Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Mais vont-ils f... la paix à Jean Sarkozy ? | Page d'accueil | L'erreur fatale de McCain »

jeudi, 18 septembre 2008

La Gauche est puissante !

Je me faisais la réflexion suivante : c'est incroyable de lire partout dans les médias que le PS se décomposent et que la gauche s'écroule en France. Est-ce que les commentateurs réalisent les faits suivants :

- la gauche contrôle 20 régions sur 22

- elle contrôle 57% des villes, et presque toutes les grandes villes françaises à l'exception de Marseille et de Bordeaux.

- elle est, dans les sondages, populaire (les Verts sont le parti le plus populaire, vient ensuite le PS)

- l'un de ses leaders est l'homme politique le plus populaire de France : Delanoë.

- elle ne manque ni de cadres, ni de moyens, ni de personnalités

- elle n'a certes pas gagné les dernières présidentielles, mais elle a accru son nombre de députés.

elle va augmenter son nombre de sénateurs.

- alors que la droite n'est pas complètement débarassée du FN, elle doit affronter, désormais, l'autonomie totale du centre avec l'émergence du MoDem (qui mord, toutefois, aussi sur la gauche).

- le star-système et le landernau politico-médiatique lui est largement favorable.

Bref, si jamais la gauche l'emporte aux prochaines élections, particulièrement présidentielles et législatives, elle pourrait alors cumuler TOUS les pouvoirs ! Je ne souhaite absolument pas cette évolution. Pas plus que celle qui a prévalu au milieu des années 90 avec une droite alors toute-puissante.

Bref, ne nous fions pas aux bonnes paroles de toute sorte. La seule force nouvelle, dans le paysage politique français, c'est le MoDem. C'est aussi la plus résolue et la plus modérée. C'est la seule chance d'éviter de puissants mouvements de bascule d'un côté à l'autre. Et je crois bien qu'il s'en prépare un, l'un de ces brusques mouvements qui fait perdre à chaque fois un temps considérable à la France...

07:36 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : gauche, droite, modem |  Facebook | | |

Commentaires

Je crois que la gauche politique existera tant qu'il y aura des citoyens pour revendiquer une droite politique, et vice-versa.
A nous au MoDem d'éviter de continuer à tomber dans ce panneau qui braque la moitié des français contre l'autre moitié à chaque élection.

Écrit par : GuiGrou | jeudi, 18 septembre 2008

Oui tu as raison de dresser cet inventaire l'Hérétique. Mais que caser sous "gauche" ? Ne conviendrait-il pas si on continue à employer ce terme d'écrire "Gauches" ?
Ne serait-ce pas une commodité de langage qui recouvrerait des fractures idéologiques profondes ?
Espérons que les citoyens vont peu à peu évoluer et quitter ce très pavlovien et confortable "Droite-Gauche" qui a perdu beaucoup sinon tout son sens.
Guigrou a raison de souligner que le MoDem gagnera à s'extraire de cette bipolarisation artificiellement entretenue.

A constater aussi cet "équilibre" étonnat entre l'Etat qui est aux mains des conservateurs et des libéraux et le local qui est très majoritairement aux mains des forces dites de "Gauche".
Ce qui pourrait s'apparenter à une forme de cohabitation entre le niveau central et les niveaux décentralisés de la République.

Écrit par : Thierry P. | jeudi, 18 septembre 2008

Comment imaginer qu'il puisse en être autrement : l'UMP tient un discours démagogique pour se faire élire à la présidentielle et le peuple se réveille systématiquement avec la gueule de bois lors des élections partielles qui se font sur le credo de la revendication sociale.

Quelques éléments qui expliquent pourquoi le PS va gagner les prochaines élections régionales :
-la france est un des pays d'europe, voir LE pays, avec le taux d'emploi des jeunes le plus faible
-le niveau de vie des travailleurs touchés par le chomâge va aller en constante régression grâce à l'obligation d'accepter un travail payé jusqu'a 25% de moi que son dernier emploi.
-65 % de la population quitte le monde du travail avec une retraite patielle avant 60 ans. rajouter un an de cotisation, au delà de la théorique bonne idée, ne va faire que réduire le niveau de vie des 3/4 des retraités.

voilà comment en 3 points on paupérise de façon drastique une population.

on peut ajouter à ça que le salaire médian est d'environ 1500 euros et le salaire moyen de 1800 euros. Ce qui montre qu'il existe malgré tout des revenus élevés qui tirent la moyenne donc des disparités de revenue importantes au sein de la popuation.

après on aura beau jeu de condamner ceux qui cèdent aux sirènes de l'extrèmisme...

Malgré tout je suis totalement d'accord avec Peyrelevade moi aussi. Mais on voit bien que la relance de la croissance par augmentation des marges des entreprises ne pourra se faire que dans un cadre de justice sociale sérieusement délimité faute de quoi cela ne sera jamais compris et ne fera qu'aggraver les tensions et la situation économique des ménages.

C'est bien dans cet équilibre fragile que le modem doit se positionner afin de donner corps à une politique qui se veut "ni de droite ni de gauche"...

jpm

Écrit par : jpm | jeudi, 18 septembre 2008

c'est the truth, ça, l'Hérétique, la gauche est puissante et elle ne souffre pas qu'on la critique... Mais en même temps, "la gauche" c'est quoi? Besancenot? Buffet? Ségo? Fabius? Emanuelli? Delanoë? Melenchon (pour ne pas le citer celui-là), Dany, Noël Mamère?

Écrit par : pastel | jeudi, 18 septembre 2008

Je suis d'accord avec tous les commentaires
qui précèdent sauf que je n'ai pas envie
d'être "Positionné" dans une espèce d'équilibre fragile.

Que l'on lève au fil du temps plus nettement nos ambiguités que l'on nous reproche d'accord !!

Mais après c'est à nous d'être stable, de s'organiser (facile à dire dur à faire),

sans négliger les reproches (pas tous loin de là) de la Gauche qui nous accepte (je ne parle même pas de la Droite, ils sont tous accrochés à la Branche Sarkosy,et Quand elle cassera, quelle confiance avoir envers les individus ?).
A savoir,
- Comme dit précédemment, encore un "petit"
manque de clarté sur ce que l'on accepte
des gens de droite.
- Un intérêt trop théorique pour les
Difficultés du Français Moyen.
- Un manque d'intérêt pour ce qu'ils font
de bien (ce qui n'empêche pas de critiquer
très fort ce que l'on trouve nul).
(Par exemple "Le Post", dans son genre,
Ce n'est vraiment pas mal du tout).

Je parle évidemment de la "Gauche qui nous
accepte".Et en gardant totalement notre indépendance. Est-ce que cela empêche des Accords ?

Enfin moi c'est mon avis...

Écrit par : Luc | jeudi, 18 septembre 2008

du temps, de l'argent, de l'énergie, de l'espoir... et un formidable gâchis :-(

Écrit par : florent | dimanche, 21 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.