« Présidentielles : pour qui a voté François Bayrou... | Page d'accueil | MoDem, élections internes »

vendredi, 12 septembre 2008

Flop ou pas flop à la piscine Molitor ?

Depuis la fin de l'année 2007, on sait que l'intention de la majorité socialiste est de confier à un concessionnaire privé la rénovation de la piscine Molitor, fermée depuis presque 20 ans. La piscine Molitor se trouve dans le 16ème arrondissement de Paris. Il n'existe qu'une seule piscine dans cet arrondissement, la piscine Montherlant.

Bon, je ne suis pas contre la décision de la mairie de Paris de conclure un bail emphytéotique (de 18 à 99 ans) avec une société privée. Seulement, j'ai jeté un oeil sur le cahier des charges publié au journal d'appel d'offres de l'Union Européenne.

Pas un mot sur les écoles. Molitor jouxte Boulogne. On aurait pu imaginer que cette piscine serve aussi aux classes de primaires pour des cours de natation. Or, rien de tel ne figure dans le contrat proposé. C'était pourtant le cas jusqu'à 1989.

Rénover un bâtiment Art-Déco de cette envergure ne va pas être gratuit. Les concessionnaires vont devoir se rattrapper sur les prix par la suite, et le fâcheux précédent de l'Aquarium du Trocadéro ne m'incite pas à l'optimisme.

Une commission spéciale composée d'élus parisiens a été en principe mise en place au Conseil de Paris de juillet 2008. Le problème, c'est que je n'en trouve pas la composition.

Cela dit, la majorité précédente, enfin, je veux dire antérieure à Delanoë, était purement et simplement prête à détruire la piscine, du moins une partie, afin d'en construire une nouvelle au sein d'un complexe hôtelier avec un parc de stationnement :-(

In fine, ce qui me laisse tout de même fort soupçonneux, c'est que dans le même temps, la mairie de Paris investit 110 millions d'euros dans un équipement sportif supplémentaire en face de Molitor. Etant donné que cette zone de l'ouest parisien dispose déjà de pas mal d'équipements, n'aurait-il pas été plus judicieux d'affecter cette somme à la remise en service de la piscine ? D'autant que le coût estimé de la remise à niveau de la psicine Molitor est de 65 millions d'euros. En tout cas, si la piscine rouvre aux tarifs prévus par l'un des trois concessionnaires envisagés, la plupart des Parisiens ne pourront s'y rendre : des tarifs de 20 à 60 euros par personne à la journée ! Une famille de cinq enfants = de 100 à 300 euros pour une entrée...

C'est sans doute cela, la politique familiale et scolaire de Bertrand Delanoë... Je préférerais que l'équipement sportif en face soit privé, il y en a suffisamment dans le 16ème, et que la piscine soit publique, quitte à la financer via les impôts locaux.

Au fait, en principe, la fameuse commission d'élus se réunit aujourd'hui pour désigner le futur concessionnaire de la piscine. Comme le dit justement Antoine Dufour, les riverains p(as consultés, évidemment) on s'en fout à la mairie de Paris...

12:05 Publié dans Seizième | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : molitor, piscine, delanoë | |  Facebook | | | |

Commentaires

Petite précision : ce n'est pas le cahier des charges mais l'avis de publicité pour la construction et exploitation de la piscine.

Le cahier des charges de la concession sera bien plus précis. Et pourra comporter (cela fera partie des négociations si la ville de Paris le souhaite) des éléments sur l'accueil des élèves.

Il s'agit juste ici d'informer sur la volonté de la ville de déléguer l'exploitation de la piscine et d'appeler donc à candidature.

Écrit par : MIP | vendredi, 12 septembre 2008

la totalité des piscines publiques d'une ville ou autre collectivité, même concédée à un exploitant privée DOIT proposer des créneaux gratuits aux scolaires, en matinée ou après midi.

pas d'inquétude sur ce plan.

Par ailleurs il est NORMAL que Paruis ait enfin un VRAI stade de rugby vu 'excellent niveau de son équipe, et pareil pour le tennis et la couverture Rolland Garros, qui sinon partira de France.

Écrit par : joëlle | vendredi, 12 septembre 2008

la totalité des piscines publiques d'une ville ou autre collectivité, même concédée à un exploitant privée DOIT proposer des créneaux gratuits aux scolaires, en matinée ou après midi.

pas d'inquétude sur ce plan.

Par ailleurs il est NORMAL que Paruis ait enfin un VRAI stade de rugby vu 'excellent niveau de son équipe, et pareil pour le tennis et la couverture Rolland Garros, qui sinon partira de France.

Écrit par : joëlle | vendredi, 12 septembre 2008

@ joëlle

Sur le fameux stade rugby, j'en ai déjà parlé ici : je n'ai toujours pas compris pourquoi Charletty n'avait pas été utilisé. L'argument selon lequel ces pauvres petites choses que sont les rugby-men pouvaient attraper des rhumes à cause des courants d'air ne me convainc toujours pas...
Pour la couverture de Roland Garros, quid de son extension sur Hebert ?

En ce qui concerne les créneaux pour les scolaires, je ne demande qu'à vous croire, mais j'attends de voir afin de juger sur pièces.

@ MIP
au temps pour moi. Attendons de voir le cahier des charges, dans ces conditions.

Écrit par : L'hérétique | samedi, 13 septembre 2008

Écrire un commentaire