Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 500 000 morts en Allemagne !!! | Page d'accueil | Champions à crédit : Platini a raison ! »

jeudi, 05 juin 2008

Article du Canard Enchaîné sur le MoDem, étude de texte...

C'est marrant, ça, certains dramaturges (pour reprendre la terminologie Ginistéenne) au sein du MoDem, arguent d'un article du Canard enchaîné du 04 juin 2008 sur le MoDem, pour perpétuer (perpétrer, même...) leur agit-prop habituelle sur un prétendu manque de démocratie au MoDem.

Or, pour moi qui ai en mémoire mes bons vieux cours de grammaire française, voilà ce que je constate :

le Canard écrit :

"Leur grief : François Bayrou aurait établi le règlement intérieur du parti tout seul"

puis, plus loin, réponse du cabinet du Béarnais

"on a pourtant fait une réunion publique de sept heures sur ce règlement intérieur"

et enfin, un peu plus loin :

"Pour calmer le jeu, le MoDem vient de créer un poste - inédit en politique - de "médiateur des adhérents"."

Question de grammaire : analysez les modes utilisés dans les trois phrases ci-dessus et rappelez les caractéristiques de chaque mode.

Réponse :

phrase n°1 : conditionnel (aurait établi)

phrase n°2 : indicatif ( a fait)

phrase n°3 : indicatif (vient)

Le conditionnel est le mode de l'imaginaire, de l'hypothèse, utilisé notamment pour exprimer des iréels du passé (faits imaginaires dans le passé qui ne se sont pas réellement déroulés). J'aime bien la définition que wikipedia donne du conditionnel : Il est employé pour exprimer une action soumise à une précondition, ou pour rapporter des faits tout en exprimant un doute à leur sujet.

L'indicatif, au contraire, est le mode du réel, et sert à exprimer la réalité des faits.

Rappel des valeurs de l'indicatif selon le site Etudes littéraires :

# Les valeurs de l'indicatif :

    * Par le mode de l'indicatif (du latin indicativus, « qui indique, désigne »), on asserte, on indique.
    * L'indicatif est le mode du réel.
    * L'indicatif est le mode de ce qui est tenu pour vrai par l'énonciateur.


CQFD (ce qu'il fallait dire...ou démontrer...) ou encore, Quod erat demonstrandum...(j'aime bien le latin). Comme quoi, pas de quoi pavoiser pour nos dramaturges qui feraient bien d'étudier la grammaire avant de se lancer dans la dramaturgie...Une dernière remarque : le Canard Enchaîné n'est pas du genre à utiliser un conditionnel quand le volatile n'a pas de doutes sur la réalité des faits énoncés...

Commentaires

Bonjour,

Auriez-vous par hasard -ou pas par hasard du tout d'ailleurs...- la copie intégrale de cet article ? Où un lien ?

Merci d'avance :)

Écrit par : Flo | jeudi, 05 juin 2008

=> "Le conditionnel est le mode de l'imaginaire, de l'hypothèse (...)"

J'aurais plutôt souligné le mot "hypothèse" que le mot "imaginaire" , car tu vas encore être accusé de parti pris flagrant :-) !

=> "Pour rapporter des faits tout en exprimant un doute à leur sujet" :

Je dirais qu'il s'agit là d'un doute a priori légitime sur des faits rapportés par des tiers.

Effectivement, le Canard Enchaîné sait peser les mots qu'il emploie.

Écrit par : Fotini | jeudi, 05 juin 2008

@flo :
En guise d'article, ce ne sont que quelques lignes dont l'essentiel tient dans ce que rapporte l'Hérétique, hormis les termes de "clown" et de "mascarade" déjà connus.

Écrit par : KaG | jeudi, 05 juin 2008

@ L'hérétique,
J'aime aussi assez le latin
(Cf. Pages roses du Larousse)
- Du MoDem ?
FLVCTVAT NEC MERGITVR !

Pour d'aucuns il y aurait des questions pas encore tranchées :
- La démocratie comme fin ou comme moyen ?
Le RI comme bréviaire ou comme outil (certes perfectible) ?

Le Canard ferait donc un peu moins ses choux gras de cette affaire pas si ancienne si je comprends bien ton analyse grammaticale ? Serait-ce pour d'aucuns avoir fait chou blanc ?

Écrit par : Thierry P. | jeudi, 05 juin 2008

@ Florent

Il traîne quelque part sur l'un des blogs MoDem : essayez de voir chez Farid Taha ou peut-être sur Construire en mouvement

Écrit par : L'hérétique | vendredi, 06 juin 2008

Indicatif et bien réel... A Lyon
Élection de Thomas Rudigoz
ancien directeur de cabinet d'Anne-Marie Comparini comme conseiller général à la place d'un UMP (nouveau chef de l'UMP à Lyon)
soutenu par Gérard Collomb qu'il avait rejoint pour les municipales.
Et un de moins pour Mercier qui bientôt va devoir se contenter de sucrer son beaujolais.

Écrit par : Rosa | vendredi, 06 juin 2008

"Canard Enchainé 4 Juin 2008

Un Modem de démocratie

François Bayrou avait promis aux adhérents du modem un "parti différent".Catastrophe, certains l'ont pris au mot. Le 13 mai, deux militants lui ont envoyé un huissier porteur d'une "sommation interpellative". Leur grief : Bayrou aurait établi le règlement intérieur du parti tout seul dans son coin, au mépris des grands principes de démocratie et surtout des statuts du modem. "On a pourtant fait une réunion publique de sept heures sur le règlement intérieur" répond le cabinet du Béarnais. Le 14 Mai, à cause de cette querelle juridique, le Conseil National a viré à la cour de récré. "Mascarade !" a lancé un des frondeurs."T'es qu'un clown ," lui a répondu un élu."Les enfants, calmez vous!" a tenté Lou Bayrou. Pour calmer le jeu, le Modem vient de créer un poste inédit en politique, de "médiateur des adhérents". Comme dans la téléphonie mobile ou à la Poste!

Écrit par : tulipe | lundi, 09 juin 2008

Les commentaires sont fermés.