Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Article du Canard Enchaîné sur le MoDem, étude de texte... | Page d'accueil | Adolf Hitler dans un musée de cire ? »

vendredi, 06 juin 2008

Champions à crédit : Platini a raison !

J'ai lu avec attention les propos de Michel Platini à propos de la Ligue des Champions (Championsleague) en football, et je trouve qu'il a tout à fait raison. Les grands clubs, notamment anglais, trichent, parce qu'ils vivent à crédit en réalisant des dettes de plus en plus monstrueuses, et du coup, assèchent les clubs raisonnables tout en faisant monter les enchères des salaires.

Platini réclame des règles claires de la part de la FIFA et de l'UEFA. Il me semble que l'Europe pourrait peut-être proposer une loi européenne sur tous les clubs sportifs, pas seulement de football, sur ce sujet. 

Ces dettes, cela ne vous rappelle pas quelque chose de désagréable, vous ? Moi si...

En tout cas, Platini a la mérite de lutter contre la merchandisation totale du football et l'argent-roi dans ce sport, et je trouve qu'il mériterait d'être aidé et soutenu, car son combat est estimable. On ne pourrait pas lui donner un coup de main, au MoDem ? et peut-être même proposer une action au sein de l'ADLE, au parlement européen, par exemple ? Je crois que Platini propose que le football déroge à la règle commune dans le domaine commercial, afin d'en moraliser les pratiques, je le cite :

Oui, je souhaite que l'on reconnaisse la spécificité du football. Ce sport ne doit pas relever strictement du droit de la concurrence. Pour l'instant, l'Europe ne veut rien entendre. À nous de convaincre pour faire valoir des règles particulières sur le transfert des jeunes, la protection des mineurs, le contenu des premiers contrats en club pro, la naturalisation des joueurs... Ou encore la composition des équipes pour que figurent davantage de nationaux et de joueurs formés au club dans les effectifs. L'Europe, aujourd'hui, interdit tout ça au nom de la libre circulation des travailleurs.

Il paraît qu'il a rencontré Sarkozy et que ce dernier a plein d'idées...wait an see, mais je suis sceptique. En revanche, il dit aussi que Jouyet s'est emparé du sujet, et ça, c'est plutôt bon signe.

Commentaires

Oui ! Platini a plus que raison et j'espère que l'ADLE et le MoDem le soutiendront !

Écrit par : MIP | vendredi, 06 juin 2008

Michel Platini a raison sur toute la ligne, il faut évidemment l'aider.

Pour ma part je ne serais pas contre l'ajout une fixation de nombre maximum de joueurs professionnels par club, associée à un plafonnement de la masse salariale pour tous les clubs jouant en première division nationale à l'échelle de la zone footballistique gérée par l'UEFA. Ce plafonnement pourrait être réévalué tous les 2/3 ans.

Écrit par : Aurélien | vendredi, 06 juin 2008

Malheureusement, nous, français, on passe pour de doux rêveurs sur ce sujet face à nos collègues européens... Espérons que Platoche arrivera à faire bouger un peu les choses.
Et c'est quand même agréable que pour une fois, les français ne soient pas à la traine de l'europe en matière de rigueur financière. Dommage que cela ne concerne que le foot !

Écrit par : le fond du bocal | vendredi, 06 juin 2008

Les commentaires sont fermés.