Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le MoDem doit cesser de faire risette à la gauche ! | Page d'accueil | Maintenant, il faut tout donner pour Jean Lassalle »

dimanche, 14 mars 2010

L'Irak fout la honte à la France

Tiens, je le disais sur http://twitter.com/lheretique mais franchement, quand je vois que nous autres Français nous nous abstenons à 53% pour nos élections, gros gorets repus et trop nourris que nous sommes, tandis que les Irakiens vont dans des conditions terribles voter à 62%, risquant la mort sous toutes ses formes (attentats, exécutions sommaires, représailles, et cetera) je me dis que nous sommes vraiment des grosses merdes pitoyables.

Et on dit que ce sont les abstentionnistes qui ont gagné les élections. Bande de pignoufs, tiens... Démocratie bien trop gâtée que la nôtre. Du pain et des jeux, et ils sont contents les Français...

Commentaires

Les abstentionnistes sont peut être des pignoufs, mais on peut pas dire que cette campagne au raz des pâquerettes entre d'un côté Freche et de l'autre l'identité nationale est vraiment donné des raisons de sortir de chez soi.
Un votant malgré tout

Écrit par : granit | dimanche, 14 mars 2010

@granit
il n'y a pas que Frêche. Imaginez ce qu'encaissent les Irakiens, et nous on fait les chochottes...

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 14 mars 2010

Pauvre France...Que les Francais ouvrent un peu les yeux sur le monde et ils vont peut-etre comprendre!
Merci pour ce "coup de gueule"!

Écrit par : mathurine | lundi, 15 mars 2010

Pignoufs ? J'aime trop ce mot pour le laisser utiliser ainsi ;) !

Les Irakiens se battent pour avoir le droit d'émettre une opinion. En France, on crève surtout d'en émettre trop et de n'en rien faire.

Écrit par : h16 | lundi, 15 mars 2010

@h16
c'est pas mal dit. J'ai pensé à toi en utilisant le terme.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 15 mars 2010

Et puis au fond les régionnales ça intéresse qui ? les professionnels de la profession (politiques, journalistes, militants...) et quelques citoyens consciencieux.
Et puis à tout prendre, je préfère un peuple qui somnole car au final ça fait moins de dégat.
Alors laissons les gestionnaires gérer et tournons nous vers la seule élection qui compte : la présidentielle ! et le reste est littérature...

Écrit par : Prozac | lundi, 15 mars 2010

Les commentaires sont fermés.