Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le MoDem n'a pas de prix | Page d'accueil | Le déni de grossesse est-il une pathologie ? »

vendredi, 12 juin 2009

Ahmadinejad à 66% ? Pas possible !

Je n'arrive pas à y croire. Ahmadinejad l'emportait avec 66% des voix contre Moussavi. Avec une participation de 70 % ? et une population très jeune ? Si ces chiffres devaient être confirmés, ce que je n'espère pas, c'est que les Iraniens sont gravement atteints. Il y a bien sûr notre point de vue d'Occidentaux sur la politique étrangère de l'Iran avec Ahmadinejad qui pourrait me pousser à dire cela, mais, en réalité, ce n'est pas l'objet de mon propos. Non, je trouve que ce n'est pas possible avec une situation économique aussi dégradée et une poussée du chômage, qui frappe sévèrement les jeunes, aussi forte. 25% d'inflation, presque 30% de chômage chez les jeunes, croissance des disparités et des inégalités et une économie tributaire du pétrole à plus de 80% !

Cela dit, comme il a signé des chèques à tire-larigot à chacun de ses déplacements pendant son mandat, il peut avoir une réputation d'homme qui agit quand on le sollicite. Il a certainement un soutien assez fort en milieu rural. En quatre ans, 20 millions de lettres de demande d'aide lui ont été remises et un service a été créé pour répondre à chacune d'elles et fidéliser l'électorat populaire. Voilà ce que je lis dans l'article d'un magazine canadien. Pas étonnant alors, qu'il dispose d'un énorme réservoir de voix. D'autres sources iraniennes évoquaient une victoire avec un peu plus de 50% des suffrages. Si c'est vrai, l'avenir est sombre, en Iran.

Si jamais les chiffres donnés ne sont pas faisandés, cela pose aussi la question de la fiabilité des informations que nous recevons sur l'Iran. Je lis Courrier International, le Diplo, plusieurs hebdos et partout je lis et j'entends que les Iraniens veulent soulever le couvercle.

Est-ce que nos journalistes franco-iraniens ne vivent pas finalement dans le milieu restreint des élites iraniennes pré-occidentalisées, et de ce fait, pas du tout au contact de la réalité du pays ? Par exemple, Le Monde titre un "tous hostiles à Ahmadinejad", mais les témoignages rendent compte d'une autre réalité.

Ce soir, chacun des deux principaux candidats revendiquent 60 à 65% des suffrages. On en saura sans doute plus dans les prochains jours.

Commentaires

Je ne sais pas si les iraniens ont qualifié les français de "gravement atteints" quand a été élu Nicolas Sarkozy.
Quand on choisit un homme qui ne vous plait pas, on est "gravement atteints" ?

Écrit par : Scolastik | vendredi, 12 juin 2009

Moi je pencherais plutôt pour les 14000 urnes (qu'on peu facilement trafiqués )commandés par le guide suprême pour favoriser son chouchou sortant et mettre fin à l'ambiance de kermesse et de manifs qui a saisit la population iranienne, il y a eut des irrégularités.

Écrit par : jeanne | vendredi, 12 juin 2009

Durant des années, on a parlé d'un printemps de Téhéran quand Mohammad Khatami est arrivé à la présidence en 1997. Après 8 années de Khatami, la victoire sismique de Mahmoud Ahmadinejad 2005 a démontré combien ces pontifes connaissent peu l'incapacité du régime clérical à se réformer. Mais même alors, beaucoup d'entre eux ont accueilli Ahmadinejad comme un populiste qui allait rectifier l'économie rongée par des années de négligence et de corruption.

L'erreur politique fondamentale de l'Occident vis-à-vis de l'Iran depuis 30 ans ce sont ses efforts continus mais inutiles pour trouver "un modéré" dans une élite dirigeante corrompue dans l'espoir de changer son comportement dans certains domaines controversés. L'incapacité fondamentale du régime à se réformer, cependant, a annulé ces efforts dès le début.

Le changement véritable en Iran ne viendra donc pas de l'intérieur d'une dictature religieuse rigide. Il semble plutôt que les Iraniens et leur résistance démocratique seraient les acteurs réels d'un changement.

Écrit par : John | samedi, 13 juin 2009

Les Iraniens sont maîtres de leur destin, et être gravement atteint de porter des jugements à l'emporte pièce.

Que leur choix te déplaisent c'est autre chose, mais je pense que l'écrasante majorité des Iraniens n'ont que faire de ce que tu penses d'eux, et ils ont raison.

Il faut finir par admettre que les gens se décident en fonction de leur réferentiel et du contexte dans lequel ils se trouvent.

C'est ce qu'il vient de se passer en Iran, que cela plaisent ou pas au pseudo axe du bien.

Écrit par : Farid L | samedi, 13 juin 2009

Bonjour

Savez-vous que Hautetfort héberge un blog néo-nazi ?

Voici les coordonnées :

http://konigsberg.hautetfort.com/

J'ai signalé le contenu du blog.
Si d'autres veulent agir, merci.

Amicalement

Écrit par : Chris | samedi, 13 juin 2009

@ Farid L
Comme quand les Américains votent Bush...ou les Israéliens pour le Lieberman...

Écrit par : L'hérétique | samedi, 13 juin 2009

@ John
Oui, mais si le vote est valide, là, les Iraniens ont choisi...

Écrit par : L'hérétique | samedi, 13 juin 2009

l'Iran est devenu une grande nation occidentale capable de tripatouiller ses élections présidentielles à grande échelle.

L'opposant a déclarer avoir remporté les élections et quelques minutes après, c'est l'agence officielle qui dit le contraire et proclame le Sarkozy/Bush local, président.

Un vrai progrès non?

Écrit par : emachedé | samedi, 13 juin 2009

Quand l extreme droite Raciste et xenophobe est entree au gouvernement israelien,il n y a pas eu de contestations,c est pourquoi je respecte le vote iranien,que cela vous plaise ou non.......
La tolerance c est aussi d accepter d autres regimes et d autres facons de penser.
La population d amerique represente 5 % de la population mondiale et a besoin de 40% de ressources energetiques.....Ca c est un scandale.....
Quand a Mr Ahmadinejad,vous ne pouvez pas eternellement nier la shoah.....
Cela est moment noir et tragique de l histoire de l humanitee.
Le meilleur moyen de conbattre l extremisme est de creer un etat palestinien libre independant reconnaisssant Un etat israelin libre et independant.
Vive la paix entre les peuples......

Écrit par : Farid | samedi, 13 juin 2009

Moi aussi, si c'est un vote démocratique.
Mais je trouve que le monde ne va pas bien à mes yeux :
Sarkozy en France, Berlusconi en Italie, 8 ans de Bush aux USA et maintenant, 10 ans d'Ahmadinejad en Iran...super...

Écrit par : L'hérétique | samedi, 13 juin 2009

@ l'Heretique

Bien entendu, chacun sa merde mais pour l'instant les Iraniens n'ont pas voté pour des gens qui affamment, assassinent et volent des populations civiles lors d'opération guerrière et coloniale.

Le problème, c'est que nos médias nous montre en boucle les images des jeunes urbains qui ne pèsent pas grand chose dans le corp électoral qui est majoritairement d'origine rural et donc conservateur.

Imaginons que ce soit la campagne qui fasse les élections en France, comme ce fut le cas il n'y a pas si longtemps.
@+

Écrit par : Farid L | samedi, 13 juin 2009

@ Farid

Oui, c'est ce que je soupçonnais dans mon article. C'est pour cela que je suis furieux contre les journalistes, parce qu'ils fournissent une information biaisée, et que ce devrait être leur boulot que d'enquêter sérieusement. Je pressentais bien qu'ils n'avaient du être au contact que des élites occidentalisées ou pré-occidentalisées.

Écrit par : L'hérétique | samedi, 13 juin 2009

@ Chris

effectivement, il pue ce blog, aucune indication sur la procédure pour signaler.

@+

Écrit par : Farid L | samedi, 13 juin 2009

@ L'hérétique

Comme au Liban, c'est bien le camps hariri qui sera majoritaire au Parlement mais au nombre de voix c'est le camps du Hezbollah qui l' a emporté, et cela aucun médias ne l'a souligné.

Cela donne donc une mauvaise image de la température au Liban qui a énormément de mal de se relever de l'agression israélienne, le ressentiment y est grand.

"...plus de 100 000 voix d’avance sur l’autre camp (c’est ce que reconnaissent le quotidien The Daily Star du 10 juin dans son éditorial « Nasrallah is walking a think line when it comes to Lebanese elections » ainsi que la télévision Al-Manar, qui rapporte le 9 juin que selon une étude du Beirut Centre for Research and Information 839 371 personnes ont voté pour l’opposition et 693 931 pour la majorité)...."

Écrit par : Farid L | samedi, 13 juin 2009

@ Farid L
Info très intéressante. Je l'ignorais totalement et ce n'est absolument pas la réalité que transmettent nos médias. Merci.

Écrit par : L'hérétique | samedi, 13 juin 2009

"...qu'ils n'avaient du être au contact que des élites occidentalisées ou pré-occidentalisées..." Là aussi ces élites là ne représentent qu'une minorité dans l'élite de ce pays.

La perse a une si grande histoire et ils ont su la préserver des ravages de la colonisation, que les intellectuels ont tout le loisir d'y trouver leur inspiration sans être obligé de puiser chez nous l'ensemble de leur référentiel.

Écrit par : Farid L | samedi, 13 juin 2009

Les commentaires sont fermés.