Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 30 septembre 2008

Molitor, l'arnaque !

Aux dernières nouvelles, il est question de n'ouvrir la piscine Molitor qu'environ huit heures par semaine au plus aux scolaires. Pour le pékin moyen, ce sera de 20 à 60 euros la journée, pour rentrer dans un édifice jusque là public. Merci Delanoë. Et la commission multi-partie, elle fait quoi ? Amen à chaque décision de la municipalité ?

J'espère que les riverains, dans le 16ème, mais aussi à Boulogne-Billancourt réagiront à cette iniquité !

07:49 Publié dans Seizième | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : piscine, molitor, paris |  Facebook | | |

dimanche, 14 septembre 2008

Piscine Molitor : du nouveau !

Ah, j'en sais un peu plus sur la piscine Molitor depuis mon dernier billet. L'un des élus membre de la commission s'est manifesté. La commission nommée est une commission ouverte qui comprend aussi des membres de l'opposition. C'est un point positif. En ce qui concerne les scolaires, si le projet se finalise, car apparemment, rien n'est encore définitivement avalisé, il y aura des créneaux pour eux, c'est prévu dans le cahier des charges, de même que pour les associations.

L'architecture d'origine sera intégrament respectée.

Ce sont donc des points positifs que je salue. La recherche d'un vrai consensus est toujours productive. J'en dirai plus prochainement aux lecteurs de ce blog, je vais disposer d'autres informations de manière imminente.

17:21 Publié dans Seizième | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : molitor, piscine, paris |  Facebook | | |

vendredi, 12 septembre 2008

Flop ou pas flop à la piscine Molitor ?

Depuis la fin de l'année 2007, on sait que l'intention de la majorité socialiste est de confier à un concessionnaire privé la rénovation de la piscine Molitor, fermée depuis presque 20 ans. La piscine Molitor se trouve dans le 16ème arrondissement de Paris. Il n'existe qu'une seule piscine dans cet arrondissement, la piscine Montherlant.

Bon, je ne suis pas contre la décision de la mairie de Paris de conclure un bail emphytéotique (de 18 à 99 ans) avec une société privée. Seulement, j'ai jeté un oeil sur le cahier des charges publié au journal d'appel d'offres de l'Union Européenne.

Pas un mot sur les écoles. Molitor jouxte Boulogne. On aurait pu imaginer que cette piscine serve aussi aux classes de primaires pour des cours de natation. Or, rien de tel ne figure dans le contrat proposé. C'était pourtant le cas jusqu'à 1989.

Rénover un bâtiment Art-Déco de cette envergure ne va pas être gratuit. Les concessionnaires vont devoir se rattrapper sur les prix par la suite, et le fâcheux précédent de l'Aquarium du Trocadéro ne m'incite pas à l'optimisme.

Une commission spéciale composée d'élus parisiens a été en principe mise en place au Conseil de Paris de juillet 2008. Le problème, c'est que je n'en trouve pas la composition.

Cela dit, la majorité précédente, enfin, je veux dire antérieure à Delanoë, était purement et simplement prête à détruire la piscine, du moins une partie, afin d'en construire une nouvelle au sein d'un complexe hôtelier avec un parc de stationnement :-(

In fine, ce qui me laisse tout de même fort soupçonneux, c'est que dans le même temps, la mairie de Paris investit 110 millions d'euros dans un équipement sportif supplémentaire en face de Molitor. Etant donné que cette zone de l'ouest parisien dispose déjà de pas mal d'équipements, n'aurait-il pas été plus judicieux d'affecter cette somme à la remise en service de la piscine ? D'autant que le coût estimé de la remise à niveau de la psicine Molitor est de 65 millions d'euros. En tout cas, si la piscine rouvre aux tarifs prévus par l'un des trois concessionnaires envisagés, la plupart des Parisiens ne pourront s'y rendre : des tarifs de 20 à 60 euros par personne à la journée ! Une famille de cinq enfants = de 100 à 300 euros pour une entrée...

C'est sans doute cela, la politique familiale et scolaire de Bertrand Delanoë... Je préférerais que l'équipement sportif en face soit privé, il y en a suffisamment dans le 16ème, et que la piscine soit publique, quitte à la financer via les impôts locaux.

Au fait, en principe, la fameuse commission d'élus se réunit aujourd'hui pour désigner le futur concessionnaire de la piscine. Comme le dit justement Antoine Dufour, les riverains p(as consultés, évidemment) on s'en fout à la mairie de Paris...

12:05 Publié dans Seizième | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : molitor, piscine, delanoë |  Facebook | | |