Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Sans le latin, sans le latin, l'école nous emmerde... | Page d'accueil | Notetonprof.com »

vendredi, 27 novembre 2009

Épitaphe pour une grippe A

tombe.jpgJe consultais mon courrier, hier, désespérant d'obtenir le précieux bon qui me permettra de me mettre à l'abri du virus h1n1. Et puis je me suis pris à rêvasser en songeant à quelques réactions lues récemment sur mon blog à propos de la grippe A et de son vaccin.

Et je me suis projeté en mars prochain, dans un cimetière, à tenter de rédiger une épitaphe pour Alfred le complotiste. Là voilà :

Ci-gît Alfred, décédé en mars 2010 de la grippe A,

pour avoir écouté ses amis complotistes.

Alf aimait jouer avec la Faucheuse :

convaincu de l'inanité de l'obligation vaccinale,

il avait contracté le tétanos puis de la coqueluche,

deux années avant sa mort, faute d'avoir été vacciné

mais les hasards de la vie lui avaient évité une issue fatale.

Cette fois, la Faucheuse ne l'a pas épargné.

Alf s'imaginait que la Grippe A était une gripette ;

il n'avait cure de l'avis des spécialistes,

et pensait que les grands laboratoires pharmaceutiques étaient

tous des salauds de capitalistes et d'exploiteurs du peuple.

D'ailleurs, il s'apprêtait à publier des documents confidentiels

attestant que les services secrets d'au moins 197 pays de l'ONU sur 198

avaient comploté pour éliminer ceux qui résistaient à l'obligation vaccinale.

Pauvre Alfred : il n'a pas survécu, lui. C'était un abruti de complotiste,

mais on l'aimait bien quand même, notre Alf.

Ç'aura été son dernier complot.

 

 

10:40 Publié dans Insolite | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : grippe a, complot, vaccin |  Facebook | | |

Commentaires

C'est une blague (de très mauvais goût) ou en est-il vraiment décédé? Pour l'instant je n'ai pas l'intention de me faire vacciner mais vous me foutez les jetons.

Écrit par : pastel | vendredi, 27 novembre 2009

Franchement, à l'échelle collective, la vaccination est un moyen de lutter contre la pandémie et éviter qu'elle n'atteigne des populations plus fragiles.
A l'échelle individuelle, on peut vraiment s'en passer. C'est une sale grippe mais ça ne reste qu'une grippe.

Écrit par : Nemo | vendredi, 27 novembre 2009

Avez-vous noté "l'erreur" de R. Bachelot ?

« Au Canada a été constaté un nombre inhabituel de réactions allergiques "graves" à un lot de vaccins du laboratoire britannique GlaxoSmithKline (GSK), a signalé mardi l'Organisation mondiale de la santé. Roselyne Bachelot s'est montrée rassurante, expliquant que le vaccin incriminé n'était pas utilisé en France. »

Or il n'y a pas de différence entre le Pandermix et l' Arepanrix. Seuls les noms changent d'un pays à l'autre.

http://www.emea.europa.eu/humandocs/PDFs/EPAR/pandemrix/emea-combined-h832fr.pdf

L’adjuvant AS03 est composé de squalène (10,69 milligrammes), de DL-α-tocophérol
(11,86 milligrammes) et de polysorbate 80 (4,86 milligrammes)
La suspension et l’émulsion une fois mélangés forment un vaccin multidose en flacon. Voir rubrique
6.5 pour le nombre de doses par flacon.
Excipients : le vaccin contient 5 microgrammes de thiomersal.
Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/11/25/vaccin-grippe-a-h1n1-reactions-allergiques-graves-au-canada.html#more

Au Canada, le seul vaccin utilisé est l’Arepanrix de GSK, qui est exactement la même chose que le Pandemrix, comme on peut le vérifier en lisant l’avis de décision de Santé Canada, dont voici l’extrait portant sur la composition :

« Chaque dose de 0,5 mL du vaccin ArepanrixMC H1N1 contient 3,75 µg d'hémagglutinine (HA) dérivée de la souche A/California/07/2009 (H1N1)v. L'adjuvant AS03 est constitué d'une phase huileuse, contenant une huile naturelle et biodégradable, soit le squalène (10,69 mg par dose), et du DL-α-tocophérol (huile de vitamine E; 11,86 mg par dose), mélangée à une phase aqueuse composée d'un tampon phosphate isotonique. On a recours au polysorbate 80 (Tween 80; 4,86 mg par dose), un émulsifiant, pour stabiliser l'interface huile/eau. Chaque dose contient également 5 µg de thimérosal, un agent de conservation. »

P.S. L'Agence Européenne d'Evaluation des Médicaments (EMEA)a rappelé dans sa décision rendue publique le 8 juillet 1999 :
* de promouvoir l'utilisation de vaccins ne contenant pas de thiomersal chez les nourrissons et les jeunes enfants.
*a exigé que les laboratoires producteurs de vaccins soumettent leur plan d'action pour achever de retirer le thiomersal (en 1999 !!!)
Et en 2009, en France, on injecte directement dans le sang de jeunes enfants du mercure.

Écrit par : Géraldine | vendredi, 27 novembre 2009

@ pastel
votre sens de l'humour = zéro
tout ceci est monté de toutes pièces, nom compris, évidemment.
Cela dit, je suis très sérieux sur la nécessité de se faire vacciner contre la grippe A.

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 27 novembre 2009

@ Géraldine
les adjuvants servent à élargir le spectre du vaccin, notamment pour le rendre efficace aussi contre les mutations mineures

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 27 novembre 2009

Excellent !

@Nemo
Oui, c'est justement le pb,les 2 points de vue sont un peu contradictoires !
Et il y en a qui abusent de cette contradiction avec un discours du type : « on vous bourre le mou, vous voyez que cette grippe n’est pas dangereuse pour vous, pourtant on vous oblige presque à vous faire vacciner, c’est donc qu’il a des motivations inavouées derrière tout ça (ces salauds de laboratoires pharma) ».

Écrit par : Nicolas007bis | vendredi, 27 novembre 2009

On pourrait aussi faire une belle épitaphe pour un type mort de réactions suite à un vaccin mal testé.

N.B. : Ceci n'est pas une prise de position mais il y a des gens pour la vaccination et des gens contre la vaccination. Je ne sais pas quoi penser. Tant que je vois que des toubibs (pas tous) doutent sérieusement, j'ai moi-même un doute.

Écrit par : Nicolas | vendredi, 27 novembre 2009

@l'hérétique
Les adjuvants servent à limiter la quantité d’antigène nécessaires, donc ça arrange les labos.
Vive le squalène et le mercure ...!

@Nicolas
"il y a des gens pour la vaccination et des gens contre la vaccination"
Bien sûr, mais ce qu'il faut se demander c'est pourquoi parmi les pro-vaccins , on trouve beaucoup de gens (et de médecins) qui ne veulent pas des vaccins contre la grippe A H1N1.

Écrit par : Géraldine | vendredi, 27 novembre 2009

Popopo, Géraldine,

Je parlais des pro vaccins grippe A, pas des pro vaccins en général. Heureusement qu'on a des vaccins contre plein de trucs...

Écrit par : Nicolas | vendredi, 27 novembre 2009

OK Nicolas.
Et heureusement avec les autres vaccins on n'est pas obligé de se faire vacciner tous les ans.

Écrit par : Géraldine | vendredi, 27 novembre 2009

@ Nicolas
t'aurais du faire un tour chez Disp, toi : calcule les ratios, et en terme de risques, tu en cours moins à te faire vacciner que l'inverse.
@ Géraldine
intéressant, le blog que vous citez. La pharmaco-vigilance est très utile. Il faut bien sûr rester prudent, et les laboratoires doivent être surveillés de près, mais, dans l'urgence, le fait est qu'il y a plus de risques à ne pas être vacciné qu'à être vacciné.
Lisez le commentaire daté du 26/11 de stephane, il est éclairant :
http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/11/25/vaccin-grippe-a-h1n1-reactions-allergiques-graves-au-canada.html#more

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 27 novembre 2009

L'Hérétique,

La grippe ne s'attaque jamais aux ivrognes.

Écrit par : Nicolas | vendredi, 27 novembre 2009

@ Nicolas
Tu crois que tu as tes chances ? :-)
Imagine un monde où il ne reste plus que Didier Goux et toi :-)

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 27 novembre 2009

@l'hérétique
"les laboratoires doivent être surveillés de près"
Pouvez-vous me dire comment vous faites pour surveiller les labos ?
Je comprends qu'on ne puisse pas croire "à un complot ", mais qu'on ne s'interroge pas plus sur le fait que des pays étrangers ont interdits des vaccins autorisés en France, je touve ça surprenant.
Pour ce qui est des risques, une fois de plus nous n'avons pas la même manière de raisonner,(pour les banques comme pour les vaccins
;-)...)

P.S
On ne parle pas non plus de l’efficacité du vaccin contre la grippe. Pour la grippe saisonnière, on lit un peu partout : 60%.
J’ai trouvé cette précision sur un site belge : "En général, la vaccination empêche la maladie chez environ 70 % des jeunes adultes. Ce pourcentage est moins élevé chez les personnes plus âgées."

Écrit par : Géraldine | vendredi, 27 novembre 2009

mouais, bon ... la question qui reste d'actualité cependant est que compte tenu que la grippe A a les mêmes symptômes que la saisonnière et que les tests pour la dépister ne sont pas faits car ils coûtent 80€ non remboursés ... qui peut dire de quelle grippe il s'agit ??? si ça ce n'est pas de l'intox !

Écrit par : Mirabelle | vendredi, 27 novembre 2009

De retour de déplacements en Europe, que dire de cette grippe A, on parle peu de la Norvège, pourtant ce pays est sévèrement atteint semble-t-il, si j'ai tout bien compris ;)

Écrit par : Martine | vendredi, 27 novembre 2009

Retour pour précisions, c'était le sens caché d'un commentaire précédent, sur un autre fil, il y a de nombreux jours à présent.
@+

Écrit par : Martine | vendredi, 27 novembre 2009

"Je consultais mon courrier, hier, désespérant d'obtenir le précieux bon qui me permettra de me mettre à l'abri du virus h1n1."

my god effrayant. tu y crois a fond toi :)

Écrit par : Ben | vendredi, 27 novembre 2009

@ Ben
Oui, cela doit être une affaire de foi, en effet :-) vois ce qu'il est advenu d'Alfred...

Écrit par : L'hérétique | vendredi, 27 novembre 2009

Petit à petit, je commence aussi à me faire à l'idée que le vaccin est une bonne chose, quels que soient les effets secondaires. J'ai appris que 5 médecins que je connais, disons plus ou moins, avaient franchi le pas, car ils estiment que le ratio bénéfice sur risque lié à la vaccination est en faveur du vaccin.

Les 2 cas mortels de mutation du virus enregistrés ce jour en France (même type de mutation qu'en Norvège), plaident en faveur du vaccin, même tenant compte des effets secondaires liés à la vaccination.

PS: n'oubliez pas le vaccin contre la grippe saisonnière, car elle risque d'être redoutable quand elle arrivera.

Écrit par : JF le démocrate | vendredi, 27 novembre 2009

@ Nemo

OK, vous êtes un blogueur vedette. Mais avez-vous les compétences ou disposez-vous de sources médicales pour affirmer de façon péremptoire: "A l'échelle individuelle, on peut vraiment s'en passer. C'est une sale grippe mais ça ne reste qu'une grippe."?

Écrit par : JF le démocrate | vendredi, 27 novembre 2009

@JF
A propos des deux décès dont tu parles :
un médecin m'a dit aujourd'hui que les vaccins actuels contre H1N1 sont inutiles à partir du moment où il y a mutation (et que c'est très ennuyeux pour les malades qui ont une fragilité pulmonaire).

Écrit par : Géraldine | samedi, 28 novembre 2009

P.S Il a ajouté que c'était la même chose si on avait eu en octobre la grippe H1N1.

Écrit par : Géraldine | samedi, 28 novembre 2009

@ l'Hérétique: c'est ce genre "'humour" et de paternalisme qui est zéro.

Écrit par : pastel | samedi, 28 novembre 2009

ce qui me fait doucement rigoler c'est de voir les files d'attente dehors avec enfants, dans une masse compacte de gens potentiellement contagieux( la grippe étant contagieuese 2 jours avant les symptomes), donc on risque d'avoir encore plus de contagion par contact, dans les files d'attente..secondo, le vaccin ne sera "efficace " que quand l'immunité sera complète c'est à dire dans 3 semaines environ, ce qui laisse largement le temps de choper la grippe ( même moins virulente et du coup de la refiler à des personnes en croyant être immunisé...les médias qui donnent à croire que le vaccin est immédiatement immunisant, sont des abrutis...

de toutes façons , moi et mon mari on sera es derniers à recevoir un "bon de vaccination" vu qu'on est considéré comme moins à risque, à cause de notre age, et comme on n'a pas une profession risquée...bref, même si je voulais être vaccinée, je ne le serai pas!^

pour info
Dans un centre de vaccination, récit d'un total désordre
Information déficiente, queue interminable, attente pour rien et intervention policière pour calmer la foule!
http://www.slate.fr/story/13637/vaccination-grippe-desordre-police-recit

en plus avec le temps qu'il fait, si les gens n'attrappent pas la crève, c'est un miracle!

Écrit par : juju41 | samedi, 28 novembre 2009

Les commentaires sont fermés.