Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 23 septembre 2013

Le page rank des blogs politiques a sévèrement reculé

Par curiosité, je suis allé consulter le page rank google de mon blogue, histoire de constater la décrue. Je sais que j'écris moins, que le départ des Left blogs d'ebuzzing a tari les liens réciproques entre blogues et qu'enfin, je ne suis plus un blogue de référence de marianne.net ; de fait, tous les ingrédients étant réunis, j'ai perdu un cran, passant de 5 à 4. Ceci traduit certainement aussi une perte d'influence du centrisme sur la Toile.

Toutefois, à tout hasard, j'ai aussi testé quelques autres blogues politiques et en fait, ils ne s'en tirent globalement pas mieux : même h16, fdesouche , Sarkofrance ou encore jegoun n'obtiennent que 4. Pas mieux que moi. Seul l'inamovible Authueil conserve un PR à 5 mais parmi les blogues non-professionnels, c'est bien le seul. Du côté de la classe politique, ce n'est pas mieux à l'exception de Mélenchon qui obtient un surprenant 6. Dupont-Aignan s'en sort à 5. Et c'est tout : même des politiques blogueurs autrefois emblématiques comme Alain Lambert, Alain Juppé, JPR ou encore François Fillon, ne dépassent pas 4.

Quelques blogues de journalistes s'en tirent bien comme Rioufol avec un très haut score à 6. Je n'ai pas testé les autres mais j'imagine que d'être repris dans un gros média fait monter le score. Droites extrêmes est à 5, par exemple.

Il y a  une époque qui est révolue, à n'en pas douter.

22:56 Publié dans Internet, Politique | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : blog, page rank |  Facebook | | |

samedi, 27 octobre 2007

La Google Dance implémente la blogosphère MoDem

Cela sonne comme une reconnaissance, et c'est impressionnant par son ensemble : tous les blogs MoDem créés cette dernière  année ont vu leur page rank croître significativement le 26 octobre dernier à l'occasion de la Googledance, passant pour une large part de 0 à 3-4. Plutôt 4 généralement.

C'est la consécration ! 

Paradoxalement, l'un des plus fameux, celui de Quitterie Delmas, subit le contre-coup de la Google dance et passe à 5.

Toutefois, il n'y a pas de certitude sur le page rank, et à soi seul, ce n'est pas un indice suffisamment significatif sur la fréquentation et l'influence d'un blog. 

Il faut savoir que dans le même temps, nombre de grands sites ont vu leur page rank sévèrement chuter, parfois de 2 à 3 points. 

Pour mémoire, il y a 10 crans sur l'indice page rank.