Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Mon Jean (Dionis) tenté par l'indépendance ! | Page d'accueil | Entre Wikio et Elle : Influences... »

mardi, 02 décembre 2008

L'extrême-gauche monte en puissance !

Je viens de prendre connaissance du dernier sondage IFOP sur les intentions de vote aux Européennes. Quand je totalise le PC, LO et le NPA de Besancenot, j'arrive à 16%. Si l'on considère, qu'il y a Bové chez les Verts, on peut bien se dire qu'un bon tiers se trouve plus à l'aise avec la gauche extrême qu'avec la gauche socialiste et/ou social-démocrate. Ça craint ! Cela veut dire aussi qu'il est grand temps de venir affronter idéologiquement l'extrême-gauche de face, parce que ce que je vois, moi, c'est qu'elle est à 20% !!!

Ce qui est positif, si cela se confirme, c'est que le MoDem est à 12%. Mais, on ne peut pas laisser l'extrêm-gauche donner une image complètement fausse de l'économie de marché et de l'Europe sans réagir. Il faut démasquer les impostures et montrer une bonne fois pour toutes ce qu'engendrent les recettes marxistes. J'ajoute que cela ne va pas être tâché aisée, car il faudra trouver des formules fortes. Je crois que la classe politique traditionnelle ne prend pas les néo-marxistes, alter-mondialistes et trotkistes au sérieux, et elle a tout à fait tort. Nous sommes en temps de crise, et la crise profite généralement aux extrêmes. Si l'on compte que Villiers et le FN totalisent 11%, on observe qu'un tiers de l'électorat français est prêt à se porter sur les extrêmes. Il va falloir réagir et au plus vite.

23:13 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (40) | Tags : europe, pc, lo, lcr, npa, besancenot, bayrou |  Facebook | | |

Commentaires

Heu... Faut pas mettre tout le monde dans le même panier si je puis me permettre.

Marxiste et Altermondialiste ça n'a strictement rien à voir. L'altermondialisme est un mouvement citoyen avec des idées très diverses. Elle n'est pas le monopole de l'extrême gauche.

Au vu de la dernière vidéo du MoDem, on peut considérer que nous sommes aussi altermondialiste. Nous aussi nous voulons un nouveau système qui mette l'homme au centre. (A priori nous ne savons pas comment à part en conservant le dimanche chômé, mais il y a cette volonté)

Ça fait plusieurs fois que je lis des chroniques sur des sondages invraisemblable qui n'auront plus aucun sens demain. Étonnant cette promptitude a diagnostiquer une société dans son ensemble sur un échantillon à peine représentatif.

Écrit par : Antonin | mardi, 02 décembre 2008

Il faut leur proposer un suicide collectif sous le TGV ? Au moins, les juges d'instruction auront des puzzles pour s'occuper cet hiver !
;-)

Écrit par : Pierre | mardi, 02 décembre 2008

Le PCF serait à l'extrême gauche??? Ce qu'il ne faut pas lire...
Le PCF c'est un parti qui gouverne avec De Gaulle, Mitterrand ou Jospin. Le programme commun tout ça, faut réviser ses classiques...

Personne à l'extrême gauche ne reconnaîtrait de légitimité au PCF, qui a plus privatisé entre 1997 et 2002 que deux gouvernements de droite réuni.
Soyons un minimum sérieux!

Sinon au commentateur au-dessus : marxisme et altermondialisme n'auraient rien à voir? hum.... ne soyons pas si catégorique.
Et l'altermondialisme est effectivement une idéologie entre l'extrême gauche et la gauche du PS, certainement pas spécifiquement d'extrême gauche.
On y trouve à la fois des réformistes et des révolutionnaires.

Écrit par : asa | mercredi, 03 décembre 2008

Le PC se comporte comme tantôt comme un parti d'extrême gauche, tantôt comme un parti dit de gouvernement et ceci suivant quel est son intérêt.

au niveau national le PC a intérêt de se rapprocher du PS afin de pouvoir gérer certaines villes et avoir des élus à l'assemblée et au sénat. il en va de sa crédibilité locale et surtout c'est juteux financièrement.

en ce qui concerne les élections européennes, le PC se comporte comme un parti d'extrême gauche classique. d'ailleurs il veut s'allier avec le NPA pour les européennes. ils vont trouver une caisse de résonance médiatique ( pour montrer qu'ils existent) en créant un front anti-tout, un front anti-européen ,un front anti-capitaliste . ils ne seront pas dans une logique de proposer des solutions concrètes..... ils vont y aller pour se lâcher.....

sinon je d'accord avec l'ensemble du texte de l'hérétique. je ne développe pas plus car en commission on essaie de répondre a une des questions qu'il pose.

Écrit par : europium | mercredi, 03 décembre 2008

12% pour le MoDem signifierait qu'il n'y a eu aucun impact suite aux présidentielles ni à al fusion Cap21; en fait si on rajoute le NC, ça donne 14% ce qui est un chouilla mieux, mais demeure préoccupant.

L'extrême gauche (LCR, LO) s'est présentée sur les même listes les deux dernières élections, il faut donc prévoir qu'ils arrivent en troisième (devant le MoDem, ce qui ferait assez mal) ou quatrième place. Par ailleurs, c'est l'UMP qui s'y retrouve après 13% en 1999 et 16,6% en 2004...

Attention tout de même, ces résultats sont réalisés avec 12 listes, alors qu'en 2004 il y en avait au moins 40 dont 35 en dessous des 0,5% cumulant tout de résultats sont probablement surestimés dans le sondage.

Écrit par : ArnaudH | mercredi, 03 décembre 2008

25 pas 35, oups.

Écrit par : ArnaudH | mercredi, 03 décembre 2008

Excellentes remarques d'Arnaud
Ce sondage revèle surtout des scores atomisés pour certains partis.
Ne pas négliger la barre couperet des 5% qui fera que beaucoup de sensibilités n'auront pas de représentations au PE.

S'agissant du score du NC, c'est microcosmos :-)
Je ne sais plus sur quel fil ici-même, j'ai pu lire récemment des extrapolations de certains sur le groupe que pourraient rejoindre les néo-centristes au PE.
Mais mes très chers amis, raisonnons dans l'ordre !!!
Avant que de disserter sur l'hypothétique inscription à un groupe, ne conviendrait-il pas de se demander SI les candidats ont une chance d'être élus ? Cette remarque est valable pour tous les partis.
Revenant sur l'UMP, je ne crois pas que ce parti aurait la grandeur d'âme "d'offrir" des strapontins ou des places qualificatives à des NC. Il y a beaucoup de tocards du suffrage universel à caser chez les populaires. Lamassoure serait remplacé par Baudis, ça en dit long sur les ambitions qui vont se déchainer.
J'en profite aussi pour avoir une pensée émue pour ce cher T. Cornillet qui a préféré faire un choix radical.

Écrit par : Thierry P. | mercredi, 03 décembre 2008

et ces 25 cumulaient 7,2% (je vais y arriver!)

Écrit par : ArnaudH | mercredi, 03 décembre 2008

asa a raison, aucun politologue ne classe le PCF à l'extrême gauche, pour la simple et bonne raison que ça n'est pas un parti d'extrême gauche, c'est un parti de gouvernement.

Le PCF a d'ailleurs récemment confirmé son orientation d'alliance avec le PS plutôt qu'avec l'extrême gauche, et devrait l'entériner à son prochain congrès.

Écrit par : toto | mercredi, 03 décembre 2008

en ce qui concerne le NC, il fera sans sans doute listes communes avec l'ump et ceci en fonction du prochain remaniement ministériel ou il pourrait récupérer un autre poste.

ArnaudH a écrit
"12% pour le MoDem signifierait qu'il n'y a eu aucun impact suite aux présidentielles ni à la fusion Cap21; en fait si on rajoute le NC, ça donne 14% ce qui est un chouilla mieux, mais demeure préoccupant."
c'est préoccupant en effet mais c'est quand même mieux que les scores globaux réalisés par le modem aux législatives, aux municipales et cantonales. tant que le modem reste a ce stade dans les sondages ( scores à deux chiffres) il ne peut que progresser. la difficulté du modem va être de savoir qui va incarner le programme et s'imposer dans les médias.
il en va de même pour le ps et l'ump.
pour l'extrême gauche il y a de bons clients médiatiques et quand il y a un os à ronger comme la construction européenne, ils savent faire même s'ils sont a coté de la plaque.

c'est logique que l'extrême gauche, pour l'instant, ait de bons sondages. vu la crise actuelle l'électorat populaire se réfugie comme classiquement vers un vote contestataire et ils ont le choix en france. par rapport au TCE, espérons que la tendance s'inversera en notre faveur. dans 6 mois la situation aura peut-être évoluée.
il faut rappeler que la campagne médiatique n'a pas commencé sauf pour les partis d'extrême gauche qui savent se faire entendre. de plus la participation est inférieur à 50% pour les européennes, est ce que tous les contestataires iront voter?

Écrit par : europium | mercredi, 03 décembre 2008

toto a écrit
"Le PCF a d'ailleurs récemment confirmé son orientation d'alliance avec le PS plutôt qu'avec l'extrême gauche, et devrait l'entériner à son prochain congrès."

c'est faux vu qu'ils veulent refaire le coup du NON pour le TCE en s'alliant avec le NPA. or se dernier est tout sauf un parti de gouvernement.....

Écrit par : europium | mercredi, 03 décembre 2008

@ Europium: tu as raison car nous sommes encore loin de l'échéance mais je maintiens: 12% pour le MoDem avec un effritement probable pour cause de non prise en compte des petits partis dans les sondages, un espace contestataire en légère baisse à la droite de l'UMP (18,5% en 2004 + petits partis, 15% selon le sondage, avant campagne populiste à venir) et très forte hausse à la gauche du PS (8,4 en 2004 + petits partis, 16% selon le sondage), une augmentation significative des Verts (9,7% en 1999, 7,4% en 2004, 11% selon le sondage), une participation qui pourrait jouer en notre défaveur suite au TCE et TdL (forte participation des eurosceptiques), ne présage rien de bon, pour une élection où nous bénéficions d'un électorat naturel quasiment captif (fédéralistes, communautaristes, partiellement grignoté par les Verts et le NC - à confirmer), un mode de scrutin favorable, et des candidats sortants.

Bref, tout se jouera sur l'innovation programmatique, les stratégies de communication (tv, internet, communication sur les marchés, stratégie anti-barroso, réponse aux nonistes), la cohérence du message global (une marque MoDem), et l'anticipation des stratégies des extrêmes... Notre score dépendra de nos stratèges.

Écrit par : ArnaudH | mercredi, 03 décembre 2008

@ Antonin
J'espère bien que nous ne sommes pas alter-mondialistes. Pour le reste, l'alter-mondialisme est directement en phase avec les idéologies marxistes et gauchisantes. Et pas seulement : avec l'islamisme radical également parfois. Je m'en méfie comme de la peste.
@ Pierre
C'est pas le genre. Ils préfèrent plutôt accueillir les poseurs de bombes ou les terroristes si l'on en croit les news des derniers mois...
@ asa
Il est vrai que le PC a évolué. Toutefois, il faut bien voir qu'entre les mains du PS il n'a pas pu faire valoir ses convictions ni son programme.
@ toto
C'est vrai, mais, au niveau programmatique, il n'y a peu de différences avec l'extrême-gauche. D'ailleurs, des pourparlers informels sont engagés avec le NPA et LO, je crois.

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 03 décembre 2008

@ Arnaud

Oui, tu as raison sur la stratégie. Et on a intérêt à ne pas se planter. J'ajoute qu'actuellement, inutile de se précipiter.

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 03 décembre 2008

ArnaudH a écrit
"Bref, tout se jouera sur l'innovation programmatique, les stratégies de communication (tv, internet, communication sur les marchés, stratégie anti-barroso, réponse aux nonistes), la cohérence du message global (une marque MoDem), et l'anticipation des stratégies des extrêmes... Notre score dépendra de nos stratèges"

+1 : je pense que tout est dans cette approche. les nonistes ont gagné la bataille médiatique lors des référendum pour le TDL et le TCE.....Obama a gagné la bataille de la communication ( TV et internet).

Écrit par : europium | mercredi, 03 décembre 2008

Mais non... L'altermondialisme n'est pas une idéologie... C'est un mouvement social contre les politiques néo-capitalistes de ces 30 dernières années. Exactement ce qu'est en train de critiquer le MoDem dans sa phraséologie.
C'est l'idée qu'il faut une alternative au capitalisme dévoyé. Certes, l'altermondialisme est très divers, mais ce n'est pas un uniquement un groupement d'anti-libéraux étatistes ou Marxiste !
La caricature est facile et tout à fait inexacte.

Écrit par : Antonin | mercredi, 03 décembre 2008

bonne analyse (à charge et décharge) de l'altermondialisme
http://www.danielmartin.eu/Politique/Altermondialistes.htm#_Toc158775491

perso, ce que je leur reprocherais c'est qu'ils ne veulent intégrer aucune structure démocratique même s'ils revendiquent la démocratie comme valeur.

certains groupes (pas tous) ont de bonnes idées et pourraient même être avant-gardistes dans certains domaines, le commerce équitable par exemple( de temps en temps je les écoute), mais à un moment donné il faut accepter de discuter pour avancer et accepter certaines règles....les partis dit de gouvernement ne sont pas dans le faux à 100%.....

Écrit par : europium | mercredi, 03 décembre 2008

@ Antonin

La caricature en question n'est pas le fruit d'un hasard. Quand on voit des types qui légitiment le terrorisme et les valeurs les plus réactionnaires être invités à leurs forums sous prétexte qu'ils sont anti-américains, moi, je fume.
J'ajoute que justement, dans le discours du Modem, je ne voudrais pas que l'on verse dans l'alter-mondialisme.

Écrit par : L'Hérétique | mercredi, 03 décembre 2008

Le 1er commentaire (d'Antonin) me semble
raisonnable (plus un jeu que des prévisions)

Néanmoins à ce jeu Je trouve :

1) 12 % pour le Modem c'est trés beau
(pour les sondages Modem FB)

2) 22 % pour l'UMP et 22 % pour le PS
c'est vraiment peu pour chacun

3) L'"Extrême Gauche" (16 %) c'est beaucoup
mais qu'appelle-t-on l'extrême Gauche ?
est-elle un peu, beaucoup ou extrêmement
extrême ?

Et puis,
comme à Droite de la Gauche de la Gauche
- La partie PS de Martine Aubry, avec Lang,
Delanoë, Stauss-Khan etc ... - Il est de
plus en plus articiel de se prétendre
dans une opposition convaincue et donc à Gauche ...

Mais ceci n'est qu'un jeu !!

Écrit par : Chui Kalm | mercredi, 03 décembre 2008

Ajout à mon commentaire précédent :
Dans le 1) ... Pour les sondages ...
(Modem DIFFERENT de FB -des signes ont sauté- )

Écrit par : Chui Kalm | mercredi, 03 décembre 2008

Ce sondage ne me surprend pas du tout. Et l'extrême droite va également revenir. Je crains que les potentiel des partis extrémistes et anti-européens lors des élections au PE, qui servent traditionnellement de défouloir, se situe à 40-50% en France.

Écrit par : pastel | mercredi, 03 décembre 2008

Je précise, Bové ou non, je ne mets pas les Verts dans le camp susmentionné!

Écrit par : pastel | mercredi, 03 décembre 2008

à l'Hérétique "Je crois que la classe politique traditionnelle ne prend pas les néo-marxistes, alter-mondialistes et trotkistes au sérieux"...

d'autant plus que Sarkozy lui-même est devenu "altermondialiste"...car c'est si bon, en France, de se donner une âme "antilibérale" de nos jours.

Je te jure!

Écrit par : pastel | mercredi, 03 décembre 2008

@ Pastel

40-50% vous exagérez un peu Pastel. Faut pas pousser non plus...

Écrit par : L'hérétique | mercredi, 03 décembre 2008

De toute façon, par exemple la loi sur
l'AudioVisuel est une loi extrême.
(il me semble que l'on puisse difficilement
prétendre le contraire),

là je ne parle pas pour cet article,
mais pour la Partie PS Martine Aubry et
cie ... :

peut-être verra-t-on ceux

qui sont plus soucieux de dénoncer un hypothétique extrémisme futur que d'être clair et net et efficace réellement sur un extrêmisme imminent et qui,

tout en étant bien sûr irréprochables
sur les extrêmismes hypothétiques futurs,

pour lutter contre un extrêmisme imminent
(la loi sur l'Audio Visuel) regardent
comme très important les raisons comme

"Ah! il a dit le premier ça vaut une
motion de censure alors moi j'hésite
maintenant !!" ou

"que vont dire Pierre, Paul, Jacques,
ou Philémon".

Les extrémismes c'est comme les morts
des guerres, il y a une Sainte Unanimité
à les pleurer quand il est trop tard,

Pour le Présent,Il y a toujours des raisons Absolument Primordiales qui font que malheureusement ...

Écrit par : Chui Kalm | mercredi, 03 décembre 2008

@L'Hérétique "C'est vrai, mais, au niveau programmatique, il n'y a peu de différences avec l'extrême-gauche. D'ailleurs, des pourparlers informels sont engagés avec le NPA et LO, je crois." => tu n'as pas dû lire beaucoup de leurs programmes respectifs, ni t'intéresser à l'histoire du mouvement ouvrier.

Le PCF est stratégiquement et idéologiquement très différent de l'extrême gauche. Il est un parti de masse, gouvernemental, de tradition stalinienne, certes en perte de vitesse (passé de 29% en 45 à 1,93% en 2007) mais qui n'a jamais été à l'extrême gauche.
Son étatisme n'a rien à voir avec les idées révolutionnaires de l'extrême gauche.

Maintenant va-t-il s'allier avec le NPA pour les européennes. Rien n'est moins sûr.
Etre opposé à une Europe libérale, ne fait pas pour autant un projet commun, ni une stratégie commune.
Une telle alliance n'est pas impossible mais elle est peu envisageable...

Écrit par : toto | mercredi, 03 décembre 2008

Les extrêmes d'un bord ou de l'autre ce n'est jamais bon.
L'extrême gauche propose de détruire mais jamais de construire...
Ils vivent sur des idées qui n'ont JAMAIS fonctionné...

Écrit par : emanu124 | mercredi, 03 décembre 2008

Je suis très en phase avec les mots d'Arnaud.
La balle est chez les "hautes sphères"

Écrit par : Claudio Pirrone | jeudi, 04 décembre 2008

Argument non recevable emanu124, vu la situation actuelle. Le néolibéralisme n'a certainement pas fonctionné non plus.

Il est préférable de développer les désaccords sur le fond que de se lancer dans des argumentations "godwiniennes"... ;)

Écrit par : toto | jeudi, 04 décembre 2008

Ce sondage ne veut pas forcément dire grand chose, mais est à comparer avec un autre datant d'octobre où le MoDem était à 8%.

Il va falloir être tranchants sur l'Europe : le MoDem est le seul parti qui se réclame 100% européen et qui n'a pas de dissensions internes sur ce sujet (COhn-Bendit/Bové, c'est un peu pas la même chose).

La campagne va permettre à chacun d'aiguiser ses armes, avec avantage aux messages clairs : aujourd'hui les sondages donnent l'avantage à un positionnement politique général plus qu'à un positionnement sur l'Europe.

Ce sondage montre la faiblesse de la droite, en partie à cause du MoDem. Le MoDem devra profiter de l'absence de clarté au PS sur l'Europe.
Duppont-Aignan peut gratter pas mal de voix à droite : son discours est moins usé que de Villiers ou Le Pen, voire intelligent car non caricatural.

ArnaudH a raison : nos stratèges doivent être rusés pour emmener le MoDem à un score autour de 15%.

Écrit par : florian_germany | jeudi, 04 décembre 2008

à l'hérétique: et pourtant, le Non au TCE l'a bien démontré. Je parle bien de "potentiel"... mais je préfère me tromper!

Écrit par : pastel | jeudi, 04 décembre 2008

@ pastel
le NON et l'extrémisme sont deux choses distinctes

Écrit par : L'hérétique | jeudi, 04 décembre 2008

àl'hérétique (décidément!): J'avais dit le potentiel des partis extrémistes et antieuropéens. Mais passons. J'espère me tromper.

Écrit par : pastel | jeudi, 04 décembre 2008

@Toto
"Développer les désaccord sur le fond", Le FOND de quoi ?
L'EXTREME GAUCHE est trés mal connue. Déjà avec extrême le nom n'est pas agréable.
Pour 99 % des gens l'extrême Gauche c'est Besancenot, Facteur avec une bonne bouille que l'on a vu souvent à la télé (qui devient un peu beaucoup casse-pied) mais qui parait-il a des idées dangereuses, et puis autour des petits satellites.
Un des petits satellites étant ce qu'il reste du Parti Communiste qui a justement réussi l'exploit (comme les Euros Tunnels)
de passer de 29 % à 1,93 % sans se renouveller.

Capital (si on peut dire) Sympathie : Une Solidarité et Attention non feinte envers les petits et un mode de vie souvent à l'avenant (ce qui est quand même rare chez
les Politiques de tout bord).

Capital Antipathie : Préfère ne pas tenir compte du présent et se marginaliser - pour la résolution de tel ou tel problème général - en promettant un futur dont on
se demande bien par quel miracle il arriverait.

Voilà je crois, en allant jusqu'au FOND
ce que connait un Français Moyen de l'EXTREME GAUCHE.

Écrit par : Chui Kalm | jeudi, 04 décembre 2008

Chui Kalm : tu admets ne pas bien connaître, ne serait-il pas intéressant de connaître pour pouvoir émettre des critiques sur le fond?
Le mouvement ouvrier a une histoire, passé en France par des grands évènements : 1793, 1830, 1848, 1871, 1936, 1945, 1968... il ne sort pas de nulle part et c'est dans ce contexte qu'il faut considérer l'extrême gauche.

Les courants d'extrême gauche, tout comme tous les autres courants, ont à la fois une histoire, une analyse du passé, et un projet pour le futur.
La critique ne peut donc porter là-dessus mais sur LE FOND de l'analyse et du projet.
La "dangerosité" de telle ou telle idée, ça se précise, ça s'argumente.

La politique ne s'arrête pas à des clichés superficiels.

Écrit par : toto | vendredi, 05 décembre 2008

@toto

Oui c'est vrai, mais très souvent l'Histoire et les Projets d'avenir d'un Parti sont appréhendés et évoqués par leurs cadres, principalement pour qu'eux-mêmes survivent dans leur parti, et non pas
pour que leur parti soit utile aux citoyens.

Cela a été le cas du Parti Communiste,
(J'ai beaucoup apprécié M.G. Buffet comme
une trés bonne et trés courageuse ministre
des Sports, tout en me fichant
complètement du communisme de son histoire
et ses projets).


Cela vient d'être le cas du PS Aubry et cie ...(Histoire : Jaurès, Projet d'avenir :
2012, et le présent ?)

Écrit par : Chui Kalm | vendredi, 05 décembre 2008

@toto

"... me fichant complètement du communisme de
son histoire ...",

Je précise : à cette époque là.

Écrit par : Chui Kalm | vendredi, 05 décembre 2008

On peut effectivement se poser des questions sur l'absence de projet politique du PC ou du PS aujourd'hui.
Ce sont à mon avis des partis à la dérive, qui ne vivent que pour leur propre appareil, et pour des luttes de pouvoir.

Mais il est utile de s'intéresser à leur histoire pour comprendre comment ils ont pu en arriver là, et proposer une analyse sur les causes profondes (stratégiques et politiques).

Écrit par : toto | vendredi, 05 décembre 2008

Je suis d'accord.

Écrit par : Chui Kalm | vendredi, 05 décembre 2008

@ toto

Pour le PC, il y a tout de même des fondamentaux tout à fait viciés. Certes, ils en ont abandonné beaucoup, mais il reste encore beaucoup à faire...

Écrit par : L'hérétique | vendredi, 05 décembre 2008

Les commentaires sont fermés.