Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Grippe porcine, que faire des enfants des personnels médicaux si les écoles ferment ? | Page d'accueil | Résistance pédagogique, jusqu'où ? »

vendredi, 24 juillet 2009

Sondages, ainsi Bayrou n'avait pas tout à fait tort

Après le piètre résultat des européennes, je suis tombé à bras raccourcis sur Bayrou, estimant qu'il portait une large part de responsabilité dans notre échec. Mais, au fil du temps, même si ce n'est pas le genre de la maison de faire des mea culpa, je dois admettre que je lui suis tombé dessus un peu fort. Je savais qu'il y avait des liens entre les instituts de sondage et le pouvoir, mais je ne pensais pas qu'ils étaient aussi nets.

Je pense que Bayrou a cru, de bonne foi, que les instituts de sondage étaient manipulés et/ou manipulaient l'opinion. Je ne sais pas ce qu'il en est exactement, mais je me serais légitimement posé la question avec des informations du type de celles qui ont été remontées par la Cour des Comptes. Si on ajoute le Canard enchaîné de la semaine et son encart, en page 2, on s'aperçoit qu'en somme, seul Bayrou n'a pas de relations privilégiées avec les sondeurs, puisque même Europe-écologie a été «amicalement» conseillée...

Cela me laisse songeur. Les théories du complot m'énervent, et très franchement, je ne pense pas que le MoDem soit dans le collimateur de quiconque, Sarkozy mis à part. Mais, ce que j'en tire, c'est que l'homme du Tiers État n'est compromis à aucun niveau avec les réseaux de pouvoir habituels. Je l'avais déjà observé dans une note du mois de juin sur son ouvrage, estimant que l'Histoire lui rendrait raison.

J'espère simplement que les Français qui brûlent si vite ce qu'ils ont adoré et adorent non moins vite ce qu'ils ont brûlé sauront le reconnaître. C'est vraiment cet homme qu'il faut porter en pouvoir en 2012. Cet homme, et ses amis, comme Marielle de Sarnez, Jacqueline Gourault, Robert Rochefort, Gilles Artigues, Denis Badré, Jean-Jacques Jégou, Jean-Marie Vanlerenberghe et d'autres encore, dont on sait qu'ils lui sont proches, qu'ils ne l'ont jamais trahi, et qu'ils ne le trahiront jamais. Parce que l'on sait aussi que ceux-là ne retourneront pas leur veste et ne céderont pas aux sirènes des puissants.

18:37 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : bayrou, modem, opinionway |  Facebook | | |

Commentaires

C'est clair l'Hérétique que les gens devront se rappeler qui a des casseroles et qui n'en a pas, qui n'est pas entré dans les magouilles et qui l'a fait.

Écrit par : Nemo | vendredi, 24 juillet 2009

"seul Bayrou n'a pas de relations privilégiées avec les sondeurs"
On sentait bien qu'il était le seul à avoir la liberté d'en parler.

Merci pour ce billet, ainsi que pour la liste des amis que nous avons.
Tu sais, l'Hérétique, que tu es réconfortant ce soir ?
Bon WE,
Danielle

Écrit par : Fanal Safran | vendredi, 24 juillet 2009

Salut Némo
Espérons-le.
Salut Danielle

Vous ne dites tout de même pas ça à cause du mon billet sur le virus h1n1 ? :-)

Écrit par : L'hérétique | vendredi, 24 juillet 2009

Sympa ce post - surtout intéressant. Tu n'es assurément pas le seul dont l'opinion pourrait évoluer à la lumière des informations de la Cour des Comptes.

Écrit par : Pierre Guillery | vendredi, 24 juillet 2009

Entièrement d'accord avec ce billet moi aussi l'Hérétique ! Le premier billet que j'avais fait au MoDem, dès Villepinte, a été sur Boileau car j'ai tout de suite assimilé Bayrou à Boileau : capables tous les deux d'être redoutables dans leur satires, leur jugement implacable de lucidité mais autorisés à le faire parce que simplement honnêtes, sans reproche.

Au MoDem, il faut se contraindre à une communication bien plus adaptée, c'est tout. Pour moi, je ne vois encore personne d'autre que lui apte à nous représenter en 2012. J'ai par contre émis l'idée que ce serait bien de faire une campagne pour toute une équipe gouvernementale, plutôt que pour un seul homme. Cela ne me semble pas impossible. Je ne vois d'ailleurs pas pourquoi cela ne s'est jamais fait ?! En tout cas à ma connaissance. Simpliste comme idée ?

Écrit par : Françoise Boulanger | vendredi, 24 juillet 2009

Je suis très surpris que personne au niveau national(à part le communiqué de Rochefort au nom du modem) ne relaie une campagne du genre :" nous vous l'avions bien dis, nous avions raison avant tous le monde; la prochaine faite le bon choix"
pourtant, nous aurions tort de nous retenir....

Écrit par : Tarik | vendredi, 24 juillet 2009

Si les cons ça ose tout, les intelligents on les reconnait parce que ils savent reconnaitre d'avoir eu tort.

Chapeau pour le billet

Écrit par : Claudio Pirrone | vendredi, 24 juillet 2009

Si je peux me permettre, il serait tant que F Bayrou leve le voile sur ce qui est pour moi une vraie part d'ombre : Quelle était la teneur de son entretien avec Omar Bongo en 2007 avant les elections ? le même Omar Bongo qui arrosait uniformement la classe politique française se jouflues valises ? "simplement honnête, sans reproche" ? Je précise que ces valises ont été du pc au rpr en passant par les verts, dans cette histoire françafricaine ... "Notre héros" faisant partie du prisme. Ce qui ne remet pas totalement en cause la lucidité de son analyse et la pertinence des ses propositions politiques aux quelles je continue d'adhérer. Il s'agit juste de ne pas se laisser bercer d'angelisme (et je sais que ce n'est pas le genre de la maison !-)

Écrit par : Goulven | vendredi, 24 juillet 2009

"C'est vraiment cet homme qu'il faut porter en pouvoir en 2012."

Pourvu que votre souhait soit exaucé !

Écrit par : orange sanguine | vendredi, 24 juillet 2009

J'aime bien quand les notes de l'hérétique sont porteuses d'espoir...

Écrit par : MaxF | samedi, 25 juillet 2009

@ Tarik
Cela ne servirait à rien : si cela doit se faire, cela sera naturel, et sinon, par notre biais, à nous autres blogueurs et également par la presse qui finira bien par s'en faire la remarque...

Écrit par : L'hérétique | samedi, 25 juillet 2009

Comment avez-vous pu ne serait-ce qu'en douter...
Car ces révélations ne sont pour l'instant que la partie émergée de l'iceberg.
FB s'y est (très) mal pris sur la forme, mais a tjrs eu raison sur le fond.
Quant aux compromissions, n'en faites pas trop non plus (sinon, plus dure sera la chute...), de toute façon cela n'empêche pas de l'estimer, et de le soutenir étant donné la conjoncture.

Écrit par : florent | samedi, 25 juillet 2009

Bayrou a fait une très belle campagne (de plusieurs mois avec un programme européen solide, contrairement à ce qu'ont martelé de nombreux "journalistes")malheureusement très peu suivie par les médias qui ont préféré se concentrer -de manière malhonnête- sur des conflits avec ses adversaires plutôt que d'inviter des candidats Modem sur les plateaux TV afin qu'ils présentent leur programme. Le vrai problème est que la grande majorité des médias et des instituts de sondages sont sous la coupe du pouvoir et n'ont qu'un seul but: la réélection de Sarkozy en 2012 et la destruction de tous eux qui pourraient y faire barrage. Bayrou qui était donné en 2007 comme le seul à pouvoir battre Sarkozy au second tour reste le plus dangereux. Voilà pourquoi les médias parlent très peu du Modem, à part pour le critiquer avec une mauvaise foi à la limite de la malhonnêteté intellectuelle.
Ce constat est alarmant car jamais sous la 5ème république l'opinion n'a autant été manipulée. Les méthodes de Sarkozy nuisent gravement à la démocratie qui perd chaque jour un peu plus de terrain... Bayrou a raison de dénoncer cet état de fait mais il est vrai qu'il reste un peu seul face à la lâcheté généralisée de ceux qui n'osent plus s'opposer et à l'indifférence actuelle face à des dérives qui devraient être inacceptables en démocratie.

Écrit par : Mire | samedi, 25 juillet 2009

@ Tarik "Je suis très surpris que personne ... ne relaie une campagne du genre :" nous vous l'avions bien dis, nous avions raison avant tous le monde;"

Il y a tout de même des raisons (justement) pour ne pas trop la ramener !

1) si tout le monde voit que Bayrou avait raison, ça ne sert plus à rien de le dire ; l'impact d'une info sur TF1 est supérieure à celle de toutes les campagnes que pourrait faire le MoDem avec ses "epsilon %" de part de temps de parole dans les médias.

2) ça ne sert à rien de s'en prendre à l'opinion (ou, dit en d'autres termes, d'avoir raison trop tôt). On est en démocratie. Pour gagner il faut convaincre "avant", enthousiasmer, attirer. "Avoir raison" peut aider ;-) mais ne suffit pas !

3) surtout : un raisonnement en blanc et noir, "les sondages disent la vérité ou ne sont qu'une manipulation", n'a pas de sens. Comme tout outil de mesure de la société ou de l'économie, les sondages sont un outil techniquement imparfait et biaisé par ses conditions d'organisation (financières, claniques etc.). Si vous ne voulez pas de mesure imparfaite ou biaisée ... essayez l'aveuglement ?

Écrit par : FrédéricLN | samedi, 25 juillet 2009

@ heretique : oups, en rallongeant la sauce de mon commentaire, je doublonne avec le tien. C'est mon "point 3" qui me tient à coeur en l'occurrence ;-)

Écrit par : FrédéricLN | samedi, 25 juillet 2009

@ Tarik et Fred
Pas eu le temps de compléter hier, mais c'est exactement ce que je pensais. Fred a entièrement raison.
@ Mire
Je ne crois pas au complot. Les médias nous renvoient aussi ce que nous, nous envoyons le plus fortement...

Écrit par : L'hérétique | samedi, 25 juillet 2009

@L'hérétique
D'accord, mais il s'agit peut-être d'un simple problème de vocabulaire. Le mot complot est sans doute inadapté, on pourrait plutôt parler d'(auto)censure.
La France s'est débarrassée de ses rois, mais entretient toujours de nombreux courtisans à des niveaux divers du pouvoir.
F Bayrou n'a pas choisi la voie la plus facile, j'espère qu'il saura fédérer les français, ce n'est pas une mince affaire...

Écrit par : alarol18 | samedi, 25 juillet 2009

Pas de Complot, Un prix spécial "sondage" de bonne conduite pour F. Bayrou, Quelques camarades (de longue date) trés fidèles et gentil(les), alors pourquoi s'inquiéter ?
Il faut y croire, Nul doute que ses mérites seront reconnus et que son "Ascension" viendra !!

Écrit par : Chui Kalm | samedi, 25 juillet 2009

Cette histoire de manipulation de sondages par l'Elysée, ainsi que l'incroyable renversement du scrutin des dernières élections européennes permettent de tirer la conclusion suivante : la COMMUNICATION et les MEDIAS ont un rôle bien plus important que le fond. Les électeurs votent bien plus sur des impressions de dernière minute, sur l'émotion d'une émission (le débat avec cette altercation entreCohn-Bendit et Bayrou, le film Home) plutôt que sur le fond des programmes qu'ils n'ont même pas lu. Contrairement à ce qui est colporté par ses partis concurrents et la presse, le MoDem a fait une campagne complètement de fond, sur le programme européen, que ce soit par ses documents de campagne, internet, ses meetings, les diverses interventions de presse et medias des candidats. Mais à force de marteler dans la presse grand public ou télévision, rebondissant sur le succès du livre de Bayrou "abus de pouvoir", que Bayrou ne parlait pas d'Europe, et tout ceci était volontairement orchestré, que le MoDem n'avait pas de programme européen, l'opinion s'est laissé prendre.

CONCLUSION :
- est-ce que le MoDem doit entrer dans ce jeu et "faire de la com" ?
- est-ce que le MoDem doit faire prendre conscience aux citoyens qu'ils sont vraiment manipulés, qu'ils se réveillent, qu'ils exercent leur conscience et leur responsabilité, qu'ils boycottent les médias manipulés et aillent chercher leur information plutôt sur internet, qu'ils s'intéressent vraiment aux sujets de fond et non à l'apparence, aux mensonges et aux fausses promesses, et qu'ils s'intéressent plutôt à l'honnêteté et à la crédibilité des hommes politiques, et qu'ils fassent ainsi leur choix en toute conscience.

La 2ème option est sans doute la plus difficile, mais c'est pour moi la voie la plus saine.

Écrit par : Marie-Anne Kraft | samedi, 25 juillet 2009

Bonjour Marie-Anne :-)
La réponse est pour moi évidente, il faut impérativement les deux ! Il ne faut pas rentrer dans le jeu des adversaires mais mener son jeu propre en toute indépendance, me semble-t-il. pour cela connaître uniquement le fonctionnement des mécanismes humains et en tenir compte. Pas de manipulation mais du management. Considérer avant tout que la transparence et donc l'honnêteté est une force et non une faiblesse. Se savoir sans reproche, sans casserole donc... pas de "tambouille", juste de la haute cuisine ! ;-)

Écrit par : Françoise Boulanger | samedi, 25 juillet 2009

@Fred et l'hérétique,
Je ne suis pas convaincu par vos explications car vous partez du principe que les électeurs ont de la mémoire or vous savez très bien que ce n'est pas le cas, Marie-Anne Kraft a raison d'écrire que "Les électeurs votent bien plus sur des impressions" pas tous évidement mais un grand nombre.
A mon humble avis, l'électeur moyen (je sais, il n'existe pas m'ai c'est mieux que de dire l'électeur lambda) n'a pas fait le lien entre sondage et Bayrou, dans cette affaire c'est Philippe Séguin qui a marqué un point et donc par ricochet une certaine tendance de l'UMP qui se met à mettre des bâtons dans les roues de Sarkozy. Voilà ce que les médias répercutent en sous entendus et par ailleurs, ils ont raisons de le présenter de cette manière car c'est vrai.
C'est pour cela que je pense, même si c'est très politicien de le faire; qu'au contraire ! il faut la ramener !
car il est temps qu'au Modem on arrête de croire que tous le monde nous ressemble et analyse de la même manière que nous.
J'insiste sur ce point, très peu de gens on fait le lien entre sondage manipulé et Modem. Souvent ils n'ont pas entendu Bayrou pendant les européennes contrairement à ce que NOUS pourrions croire.

Écrit par : Tarik | samedi, 25 juillet 2009

Je ne vois pas trop le rapport entre la possibilité réelle d'une "sondagocratie" et le piètre résultat du MoDem au élections européennes pour lequel, je persiste à le croire, Bayrou porte une lourde, lourde responsabilité. Mon attitude par rapport à Bayrou: le préférer, peut-être, sous réserve que lui et le MoDem tirent les leçons, sans complaisance aucune, des Européennes, et je vois pas mal de développements positifs (sur le site officiel ont voit, enfin, AUSSI d'autres têtes que la sienne par exemple - l'idéaliser ou en faire la victime de l'establishment, certainement pas.

Écrit par : pastel | samedi, 25 juillet 2009

Je ne vois pas trop le rapport entre la possibilité réelle d'une "sondagocratie" et le piètre résultat du MoDem au élections européennes pour lequel, je persiste à le croire, Bayrou porte une lourde, lourde responsabilité. Mon attitude par rapport à Bayrou: le préférer, peut-être, sous réserve que lui et le MoDem tirent les leçons, sans complaisance aucune, des Européennes, et je vois pas mal de développements positifs (sur le site officiel ont voit, enfin, AUSSI d'autres têtes que la sienne par exemple - l'idéaliser ou en faire la victime de l'establishment, certainement pas.

Écrit par : pastel | samedi, 25 juillet 2009

@l'Hérétique
Je n'ai jamis parlé de complot. Je dis simplement que les médias manipulent l'opinion publique afin d'assurer la victoire à Sarkozy en 2012. Libre à vous de ne pas y croire. Le problème est que dès que l'on émet des réserves à l'égard de la politique de Sarkozy, on est taxé d'"anti sarkoziste primaire" et que lorsqu'on affirme que les médias et les sondages manipulent l'opinion, on parle de théorie du complot; un peu facile comme réponse.

Écrit par : Mire | samedi, 25 juillet 2009

Vous êtes aller un peu vite avec Bayrou pour juger ses propos. Réfléchissez deux fois en lisant mon message avant de parler de complot.

Écrit par : Mire | samedi, 25 juillet 2009

@Mire, Je suis d'accord avec vous en ce qui concerne les médias.

@Pastel, cette fois-ci je suis d'accord avec vous aussi. Le clash qui a eu lieu me semble n'avoir eu rien de fortuit.

On peut le voir comme le résultat (déclenché par le "débat") d'une énorme "crevasse" entre la "vertu" présupposée de F. Bayrou et du Modem (Les Valeurs, l'humanisme la "politique autrement" etc...) et les dépassements de de ligne rouge pourtant très grossiers faits au Modem, toujours excusés ou éludés et qui comme par hasard profitent aux supposés amis soi-disant à ménager et découragent en Masse les sympathisants et adhérents du Modem (et font ne pas voter pour lui).

Pour ma part je trouve complètement aberrant que l'on soutienne que Le Modem ne doive pas se démarquer trés rigoureusement du Pouvoir alors que celui-ci clame à l'envie qu'il veut sa mort et fait tout pour cela et que l'on puisse considérer comme de la largeur d'esprit des accointances avec ce pouvoir (même indirecte sous prétexte d'être de droite ou je ne sais pas quoi) et non comme quelque chose à ne pas accepter.

La conservation d'anciens élus qui permettrait des petites ou grandes compromission m'a toujours paru comme un argument complètement nul.

Combien avait d'élus la liste d'Euro Ecologie ?

Je comprends mal aussi que l'on parle toujours des présidentielles (si cela se trouve F. Bayrou n'a plus aucune chance, il faudrait qu'il lui vienne un minimum d'autorité qu'il n'a jamais eue !!)

Pour ma part je vois le Modem comme un élément important d'un projet alternatif trés différent de notre vie actuelle et je trouve impossible qu'il y arrive tout seul et considére que des accords avec les autres oppositions sont indispensables le plus tôt le plus clairement possible.

Je ne considère pas tous les autres opposants comme des imbéciles et suis sensible au fait qu'actuellement certains seraient prêt à des accords, ce qui n'oblige pas à une dépendance à leur égard que je sache !!

Voilà ceci est mon avis.

Écrit par : Chui Kalm | samedi, 25 juillet 2009

Cette histoire de sondages est très grave mais c'est malheureusement un mode de fonctionnement de la Présidence Sarkozy récurrente...
C'est aux citoyens de réagir et cela passe en premier lieu par les urnes (les Régionales arrivent vite...).
Sur ce scandale des sondages, je vous invite à découvrir mon article sur mon blog:
http://www.adrien-debever.com/index.php/sondages-gaspillages-et-copinages/

Écrit par : Adrien Debever | dimanche, 26 juillet 2009

Les commentaires sont fermés.