Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 16 juillet 2010

Que valent les réservations à la SNCF ?

Qu'est-ce qu'on rigole, décidément, sur la ligne Paris-Nevers de la SNCF. J'avais déjà observé il y a un an et demi la révalence  des retards sur cette ligne, mais il semble bien que le principe de Peter (seuil d'incompétence) s'applique à plein pour tous ceux qui s'occupent de cette ligne.

La dernière trouvaille, ce sont les réservations à blanc : tiens, vendredi dernier, par exemple, les travailleurs qui se coltinent entrer quatre et six heures de trajet par jour pour bosser à Paris, comme je l'avais déjà établi, ont eu l'heureuse surprise d'endosser le rôle de guichets des réclamations. En effet, la SNCF avait simplement "oublié" de signaler, sur le train de 17h59 en partance de Bercy, les places réservées ou non. Fureur, évidemment, de ceux qui avaient réalisé leur réservation,  et fureur non moins grande de ceux qui étaient assis.

Mais à la SNCF, on aime bien le dialogue social et on assume ses erreurs : de plus en plus souvent, la SNCF fait entrer la police ferroviaire dans le train, parfois dès le départ de Bercy. Ça contribue à l'harmonisation des conflits socio-cognitifs, comme dirait l'autre.

Que croyez-vous qu'il arriva ce jour-là ? La police en question fit dégager les paisibles péquins qui rentraient d'une dure journée de labeur au profit des usagers disposant de places réservées. Places réservées qui n'étaient nullement signalées !!!

Dans une circonstance de cette sorte, bien que je ne sois pas juriste, il me semble que le droit eût été de reloger, le cas échéant en 1ère classe, les usagers lésés.

Le MoDem a je crois un réseau plutôt actif dans la Nièvre, je m'en vais leur signaler l'histoire. Je me suis laissé dire que le député local Gaëtan Gorce se penchait de temps à autre sur les problèmes générés par cette ligne : il va finir avec un lumbago à ce train-là (presque dans jeu de mots...).

Et dernière trouvaille : il serait question de faire partir le soir le train de Bercy, mais de le faire arriver le matin à Austerlitz. C'est une rumeur ? Une bonne blague ? Ou la SNCF teste sa brillantissime nouvelle idée ? Les usagers vont finir par prendre le maquis, eux, aussi, histoire que cela ne soit plus le privilège de leurs tarifs...

09:58 Publié dans Insolite, Société | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : paris, nevers, train, sncf |  Facebook | | |

samedi, 11 juillet 2009

Mieux qu'un jouet ou qu'un TGV...

petit-train-de-France-4.jpgObservez bien l'image qui se trouve ci-contre. Vous vous imaginez qu'il s'agit d'un petit train. Joli, certes, mais finalement, assez ordinaire, d'un point de vue conceptuel. Eh bien, c'est beaucoup plus qu'un petit train. Allez plutôt en demander des nouvelles à Françoise. Je la savais versée dans la préparation du canard à l'orange version landaise, j'ignorais qu'elle avait quelques autres dons (elle nous les avait cachés, à vrai dire).

Non, ce gâteau traina quelque chose de particulier, je vous laisse deviner quoi. Je vous donne tout de même deux indices. Françoise cherche actuellement pour un projet :

a) une personne pour l'aider à finaliser un site marchand, compétent dans la retouche d'images

b) un pâtissier «décorateur» doté d'une grande créativité...

Je n'en dis pas plus, mais invite à aller se renseigner sur place...

Il faut dire que Françoise regorge d'idées et que la précédente n'est pas sans intérêt. Un petit tour à la «F boutique» pour s'en convaincre...Je crois que je vais lui passer une commande très prochainement...

14:22 Publié dans Insolite | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : train, gâteau, anniversaire |  Facebook | | |