Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« David Douillet, c'est du lourd...ou du léger ? | Page d'accueil | Class Actions à la trappe, une fois de plus »

lundi, 14 septembre 2009

Le MoDem est-il prêt à n'avoir aucun élu dans les régions

Il y a certaines questions qu'il vaut mieux poser clairement et nettement. La question des éventuelles alliances agite la toile démocrate. A priori, le MoDem est parti pour privilégier des alliances à gauche. Toutefois, il est assez peu probable qu'une alliance se fasse dans les 22 régions. Or, c'est exactement ce que réclame Martine Aubry pour le PS. Le mot d'ordre du PS est clair : une alliance partout ou une alliance nulle part. En cas d'alliances nulle part, il faut que le MoDem soit à 10% partout. Cela ne lui est jamais arrivé depuis sa création, et actuellement, c'est plutôt Europe-écologie qui a le vent en poupe. A moins que plusieurs socialistes ne désobéissent localement à Martine Aubry, nous devons envisager le cas de figure où nous serions éliminés dès le premier tour et donc sans tissu d'élus. Nul doute que la presse ne manquerait alors pas de titrer sur la mort annoncée du MoDem.

J'ai une position à ce sujet : je ne suis pas favorable à des alliances partout, même s'il faut prendre le risque de disparaître des régions. C'est un gros risque. Si nous n'avons plus de réprésentants locaux nulle part, nous pourrions mourir très vite. Et ce ne sont pas les envolées lyriques de quelques belles âmes sur "les idées d'abord" qui y changeront quoi que ce soit. Vivre ou mourir...je l'ai déjà écrit.

A vrai dire, à mes yeux, il n'existe qu'un seul espoir, qu'une seule issue : travailler d'arrache-pied sur nos programmes, mobiliser toute notre énergie sur notre communication externe et tenter de convaincre nos concitoyens. Internet a bien sûr un rôle à jouer en ce sens. Il faut aussi promouvoir les meilleurs candidats possibles partout dans les régions, trouver les perles rares qui accepteront de nous rejoindre, ou, au sein même de nos rangs, les individus d'exception capables de faire la différence médiatique.

Le MoDem organise un congrès programmatique, mais, il y a tout à fait urgence à constituer dès maintenant des commissions régionales en liaison avec les élus qui nous restent. Ce n'est vraiment pas du luxe.

13:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (57) | Tags : modem, régions |  Facebook | | |

Commentaires

Vaste débat.

Le Modem veut-il des élus? si oui des alliances même au premier tour sont à envisager.

L'autonomie c'est bien idéologiquement, mais la mayonnaise ne prend pas assez vite, la base électorale du modem est trop faible( 8%). De plus Alliances centristes va nous piquer quelques % ici ou la....

Le programme oui évidemment, le rapport sur les travaux des commissions LE Page apporte des pistes intéressantes. mais si c'est comme pour les européennes, a quoi cela sert-il d'avoir un programme s'il est mal défendu( voire ignorer..) et si la stratégie médiatique(laquelle?) prime sur le projet?

Écrit par : europium | lundi, 14 septembre 2009

@ l'hérétique

En phase avec vous. il faut se remuer vite.
Je fais un lien vers le billet

Écrit par : Claudio Pirrone | lundi, 14 septembre 2009

J'aimerais bien que dans le Languedoc Roussillon, pour faire tomber Frêche, le MODEM et l'UMP sortent le drapeau blanc...

Écrit par : Falconhill | lundi, 14 septembre 2009

Je reste assez sceptique sur le travail de certaines commissions. Quand on lit le livret orange pour la jeunesse, on prend peur.

De plus, les électeurs se déterminent-ils sur les programmes ? D'expérience, c'est assez peu souvent le cas.

Enfin, pour Europe Ecologie, je pense qu'ils se voient un peu trop beaux. Cela rappelle l'optimisme au MoDem en 2007 après les présidentielles.

Écrit par : Fulrad | lundi, 14 septembre 2009

d'accord avec Fulrad sur Europe Ecologie. Les choses changent très vite en politique, la campagne PS des européennes était calamiteuse alors qu'en Région, il y a qd meme un bon nombre de personnalités bien impliquées et de très bonne qualité (Rousset, Auxiette, Queyranne...) qui feront la différence au 1er tour.

@ l'hérétique
Au boulot tout de suite, le Modem, car franchement, si vous n'avez pas d'alliés vous n'aurez effectivement pas d'élus à moins d'avoir un vrai programme et une vraie force de frappe médiatique. J'en doute très sincèrement.
Franchement, ce MoDem c'est un énorme gâchis, j'en suis extrèmement triste parce que les centristes méritent mieux. Mais voila, Bayrou n'est pas stratège...

Écrit par : centriste en vadrouille | lundi, 14 septembre 2009

entièrement d'accord avec ce billet.

Pas plus qu'aux législatives, la défense "du pluralisme" ou de "notre indépendance" ne mobilisera d'électeurs. Il faudra pour convaincre, pour donner envie de voter orange, une proposition radicalement meilleure que celles de nos concurrents.

Proposition = des gens pour qui on ait envie de voter, et ce que ces gens proposent pour qu'on ait envie d'y aller avec eux.

Pour moi les "Régions" doivent apporter l'espoir d'un développement durable de nos régions. Les départements, accaparés par "le social", et l'Etat noyé dans la politique médiatico-politicienne, ne le peuvent pas.

C'est pourquoi une alliance avec les écologistes me semblerait le bon sens élémentaire. Et si eux aussi ont la même ambition (qui passerait à la moulinette si les listes conduites par le PS arrivaient devant les écologistes au premier tour), ils devraient faire le même choix de listes orange-vertes.

Sinon, je crois que nous serons en concurrence avec eux sur le même projet. Et, aussi bon que soit ce projet, ça va être chaud.

PS et moralité : je serais heureux que Corinne Lepage soit notre tête de liste en Ile-de-France. Elle a à la fois la voix qui porte dans les médias, et l'autorité morale qui pourrait la faire accepter comme tête de liste par les autres partis écologistes. (Et bien sûr, exercer une présidence de région justifierait qu'on renonce à un mandat européen). Mais je n'entends nulle part évoque cette hypothèse, et l'horloge tourne.

Écrit par : FrédéricLN | lundi, 14 septembre 2009

@ europium
Le programme n'a pas été totalement ignoré lors des Européennes, n'exagérons pas...
Je trouve en effet qu'on est assez mal barré...
@ Claudio
Ouf, en voilà au moins un convaincu de l'urgence !
@ Fulrad
Ils ne se déterminent pas énormément sur le programme, mais le programme est indispensable pour aborder les problématiques et proposer des solutions originales.
Les choses peuvent en effet changer vite pour les Verts.
@ Fred
Oui, mais développement durable, tout le monde a ce mot à la bouche. Il n'aura rien d'original si nous nous contentons de le scander. Je préfère d'ailleurs les termes de croissance soutenable que Corinne Lepage utilise.
Des alliances orange-verts, n'y pensons pas. Ils n'en veulent pas, et il y a des domaines où c'est impossible, sauf à se coucher devant les Verts.

Écrit par : L'Hérétique | lundi, 14 septembre 2009

@ Falcon
Euh...franchement, cela m'étonnerait. Perso, Frêche a des défauts, mais il a de la volonté, et j'aime bien ce qu'il a essayé de faire à Montpellier (quartier Antigone, Odysseum, par exemple).
Il a des côtés cyniques agaçants, certes, mais c'est aussi un homme de culture soucieux de développer sa métropole.
J'en ai une assez bonne opinion, mais je sais que certains militants du MoDem le détestent et considèreront comme un casus belli toute alliance avec lui.

Écrit par : L'Hérétique | lundi, 14 septembre 2009

@l'hérétique

à part ceux qui ont participé aux commissions du au travaux des GPE j'aimerais savoir combien de Modem seraient capables de donner des idées du programme? pas beaucoup a mon avis, alors les électeurs.... Pourtant le programme était pas mal!

@ FrédéricLN
oui CLP serait une bonne candidate, mais défendant le principe du non cumul des mandats, elle a décidé de se l'appliquer donc elle ne sera pas candidate.

sinon sur le papier l'alliance avec les écolos pourquoi pas? mais il faudrait le savoir rapidement car sur certains dossiers épineux d'un point de vue écologique il va falloir être clair!

Écrit par : europium | lundi, 14 septembre 2009

@Falconhill
Dans ce cas vous ne me verriez plus au Modem, ça c'est clair.

Pour moi le National est en l'occurrence plus important que le régional.

Je trouve qu'il est complètement impossible de faire des prévisions sérieuses et qu'en tout cas un positionnement National Clair est le plus important si le Modem veut valoir quelque chose à moyen terme.

Indépendemment Je fais une remarque : M. Aubry rerésentante du PS c'est de la triche triche politique (Le bourrage des urnes n'étant que la cerise sur le Gâteau). Alors please, un peu de distance entre ce qu'elle dit et le PS, sinon c'est trop jouer soi-même à la triche triche politique.

Écrit par : CK | lundi, 14 septembre 2009

Puisqu'on est dans le sujet

Quelqu'un connait-il la procédure et le calendrier pour les candidature à la candidature ? et si c'est régional, plus précisement en Ile de France.

Merci

Pour en revenir au sujet :

Le programme, je suis pour bien sur, tout le monde est pour, on ne peut qu'être pour.

Mais ce sera surtout des idées fortes, des idées simples, des idées "identifiables" des idées estampillées "MoDem" qu'ils nous faudra. Une ou deux idées maitresses qui tiennent dans le titre d'un article de journal ou sur un tract. Il ne faut pas renouveller l'erreur (celle là parmi tant d'autres) des européennes ou nous avions un bon programme, mais trop lourd à "vendre"

Écrit par : Teo Toriatte | lundi, 14 septembre 2009

L'alliance généralisé avec le PS est un leurre qui se retournera contre nous et Aubry le sait bien.

Les seules alternatives crédibles sont :
1-Partir seul avec le risque de faire - de 10% et alors c'est la fin de l'histoire dans la plupart des régions.
2-Partir avec seul mais fusionner 2ème avec EE si ils acceptent car malgré tout nous avons beaucoups de points communs d'accord (choix qui sera fonction des résultats donc risqué)
3-Faire liste commune avec EE dès le premier tour (quelles concessions ? et le veulent il ?)
4-revenir à nos fondamentaux de 2007 qui avaient fait notre succès : Alliance autour de L'alliance centriste de l'ensemble des centristes fussent ils écolos, de droite ou de gauche avec exigence de maintien au deuxième tour.

Je milite pour la dernière solution. Il suffit d'aller sur le blog de l'alliance centriste et de télécharger les documents de travail pour voir que nous sommes en phase.

De plus pendant que nous nous posons des questions philosophiques eux travaillent...

Écrit par : JPM | lundi, 14 septembre 2009

@ Teo Toriatte
Tiens bonne question : je ne connais pas les procédures. Si jamais j'ai l'information je vous préviens.
Vous avez tout à fait raison pour les deux à trois thèmes clairement identifiables.
@ JPM
L'alliance centriste ne pèse presque rien et les néo-centristes ne s'allieront jamais avec nous. Ils ne pèsent guère non plus, de toutes façons.

Écrit par : L'Hérétique | lundi, 14 septembre 2009

Info à relayer SVP l'hérétique, après vous pourrez supprimer le com.

ALLIANCE CENTRISTE DE PARIS

vous invite à une conférence-débat organisée par Michel LOPEZ et Daniel CAYOL sur le thème :

Le Centrisme aujourd'hui, une vision moderne de la politique

avec la participation de Jean ARTHUIS, Bruno JEANBART et Jean-Louis BOURLANGES

qui se tiendra au FIAP-Jean Monnet - 30, rue Cabanis 75014 Paris le

22 septembre à 20h00

inscription obligatoire à l'adresse suivante: alliancecentristedeparis@gmail.com

Écrit par : centriste en vadrouille | lundi, 14 septembre 2009

"4-revenir à nos fondamentaux de 2007 qui avaient fait notre succès : Alliance autour de L'alliance centriste de l'ensemble des centristes fussent ils écolos, de droite ou de gauche avec exigence de maintien au deuxième tour."

je serais pour cela mais c'est impossible a réaliser car quoiqu'il arrive se posera la question des alliances au second tour. De plus il y a trop de blessures pas encore effacées.....


En ce qui concerne les procédures elles ne sont pas encore définies à ma connaissance. Le seul élément officiel c'est que les têtes de listes seront connues au mois de décembre.

Écrit par : europium | lundi, 14 septembre 2009

@europium
pourquoi la question du second tour se poserait elle si le contrat de départ stipule un maintien au second tour ?
Le but étant de réaliser grâce à ce regroupement un score supérieur à 10% en étant fidèle à notre positionnement d'origine.
Evidemment si cette alliance ne fait pas 10% alors effectivement se posera la question d'une fusion mais dans cette optique le modem sera mort et enterré car nous aurons réalisé un score minable en étant tous regroupés ce qui voudra dire que le modem seul ne pèse rien...
Je trouve ce projet plus crédible que celui de partir seul.

Écrit par : JPM | lundi, 14 septembre 2009

@ centriste
j'ai de la sympathie pour l'Alliance Centriste, mais très franchement, je n'y crois pas.
Vous avez dit qu'ils avaient commencé à bosser : ils ont un site quelque part à ce sujet ?

Écrit par : L'Hérétique | lundi, 14 septembre 2009

Tout à fait d'accord sur le fait qu'il faille poser la question en ces termes !
Bien entendu, il faut aller jusqu'au bout et imaginer divers scénarios parmi lesquels le fait que, malgré tous nos efforts, le MoDem se retrouve sans élu à l'issue des régionales. Sommes-nous prêts à accepter cette issue possible ?
Si on considère qu’en l’état, les 10 % seront très difficiles à atteindre, l’alternative, se sont des alliances avec ce que cela implique de compromissions et surtout de risque de brouiller encore un peu plus notre image, déjà fragile, dans l’opinion. Il me semble qu’il faut commencer par « affirmer notre propre identité » avant d’imaginer une quelconque alliance….même avec Europe Ecologie !
Le choix de stratégie doit être fait avec cette alternative en tête, c'est-à-dire avec d’un coté un risque sur le court terme de ne plus être représenté localement voire ensuite nationalement et de l’autre celui de n’être, comme l’est le Nouveau centre, qu’une (petite) force d’appoint pour ceux qui en auraient besoin !
Mais dans les 2 cas, il y a effectivement urgence à produire du fond et comme le dit Teo Toriatte, quelques idées phares qui permettent de rendre lisible et attractive la marque MoDem !

Cela dit, je vois quand même une autre porte de sortie à long terme que j’ai déjà développée plusieurs fois, qui est que le MoDem fasse de la croissance externe à travers une OPA sur la partie sociale démocrate du PS …mais c’est probablement illusoire et de toute façon le préalable reste de bien définir ce qui fait notre originalité et de le faire savoir !

Écrit par : Nicolas007bis | lundi, 14 septembre 2009

@Centriste en Vadrouille et JPM

C'est la croisée des chemins.

De toute façon ce qu'ii y a de bien avec cette élection c'est que, du moins pour moi, il n' y a pas débat dans la tête (pour une partie importante).

S'il y a des alliances ou même une seule alliance avec n'importe quel(s) UMP ou centriste(s),alliance centriste comprise bien sûr, (autres que Modem),
une partie du Modem partira (dont moi).

Dans le cas contraire c'est bien possible que des gens partent aussi.

C'est comme ça, pour moi il n'y a plus à débattre.

Je pense aussi que c'est illusoire de croire que l'on pourra faire des alliances seulement avec les Ecolos - dans l'opposition - (qui ne sont pas si bêtes, et voient bien que la position de Caution à une "ouverture" "relative" du Modem est une position rabougrie et pas intéressante pour eux).

D'autre part je suis toujours étonné quand parlant du PS, l'image d'un PS homogène à la Aubry semble s'imposer à beaucoup, Il est vrai que c'est cette image associée au combat Droite Gauche, Sarko contre un challenger de Gauche, UMPS il n'y a rien qui vaille d'autre, nous est constamment serinée de connivence par Le Pouvoir et le PS Côté Aubry.

Il y a un PS Bien différent que le PS Côté Aubry, heureusement d'ailleurs !!

Écrit par : CK | lundi, 14 septembre 2009

Le modem résisterait-il a un nouvel échec ?

Il y a déjà de nombreux départs pour diverses raisons, s'il y avait un autre échec cuisant ce serait sans doute la fin du Modem dans son approche de 2007 car cela signifierait que le message ne passe plus et que la stratégie n'est pas comprise!

Écrit par : europium | lundi, 14 septembre 2009

@ Nicolas
Nous ne sommes pas assez puissants. Et ce n'est pas une question de popularité. Nous étions très populaires en juin 2007 et nous avons fait notre plus mauvais score à une élection.
Nous vivons sur le reliquat des votes convergeant vers Bayrou. Et nous avons raté l'occasion de prouver autre chose aux européennes.
@ europium
Je ne sais pas. 8% ce n'est pas négligeable si nous nous maintenons à ce score. Mais en effet, la barre des 10% est un seuil indispensable à franchir.

Écrit par : L'Hérétique | lundi, 14 septembre 2009

@ l'hérétique
je n'y crois pas non plus, je ne suis pas pret à adhérer, mais je vais à la conf mardi 22 car le débat ne peut être qu'intéressant.

la seule chose intéressante dans la démarche d'alliance centriste c'est qu'elle me semble désintéressée; Arthuis n'est candidat à rien d'autre qu'à oeuvrer pour le rassemblement de la famille centriste. Y arrivera t il ? Je ne pense pas puisqu'il est désormais flagrant que les ruptures sont consommées. Je n'aurais pas dit cela il y a quelques mois, quand le "virage à gauche" de Bayrou n'était pas si prononcé.

C'est triste, car la famille centriste ne peut être influente que si elle est unie.

Écrit par : centriste en vadrouille | lundi, 14 septembre 2009

@Nicolas007bis

Non, non, droit dans ses bottes, dans la pureté de sa valeur, déjà donné.
Ne pas choisir (d'accords au moins un minimum franc avec les autres oppositions)
c'est choisir d'admettre le Pouvoir.

Et puis c'est cela je pense qui devrait faire qu'il ne devrait y avoir absolument aucune hésitation pour repousser une telle position (ainsi que n'importe quel accord avec l'UMP ou Satellite quel qu'il soit alliance centriste compris) :

Plus on est haut dans dans le Modem et plus il se trouve de gens au Modem pour prêcher cela, mais allez demander aux sympathisants Modem, il m'est avis qu'il y en a une grosse majorité qui ne veut pas cela et je ne crois pas que c'est une vue de l'esprit.

Je dirais même que si vous voulez faire revenir les adhérents partis ou faire du Modem un mouvement non pas élitiste mais pour tous et qui a un avenir, il est impératif de faire le choix d'accords
avec un minimum de franchis avec les opositions déterminées.

(Quand on veut une alternance bien différente on se démarque complètement du pouvoir et ses acolytes et on ne prétend pas la faire tout seul, les gens ne sont pas si bêtes ils savent cela et toutes les habiletés subtiles pour augmenter son % sont illusoires).

Écrit par : CK | lundi, 14 septembre 2009

"Arthuis n'est candidat à rien d'autre qu'à oeuvrer pour le rassemblement de la famille centriste"

bof, il a son poste de sénateur a sauver pour 2011.

Sur le plan des idées fondamentales, pas de problème avec alliances centristes, vu qu'en 2007 nous étions ensembles. le problème est qu'Alliance centriste veut faire de la politique a l'ancienne sans remettre en cause les stratégies d'alliances du passé.

Alliance centriste se définit comme un parti centriste uniquement de centre droit et par conséquent ne peut-être qu'une force d'appoint sans objectif a long terme!

Écrit par : europium | lundi, 14 septembre 2009

@ europium " défendant le principe du non cumul des mandats, (Corinne Lepage) a décidé de se l'appliquer donc elle ne sera pas candidate."

Je ne vois pas le rapport : elle peut être candidate sans cumuler de mandat. Si elle était élue Présidente de Région, elle pourrait sans état d'âme renoncer à son mandat européen, y a du boulot. Si elle n'était pas élue Présidente, elle resterait à Strasbourg/Bruxelles et pis c'est tout. Non ?

Écrit par : FrédéricLN | lundi, 14 septembre 2009

Pourquoi cet anathème vis-à-vis de l'Alliance Centriste.
Que je sache, Jean Arthuis a été loyal vis-à-vis de François Bayrou. S'il a quitté le Modem, ce n'est pas pour rejoindre le NC ou l'UMP. Les bases de l'alliance centriste, ce n'est pas autre chose que le programme présidentiel de 2007.
En pays de loire, aller vers Auxiette ou les Verts, ça veut dire que face à nos adversaires de gauche et des Verts, et face à la liste adverse de droite menée par Roselyne Bachelot, rejointe par Philippe de Villiers, on s'interdirait de proposer quoi que ce soit.
Enfin, des alliances systématiquement à gauche ne seront pas suivies par les adhérents du Modem qui se reconnaissent dans une option de centre-droite ou de droite modérée, qui ont voté Bayrou en 2007 et blanc au second tour, mais qui face à des listes PS-Verts-(Modem) au second tour des régionales, n'auront certainement pas les mêmes réticences qu'au second tour des présidentielles et voteront sans état d'âme pour des listes conduites par des personnalités de l'UMP.
La plupart des présidents de région PS sortants se représentent, les rejoindre sur leurs listes eux ou leurs satellites verts, cela veut dire qu'on cautionne leur bilan, en s'interdisant du fait même d'étudier ce que pourraient proposer les chefs de file de la majorité présidentielle qui ne sont pas tous des pestiférés ou des infréquentables.

Écrit par : Philippe JOUSSAIN | lundi, 14 septembre 2009

Personnellement je suis très tiède, voire carrément frais, sur l'Alliance Centriste.

Pour en connaitre quelques "pointure" et pour avoir vu le désastre organisé en Mayenne, de ces "amis" très peu pour moi.

@ hérétique
vous en doutiez ? c'était urgent dès les cantonales, alors maintenant on est au delà de l'urgence ...

Écrit par : Claudio Pirrone | lundi, 14 septembre 2009

@Philippe JOUSSAIN

Non Jean Artuis n'a pas été Loyal et n'est pas un Homme Loyal. C'est une vue de l'esprit qui fait grossièrement confondre notabilité et honnêteté politique.

Au Modem il restait caché sans aucun effort de rayonnement. Et puis Il s'est détaché du Modem en se retournant grossièrement contre le Modem et en se permettant d'en mettre en doute jusqu'aux fondements.

Et maintenant il reste entre deux eaux, pensant avoir une position saine, alors qu'elle n'est que le résultat d'une position d'homme vaniteux restant dans son microcosme et se pensant compétent et donnant ses conseils économiques toujours parcellaires et inadaptés car toujours en dehors du contexte général.

Quand à vos petits calculs de report de centre droit ils sont caractéristiques de ces gens englués dans leur passé et la sauvegarde de leur petits intérêts.

On dirait que vous n'avez pas lu les commentaires précédents pour faire une telle casuistique baroque dans le votre.

Il suffit de dire que F. Bayrou a écrit "Abus de Pouvoir" il est donc pour une alternance très différente du Pouvoir actuel, et donc ne pouvant évidemment la construire avec des demi-sels comme Jean Arthuis, ils la construit avec des accords de personnes de l'opposition, car il en existent qui eux ont une certaine constance et sur qui on peut compter un minimum,car sur Jean Arthuis on ne peut pas compter du tout.

Écrit par : CK | lundi, 14 septembre 2009

@FrédéricLN

En ce qui concerne CLP, je ne fais que reprendre ce qu'elle a dit...

Est-elle plus importante a la région ou a Bruxelle, l'européen que je suis a son idée...il est peut-être temps que les meilleurs politiques français siègent au PE!

Elle a toujours annoncé la couleur et il est quasiment logique qu'elle fasse ce qu'elle a dit.

Écrit par : europium | lundi, 14 septembre 2009

Des alliances ? Mais sur quel(s) projet(s) ?

Ce n'est pas en continuant à mettre la charrue avant les bœufs que l'on défendra les intérêts du Mouvement démocrate, à moyen et à long terme.

Au début de l'été, j'avais suggéré un "pacte d'indépendance" à tous ceux qui, comme le MoDem, souhaitent échapper aux dictats du PS et de l'UMP, comme les écologistes par ex, arrivés en 2e position aux Européennes dans un grand nombre de régions...

http://exigencedemocratique.blogspot.com/2009/07/independance.html

Pourquoi se focaliser sur l'ouverture au PS ? Les écologistes pourraient pactiser avec nous dans une véritable stratégie d'indépendance. Mais c'est un peu tard, là...

En Alsace, les écologistes indépendants d'Antoine Waechter avaient atteint près de 8% aux régionales de 2004 et EE a devancé le PS aux Européennes...

Le projet, boudiou, le projet !

Écrit par : pierre schweitzer | lundi, 14 septembre 2009

Je vous laisse l'appréciation que vous portez sur mon commentaire. et je prends pour un compliment "la casuistique baroque" dont vous me gratifiez. Ce n'est pas bien compromettant d'avoir de grandes idées, et de n'envisager que de loin leur application pratique. Comme nous sommes des démocrates, je revendique ma liberté de considérer Jean Arthuis comme quelqu'un de respectable et de fiable, et en plus c'est un économiste incontestable, ce qui en temps de crise, est une compétence plus que précieuse.
J'irai du reste l'écouter lors de la journée régionale qu'il organise samedi 19 septembre en Anjou. Je n'y serai certainement pas le seul "orange".
Seulement, pour votre gouverne, je ne suis pas élu, et n'aspire pas à l'être, donc je ne vois pas quel intérêt je serais attaché à sauvegarder, sinon celui de ma liberté de jugement, qui me fait dire que l'aliénation qu'implique l'alliance avec le PS et ou les Verts ne sera pas sans conséquence sur la poursuite de mon adhésion au mouvement démocrate. Si le Modem considère que parler aux gens de centre droite et de droite modérée, c'est un luxe dont il peut se passer, c'est son problème, mais à ce moment là, il ne faut pas se plaindre que d'autres viennent sur un terrain électoral laissé en déshérence, et en tirent profit.
Au risque d'être la "vox clamantis in deserto", je répète que négliger l'électorat de la droite modérée, se refuser à en tirer les conséquences en terme de programme de stratégie, et d'alliance locale, c'est suicidaire.

Écrit par : Philippe JOUSSAIN | lundi, 14 septembre 2009

Tout le monde se pose les mêmes questions au même moment!

Le MoDem aura des élus si Paris n'impose pas le dictat et l'uniformisation du haut des ses donjons dorés. Laissons les Régions un minimum autonomes, et construire leurs victoires en fonction de leurs cultures.

Gros coup de gueule ici:

http://lamecaniquedelorange.hautetfort.com/archive/2009/09/13/la-famille-democrate-vend-aussi-ses-enfants.html

Écrit par : Philippe, | lundi, 14 septembre 2009

@Philippe JOUSSAIN

Vous faites vous et les centristes (autres que Modem),dans le baratin racoleur,
jamais aucune réponse précise à rien,
jamais aucun argument précis autre que purement électoraliste ou de la gnagnanterie visqueuse, du baroque terne et fier de l'être.

De toute façon, comme déjà dit, un seul accord avec l'UMP ou un centre autre que Modem, Alliance centriste comprise, je me tire du Modem et puis c'est tout.
(Engagement pris).

Que de temps perdu déjà avec ce double jeu incroyablement pénible des centristes (non Modem) !!
Cela devrait être remboursé par la sécurité sociale.

Et je ne discute plus du tout de cela,
tout le temps de la préparation des élections.
(Engagement pris aussi).

Écrit par : CK | lundi, 14 septembre 2009

Après tous ces efforts, toutes ces années passées à essayer de construire un espace de liberté sur l'échiquier politique français, se plier à une oukase de Mme Aubry reviendrait à se suicider politiquement. C'est évidemment hors de question.

Écrit par : pastel | lundi, 14 septembre 2009

Salut, rien à voir avec le billet mais je t'ai taggué dans une chaîne qui pourrait t'intéresser

http://www.democratiedurableblog.fr/index.php?post/2009/09/14/Lisons
(et je ne suis pas le seul : http://skeptikos.dremm.net/2009/09/lire/)

Écrit par : vincent15 | mardi, 15 septembre 2009

Merci vincent ;-)

Écrit par : Claudio Pirrone | mardi, 15 septembre 2009

@Pastel

Il y a des fédérations où au 2 ème tour de l'élection au PS le taux de participation est monté à + de 90 % (avec des taux normaux au 1er tour).

Voilà où on en est maintenant, le PS a une leader qui disons, en étant nuancé, a toute les chances en fait d'avoir été battue.

Cette même leader doit compter sur la mansuétude des médias du Pouvoir notamment (qui lui sera accordée n'en doutons pas) pour faire semblant qu'il n'y a que quelques soupçons ou que son adversaire triche aussi sur une même grande échelle.

Franchement, je trouve cela dégueulasse,
parce que La partie Ségo du Pouvoir a peut-être des défauts mais elle est quand même un minimum correcte.

Dans le fond, avec l'habitude de l'acceptation de grosses connivences avec le Sarkozysme le PS Côté Aubry a trouvé normal ses méthodes de tricherie.
Or les méthodes de tricherie de Sarko sont 2 crans au-dessus de la normale.

Je pense à l'homme d'affaire Tapie, qui se justifiait en disant tout le monde triche j'en fais autant, oui mais lui était 2 crans au-dessus des autres dans la tricherie.

Je précise que ce qui précède est mon avis personnel.

Écrit par : CK | mardi, 15 septembre 2009

Correctif, Com. Préc. 4 ème paragraphe,
Pas la "Partie Ségo du Pouvoir, mais du PS".

Écrit par : CK | mardi, 15 septembre 2009

Je n'ai rien à ajouter au billet de l'hérétique, qui comme en général ses autres billets, correspond assez bien à ma façon de penser. Par contre quand je lis les commentaires, je suis plus inquiet. Tout le monde parait d'accord pour dire que hors alliance il n'y a point de salut, mais dès que l'on parle d'alliances à droite ou à gauche, les uns disent si c'est à droite, je m'en vais, les autres si c'est à gauche, je m'en vais. De telles réactions me laissent pantois sur leur attachement à notre Mouvement. Ensuite, il y a le cas Arthuis qui se dit plus centriste que le MoDem, qu'il lave plus blanc que blanc... il ne faut pas oublier qu'il est parti en claquant la porte et en crachant dans la soupe ou du moins en habillant proprement F. Bayrou, tout celà pour s'assurer sa réelection comme sénateur. Alors, plus blanc que blanc, j'en doute.
Je ne pense pas non plus que les différentes intervention de ces derniers jours puisse faire penser, si ce n'est par quelques titre dévastateurs des médias, que le MoDem est pris un quelconque virage à gauche, bien au contraire que ce soit F. Bayrou, C. Lepage ou M. De Sarnez, ou même Benhamias, ils ont tous bien précisé notre position et nos valeurs. Si certains socialistes, ont pu faire une standing ovation à Marielle à partir de son discour, c'est qu'ils n'ont rien compris, ou, qu'ils sont plus proche de nous que du socialisme. Personellement, je pencherai pour la seconde solution.
Revenons aux Régionales. Tout le monde est d'accord pour dire "au dessous de 10% au 1er tour c'est la cata et pas d'élu". Dans combien de régions pensons nous être sûrs de faire plus de 10% seuls?....Je vous laisse y répondre en toute honnêteté.
Pouvons nous prendre le risque de cette cata sans rien tenter? Tenter quelque chose, c'est rechercher des alliances.
Alliances avec qui? UMPS, c'est redevenir les vasseaux des uns ou des autres, alliances au centre bien sûr, mais les autres centristes, sont tous inféaudés à droite ou à gauche, si certains nous rejoingnent ils seront les bienvenus, mais faut pas rêver, il reste les écolos.
Oui mais dans les écolos, il y a les Verts qui font allégence avec le PS, heureusement il y a les autres, dont DCB s'est fait le leader, et ces autres sont plus nombreux que les Verts. Alors une alliance avec ces écolos est certainement notre planche de salut et tout devrait être mis en marche pour en convaincre d'abord DCB, et définir avec lui comment procéder pour faire cette alliance dès le premier tour.

Écrit par : andre777 | mercredi, 16 septembre 2009

@ andré
Le problème, c'est que DCB ne parviendra pas à convaincre les Verts. Comment ceux-ci pourraient accepter, d'ailleurs, après leur triomphe et les scores que leur promettent les premiers sondages ?
On est mal...

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 16 septembre 2009

"Revenons aux Régionales. Tout le monde est d'accord pour dire "au dessous de 10% au 1er tour c'est la cata et pas d'élu". Dans combien de régions pensons nous être sûrs de faire plus de 10% seuls?....Je vous laisse y répondre en toute honnêteté."

AUCUNE....

sinon je suis en phase avec le dernier post de l'Hérétique.

la Seule façon d'y arriver a on avis est que les députés européens Modem et verts négocient dans le même esprit du fonctionnement du PE , c'est a dire dans une recherche de consensus sur quelques sujets importants.

Si une négociation par le rapport de force, fonctionnement du parlement français, se met en place, on court à la cata!!!!!

Écrit par : europium | mercredi, 16 septembre 2009

@ europium
soyons réalistes : cette issue n'a aucune chance de se réaliser. Nous sommes seuls, et condamnés à réussir ou crever.

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 16 septembre 2009

Ben l'Hérétique m'a l'air bien déprimé....

De toute façon, qui ne tente rien n'a rien. Mais bon, à en croire la presse et des discussions off ça discute pas mal localement!

Écrit par : europium | mercredi, 16 septembre 2009

Si l'Hérétique pouvait nous faire partager ses connaissances sur les premiers sondages qui viennent de sortir peut-être y verrions nous plus clair, ou comprendrions-nous mieux son semblant de dèprime!!

Écrit par : andre777 | mercredi, 16 septembre 2009

par exemple, en Rhône-Alpes, même avec Azouz Begag, on est à 7%...
C'est sorti dans le Progrès en août.
La côte de Bayrou (voir récents sondages IFOP et Ipsos) ne s'est pas franchement redressée, et puis il n'y qu'à lire les commentaires sur la Toile à propos du MoDem et de Bayrou pour comprendre rapidement que l'on n'est plus vraiment en odeur de sainteté...

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 16 septembre 2009

http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/1938081,184/Queyranne-donne-vainqueur-dans-tous-les-cas-de-figure-par-un-sondage.html

Écrit par : europium | mercredi, 16 septembre 2009

comme le sous entend andre777 les écolos estampillés sont d'une diversité ingérable.
Dans chaque région les représentants locaux auront leur sensibilité propres : des verts altermondialistes tendance NPA pour certains, des libertaires indépendants pour d'autres.
Dans certains cas cette alliance peut fonctionner, dans d'autres non car inévitablement un partie des verts fera alliance avec la PS au second tour en raison de le prime de 25 qui assure le controle de la région SEUL à la liste majoritaire.
Dans les pays de la Loire l'alternative Arthuis est vraiment crédible à deux conditions :
-Maintien au second tour contractuel
-ouverture de la liste à des écolos modérés.
Maintenant il se dit que Roselyne Bachelot pourrait ne pas se présenter et laisser sa place a un sénateur nouveau centre de mayenne....Que va faire Arthuis ?
comme quoi rien n'est fixé et que rien ne doit être négligé en matière d'hypothèse.
JPM

Écrit par : JPM | jeudi, 17 septembre 2009

@ JPM
Je crois qu'il n'y a guère d'alternative sauf à être forts tous seuls.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 17 septembre 2009

Si une alternative existe, elle est propre à chaque région. En Alsace par exemple, un pacte d'indépendance avec les écologistes indépendants.

Écrit par : pierre schweitzer | jeudi, 17 septembre 2009

@L'hérético

Chiche, on prends un pari , il y aura quelques élus dans certaines régions et nos pontes seront très contents car le but sera atteint.

Écrit par : Fabio Lauresti | jeudi, 17 septembre 2009

@ Fabio Lauresti
Quel pari ? qu'il y aura des accords ?

Écrit par : L'Hérétique | jeudi, 17 septembre 2009

@L'hérétique

Non que le but n'est d'avoir que quelques élus, pas trop en tout cas...

Écrit par : Fabio Lauresti | vendredi, 18 septembre 2009

@ Fabio
Pas trop d'élus ?!!!?

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 18 septembre 2009

juste pour mémoire , à part ses sorties célèbres , Frêche a aussi dit ça.. un discours magistral , plein de poésie et d'élégance, qui résume assez bien le personnage, et qui explique en grande partie mon casus belli, en ce qui concerne une alliance du Modem avec ce type..à lire jusqu'au bout..courage!

http://www.perpignan-toutvabien.com/post/2009/02/19/Georges-Freche-:-Je-fais-campagne-aupres-des-cons-et-la-je-ramasse-des-voix-en-masse

Écrit par : juju41 | samedi, 19 septembre 2009

euh, Juju

Je ne connaissais pas ce discours. Mais, franchement, excuse-moi, après l'avoir lu en entier, je suis mort de rire :-D

Écrit par : l'hérétique | samedi, 19 septembre 2009

d'accord , c'est un bon sketch..!!!mais indigne d'un Homme Politique, enfin moi je le ressens comme ça.. tout le monde n'est pas Coluche, et si on rajoute ses multiples sorties comme celles-ci, ça commence à devenir moins drôle..chacun sa façon de faire de l'humour, mais il y a des limites.. je comprends bien pourquoi il défend Hortefeux qui a joué petits bras à côté de lui!
http://sdj30.over-blog.com/article-2039809.html

Écrit par : juju41 | samedi, 19 septembre 2009

Si on ne connaissait pas le personnage on aurait du mal à croire que c'est vrai! c'est vraiment drôle et malheureusement beaucoup de politiques font du pied aux "cons" pour se faire élire.....

Écrit par : europium | samedi, 19 septembre 2009

Les commentaires sont fermés.