Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 09 février 2014

un lave-vaisselle Brandt lave mal : comment le réparer.

Je fais mon oeuvre citoyenne toute bête mais utile, aujourd'hui : pendant un an, j'ai eu beaucoup de problèmes avec mon lave-vaisselle brandt. Les lecteurs fidèles reconnaîtront mon achat Made in France de janvier 2012. Il lavait mal, je ne comprenais pas pourquoi et les réparateurs Darty non plus. Cinq interventions sans effets véritables. Et puis un jour, je suis tombé sur le réparateur expérimenté qui a trouvé le truc, et il est très simple.

Quand vous trouvez des traces sur votre vaisselle alors que vous nettoyez les filtres régulièrement et que votre appareil ne manque pas de sel ni de liquide de rinçage ou de produit de lavage, c'est simple, ce sont les pales de lavage !

Regardez-les bien : elles sont dotées de petits trous  de part et d'autre. Le lave-vaisselle lave mal parce que plein de détritus se sont logés dedans. Dévissez les pales, c'est très facile, elles tiennent par un loquet que l'on desserre et resserre manuellement. Secouez-les et faites couler de l'eau chaude par le gros trou central pour les remplir et la forcer à sortir par les petits trous. Vous verrez alors des détritus apparaître à la sortie de un ou plusieurs petits trous. Le plus mortel ? Les pépins. On peut en compter jusqu'à une vingtaine à l'intérieur. Pas étonnant que cela ne lave plus. Une fois vos bras de lavage bien vidés, ça repart comme en quarante.

Tant que j'y suis : une autre astuce : si un jour votre appareil refuse d'enclencher le programme de lavage et affiche un H clignotant, c'est que vous avez de l'eau dans le coffrage. Dans ce cas, prévoyez une serpillière, basculez votre appareil vers l'avant et vous verrez, tout se vide par terre.

En fait, l'appareil est assez robuste et surtout conçu pour qu'on puisse intervenir soi-même en cas de problème. 

A vrai dire, ceux qui rincent soigneusement leur vaisselle et leurs couverts avant de les glisser dans le lave-vaisselle ne connaîtront pas ce problème. Ça tombe bien, j'écris ce billet pour les autres.

Pourquoi ce billet au fait ? Parce que j'ai cherché pendant des semaines une solution à mes problèmes et que je n'ai trouvé nulle part cette information sur la Toile.

Maintenant, elle y figure et elle apparaîtra dans les moteurs de recherche :-)

mercredi, 02 décembre 2009

ça colle pas, la glu.

Mon cadet a reçu récemment un magnifique navire trois mâts en plastique. Il n'a fallu un jour pour que l'esquif démate, victime d'une manoeuvre sournoise du plus grand. Et donc, devinez qui a joué le charpentier de service ? Manque de pot, sur de plastique, ce n'est pas évident, surtout quand le mât a été rompu net. Je me suis donc rabattu sur de la glu. La seule chose que j'ai réussi à coller, avec, ce sont mes doigts, et j'ai bien eu du mal à les séparer ensuite. Le mât, lui, en revanche, nada.

Ce n'est pas la première fois que je constate l'inefficacité de la glu. Ça ne marche pas, ce truc, quelle que soit la marque utilisée. Et pourtant, à en lire les encarts publicitaires, ce serait de l'acier trempé en poudre. Tu parles d'un acier trempé...Il y a des consommateurs qui en sont contents. Il paraît même que la police allemande a utilisé une glu spéciale pour coller les pierres au sol le long des voies ferrées afin que les holligans ne les récupèrent pas. Mais pour les trois mâts en plastique, apparemment, il n'y a pas de solution :-(