Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Une voix plus une voix ne font pas deux voix... | Page d'accueil | Je ne sais quoi penser de Karzaï »

dimanche, 06 septembre 2009

L'alternance de Bayrou me plaît

Je n'ai pas encore pu écouter la totalité du discours de cloture de François Bayrou, mais, d'ores et déjà, les premiers échos que j'en reçois me plaisent. Il a écarté clairement tout alignement sur la gauche, et j'ai bien aimé l'idée de proposer de préparer non un programme commun, mais l'alternance au régime actuel. Le MoDem et le PS ont des idées différentes, il l'a bien souligné, et le MoDem n'est pas non plus un parti de gauche. Ce ne peut être qu'à travers un premier tour que les Français trancheront entre les diverses forces d'alternance sur la pertinence ou non des idées et des solutions portées.

Après, lorsqu'on saura clairement où sont les convergences et les différences, et même les divergences. Et quand il y aura divergence, sur un grand sujet, qui tranchera ? Ce sont les Français, et c'est à cela que sert le premier tour d'une grande élection.

Chacun défend sa vision, son identité, son autonomie. Pas de ralliements ! Pas d'alignement !

En revanche, comme aucune des forces de l'alternance ne peut l'emporter seule, il faudra s'entendre sur un modus vivendi afin de venir à bout du pire régime de la France depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

Aujourd'hui, François a été bon. Tant mieux. Il ne nous reste plus, désormais, qu'à travailler d'arrache-pied pour proposer des solutions aux maux qui assaillent nos concitoyens et réparer les brèches considérables occasionnées par la politique désastreuse de Nicolas Sarkozy, de l'UMP et de ses alliés.

18:18 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (57) | Tags : bayrou, modem, ump, sarkozy, gauche |  Facebook | | |

Commentaires

Je comprends que cela te convienne mais je pense que tactiquement c'est une erreur monumentale.

Le modem va être encerclé et étranglé par la force institutionnelle de concentration à droite et à gauche issue de la présidentialisation du régime.

Sarko l a compris, il ratisse plus que large, les quadras du ps aussi, c'est ma conviction.

J'espère me tromper..

Écrit par : disparitus | dimanche, 06 septembre 2009

@ disparitus
Et qu'est-ce que tu suggères, alors, à la place ?

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 06 septembre 2009

Tant mieux pour lui !

Écrit par : Philippe | dimanche, 06 septembre 2009

bon ... ça reste en fait très flou ...un pas en avant, un pas en arrière, on est au centre et on discute avec la gauche mais plus la droite ... pourtant il y a des gens de droite qui ne sont pas sarkozystes ... donc en fait il faut traduire : cela va plus loin, et en fait il propose des primaires entre un candidat socialiste et lui ??? ça permet beaucoup d'interprétations et donc beaucoup de déceptions ... encore bien des discussions à venir ... les blogueurs n'ont pas fini de discuter :)))

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 06 septembre 2009

@ L'hérétique : pour ma part, je serais restée droite dans mes bottes et je n'aurai pas changé ma stratégie, qui est une stratégie finalement électorale : il est trop pressé, il fallait jouer sur le long terme. les français étaient en train de se lasser de la droite et de la gauche mais n'osaient pas encore changer leur vote, mais si on avait gardé le cap, ils auraient fini par le faire ... je trouve cela dommage

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 06 septembre 2009

@ L'hérétique

Je propose les primaires ouvertes et suis personnellement Terra Nova

Écrit par : disparitus | dimanche, 06 septembre 2009

@ disparitus, je crois que nous en sommes pas loin !

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 06 septembre 2009

On retrouve le vrai Bayrou, mais, il y a une chose qui me gêne, c'est la vision binaire extrêment appuyée (ceux qui veulent l'alternance, et ceux qui veulent que ça reste comme c'est; or le piège c'est que ça soit interprété comme ceux qui veulent l'alternance = la gauche, contre ceux qui ne la veulent pas = la droite. Sauf que on dit quoi aux gens de centre-droite qui ne sont pas rassurés par tant d'oeillades vers la gauche? On dit quoi aux 53 % de français qui ont voté Sarkozy, tous ne sont pas des Sarkozystes irrécupérables.
Or, le but de Bayrou, c'est bien 2012. Supposons que Sarkozy soit battu au premier tour et que Bayrou affronte un socialiste au second tour? Croyez-vous que la droite volera au secours du centre? Ou n'en profitera-t-elle pas en sous-main pour faire battre le candidat centriste.
Donc, si on veut passer, il faut aussi ne pas négliger cet électorat de centre-droite qui voudrait bien pouvoir continuer à se reconnaître dans l'offre électorale du Modem.
L'électorat traditionnel de droite modérée qui votait UDF et qui aux Européennes a voté UMP ou Villiers ne reviendra que si on se bouge pour le faire revenir.
Si on ne fidélise pas aussi cet électorat, il ne faudra pas s'étonner que l'UMP le préempte encore plus, et ça commencera dès les régionales.

Écrit par : Philippe JOUSSAIN | dimanche, 06 septembre 2009

@Philippe : tout à fait d'accord, il est retombé dans le bipartisme ... soit disant que la 3ème voix était trop en avance, j'y vois plutôt de l'opportunisme électoral ...
hier encore une amie qui ne s'occupe pas du tout de politique m'expliquait qu'elle avait voté aux européennes modem parce que ce n'était ni la droite de sarkozy ni la gauche décatie ... alors quid maintenant ???

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 06 septembre 2009

J'ai attendu jusqu'à la fin du discours qu'il mentionne aussi le dialogue avec les gaullistes qui ne supportent pas ce que fait le président actuel de notre pays.

Il ne l'a pas fait. Dommage.

Car je connais plein de gaullistes qui ne supportent pas Sarkozy non pas en tant que personne, mais à cause de ce qu'il défend comme valeurs.

J'aurais aimé qu'ils soient mentionnés à côté de Mme Aubry, la grande surveillante...

Car il nous faut aussi dialoguer avec eux, pas seulement avec les gens du PS, des Verts, des Radicaux, etc...

C'est du pays qu'il s'agit

Écrit par : Danièle Douet | dimanche, 06 septembre 2009

@Mirabelle

Pourquoi dites vous que nous n'en sommes pas loin ?
Le discours de clôture me faisait dire que l'on s'en éloigne, il doit me manquer des éléments

@Daniel Douet

Tout à fait d'accord sur les gaullistes, ce n'est pas compatible. Le général doit se retourner dans sa tombe..

Écrit par : disparitus | dimanche, 06 septembre 2009

@ Danièle : mon point de vue sur mon blog
@ disparitus : il y avait du flou dans son discours qui se prêtait à interprétation : si les deux projets modem et gauche parviennent à se rencontrer ... faudra bien trancher...

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 06 septembre 2009

@L' hérétique,
Vous trouverez l'intégralité là:
http://www.jeunesdemocrates93.org/post/2009/09/06/Universite-de-rentree-2009-:-discours-de-cloture-de-Francois-Bayrou
J'ai aimé, vous comprendrez facilement pourquoi.

@Danièle, plus que la surveillante, la controleuse de papiers...

Écrit par : Martine | dimanche, 06 septembre 2009

le Modem et le ps ont des idées différentes ? Dis moi en quoi.... sur le programme économique notamment...

Écrit par : gauchedecombat | dimanche, 06 septembre 2009

@mirabelle, Joussain et Co
J'ai pas l'impression que nous ayons entendus le même discours.
Bayrou a dit pas de sectarisme discutons ! y compris avec la droite gaullienne (qui bien sure ne voudra pas discuter avec nous), et il précise qu'on reste droit dans nos bottes de démocrates centristes.

Pour permettre que l'alternative vienne de nous et que les français tranchent au premier tour en note faveur il faut un programme de qualité mais surtout compréhensible par le commun des mortels et pour ca il va falloir communiquer autrement. Un vrai chalenge pour le MODEM dans l'état actuel où il se trouve.

Écrit par : Tarik | dimanche, 06 septembre 2009

@ Tarik : possible, je ne suis pas à la Grande Motte, je n'ai entendu que les infos et ce qu'on a bien voulu faire passer ... c'était plus clair ce soir avec Marielle sur FR3.
Pour le reste, tu as parfaitement raison, et il va falloir également remettre de l'ordre ! ah ! l'ordre et l'organisation !!! pierre angulaire des partis politiques !

Écrit par : Mirabelle | dimanche, 06 septembre 2009

@ gauchedecombat
Pas tout la même vision de la fiscalité (taxe carbone, ISF), par exemple.
Je pense aussi qu'on n'est pas d'accord avec une bonne partie du PS sur l'Europe, la concurrence libre et non faussée et l'initiative privée.
On est d'accord pour protéger l'éducation mais pas sur la pédagogie.
Ce ne sont que quelques exemples.

Écrit par : L'hérétique | dimanche, 06 septembre 2009

@Mirabelle

Mais les Gaulliste sont à l'UMP dont le chef est Sarkosy Il n'ont qu'à déchirer leur carte UMP et venir au Modem !!

Non au moins F. Bayrou a été clair je pense
Une alternative ne peut se construire qu'en dialoguant avec des gens de l'opposition et puis en s'accordant entr'oppositions.

Pour ma part plus question de remettre cela en doute dans des discussions, ce sera sans moi.

Comment dire sans paraitre prétentieux, cela fait longtemps que je suis persuadé qu'une alternance doit se construire au jour le jour avec les vraies oppositions.

Il ne faut plus perdre de temps.

Écrit par : CK | lundi, 07 septembre 2009

Hier, il y avait une majorité de droite, une opposition du centre et une opposition de gauche.
Demain, il y aura une majorité de droite et une opposition de gauche. De centre, il n'y a plus : François Bayrou est passé à gauche.
http://www.ipolitique.fr/archive/2009/09/06/bayrou-gauche.html

Écrit par : Laurent de Boissieu | lundi, 07 septembre 2009

@ Laurent de Boissieu : vous faites comme les journalistes ! c'est de la désinformation !

Écrit par : Mirabelle | lundi, 07 septembre 2009

@Disparitus

Mais De Gaulle au Modem se serait déjà retourné 10 fois dans sa tombe au Modem.
Il aurait fait des tourniquets.

Il savait parfaitement délimiter les contours de son camp, sans aucun passe droit ensuite.

Ce qui ne l'empêchait pas de gouverner ensuite pour tous.

Écrit par : CK | lundi, 07 septembre 2009

Effectivement, je suis journaliste. Mais, avant de crier à la désinformation, je vous suggère de lire mon argumentation, mon analyse :
http://www.ipolitique.fr/archive/2009/09/06/bayrou-gauche.html

Pour résumer : De fait, dans un paysage politique bipolaire, à "deux camps" comme dit désormais François Bayrou, le camp opposé à la droite se nomme bel et bien la gauche.

Écrit par : Laurent de Boissieu | lundi, 07 septembre 2009

@Laurent,
Effectivement,le paysage politique est bipolaire, il en est ainsi actuellement, le nier serait se voiler la face.
Delà à utiliser les termes de droite gauche...celui d'opposition me paraitrait plus adapté à l'ensemble des propos tenus. :)

Écrit par : Martine | lundi, 07 septembre 2009

@Mirabelle

Je ne trouve pas que Laurent fasse tant que ça de la désinformation.

Bon si on veut le Modem est au centre.

Mais il fait des accords avec les autres oppositions déclarées (de Gauche),
Eventuellement au second tour en restant " plutôt autonome" au premier.

Franchement il me semble que c'est clair.

Sinon c'est comme si F. Bayrou n'avait rien dit.

Écrit par : CK | lundi, 07 septembre 2009

@Martine

oui vous avez raison. Plutôt en terme d'opposition (bien déclarée) que Droite Centre Gauche.

Écrit par : CK | lundi, 07 septembre 2009

Tout est question de définition :)

En ce qui concerne l'attitude vis-à-vis du gouvernement, le MoDem est bien entendu dans l'opposition (tout comme le FN, le PRG, le PS, le MRC, le PCF, le NPA, etc.)

En ce qui concerne son positionnement géographique sur l'échiquier politique, à partir du moment où il participe au jeu d'alliance du pôle de gauche, le MoDem devient de gauche (et plus du centre). Ce qui ne signifie absolument pas que le MoDem change d'orientation idéologique, mais ce qui signifie simplement qu'en devenant une des composantes du pôle de gauche le MoDem change le contenu idéologique de la gauche (la gauche avec le MoDem n'est bien entendu plus gauche sans le MoDem).

Je sais que c'est agaçant pour les militants, mais je pense qu'un obeservateur est dans son rôle lorsqu'il va au-delà des étiquettes revendiquées : le Nouveau Centre n'est pas du centre mais de droite (car il appartient au jeu d'alliance du pôle de droite), la Gauche Moderne n'est pas de gauche mais de droite (car elle appartient au jeu d'alliance du pôle de droite), le MoDem n'est plus du centre mais de gauche (s'il participe effectivement, demain, au jeu du pole de gauche).

Coridalement !

Écrit par : Laurent de Boissieu | lundi, 07 septembre 2009

Tout est question de définition :)

En ce qui concerne l'attitude vis-à-vis du gouvernement, le MoDem est bien entendu dans l'opposition (tout comme le FN, le PRG, le PS, le MRC, le PCF, le NPA, etc.)

En ce qui concerne son positionnement géographique sur l'échiquier politique, à partir du moment où il participe au jeu d'alliance du pôle de gauche, le MoDem devient de gauche (et plus du centre). Ce qui ne signifie absolument pas que le MoDem change d'orientation idéologique, mais ce qui signifie simplement qu'en devenant une des composantes du pôle de gauche le MoDem change le contenu idéologique de la gauche (la gauche avec le MoDem n'est bien entendu plus gauche sans le MoDem).

Je sais que c'est agaçant pour les militants, mais je pense qu'un observateur est dans son rôle lorsqu'il va au-delà des étiquettes revendiquées : le Nouveau Centre n'est pas du centre mais de droite (car il appartient au jeu d'alliance du pôle de droite), la Gauche Moderne n'est pas de gauche mais de droite (car elle appartient au jeu d'alliance du pôle de droite), le MoDem n'est plus du centre mais de gauche (s'il participe effectivement, demain, au jeu d'alliance du pôle de gauche).

Cordialement !

Écrit par : Laurent de Boissieu | lundi, 07 septembre 2009

@Laurent,
J'ai beau relire le discours, je n'y trouve point le terme d'alliance, mais ceux d'alternance et dialogue.
Les alliances éventuelles, ne seront pas d'appareils semble-t-il.
Bien à vous :)

Écrit par : Martine | lundi, 07 septembre 2009

Le mot "alliance" n'y est certes pas...

Mais :

- FB parle de "deux camps", donc de deux jeux d'alliance.

- FB dit : "Il y a le camp de ceux qui signent pour que le régime actuel dure dix ans. Et il y a le camp de l’alternance. Pour l’instant, tout se passe comme si dans le camp des dix ans, tout le monde avait signé, et dans le camp de l’alternance, au contraire, c’était la désorganisation et les querelles incessantes. La tâche qui est devant nous est rude. Le pouvoir actuel a d’immenses forces de son côté. Dans deux ans, tout se jouera. Il n’est pas trop de deux ans pour construire une alternance crédible". Si ça ce n'est pas un appel à une alliance au sein du "camp de l'alternance" !

- FB parle, pour la premier tour des élections, encore une fois sans prononcer le mot, de primaire à l'intérieur du "camp de l'alternance", ce qui signifie bien qu'il y a alliance au second tour.

Voilà :)

Écrit par : Laurent de Boissieu | lundi, 07 septembre 2009

@Laurent,
Il évoque deux camps effectivement: schéma bipolaire.
Plutot d'accord avec vous pour le reste de votre commentaire. :)

Écrit par : Martine | lundi, 07 septembre 2009

@ Tous
Ce serait plus simple d'évoquer désormais deux pôles :
- un pôle conservateur & libéral
- un pôle progressiste & social-libéral
A leurs périphéries gravitent les pôles nationalistes et internationalistes.
Les préoccupations environnementalistes, c'est mon avis, devraient être une préoccupation commune.

Gauche - Droite - Centre - Extrème Droite - Extrème gauche sont des notions peut-être dépassées.

Écrit par : Thierry P. | lundi, 07 septembre 2009

C'est un point de vue comme un autre.
A nouveau champ de vision, nouveau champ sémantique.

Écrit par : Martine | lundi, 07 septembre 2009

Je suis perplexe sur ce changement de cap et ce positionnement au centre gauche. De plus le fait de bloquer le dialogue avec une partie de la droite fréquentable me dérange car on est plus dans l’approche de l’UDF LIBRE de 2007, puis celle du MODEM qui était de s’opposer au bipartisme. Or on donne raison au « système » qui veut qu’il n’y ait que la gauche et la droite. Le centre est mort….

Du point vue idéologique en ce qui me concerne j’ai plus d’affinité avec une partie de la droite qu’avec les communistes par exemple. Je me vois mal discuter avec le parti de gauche qui n’a que le mot TAXE a la bouche et qui tire à boulet rouge sur le capitalisme.

De plus il est étonnant de prendre une telle décision sans en avoir discuter avec la base…

Écrit par : europium | lundi, 07 septembre 2009

@Europium,
Chacun sa grille de lecture :D

Écrit par : Martine | lundi, 07 septembre 2009

le rique d'un tel revirement est de laisser chamnp libre a un deuxième candidat de droite en 2012 car un espace se dégage!

Écrit par : europium | lundi, 07 septembre 2009

Laissons les autres exprimer leur sectarisme ... c'est comme ça que je lis le discours (et le ton) de Bayrou.

Et cela me paraît judicieux.

Écrit par : Claudio Pirrone | lundi, 07 septembre 2009

Oui Claudio, tout à fait d'accord. :)

Écrit par : Martine | lundi, 07 septembre 2009

on a toujours pas vu le moindre bout de programme concret pour le pays alors que ça devait être le grand moment d'élaboration d'idées . Dire "on est contre Sarkozy" alors qu'on fait par ailleurs alliance avec son parti dans une collectivité locale sur deux, ça me parait un peu léger.

Écrit par : romain blachier | lundi, 07 septembre 2009

La ligne du MoDem, la 3e voie rassemblant à gauche et à droite, n'a pas changé.

Et bien que tendant la main à la gauche, Bayrou laisse sa porte ouverte à la partie de la droite qui est susceptible de rejoindre le rassemblement large qui permettra peut-être en 2012 d'épargner à notre beau pays un second mandat de Sarkozy (droite sociale et gaullienne).

Mais cette droite là n'a à l'heure d'autre choix que de suivre Sarkozy dans sa dérive droitière, bien qu'elle ne l'apprécie sans doute pas.

Et pour qu'elle ait un autre choix, c'est à nous de le lui offrir en bâtissant une véritable alternative à Sarkozy.

Si pour ça on attend qu'il y ait des ouvertures des 2 côtés, on risque d'attendre très longtemps.

Alors ça commence à bouger à gauche. Il faut saisir cette opportunité. Et après tout il faut bien commencer quelque part.

Écrit par : libre | lundi, 07 septembre 2009

François Bayrou a parfaitement raison, et je ne pense pas que sur le fond il ait changé d'un iota. D'ailleurs, les précisions de Marielle sur FR3 étaient parfaitement claires.

Écrit par : Mirabelle | lundi, 07 septembre 2009

C'est vrai que cela va etre sympa de s'allier aux socialistes, eux memes alliés au parti communiste francais..
On va pouvoir défiler aux cotés de Marie Georges et de robert Hue.. sous le drapeau rouge..

Dommage tout de meme que FB n'ait pas clamé cette alliance avec des communistes lors de sa prise en fonction a la tete de l'udf..

Au moins on aurait été mis tout de suite au jus !

Finalement vive l'urss et la rda.. !
Excusez moi d'avoir un peu les b.. car je n'ai rien avoir avec ces représentants de dictature..

Etre allié avec des communistes..Argh ..!!

Écrit par : rikki | lundi, 07 septembre 2009

@Rikki : hé bien, vous faites dans la dentelle, vous !!! vous n'avez pas écouté Marielle de Sarnez, ça se voit !

Écrit par : Mirabelle | lundi, 07 septembre 2009

Non je pense qu'il faut avoir les idées claires et nettes..
et eviter les gesticulations..
Un grand parti fait l'adhésion grace aux idées et aux hommes, c'est cela qui fédère.. et non pas des gesticulations de placement..

Pourquoi un a un nos électeurs partent , car la ligne de conduite n'est pas claire..

Comment peut on proposer un dialogue avec des socialistes, alors qu'ils sont eux memes alliès avec les communistes depuis des dizaines d'années.. ( que FB a combattu tout autant..à juste raison)..

Halte aux gesticulations ! et préparons plutot un vrai programme clair cohérent qui soit une chance pour la france et les francais..
et non pas ce bourbier empreint de meli-melo et de déclarations tombées du ciel de je ne sais ou.. qui désoriente tous et toutes et bien loin de ce, que l'on peut apporter réellement aux francais...

Écrit par : rikki | lundi, 07 septembre 2009

@rikki
c'est vous qui gesticulez verbalement.
Vous dites le contraire de F. Bayrou.
Votre proclamation d'auto perfection solitaire pour demain (où "je" raserai gratis) est triste et inutile !!

Écrit par : CK | lundi, 07 septembre 2009

@Nikki

Inutile en ce sens que le Culturisme Intellectuel n'a jamais servi à personne, à si à soi-même.
Ceux qui veulent devenir des Swartz(etc ...je ne sais plus la suite) de la politique qu'ils le disent tout de suite.
Pour ma part c'est le genre de spectacle que je fuis tout de suite.
(Tant qu'à faire Je préfère de loin le concours de Miss France, avec Madame de Fontenay).

Écrit par : CK | lundi, 07 septembre 2009

Rikki,

Vous n'avez rien compris du message démocrate il me semble.
1. François Bayrou a clairement indiqué que nous étions en guère contre le sectarisme. On ne peut que le suivre sur cette idée, sauf à se penser détenteur de la Vérité Universelle.
2. Je vous invite à lire mon billet du jour. Ce n'est pas parce que l'on binarise le discours pour ou contre la majorité que cela signifie que nous allons sombrer dans le giron du PS et des antilibéraux, loin s'en faut. Il s'agit juste de rassembler tous les démocrates, quels que soient leur origine.

Écrit par : Nemo | lundi, 07 septembre 2009

@ rikki
Marielle de Sarnez dans Soir 3 hier soir a exclu explicitement Communistes, NPA et sectaires en règle générale.
Elle a en revanche invité le centre-droit, les libéraux et les gaullistes à venir discuter avec le MoDem...

Écrit par : L'Hérétique | lundi, 07 septembre 2009

@ rikki :

Votre sectarisme parle de vous...

Avez-vous jeté un oeil hors du microcosme franco-français ?

Dans TOUS les pays qui nous entourent, les adhérents et dirigeants politiques parlent les uns avec les autres, ils font souvent des plate-formes de gouvernement négociées point par point sur les PROGRAMMES et limitées dans la durée de la législature.

D'ailleurs De Gaulle avait bien fait un gouvernement aves les communistes...

Il y a partout des idées valables, ce qui mortel, c'est le sectarisme.

Que disait F. Bayrou dimanche ?

"Le sectarisme qui exclut le dialogue... est un ennemi"

"...le sectarisme, qui est le racisme des idées".

Attention donc...

Écrit par : Danièle Douet | lundi, 07 septembre 2009

Avec cette dérive à gauche, nous ne sommes plus dans l'opposition constructive préconisée au départ.

De plus a quoi ça sert de discuter quand on sait que chaque parti aura son poulain à la présidentielle.

Cette discussion n'a pour but a mon avis que de placer pour des combinaisons de second tour au régionales, ce n'est que la pure tactique politicienne a l'ancienne. Le PS a ses régions a sauver, le modem a besoin de légitimité donc d’avoir des élus !

Mais cette Approche va faire grincer les dents chez de nombreux élus UDF. Connaissant leur idées et leur réseaux locaux, il va leur difficile de discuter avec les ennemis d’hier….

Écrit par : europium | lundi, 07 septembre 2009

@ europium
dérive à gauche ? quelle dérive à gauche ? Croyez-bien que si elle devait se produire, je serais le premier à la dénoncer. Pour l'instant, ce n'est pas le cas.

Écrit par : L'Hérétique | lundi, 07 septembre 2009

@L'Hérétique

J'ai l'impression que vous interprétez vraiment à votre manière.(je n'ai pas vu l'émission mais j'ai lu trés précisément
le discours de FB).

Parce que moi je préfère en ce moment de beaucoup la Gauche de la Gauche aux Gaullistes qui sont UMPistes que je sache,
Gaulliste eux quelle blague ?
C'est un faux nom, c'est un masque de carnaval.

Moi de toute façon j'en ai ras le bol !!

J'avais compris que le Modem n'était plus un mouvement de "Faux culs". Qu'il s'était enfin décidé à choisir un camp, c'est-à- dire celui des oppositions déclarées et officielles.

Ce qui est la logique minimale quand on est soi-même dans l'opposition déclarée (F. Bayrou, il l'a écrit oui ou non "Abus de Pouvoir" ?) et ensuite à moins que l'on prétende vouloir faire une alternance à soit tout seul (Ah oui bravo ceux qui croient ça, bien sûr nos 8,5 % de Grenouille vont devenir tout d'un coup 85 % - on multiplie par 10 le nb de nos adhérents, il n'y a qu' à faire pareil pour
nos prévisions de vote -).

Si on fait la moindre début de géométrie variable aux régionales (dont je pense cette fois-ci contrairement à F. Bayrou que c'était une (triste) nécessité aux municipales mais certainement pas une solution trop moderne (à mon sens quelle stupidité!!),

et bien j'y vais à la Gauche de la Gauche, et avec plaisir,à la Fédération Alternative, ce sympathique petit mouvement rassembleur
où je suis sûr qu'en % de c..(s) ou de c..(ne)s il y en aurait beaucoup moins qu'au Modem.

(ce % de ... du Modem, peut-être encore un chiffre à multiplier par 10 par rapport à l'évaluation de beaucoup de gens du Modem).

Écrit par : CK | lundi, 07 septembre 2009

@l’hérétique

Depuis deux jours la presse c’est :

« le Modem a gauche toute », « dérive du modem a gauche » « le modem se positionne a gauche » etc…

Sans doute que la presse extrapole un peu trop dans sa façon réductrice d’interpréter les faits, mais le résultat est la . A l’intérieur du modem il reste quelques irréductibles centristes dont je fais partie mais la majorité des modem ont une sensibilité de gauche pas coco mais de gauche quand même !


De plus FB n’a-t-il pas demandé à MDS de travailler sur un programme de centre-gauche ?

Écrit par : europium | lundi, 07 septembre 2009

Tiendez bon l'hérétique ;)

Écrit par : Martine | lundi, 07 septembre 2009

tiens tiens, Pécresse tente de profiter de l'ouverture à gauche du Modem...

http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/les_universites_dete_2009/20090907.OBS0236/francois_bayrou_desoriente_ps_et_majorite.html

Écrit par : europium | lundi, 07 septembre 2009

IL n'y a aucun sectarisme..
Les communistes, qu'ils se nomment NPA , PCF, ou LCR, ont leurs idées, et ne partagent pas les notres.. Ca c'est clair..

Chacun a ses idées..

Je ne vois pas le rapport avec De Gaulle et les communistes..
Nous sommes en 2010, plus en l'an 40..
Arretons de refiler les plats..a nous meme et a notre jeunesse..

Je prefere un modem qui propose un programme clair, auquels les gens adherent que des gesticulations..

Demandons donc aux gens dans la rue , quel est le programme du modem ?, pour voir l'ampleur de ce qu'il reste a faire..et ce n'est pas en embrouillant les esprits que nous allons dégager l'horizon..

J'ai plutot l'impression , qu'en manque d'idées, d'organisation et d'hommes ont essaye de se raccrocher a un peu tout..

Si certains trouvent quelques crédits aux politiques communistes a leurs alliés en france ou de part le monde et, je n'en suis pas.. Nous allons etre en france le seul pays a avoir encore ce genre de parti..

Je vois mal comment au sein d'un conseil municipal ou régional, on peut être allié avec le PS, eux même allié avec le PC..



@Nemo
"Marielle de Sarnez dans Soir 3 hier soir a exclu explicitement Communistes, NPA et sectaires en règle générale."

Ha bon, vous croyez donc que modem aura le pouvoir d'interdire des alliances du PS avec ces partis..? Nous prend-elle pour des idiots ?

Écrit par : rikki | lundi, 07 septembre 2009

@ Rikki
Ce n'est pas Némo qui a écrit cela mais moi.
Cela ne se passera pas exactement comme cela : les communistes refuseront de s'associer aux coalitions comprenant le MoDem.

De toutes façons, pas de plan sur la comète.
Je suis en tout cas bien d'accord avec vous qu'on est morts si on ne réussit pas à avoir des idées originales et à les montrer aux Français.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 07 septembre 2009

Je trouve aussi que FB a été très bon sur le coup. Il a réussi, sans renier l'indépendance centriste, à profondément perturber la gauche au sens large, quitte à en devenir un personnage central sans y être du tout. Mêmes certains "ultra" sur le blog de Ginisty le reconnaissent, c'est dire!

Le congrès programmatique de décembre prochain aura une importance capitale. Un rendez-vous à ne surtout pas manquer, car je crois que tout le futur dépendra de ce qu'il en ressortira.

Écrit par : JF le démocrate | mardi, 08 septembre 2009

Les commentaires sont fermés.