Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 09 février 2010

Waouh ! Chamakh sur la liste MoDem de Jean Lassalle

Yess ! Jean Lassalle a engagé un buteur, et pas n'importe lequel, celui de Bordeaux, mon cousin ! Marouane Chamakh figurera sur la liste conduite par le MoDem en Gironde. Inattendu, mais sympathique comme soutien. J'ignorais qu'il avait par le passé fait part de sa sympathie pour Bayrou. Alors, Marouane, merci, mais, pour bien faire les choses, j'ai une petite doléance : il se trouve que je suis aussi le championnat de football, et tu es prié, stp, de revenir sur ta décision de ne pas prolonger ton contrat à Bordeaux. Moi, j'espère vraiment que Bordeaux va aller le plus loin possible cette année en ligue des champions. Il me semblerait astucieux de rester à Bordeaux, si disons, l'équipe arrive au moins en demi-finale !

Tant qu'on parle de Bordeaux, je rejoins tout à fait l'excellente proposition de Jean Lassalle, de promouvoir la candidature de Bordeaux pour une exposition universelle en 2020. Et c'est évidemment une très bonne idée de proposer à Alain Juppé, un homme que j'apprécie beaucoup, de co-présider cette exposition.

Ouf, il y a tout de même des coins de France où le MoDem va bien : en fait, là où il a un chef charismatique qui tient un cap et est apprécié des militants et de la population. Plus qu'à attendre le 16 février pour connaître le projet complet de Jean Lassalle, désormais...

Edit à propos de Marouane Chamakh : c'est pas une question intéressée, mais, je me le suis demandé... et...si beaucoup de monde votent pour la la liste de Jean Lassalle, et que Marouane est élu...il reste à Bordeaux, alors ? Parce que bon, s'il est élu, il ne peut pas se casser en Angleterre, tout de même...

jeudi, 13 novembre 2008

Jacques Courmontagne se présente au nom du Modem en Gironde

courmontagne.jpgPas facile de suivre l'actualité des législatives partielles, la presse ne l'évoque presque jamais hors la presse régionale. Jacques Courmontagne, Président du Directoire du fonds de garantie des assurances de personnes (en résumé, si vous avez un très gros problème et qu'il faut faire jouer votre assurance, c'est ce directoire et ce fonds auxquels s'adressera votre assurance), portera, haut, espérons-le, les couleurs oranges du  Mouvement Démocrate dans la 8ème circonscription de la Gironde.

Jacques Courmontagne, qui est aussi adhérent de Cap21, le mouvement de Corine Lepage, a un projet centré en priorité autour du développement durable. Voici, d'ailleurs, ce qu'il expose sur son blog à ce sujet. Entre autres, il y propose un projet global et concret, dont l’objectif est de mettre en œuvre progressivement et de manière pérenne le développement durable à l’échelle d’un territoire. Ce projet doit être porté par la collectivité et mené en concertation avec tous ses acteurs : élus, habitants, associations, entreprises, structures déconcentrées de l’Etat, réseaux de l’éducation.

Interrogé par le quotidien régional Sud-Ouest qui demandait à chaque candidat quelle serait sa priorité sur la circonscription, voici ce qu'il a répondu :

La première, c'est une intercommunalité unique. Je ne suis pas le seul à la souhaiter, mais il faut vraiment la faire, en débordant les intérêts privés des dirigeants de chaque commune qui ont donné, jusqu'à présent, ce tissu d'intercommunalités auquel le citoyen ne comprend rien. Réagir aussi contre la spéculation foncière autour du bassin d'Arcachon, et trouver des remèdes à cet échange des populations, ceux qui viennent s'installer et ceux qui ne peuvent plus y vivre. Je rêve aussi d'être un juge arbitre entre les pouvoirs locaux, le Conseil général et le Conseil régional qui sont à gauche, et la plupart des communes qui sont à droite, cause de blocages sur des choses importantes. Mais également oeuvrer pour le développement durable à la croisée de l'économie, l'environnement et les hommes, développer les nouvelles techniques de l'agriculture, poursuivre la pression pour protéger les ostréiculteurs ou encore développer un transport sur le territoire.

Il précise également ses priorités pour le bassin sur son blog :

- Maintenir la pression sur les problèmes ostréicoles non traités dans le passé.
- Étendre les réseaux de transports non seulement autour de bassin, mais en liaison avec ceux de l’ agglomération bordelaise pour une meilleure économie du pouvoir d’achat et de l’ environnement.
- Bien sûr penser environnement à chacune de nos décisions, et particulièrement aux équilibres démographiques et la construction, dans un schéma de cohérence territoriale consenti par tous et pas seulement par les majorités en place.

Enfin, Le candidat démocrate résume ses vues et la vision de sa fonction s'il est élu député sur sa profession de foi.

Jacques Courmontagne fait partie de l'opposition sur la presqu'île de Lege Cap-Ferret.

Rappelons aussi que Jacques Courmontagne est spécialiste des risques engendrés par la Crise et notamment ceux encourus par les épargnants. Aussi, le 07 octobre dernier, il avait répondu aux questions des internautes lors d'un chat organisé par le quotidien les Echos. L'avantage d'un député comme ce dernier, c'est qu'au moins, s'il est élu, et qu'il faut prendre des décisions en rapport avec l'épargne et la crise, lui, au moins, saura de quoi il parle...Un atout indéniable en temps de crise !

Le premier tour de l'élection législative aura lieu le dimanche 23 novembre, et le second tour, le dimanche 30 novembre.