Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le plan risqué du MoDem pour relancer l'industrie | Page d'accueil | Aspirateurs de m... »

vendredi, 28 août 2009

Aubry dit "oui, mais..." à Bayrou

Sage et intéressante réaction que celle de Martine Aubry aux mains tendues de Marielle de Sarnez et François Bayrou : comme elle l'observe, ce n'est pas l'anti-sarkozysme qui peut fédérer une alliance, mais un projet économique, social et écologique. C'est aussi mon avis. Et très franchement, ce qui me gêne, au PS, ce ne sont généralement pas les personnes, à quelques exceptions près, mais le projet économique et social. Je conserve notamment un souvenir exaspéré de la législature socialiste de 1997 à 2002.

Je ne suis ni obtu, ni fanatique, et pour montrer ma bonne volonté, je suis prêt à chercher les convergences avant d'aborder les sujets qui fâchent (encore que ce soit très tentant de commencer par les seconds).

J'ai commence à rédiger des synthèses des positions programmatiques exprimées par le MoDem. Les leaders discuteront certainement, mais nous pouvons déjà commencer entre militants et blogueurs des deux partis. Je ferais très volontiers la même proposition à l'Alliance Centriste, de Jean Arthuis, avec laquelle nous conservons, au MoDem, beaucoup de proximité, et puis bien sûr, à tous ceux, à droite, qui oseront franchir le Rubicon (et Dieu sait si certains doivent être tentés de le faire).

J'ai observé avec intérêt le virage des Socialistes sur la dette : s'ils sont prêts à s'ateler à ce très grave problème, menace la plus lourde, à mon avis, pour la France, nous pouvons commencer à échanger. Nul doute que l'Alliance Centriste qui en fait un de ses thèmes de prédilection, ne soit intéressée. La logique voudrait même que certains membres du Nouveau Centre et quelques centristes de l'UMP dressent les oreilles.

Sur les libertés civiles et la liberté d'expression, je pense que nous ne devrions pas avoir de divergences notables.

Non, là où à mon avis cela va commencer à coincer, c'est sur les thèmes suivants : l'immigration, la fiscalité, l'Europe, la sécurité, les libertés économiques, la culture et l'Éducation. Sur tous ces points, je sais que nous n'avons pas le même programme. Sur l'Éducation, le seul point d'accord, c'est la nécessité de la sanctuariser budgétairement.

Même en terme de projet de société, nous aurons du mal à accorder parfois nos violons : il y a des libéraux au MoDem et quasiment aucun étatiste...Or, on entend très souvent dans les discours socialiste un rejet maladif du libéralisme. Rien de tel au MoDem où nous estimons que libéralisme et régulations sont compatibles si les secondes ne sont pas excessives.

Il y a du travail, mais, si des blogueurs de gauche ne considérant pas le MoDem comme le Diable sont prêts à discuter, je suis partant pour lancer des billets communs et contradictoires : les bonnes vieilles controverses de la rhétorique antique, en somme.

Je conclus en rendant hommage à Martine Aubry. J'ai des désaccords avec elle, mais c'est une femme pour laquelle j'ai toujours eu de l'estime, en dépit des 35 heures (idée pas idiote au départ mais à l'application absurde).

17:28 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : ps, modem, aubry, bayrou, programme |  Facebook | | |

Commentaires

Effectivement, les 35h suite à défaut de cadre défini a laissé la porte ouverte à du grand n'import nawak, et beaucoup de souffrances pour ceux qui donnaient déjà beaucoup.
Pourtant, l'idée initiale était plutot juste.

Écrit par : Martine | vendredi, 28 août 2009

Je ne suis pas certain que sur l'immigration et la sécurité il y est une forte distance entre le PS et nous. De ces points de vue, le PS, si il se libère de la main mise gauchisante du PC, à déjà fait sa mue s'accordera sans grande difficultés à nos positions officielles, celles de la raison, qui je le rappelle ne sont pas celles qu'exprime parfois l'auteur de ce blog sur ces sujets ;-).
Sur l'Europe non plus je ne vois pas de grandes difficultés à s'accommoder, PS et ADLE travaillent souvent ensemble au parlement européen.
L'aspect le plus incompatible de nos projets respectifs c'est la gestion de l'économie, l'infantilisation des plus démunis et l'endettement de l'état. Y a du boulot !

Écrit par : Tarik | vendredi, 28 août 2009

@ Tarik

Je sais que je suis plus droitier que le MoDem sur l'immigration, mais, de mémoire, la position de Bayrou, c'était de considérer les régularisations au cas par cas alors que le PS souhaite des régularisations de masse...

Pour la sécurité, en effet, ça risque de ne pas être tout à fait mes vues sur la chose...

Écrit par : L'hérétique | vendredi, 28 août 2009

J'ai lu quelque part qu'en fait les 35h ne sont pas l'idée de Martine Aubry, mais de DSK.. (impossible de me souvenir de ma source) j'ai également lu qu'au départ elle était personnellement contre mais qu'elle a appliqué le programme et défendu le projet de DSK.
pour le reste ... pour le moment je mr'abstiendrais de donner mon opinion, je n'en ai pas, car je ne sais pas où on va ... on avance, mais j'espère que ce n'est pas dans le mur ...

Écrit par : Mirabelle | vendredi, 28 août 2009

@ Mirabelle

ben oui, tu l'as lu chez moi :-)))))) (billet "moi j'aime pas DSK")

Écrit par : L'hérétique | vendredi, 28 août 2009

Il s'agira avant tout de faire preuve de pragmatisme vu l'état actuel du pays, de ses politiques et ses comptes:

- sur l'immigration, cela peut se régler par un compromis, une régularisation aux contours bien définis (limitée en quantité et dans le temps), suivie de cas par cas pendant la législature.
- sur l'Europe, nous ne sommes plus très éloignés en ce qui concerne la construction d'une Europe sociale ainsi que sur les principaux dossiers, où je le rappelle, les démocrates de l'ADLE ne votent pas systématiquement comme l'ELDR (ce qui a permis le rapprochement PD italien et PSE) - après il existe toujours des différences au sein même de chaque parti...
- sur la gestion économique, il s'agit avant tout de s'accorder sur les marges de manoeuvre budgétaires en l'état, la nécessaire remise à flot des finances (quels seront les nouveaux critères de Maastricht post-crise ou le délai de retour souhaité vers ces équilibres) - donc les nouvelles entrées fiscales - et les priorités de gestion de crise (PME, Grands Projets, Education, Développement Durable, etc.)
- sur la criminalité: il ne s'agit pas de faire table rase de l'existant mais de rééquilibrer (question de trouver le bon mix).

Bref, les populistes et démagos ne doivent pas avoir voix au chapitre, les autres sauront trouver les moyens d'une politique cohérente et responsable (la fin de l'ère de la com politique et du néoconservatisme).

Écrit par : ArnaudH | vendredi, 28 août 2009

VOUS, vous pensez à Jean Arthuis et M.Aubry

Demandons aux gens du Modem (à tous) ce qu'ils en pensent de Jean Arthuis le soit-disant COMPETANT,

avec toutes ses petites et grandes combines avec le pouvoir, Encore un grand PRO de la Politique je suppose, Un Vaniteux Egoiste qui propose ses petits plans à lui, toujours parcellaires. Ce monsieur n'a pas de camp, son seul camp c'est "moi-même et mes copains"

Demandez aussi aux gens du PS ce qu'ils en pensent de M. Aubry qui traine ses Koutchner, Lang, Rocard, Qui n'est absolument pas légitime comme secrétaire au PS ayant été élue par un processus de
combines regroupant des courants aux convictions opposées.

Arthuis et M. Aubry, c'est l"Avenir c'est le passé" c'est le SakAubrysme. Beurk!!

MDS a beaucoup plus de Lucidité que vous
l'Hérétique,

car les Ecolos, Valls Sego Peillon et Hue ce sont des gens qui Eux
contrairement à Arthuis et Aubry sont toujours resté "correct" dans leur indépendance avec le pouvoir,

contrairement à votre Duo pour qui la liberté pour chacun d'eux est irréversiblement entravée par des connivences.

Écrit par : CK | vendredi, 28 août 2009

@l' hérétique,
De part mon vécu terrain, je suis en entière harmonie avec FB au sujet de l'immigration, la difficulté dont je suis consciente est de trouver une solution globale car elle ne peut exister sans léser les plus faibles, ou alors l' état et les strates intermédiaires acceptent d'assumer le cout et cessent de se réfugier derrière les grosses associations, et aux juristes de faire leur travail correctement, sans penser au "tiroir caisse" et objectifs politiques sous-jacents.
Je sais, je vais prendre des coups, mais peu m'importe, tant que j'aurais un souffle de vie, je hurlerais quand il faut!
Pour certains, la reconduite aux frontières est justifiée! Qu'ils se cachent derrière ceux pour lesquels elle n'a pas lieu d'etre et qu'il en ressorte un gloubi goulba ou gluck, il y en a assez!! Basta cosi!

Écrit par : Martine | vendredi, 28 août 2009

@ArnaudH,
Suivez mes conseils de lecture.

Écrit par : Martine | vendredi, 28 août 2009

bon billet

Écrit par : LCDM | vendredi, 28 août 2009

@ ArnaudH & Co
Martine Aubry a exprimé un point de vue tout à fait convenable sur l'attitude et le calendrier relatif à la question de l'entrée de la Turquie dans l'Union.
Si le MD et le(s) PS et d'autres accordent leurs violons, on peut espérer atteindre un compromis sur ce point.
Le bouquin de Rocard serait une bonne base de travail.

Écrit par : Thierry P. | vendredi, 28 août 2009

Grrrr, pffft, pffft pffftttt!!!!

Écrit par : Martine | vendredi, 28 août 2009

La lecture, effectivement bon pour nettoyer la tête.
Aie aie aie aie aie....!!!!
Que Poussière....!!!!

Écrit par : CK | vendredi, 28 août 2009

@CK,
Bah, non ils n'ont pas lu,trop récent, et puis I'm happy, pas mes mots à moi, donc pas seule à batailler!!!
Mouais, assez d'accord, les commentateurs...Bon bref, c ainsi!

Écrit par : Martine | vendredi, 28 août 2009

@Martine,
Peut-être les "PROS" sont-ils trop PRO
et s'usent par les deux bouts.

Écrit par : CK | vendredi, 28 août 2009

Suis plus défiante vis à vis des "apprentis pros sorciers"...Comme dans certains vieux animés, qui provoquent des inondations!!!
Lisez ce livre, ou est-il trop révolutionnaire pour vous aussi??!!
Je le concois il dérange les neurones mais force est de constater qu'il y en a besoin!!

Écrit par : Martine | samedi, 29 août 2009

@Martine,
Non non, je vous crois. En ce moment je lis peu mais j'ai noté.

Écrit par : CK | samedi, 29 août 2009

Sur les questions économiques et sociales c'est là qu'il peut y avoir un grand débat entre le PS et le Modem. Oui les bonnes unions font la force. Restent aux ténors du PS, le courage sans tabous en ayant des positions claires sur les questions économiques, sociales, écologiques, le vivre-ensemble et la la laicité face à l'extrême gauche du NPA et de LO. Et c'est ce rapprochement que j'ai toujours dénoncé bien que n'étant pas forcément de gauche. C'est ce qui fait perdre la gauche à chaque fois et qui fait aussi le jeu de Sarkozy au pouvoir et de l'extrême droite aussi dans les urnes (Villiers et Le Pen ont obtenu 5% aux européennes donc un député chacun pas de quoi s'en réjouir malheureusement).


Quand je vois que l'UMP a pris Villiers dans sa majorité, on ne peut que constater que tolérer l'extrême droite pour un parti démocratique est inacceptable. Mais Villepin a déjà monté son club par exemple et certaines voix à droite et heureusement ont dénoncer ce ralliement contre-nature.

Et la gauche plurielle pour un projet de société est bien parti avec le Modem pour faire face à l'extrême gauche.

Tant qu'au Nouveau Centre, il n'a pas le monopole du Centre et d'un projet progressiste que le PS, le PCF et les Verts peuvent construire avec le Modem et gagner en 2012 avec un président qui répondra je l'espère encore 100 milliards fois mieux aux problèmes sociaux que le gouvernement actuel qui a pas beaucoup fait pour l'intérêt de tous bien au contraire.

Écrit par : Aurel | samedi, 29 août 2009

En ce qui concerne les sans-papiers, RESF comme la Gisti n'ont pas le monopole du combat car une partie des militants de ces assos instrumentalisent cette cause au profit de leurs idées politiques proches du NPA ou LO. Je signe pas mal de pétitions pour les sans-papiers. Ceux qui travaillent et les enfants dans les écoles sans papiers devraient être régularisés comme il se doit. Les demandeurs d'asile réfugiés d'un pays en guerre doivent avoir droit à un titre de séjour aussi. Hors ce n'est malheureusement pas toujours le cas loin de là. Les autres non. Traiter Hortefeux et Besson de fachos et racistes c'est ce que propose une partie de l'extrême gauche qui est pour la régularisation de tous les sans-papiers c'est à dire même des criminels et donc les passeurs maffieux ont des beaux jours devant eux. Cette extrême gauche fait le jeu de l'extrême droite au détriment des personnes de l'immigration mais aussi d'une partie des sans-papiers qui prétendent défendre! Et c'est là que je rejoins ce que dit Martine et d'autres aussi. Rocard disait "on ne peut pas accueillir toute la misère du monde mais la France doit en avoir sa part"

De Chevènement à Hortefeux en passant par Sarkozy les politiques pour les sans-papiers ont toujours été désastreuses et ont avantagé les discours xénophobes et racistes de l'extrême droite malheureusement.

Sur la sécurité, il y a pas mal de choses à revoir aussi mais il ne faut pas rester laxiste pour autant. La violence n'est pas toujours là où les médias veulent le montrer aussi. Il faut savoir être ferme et juste. Je pense que FB comme au PS il peut y avoir de bonnes convergences là-dessus.

Écrit par : Aurel | samedi, 29 août 2009

@Aurel

Je suis d'accord avec vous sur beaucoup de
points, mais voudrais apporter des "nuances".

1)Centristes Arthuis et compagnie ras le bol coups de pieds au cul, qu'ils arrêtent de nous faire suer, mais aillent croupir ailleurs, (les gens loyaux, il y en pas mal, disent "du modem" et ont honte que l'on dise "centriste", d'ailleurs cela n'a pas une belle consonance).

2)Il y a 2 PS Bien distinscts

le PS Valls Ségo Peillon qui a peut-être beaucoup de défauts mais qui lui s'est bien démarqué du Pouvoir, et qui est plutôt têtu je dirais même courageux, et actif.

Et il y a le PS Aubry bien mis en avant par les médias du pouvoir, qui est complètement en connivence avec lui, le plus apparent ce sont les Koutchner, Lang, Rocard et même DSK qui roulent chaucun pour soi-même et puis bien d'autres connivence.

Ce PS Aubry vient de passer de 24 % à 16 %, quand cela l'a arrangé, il s'est uni sur des pactes d'exclusion Modem, (Au rancart j'espère maintenant), il rase toujours gratis pour demain sans d'autres plans que de dire "je suis à Gauche", quelle blague !!

Alors je suis à fond pour accords avec le PS (et écolos) mais en ayant conscience que le PS Aubry ça croule et donc que ce n'est pas de ce côté là que viendra l'inspiration.

3) La Gauche de la gauche est toujours agitée comme un chiffon rouge,cela est complètement ridicule, Au moins elle est à Gauche, mais elle est légaliste que je sache.

Il y a une chose qui me fait quand même rigoler à un point extraordinaire, c'est quand, ayant besoin de "sièges", les gens de la Gauche de la Gauche cherchent avec des contortions risibles des justifications pour rapprochement avec la "Gauche" d'Aubry.
Qu'ils disent carrément qu'ils veulent au moins un peu de pain en voix vu le système électoral en vigueur.on les comprendra.

4) Moi j'apprécie Marielle de Sarnez (sauf évidemment que l'on lui a fait avaler pas mal de Couleuvres et est, peut-être, un peu beaucoup trop obeissante envers son mentor).

Je trouve incroyable que d'aucuns la défendent avec des trémolos dans la voix puis préconisent de drôles de tactiques qui n'ont pas grand chose à voir avec ce qu'elle a dit.

Tout ça pour dire que

1) il ne dépend vraiment que de lui pour le Modem de n'être pas "noyé" dans une Gauche plurielle.

2) Je suis à fond pour la ligne
Marielle Marseille
Sans Arrières pensée Alliance avec Ecolos, PS, Hue, (et même d'autres à gauche de la gauche mais ça c'est mon avis personnel).

et à mon avis ce serait une énorme erreur que de l'édulcorer.

Écrit par : CK | samedi, 29 août 2009

On remarquera aussi au sein du PS que certains éléphants comme Fabius ou Emmanuelli se réveillent un peu tard. Ils ont voté contre le traité de Lisbonne mais l'ont approuvé l'an dernier lorsque Martine fut premier secretaire du PS.

Manuel Valls, Julien Dray et Malek Boutih sont des socialistes modernes et courageux qui n'accepteront jamais l'ouverture du gouvernement actuelle et sont les plus volontaires pour réformer le PS. Je pense que c'est plus avec ces trois qu'avec les autres que le Modem se rapproche sur pas mal de points de convergeances.

Tant qu'à Mélenchon, Généreux et quelques autres du PG voir des élus mécontents du PCF comme Buffet, qu'ils assument ce qu'ils sont! S'ils veulent faire comme Dupont-Aignan et une partie de l'UMP l'équivalent vers l'extrêmisme, c'est leur problème mais il faut qu'Aubry, Peillon, Montebourg des socialistes qui malgré certaines différences d'idées s'entendent pour faire barrage à l'extrême gauche car Besancenot mais aussi Laguiller qui gratinent pas mal aussi sur cet électorat qui peut-être aussi tenté par le digne successeur de Chevènement le souverainiste ultra-républicain et jacobin Mélenchon grand fan d'Hugo Chavez et du modèle communiste chinois. Mais ça je pense que beaucoup de gens de gauche ont compris qu'ils n'avaient rien à attendre de gens qui vont de plus en plus en direction de l'extrême gauche comme comme différemment à droite, Dupont-Aignan va de plus en plus vers l'extrême droite.

L'UMP est un parti pompier-pyromane. Le CNIP n'en faisant plus parti, ils sont allé chercher pire Villiers, c'est inacceptable pour un parti qui se dit démocratique. J'aimerai que Villepin, Debré, Raffarin et quelques autres prennent l'initiative de s'en écarter en fondant un grand courant de centre-droit pour oublier le sarkozysme et rendre une droite démocratique qui se respecte.

Pareil à gauche, l'union de la gauche si elle se veut démocratique doit refuser tout alliance avec le NPA et LO. Cela dit discuter avec Mélenchon pour le PS et Dupont-Aignan pour l'UMP pourquoi pas après tout. Mais ces deux-là n'ont aucune idée crédible ou presque pour fonder un vrai projet de société progressiste.

Écrit par : Aurel | dimanche, 30 août 2009

Les commentaires sont fermés.