Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La grippe porcine bientôt dans les écoles ? | Page d'accueil | Ahmadinejad à 66% ? Pas possible ! »

vendredi, 12 juin 2009

Le MoDem n'a pas de prix

charlotte-aux-fraises.jpgC'est une obsession, de la part de Nicolas Sarkozy, que de vouloir acheter ses adversaires. J'évoquais Marielle hier, mais j'en sais un peu plus grâce à un témoignage de Jacqueline Gourault dans la Nouvelle République.

« Il est très ennuyé. Il vient de découvrir que j'étais invitée en regardant le plan de table où j'étais prévue en face de lui… alors qu'il s'agit d'un dîner avec les élus du Nouveau Centre pour préparer les Européennes. Il me dit que… si je veux venir, je peux toujours. Évidemment, je refuse ! Et je lui lance alors une boutade : qu'il m'invite avec Marielle de Sarnez quand il veut ! »

En fait, Jacqueline Gourault a été relancée trois fois. A la troisième fois, intriguée, elle a accepté l'invitation. Mais lorsque Hortefeux réalise sa bévue, il décide de trouver une issue en invitant Jacqueline Gourault en même temps que Marielle de Sarnez.

Prévu le 16 juin, le dîner tombe à pic. Flairant le piège, Marielle de Sarnez et Jacqueline Gourault ont finalement décidé d'annuler le rendez-vous. La Nouvelle République doit disposer d'un autre scoop : je titrais hier sur les carottes râpées, mais apparemment, il y aurait eu au dessert une charlotte aux fraises. Carottes râpées, romaine, charlotte aux fraises, on sait recevoir chez les Hortefeux :-)

J'ai trouvé la recette de la charlotte aux fraises sur la Toile. Le croiriez-vous ? Il y a des oranges dedans :-)

Ingrédient pour 4 personnes :

500 g de fraises (parfumés genre gariguette)

2 oranges

1 citron fleche 30 biscuits à la cuillère

30 cl de crème fleurette ou creme fraîche liquide

100 g de sucre glace fleche extrait de vanille

Commentaires

Et plus d'oranges en poids... ( 2 oranges, c'est pas rien !) que de fraise !
j'adore cette recette.. et ton article, merci

Écrit par : Danielle de Fanal Safran | vendredi, 12 juin 2009

Hé oui, je pense à l'histoire de la grenouille et du scorpion, mais là le scorpion après avoir piqué s'arrangerait peut-être pour sauter sur un rocher.

Non c'est vrai on sait bien qu'en Sarkosie ça marche comme ça. Ainsi ceux qui ont réellement un autre projet que celui du pouvoir ont intérêt à s'en démarquer de manière extrêmement rigoureuse (même si dans l'idéal elle devrait être la plus sereine possible ...).

Écrit par : Chui Kalm | vendredi, 12 juin 2009

cette fois ci ce n'était pas un plat de lentilles !!! waaarrrrffffffffff :))))))

Écrit par : Mirabelle | vendredi, 12 juin 2009

Le petit bonhomme de l'elysee est vraiment pret à tout pour nous éliminer avec sa technique de débochage bien rodé, je trouve ça affligent de médiocrité! Courage Nicolas...

Écrit par : LatourTourdOrange | samedi, 13 juin 2009

sans oublier le rouleau compresseur de la communication tous azimuts...
si jamais vous avez le temps de répondre qqch à la lepénisation de bayrou

- minc continue son ouvrage entamé voici quelques mois :
http://www.marianne2.fr/Bayrou,-CQFD_a180650.html

- gallo et d'autres entonnent aussi le refrain dans cette émission (qu'il faut écouter en ligne ou télécharger) :
http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/esprit_public/fiche.php?diffusion_id=74500

Écrit par : florent | dimanche, 14 juin 2009

Les commentaires sont fermés.