Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Mobilité des fonctionnaires | Page d'accueil | Au mois de juillet, sois guilleret ! »

mercredi, 01 juillet 2009

Guy Verhofstadt à la tête de l'ADLE

Les élus du Mouvement Démocrate se félicitent de l'élection, mardi 30 juin, de Guy Verhofstadt à la tête du groupe de l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe au Parlement européen. "Guy est un ami fidèle. Il a activement participé à la première université d'été de notre jeune mouvement, le MoDem, et nous avons dès le début soutenu sa candidature, certains que nous étions d'avoir trouvé la bonne personnalité pour diriger un groupe que nous avons créé et dont nous demeurons plus que jamais persuadés qu'il sera au coeur de l'activité politique du Parlement européen", a déclaré Marielle de Sarnez, vice-Présidente de l'ADLE.


Le MoDem est d'autant plus satisfait de son choix que Guy Verhofstadt, fidèle à son propre parcours politique d'ancien Premier ministre belge ayant dirigé avec succès une coalition libérale, écologiste et socialiste, a pris une série d'engagements qui confirme la validité du message démocrate, en particulier la nécessité de passer à un nouveau modèle économique et social, plus sobre, plus juste et plus durable.

La force des idées de Guy Verhofstadt, détaillées dans son dernier livre, "Sortir de la crise", tout comme d'ailleurs de son précédent, "Les Etats-Unis d'Europe", reflètent ainsi nombre des thèmes avancés par le MoDem pendant la campagne des européennes, en particulier l'opportunité d'un grand plan de relance européen financé par l'émission d'euro-obligations et la nécessité d'approfondir l'Union européenne autour des pays appartenant à la zone euro, notamment sur le plan fiscal et social.

"Des discussions vont maintenant s'ouvrir avec le PPE et le PSE pour la présidence de la Commission européenne et avec Guy Verhofstadt, nous savons que la barre sera placée très haut" fait valoir Marielle de Sarnez.

00:24 Publié dans Europe | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : adle, modem, europe |  Facebook | | |

Commentaires

Magnifique !
Ca nous rajeunit pas, mais un fédéraliste décomplexé à ce niveau fait toujours plaisir. En route pour la présidence.. du Parlement.

Écrit par : Aaron | mercredi, 01 juillet 2009

Pourquoi ne discuter qu'avec le PPE et le PSE? Et les verts?

Le PPE et le PSE sont en train de s'arranger pour consolider la candidature de Barroso, certains membres de l'ADLE comme Watson sont pour ce choix en négociant des postes.Est-ce cette façon de faire de la politique que nous privilégions?

J'espère même si majoritairement l'ADLE en fin de course soutient Barroso, que les 6 élus Modem ne voterons pas quoiqu'il arrive pour ce dernier....

Écrit par : europium | mercredi, 01 juillet 2009

Je me félicite de l'élection de de cet ancien 1er ministre belge, j'espere que nous saurons convaincre que le choix de Barosso n'est pas le bon, nous avons besoins d'un véritable président de la commission !

Écrit par : Latour d'Orange | mercredi, 01 juillet 2009

Excellente nouvelle

Rien contre Watson mais dernièrement il a joué un peu trop perso et british ...

Écrit par : Claudio Pirrone | mercredi, 01 juillet 2009

Ce qui reste étrange, pour toute la frange "libérale" de l'ADLE, c'est que Diana Wallis (LibDem) s'est brusquement retirée de la course à la présidence du groupe. Je tiens de source sûre que certains eurodéputés se sont plains de l'absence d'une alternative. Pour ma part, je regrette que nous n'ayons pas nommé une femme. Du moins pour l'instant, car si Verhofstadt devient Président de la Commission, il laissera de facto sa place à Diana.

Écrit par : Leris | mercredi, 01 juillet 2009

merci l'Hrétique, vais de suite voir le site.

Écrit par : Danielle de Fanal Safran | mercredi, 01 juillet 2009

@ tous
cette nomination va dans le bon sens, puisqu'il est plus proche des positions du MoDem que Watson.

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 01 juillet 2009

Je sais que je répond en retard, mais Verhofstadt président de la commission, cela relève du fantasme... C'est peut-être ce qui manque le plus à votre mouvement : une certaine dose de réalisme. Je rappelle également à ceux qui l'avaient oublié que son livre "les Etats-Unis d'Europe" et les propositions avancées dans celui-ci étaient totalement hors-propos à l'époque... Mauvais calcul politique.

Écrit par : Pas convaincu | vendredi, 10 juillet 2009

Les commentaires sont fermés.