Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Fabuleuse UDF... | Page d'accueil | A Pau, l'arrière-cuuisine électorale pue... »

vendredi, 21 mars 2008

Un shadow cabinet pour le MoDem ?

Dans ma note précédente, j'ai évoqué ce qu'a été l'UDF, et, quand j'y repense, il y avait chez Bayrou un concept qui m'avait plu : celui d'opposition constructive.

Je trouve, hélas, que très vite, le MoDem s'est cantonné dans une critique à tous crins, et je pense que Bayrou est un peu tombé dans ce travers également.

Or, la vitalité d'un mouvement, c'est d'avoir des idées, de proposer des solutions, et de peser par la seule force des controverses et des débats qu'il génère, sur la vie politique. S'il ne parvient pas à dépasser ce qui a fait sa gloire à un moment donné, il devient progressivement étriqué, et ressemble à ces vieux bonshommes ronchons qui égrennent indéfiniment le même refrain. 

Je ne souhaite pas cela pour le MoDem. Je ne désire pas qu'il soit frappé d'une forme d'Alzheimer politique précoce, et à tout prendre, s'il devait ainsi dégénérer, je demande un droit d'euthanasie pour lui, afin de lui épargner une longue dégénérescence. 

J'ai appelé au débat d'idées et à la construction d'une ligne programmatique pragmatique pour le MoDem, c'est à dire avec des solutions et des propositions concrètes.

Je trouve que l'idée d'un Shadow Cabinet est très séduisante. Cela permet de réagir en temps réel à l'actualité politique, économique, sociétale et diplomatique.

Je rappelle la définition de Wikipedia, qui me paraît très exacte (pas besoin, donc, d'en changer un mot) :

Cabinet Fantôme (Shadow Cabinet)

Le cabinet fantôme est un gouvernement virtuel formé par le principal parti de l'opposition (Opposition officielle) dénué de pouvoirs réels, que l'on trouve principalement dans les Etats dont la démocratie parlementaire fonctionne sous le système de Westminster. Les membres du cabinet fantôme sont appelés « porte-paroles » ou « critiques » et dédoublent chaque poste ministériel du gouvernement (ex : le porte-parole de l'opposition en matière de Défense nationale, le critique du ministre des Finances).

Rôle

La responsabilité principale du cabinet fantôme est de critiquer le gouvernement en place et d'offrir une alternative, le but étant d'avoir un gouvernement déjà en place prêt à prendre le pouvoir en cas de victoire électorale. Cette façon de fonctionner a également pour but d'offrir une forme de sécurité aux électeurs qui ont la possibilité de voir la forme que pourra prendre le gouvernement de rechange si le parti d'opposition est élu. Toutefois, dans la pratique il est courant que les membres du cabinet fantôme ne soient pas tous nommés au conseil des ministres ou qu'ils soient nommés à un ministère autre que celui pour lequel ils étaient porte-paroles lorsque le parti prend le pouvoir.

Il est aujourd'hui courant pour les tiers partis représentés aux parlements de former également leur propre cabinet fantôme, même s'ils ne forment pas l'opposition officielle et même s'ils n'ont aucune chance de prendre le pouvoir. En plus de transmettre une image de discipline et de professionalisme au public, cela permet de coordonner leurs efforts d'opposition et de critique du gouvernement.

L'inconvénient, c'est qu'un tel cabinet ne peut être confié à des amateurs. Mais il reste encore suffisamment de talents au MoDem pour pouvoir mettre en place quelque chose qui tienne à peu près la route. 

Finalement, ce pourrait être un bon procédé pour installer ce que j'appelle de mes voeux dans MoDem reloaded et Fabuleuse UDF : un mouvement politique ouvert, constructif et à la pointe de l'innovation démocratique.

Commentaires

Totalement d'accord avec cette approche de la proposition politique.

Cela pourrait se révéler TRES efficace, encore plus qu'il n'y a quelques années. Nos blogs, forums pourraient être également un relais médiatique important pour le shadow cabinet.

Je crois que l'opposition des conservateurs en Angleterre a mis en place un S.C.
Il serait intéressant de glaner des infos sur la façon dont il le mettent en place aujourd'hui.

Écrit par : Antonin | vendredi, 21 mars 2008

Bayrou est d'accord.
Il avait répondu à cela lors du café démocrate de quitterie.

http://www.dailymotion.com/video/x3htyf_francois-bayrou-le-shadow-cabinet-e_events

Écrit par : Benoit | vendredi, 21 mars 2008

Maintenant, il faut le faire. Si F. Bayrou ne peux pas le faire, pourquoi ne pas lancer l'initiative nous même ?

Écrit par : Antonin | vendredi, 21 mars 2008

@Benoit,
Oui je me souviens. D'ailleurs, il me semble que MIP défendant cette idée ?

On peut commencer par lancer un group sur facebook ?

Écrit par : Antonin | vendredi, 21 mars 2008

Je vote pour Quitterie chargée des nouvelles technologies et porte-parole du gvt.

Écrit par : Hervé Torchet | vendredi, 21 mars 2008

oui c'est moi qui ait lancé l'idée et posé la question à Bayrou à l'Imprévu :-)

Écrit par : MIP | vendredi, 21 mars 2008

@MIP et BEn : oui je m'en souviens très bien de toi MIP qui posait ta question, les grands esprits.....

Je retiens l'idée d'opposition constructive, de dynamisme de vitalité..je suis pour ce type de structure car l'amateurisme peut avoir ces avantages, une structure souple créative et je fais toute confiance à François Bayrou, notre leader, et en tout objectivité, pour nous ouvrir le chemin sur lequel nous l'accompagnerons lors de ces prochains jours, ces prochaines semaines, ces prochains mois, ces prochaines années,

Amities et Bon WE Pascal,

Virginie

Écrit par : virginie v | vendredi, 21 mars 2008

Pas du tout d'accord !!

Le Modem doit d'abord faire son travail et s'occuper
de s'organiser avec ses adhérents et de ses
sympathisants.

Par exemple il n'y a presque personne au plan national
pour dire ce qui est vrai : c'est complètement ridicule
de parler de grave échec pour le Modem et pour
Bayrou !!

C'est incroyable !! Alors que, objectivement ,
Il y a finalement autant de bonnes choses que de
mauvaises pour le Modem et Bayrou dans ces élections,
des édiles du Modem reprennent la propagande
de nos adversaires !!

Qu'est-ce que ca peut faire que Bayrou ne soit pas
maire de Pau !! Il s'est bien battu!! Il aurait cumulé les
mandats!! tant mieux pour celle qui y est (maire de
Pau) !!

Je rejoins le commentaire d'ArnautH de l'article
Prédédent et je suis d'accord avec le début
d'organisation qu'il propose.

Ensuite je suis d'accord que le travail de fond de
beaucoup d "UDF" Modem (En économie par ex) a été
et est toujours remarquable.

Malheureusement , (trés peu mais quand même)
certains tendent la main (si je puis dire) à Sarkosy.
Tout mais pas ça !! Ce sont des gens qui se prennent
le colonel du pont de la rivière Kwai !!

Si cela recommence et qu'il n'y a aucune sanction
immédiate moi je m'en vais avec Ségolène !!
Elle n' a qu'un programme en gestattion mais sur
ce point elle sait ce qu'elle veut !!

Écrit par : Luc Nobécourt | vendredi, 21 mars 2008

@ tous
Bon, ben on est d'accord sur le principe, mais, j'ajoute un élément qui me paraît indispensable : il faut absolument que des élus et des pointures y participent. Au moins quelques uns de nos sénateurs, et quelques têtes pensantes, genre Corine Lepage ou encore Peyrelevade.

Bonjour Luc,

Je n'ai pas compris ce qui vous dérangeait. Ces deux projets ne sont pas exclusifs l'un de l'autre, où est le problème ?

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 21 mars 2008

@Luc

Je ne comprend pas. Si l'initiative émane des adhérents, ce n'est pas du tout pour porter du tord à François Bayrou, bien au contraire.

Écrit par : Antonin | vendredi, 21 mars 2008

Je pense que les adhérents devraient rejoindre cette initiative. Mais un shadow cabinet constitué uniquement d'adhérents n'aura aucun impact.
Il faut des poids lourds pour que ça marche.

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 21 mars 2008

@L'hérétique
Totalement d'accord. On pourrait commencer par rassembler du monde autour de l'idée. Tu es sur facebook ? Un group pour diffuser l'idée et faire adhérer pourrait être un bon début.

Écrit par : Antonin | vendredi, 21 mars 2008

Pourquoi pas un Shadow Cabinet ?

Les Socialistes ont fait une tentative de ce type il y a peu
je ne sais pas du tout si cela leur fut bénéfique.

Mais est-ce vraiment le plus urgent ?

Le Modem et Bayrou en prennent en ce moment plein la
la figure, on ne va pas pleurer mais quand même ... Le Modem serait laminé, Bayrou plombé pour les Présidentielles de 2012 ... Ceci est évidemment faux mais il n'y a presque personne pour répliquer dans les grands médias et des arguments douteux sont repris en boucle par nos adversaires. Il y a problème à résoudre,d'autant
que nous avons des figures emblématiques.

On a peur qu'il se passe en France ce qui s'est passé à
Lyon. Ce n'est plus possible de vivre sur un barril de
poudre avec des "Pointures" qui aillent fricoter, en actes
ou en paroles, avec le Sarkosysme. Il y a la aussi
problème à résoudre, d'autant que la majorité des
adhérents sont complètement opposés à tout début de
commencement de rapprochement avec Sarkosy.
Pour moi ceux qui n'ont pas compris que Sarkosy
préfèrera toujours un esquimeau riche (c'est un
exemple) à un francais modeste n'ont rien compris.

Et puis il y a les problèmes d'organisation du Modem
en France.

Je suis d'accord pour qu'il y ait toujours un projet
le plus authentique possible - ce qui demande du
travail - à proposer (pour pouvoir répondre à
que feriez vous à notre place ? ) mais sous quelle
forme ?

Écrit par : Luc | vendredi, 21 mars 2008

Comment les socialistes pourraient monter un shadow cabinet alors même qu'ils sont divisés ? Ca n'a pas tenu.

Écrit par : Antonin | vendredi, 21 mars 2008

@ Antonin

Je ne me lancerai pas dans un projet de grande envergure tant que je n'aurai pas des élus dans le coup. Je vais essayer d'écrire à quelques sénateurs, députés européens et on va voir déjà ce qu'il se passe. Je créerai un profil ad hoc sur facebook s'il se passe quelque chose.
J'essaie déjà de voir du côté de Marielle si une telle idée peut l'intéresser.

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 21 mars 2008

Luc a raison, ils en ont parlé, en effet en juin, mais cela n'a pas fait long feu, et je rigole déjà de leur ministère des affaires européennes...

@ Luc

Au Sénat, les choses ne se passent pas forcément de manière aussi frontale qu'à l'Assemblée. On peut avoir des sénateurs bien disposés mais prêt à voter contre quand ce n'est pas l'intérêt de la France.

En outre, il faut aussi arrêter avec la psychose Sarkozy et se concentrer sur ce que fait le gouvernement.

Du côté de Sarko, je pense qu'on a la paix pour un moment.

Écrit par : L'Hérétique | vendredi, 21 mars 2008

Ok, j'espère que ta démarche va aboutir.

Bon courage :-)

Écrit par : Antonin | vendredi, 21 mars 2008

L'idée déjà entendue reste toujours bonne en effet !

Cela a aussi l'avantage de donner plusieurs "visages" au MoDem dans les médias, car aujourd'hui avouons que c'est un peu limité...

Mais cepedant je rejoins Luc, la toute première priorité est à l'établissement des structures. Le shadow cabinet est le "commando" en pointe d'un organisme solidement établi ;o)

Écrit par : jack13 | samedi, 22 mars 2008

J'ai un peu de scrupule. Je n'en veux à pesonne loin de là
dans ce blog. Je trouve trés important que des planifications authentiques et enthousiastes servent de base à un mouvement et cela m'a séduit ds le Modem. C'est même indispensable.
Un Shadow Cabinet est-ce la bonne forme ?

J'ai la SarkoPsychose, je n'en guérirai pas mais c'est vrai
à quoi bon en imposer aux autres les effets secondaires.

J'ai lancé des anathèmes certainement prétentieux, mais
quand même,j'ai lu ds la gande presse des déclarations
de gens censés être dans notre camp nous mettant plus
bas que terre. La tête du sympathisant ou du militant
de base !! (Et quelle joie pour nos adversaires !! )

Ainsi il y a un problème d'organisation pour mieux
connaire les limites que le sympathisant de base ne
veut pas que l'on dépasse, et pour qu'on ne les
dépasse plus du tout.

D'autre part,ds les moments chauds des médias nous
tombent dessus,c'est la règle, mais souvent les réponses
aux stupidités sont tardives ou absentes (hors des blogs
où là le Modem est souvent défendu avec Talent !!)
Il faut donc si c'est possible un minimum d'organisation
pour progresser sur ce point.

Ds le fond j'argumente pompeusement ce que propose
Arnaud en commentaire de l'article "Fabuleuse UDF".


Joyeuses Pâques à tous !!

Écrit par : Luc | samedi, 22 mars 2008

@ tous

Il est clair qu'il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs. Nous avons beaucoup à faire encore, mais c'est une idée à retenir, je pense, dès que nous serons en état de la mettre en oeuvre.

Écrit par : L'Hérétique | samedi, 22 mars 2008

Voici le texte de la discussion sur le shadow cabinet à laquelle il a été fait référence ci-dessus (lien vers le texte complet du débat).

Marie-Isabelle Pichon : Déléguée Jeunes du 14ème, 7 ans à l’UDF. … [Le] comité exécutif …, je vois ça comme un shadow cabinet, ce serait une très bonne idée, si les personnes prennent en charge des thématiques précises, ça fera émerger des compétences, des nouvelles têtes. (applaudissements)

François Bayrou : Je défends le principe de cohérence pour l’exécutif. Ça doit être un lieu d’action. … Au fond, c’est comme un gouvernement.

Il y a deux fonctions dans une équipe comme ça : les fonctions transversales - animation, engagement, fonctionnement …- et les fonctions thématiques, shadow cabinet.

Le schéma que vous proposez est juste, c’est très bien qu’on fasse émerger de nouvelles têtes. Des gens qui animeront des commissions.

Virginie Votier : Ce serait une innovation par rapport à l’UDF.

François Bayrou : Je ne le faisais pas à l’UDF parce que, dans cette période déjà pas facile, on avait plusieurs spécialistes de chaque domaine, de l’économie, du social, des finances… Je ne voulais pas trancher, ou en tout cas choisir les uns et écarter les autres, parce qu’ils avaient traversé le désert, un premier désert… Ça m’embêtait de faire ce tri. La configuration étant un peu allégée, peut-être qu’on peut !

Écrit par : FrédéricLN | mardi, 25 mars 2008

il a le sens de l'humour Bayrou : ça, pour être allégé, on est allégé, maintenant...

Écrit par : L'Hérétique | mardi, 25 mars 2008

Etre démocrate aujourd'hui tout en gouvernant efficacement et justement: c'est possible avec le collectif Ensemble maintenant!

A très bientôt pour la présentation d'un nouveau projet politique et
organisationnel pour la Fédération de Paris!

Ensemble, Maintenant!
Pour un renouveau démocrate.

"Au sein de cet environnement instable et turbulent, un seul élément reste constant: le changement." Dalaï-Lama

Écrit par : Ensemble, Maintenant! | mardi, 25 mars 2008

Pour ceux qui adhèrent à cette démarche
vous pouvez rejoindre le groupe FaceBook
créé à cet effet :

http://www.facebook.com/group.php?gid=10518422347

Merci !

Écrit par : Raphael Gourévitch | dimanche, 06 avril 2008

Les commentaires sont fermés.