moins un demi-point à l'échelle nationale, au MoDem, privant nombre des têtes de liste de remboursements de frais.

Le MoDem a  décidé de prendre à sa charge toutes leurs dépenses. C'est correct, honnête et courageux, je j'en attendais pas moins de mon parti.

 

17:58 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (38) | Tags : modem, lassalle, bayrou |  Facebook | | |

Commentaires

Les résolutions du CN de ce matin sont en ligne: http://www.mouvementdemocrate.fr/vie-du-modem/conseil-national-resolution-270310.html

Ca fait du bien ;-)

Écrit par : Antoine_K | samedi, 27 mars 2010

Voyons voir comment le Modem va se relever...

Écrit par : Asse42 | samedi, 27 mars 2010

Si je ne me trompe pas les engagements Cap21 se terminent en avril de toute façon ... Donc de serait une bête fin de contrat

Pour l'instant les militants n'ont pas d'infos .
Quand au congrès .... certains promettent du sport

Écrit par : Orange Verte | samedi, 27 mars 2010

non le "contrat" avec CAP21 se termine officiellement en décembre

Écrit par : Orange Sanguine | samedi, 27 mars 2010

Les places sont plus faciles à avoir aujourd'hui avec les Verts qu'avec le Modem. Attendons maintenant que les Verts se cassent la gueule : verrons nous une alliance Cap 21 - le club de Dominique de Villepin ?

Vive la politique... (soupir)

Écrit par : falconhill | samedi, 27 mars 2010

De jolies nouvelles :)
Qui est cette Laure L ?
Faudrait lui dire qu'elle est mal chaussée tout de meme, le retour à la nature n'implique pas obligatoirement les sabots! :o)))

Écrit par : Martine | samedi, 27 mars 2010

Comment ca Martine, tu ne sais pas qui est Laure L ? j'ai du mal à te croire

Je crois savoir que le BN Cap21 n'était pas au complet

Écrit par : Franck | samedi, 27 mars 2010

s'il y a une décision qui est correcte, c'est de prendre les frais de campagne à sa charge et on sait bien que c'est dur pour certain(s) de piocher dans le trésor de guerre. Serait-ce pénalisant pour les présidentielles ? Sûrement.
Sinon, je crois qu'il va ya avoir beaucoup de procès en inquisition. Certains vont avoir chaud aux fesses. Préparer la biaphine.

Écrit par : Uglyducky | samedi, 27 mars 2010

@Franck,
Pfiouou, chui blonde "tonite" ;)))

Écrit par : Martine | samedi, 27 mars 2010

Rien à redire sinon que je trouve lamentable de mettre sur le dos des blogueurs le 1/2 pts manquant à certains candidats pour passer la barre des 5%. Franchement il faut oser sortir des conneries pareilles...
Quant à la nomination de Marc Fesneau comme SG, on en est revenu à la cuisine d'arrière boutique, où les barons du partis placent leurs gens... ce n'est pas très glorieux...

Écrit par : Bob | samedi, 27 mars 2010

@bob,
Ne te crois pas permis de juger le fonctionnement du modem, tu n'es pas adhérent contente toi de juger le "politique" et laisse le reste à ceux qui payent des cotisations.
A moins que, et contrairement à ce que tu trompètes depuis des mois, tu sais pertinemment que le modem et son président on encore de l'avenir et que tu considères qu'au titre de la bonne conscience du centre libre et libéral, t'es ton mot à dire sur l'organisation qui va représenter tes espoirs en 2012 -)))

Écrit par : Franck | samedi, 27 mars 2010

@Bob
Stp, ne raconte pas n'importe quoi : ai-je parlé de blogueurs ? S'il n'y avait que que les blogues, on n'en serait pas là.
Il a évoqué TOUTES les dissensions et TOUTES les attaques, ainsi que TOUTES les déloyautés, sous toutes leurs formes. Et il y en a eu un sacré paquet.
Par ailleurs, ça me déçoit beaucoup de ta part de te voir venir te vautrer dans la boue d'un blogue qui en est réduit à faire passer une candidate d'une liste MoDem pour une hardeuse, candidate jeune et non-éligible de surcroît.

Écrit par : l'hérétique | samedi, 27 mars 2010

J'aime bien l'hérétique, ce soir.

Bon sérieusement, si (blog ou pas) on écoutait je ne dis pas souvent mais de temps à autres ceux qui sont désintéressés dans leur prise de parole ça nous ferait sentir un peu moins frustrés ... surtout quand la réalité nous donne, hélas, raison.

Écrit par : Claudio Pirrone | dimanche, 28 mars 2010

Franchement, hier et ce matin, j'ai eu mal pour Bayrou.

Se dire que ce mec en est réduit à aller chercher de si pitoyables excuses pour se justifier de la branlée électorale que lui on infligée les Français... "C'est la faute aux médias, c'est la faute aux sondages, c'est la faute aux extrêmes, c'est la faute au bipartisme, c'est la faute aux traîtres, c'est la faute à ceux qui disent du mal de nous de l'intérieur ou de l'extérieur, c'est la faute aux blogs, c'est la faute à Lepage..." C'est affligeant.

Quant à la bunkerisation dont témoigne la volonté de traquer et d'éliminer les contradicteurs, libre à certains de considérer cela comme un signe de bonne santé pour le MoDem. Personnellement, j'y verrais plutôt le signe d'un degré supérieur de délitement et d'effondrement. Historiquement, les purges sont plutôt le fait des régimes à bout de souffle...

Le MoDem se transforme peu à peu en chapelle discrète et autosatisfaite. Une sorte de LO du centre : un petit machin centré sur lui-même, folklorique et qui ne gênera personne.

L'aboutissement pathétique de trois ans de gâchis.

Écrit par : Ch. Romain (Nanterre) | dimanche, 28 mars 2010

@ Franck

Je trouve formidable qu'on restreigne les avis légitimes à ceux qui paient une cotisation. L'argent pour déterminer la validité d'une opinion. Elles sont belles les valeurs des cotisants... (il a bien changé le mouvement en deux ans... parole d'un ancien adhérent)...

@ l'hérétique

Par contre, Bayrou en parle du rôle des blogueurs... et ce n'est pas glorieux.

Écrit par : Fulrad | dimanche, 28 mars 2010

@Ch. Romain
Bien d'accord avec vous. Bayrou qui avait l'ambition de rassembler au delà de la gauche et de la droite et qui se satisfait de "purger" les contradicteurs du parti, c'est incompréhensible pour un sympathisant, comme moi, de son idée d'origine.
A mon avis, le départ de Lepage est vraiment une mauvaise nouvelle, parce que c'était à peu prêt la seule avec Bayrou qui avait, au sein du Modem, un profil de "ministrable" et ça, ça joue pour la majorité des gens qui sont hors du système du militantisme. Bref, pour 2012, je vois çà très mal parti pour Bayrou, qui a aujourd'hui, dans l'opinion, moins le profil d'un rassembleur qu'un Villepin voir même qu'une Royal ou Fillon. Et s'il prenait à Lepage la tentation de renouveler sa candidature au poste suprême ( adoubée par exemple par un DCB ), je suis persuadée qu'elle passerait devant Bayrou.

Écrit par : granit | dimanche, 28 mars 2010

@ granit:
Vous rêvez douceureusement...

Dans quelques années DCB ne signifiera plus rien, il ne tient que par les journalistes ex-soixante-huitards qui détiennent les micros. Dans son pays, faites le test sur le trottoir, presque plus personne ne le connaît, surtout pas les jeunes...

CL n'a AUCUNE chance de remporter une élection nationale, j'aime bien son travail structuré et son organisation, notamment dans le travail des commissions thématiques où je suis parmi ceux qui ont le plus contribué... mais de là à en faire une Présidente de la République, il y a un monde...

Revenez sur le terrain des réalités.

Écrit par : Danièle Douet | dimanche, 28 mars 2010

Pour une fois Danièle, je vous donne raison, la double nationnalité de DCB semble etre un atout aux yeux de certains, pourtant elle sera toxique en ce qui concerne les relations franco-allemande.
:))

Écrit par : Martine | dimanche, 28 mars 2010

@Danièle Douet
Pour Lepage, je ne dit pas qu'elle a aujourd'hui les moyens d'être PR, mais une capacité de rassemblement qui concurrence celle de Bayrou (Ce qui peut aussi vouloir dire que Bayrou est aujourd'hui bien bas dans cette capacité). Et pour la notoriété de DCB, ça ne l'a pas empêché d'être largement devant le Modem aux européennes et régionales. En tant que sympathisant Modem, j'ai plutôt l'impression que c'est les militants qui ont quittés le terrain des réalités.

Écrit par : granit | dimanche, 28 mars 2010

@Ch.Romain
Historiquement, tous les régimes qui n'ont su mettre fin à l'anarchie qui règnait en leur sein se sont effondrés ou ont été renversés.
IL y a une offre politique large en France, et aucune raison de faire le moindre cadeau aux maniaques de toute sorte qui pourrissent ce mouvement depuis des mois et des mois.
qu'ils créent leur propre chapelle ou aillent faire valoir leurs vues dans le parti ad hoc qui voudra bien les accueillir.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 28 mars 2010

Ah... L'Hérétique ! Comme je suis content de voir que vous avez retrouvé la forme et vos belles couleurs ! Passé le vilain moment de doute de ces dernières semaines, vous renouez avec ce côté Saint-Just qui fait tant pour votre charme.

Ne confondez-vous pas un peu anarchie et contestation ? N'est-il pas quelque peu surprenant d'entendre des formules comme "Ceux qui critiquent n'ont rien à faire chez nous !" ou "Il faut exclure les contradicteurs" dans un parti qui se qualifie de "démocrate" ? Il me semblait, et le connaisseur de la Grèce antique que vous êtes ne me contredira pas, que la démocratie est avant tout le moyen de résoudre pacifiquement les contradictions qui traversent une structure ? Ne pouvez-vous imaginer d'autre moyen de "mettre fin à l'anarchie" que d'exclure (à tous les sens du terme) ceux qui font entendre une voix dissonante ?

Pauvre, pauvre MoDem, qui n'a de démocrate que le nom et bascule dans un stalinisme de pacotille sous les applaudissements des grognards de la vieille garde.

Écrit par : Ch. Romain (Nanterre) | dimanche, 28 mars 2010

C'est bien, il est temps de remettre de l'ordre et d'expliquer aux militants la différence entre la démocratie et l'anarchie... ouf ...

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 28 mars 2010

Pas d'accord avec la chasse aux "sorcières", mais alors pas du tout du tout...
Quand je lis les lecons de morale de certains, à l'origine de graves accidents^^^
J'hallucine!

Écrit par : Martine | dimanche, 28 mars 2010

@ch.romain
Lorsque les "voix dissonante" deviennent des caquètements d'oies, des insultes qu'on ne réserverait même pas à son cochon préféré, alors les limites de la démocratie sont dépassées et le seul moyen qui reste est de tailler dans le vif.
@l'hérétique
Je trouve qu'il y a de l'abnégation dans le "métier" de bloggueur : supporter des ch-romain à longueur de journée et ne rien faire sous prétexte de "démocratie", et encore, chez toi, ils restent assez polis, mais sur le site de MAK par exemple, cela tombe très bas dans l'insulte.
Bloggueurs,votre principe de laisser chacun s'exprimer comme il l'entend a de grosses limites, et pour moi, cela galvaude la démocratie que vous prônez. Et on en arrive à des situations extrêmes car la liberté de dire n'importe quoi excite les mauvaises pulsions.
J'aimerai bien un débat là-dessus, si un jour ça t'intéresse de jeter le pavé dans la mare.

Écrit par : anne | dimanche, 28 mars 2010

@Ch.Romain
Pacifiquement, je veux bien, mais puisque vous invoquez la Grèce antique, est-ce que vous pensez que Polynice voulait vraiment la paix quand il est venu attaquer Thèbes à la tête de sept armées étrangères ?
Je ne jette pas la pierre à Antigone d'avoir voulu pardonner, mais on a enterré, dans les commentaires, bien trop facilement Créon refusant une sépulture à un homme qui avait bien failli détruire sa cité de naissance et réduire toute sa population en esclavage...
Franchement, on est au-delà de la critique, dans ce que l'on entend depuis des mois. Allez hop, tous à Argos, et que cette fois ils écoutent Amphiaraos !

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 28 mars 2010

@anne
sauf diffamation ou insultes graves, c'est un principe gravé en or que de laisser la liberté de parole aux commentateurs ici, Anne.
Et puis j'aime bien le débat, voire la polémique.
Ch.Romain est très subtil, et mérite donc des réponses subtiles.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 28 mars 2010

@l'hérétique
C'est un beau principe je n'en disconviens pas, mais si tu dis convaincre 1 personne par mois positivement, combien repartent influencés négativement ? Certains détracteurs l'ont d'ailleurs bien compris.

Écrit par : anne | dimanche, 28 mars 2010

@ L'Hérétique

Merci de ce dernier mot. Pour Polynice, votre comparaison me semble très excessive... Les voix dissonantes ne se sont faites plus fortes et plus radicales que parce qu'elles n'étaient pas entendues.



@ Anne

Les insultes dont vous parlez, c'est M. Madrolle traitant Corinne Lepage de "schizophrène", M. Florès la traitant de "garce" ou plutôt M. Jégou la traitant de "salope" ?

Écrit par : Ch. Romain (Nanterre) | dimanche, 28 mars 2010

@anne
les détracteurs sont de toutes façons déjà convaincus. Après, c'est le risque du débat...
Mais de toutes façons, ceux qui viennent pour s'informer s'intéressent aux propositions et aux idées. Les histoires internes n'ont donc que très peu d'impact sur eux.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 28 mars 2010

@Ch.Romain
Étéocle refusait le trône à Polynice : est-ce que Polynice devait pour autant attaquer sa cité ?
Excessive, oui, au regard des enjeux réels, non à celui des principes.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 28 mars 2010

@L' hérétique,
C'est un peu facile non? D'accuser les blogs,
Non?
Si certains adoptaient un comportement moins enfantin à buzzer sur la moindre sornette^^
Et qu'on ne me parle pas de MAK!Je sature!!
Il me tarde de pouvoir déménager et de changer de fédé, c'est dire!!!

Écrit par : Martine | dimanche, 28 mars 2010

@ Martine : ha bon ! toi aussi tu rêves de changer de fédé ? décidément ... va falloir qu'on se consulte pour savoir où déménager :)

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 28 mars 2010

@Mira,
Tu me donnes une idée, faudrait p't ben que j'ouvre un blog pour raconter ce que j'ai subi des "petits chefs" qui se donnent de l'importance.
S'ils ne sont pas contents, ils peuvent intervenir auprès de la CCC, meme pas peur! :)

Écrit par : Martine | dimanche, 28 mars 2010

@ Martine : viens faire un article sur mon blog si tu veux ... et si tu n'as pas peur des poils de chats !!!

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 28 mars 2010

@Mira,
C'est toi qui va patir... Nan, veux pas ca!

Écrit par : Martine | dimanche, 28 mars 2010

@ L'Hérétique

Je suis en plein déménagement - au sens le plus strict du terme. Cela réduit mes contacts avec Internet autant que ma disponibilité à répondre. Cela étant, je souhaitais revenir un peu sur le "cas Créon".

Voilà un bon moment déjà que je médite de publier un essai politique dont le titre serait "Le Fardeau de Créon". Je pense comme vous que ce personnage est sous-estimé. En fait, pour employer une terminologie weberienne qui vous est peut-être familière, Créon incarne l'éthique de responsabilité face à une Antigone incarnant l'éthique de conviction. Pour transposer, je dirais volontiers que Bayrou incarne lui aussi la responsabilité (qui l'amène dans certains cas à imposer de façon non-démocratique des décisions peu populaires) alors que certains maximalistes incarneraient facilement une éthique de conviction conduisant à l'inefficacité, voire pis, au cri de la maxime "Fiat justicia, et pereat mundi !".

Voilà, je pense, une répartition des rôles qui devrait rencontrer votre assentiment ?

Arrivés là, il y a néanmoins deux points importants à considérer.

Le premier est celui de l'efficacité. Il est bien beau de se réclamer de l'éthique de responsabilité, mais cela impose un succès pratique. Or, d'européennes en régionales, on ne peut pas dire que les résultats aient confirmé les intuitions de Bayrou. Dans un tel contexte, la position du "j'agis contre votre morale mais pour votre bien" devient un peu moins défendable.

Le second est celui de la pédagogie. Peu-être qu'un nombre important d'ex-Modem auraient été prêts à suivre Bayrou, ou du moins à accepter ses entorses aux divers textes, pourvu que le pourquoi leur en ait été clairement expliqué. Mais qui a fait cet effort pédagogique ? Personne ! L'illisibilité stratégique s'est doublée, vous le savez bien, d'un réel mépris pour la piétaille. Dès lors, les défections étaient le résultat logique, inévitable auquel on pouvait s'attendre et qui n'a pas manqué d'arriver.

Pour ma part, c'est ce mélange d'aveuglement (mauvais résultats non pris en compte) et de mépris qui me fait jeter l'éponge.

Écrit par : Ch. Romain (Nanterre) | dimanche, 28 mars 2010

@Ch.Romain
Même si Polynice n'est présent qu'à l'état de cadavre dans l'Antigone de Sophocle, il demeure un personnage central, bien que rarement analysé. Non, désolé, mais les militants que vous évoquez ne peuvent faire d'Antigone leur porte-drapeau. Antigone répond à Créon : «je suis née pour aimer, pas pour haïr». Il vous suffit de lire quelques blogues ou commentaires édifiants pour concevoir que ces militants-là n'ont rien à voir avec Antigone.
Je persiste à préférer comparer les uns et les autres à Étéocle et Polynice : c'est bien d'un affrontement pour le pouvoir, dont il s'agit. En revanche, dans cet affrontement, Étéocle est plus légitime que Polynice, même si je vous concède qu'il ne veut pas lui céder le pouvoir, comme cela avait été convenu.
Si l'on quitte Sophocle pour Eschyle, l'on voit, d'ailleurs, que Polynice a choisi les pires alliés qui soient à l'exception d'Amphiaraos (le seul qui sera sauvé).
«Fiat justitia, et pereat mundus !» ne peut en aucun cas être le cri d'Antigone. En revanche, c'est tout à fait celui de Polynice qui réclame à corps et à cris sa part de pouvoir...
En ce qui concerne Créon, il a d'une certaine manière raison de ne pas vouloir donner honneurs funèbres à Polynice. Son vrai crime, c'est de vouloir punir Antigone d'avoir un avis différent, et, in fine, refuser une sépulture à un mort, Polynice, tandis qu'il enterre une vivante, Antigone. Une insupportable inversion des valeurs aux yeux des divinités infernales qui n'aiment pas trop être provoquées...

Pour ce qui concerne l'illisibilité stratégique, elle a en effet été réelle. Je n'ai jamais dit que Bayrou n'avait pas fait d'erreurs, et je pense bien avoir été, sur ce point, l'un des premiers à mettre en garde contre ces errements.
Le mépris pour la piétaille, je me demande comment vous pouvez dire cela : je ne connais aucun chef de parti qui soit à ce point proche de ses troupes...c'est cette proximité qui l'expose, justement...

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 28 mars 2010

Bon, je viens de renouveler mon adhésion au Mouvement Démocrate. Je laisse en revanche tomber Cap21 et Corinne Lepage, non sans un arrière goût déplaisant. Il faut que je trouve le temps d'envoyer une lettre de départ, pour la forme.

Sur la proximité, Ch. Romain et l'Hérétique: je sentais Bayrou proche des gens mais cela avait changé depuis un certain temps. J'ai l'impression que cela va mieux mais peut-être cela relève-t-il de la méthode Coué... S'il est celui que je crois, il va réagir à ce qui s'est passé, et la vie politique de ce pays redeviendra enfin intéressante: le peu que j'ai pu voir des deux récentes soirées électorales, moi qui ne regarde plus la télévision depuis des années, a été consternant.

Écrit par : Pierre67 | mardi, 30 mars 2010

Les commentaires sont fermés.