Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 14 septembre 2009

David Douillet, c'est du lourd...ou du léger ?

1328808414.jpgWaouh ! Richard Bertrand, le candidat MoDem lors de la prochaine législative partielle va devoir affronter un plateau relevé !

David Douillet pour l'UMP, le célèbre judoka, et Alain Lipietz, vert de premier plan sont candidats. Je me suis dépêché de me rendre sur le site de campagne d'Alain Lipietz pour connaître sa position sur le bouclage définitif de la Francilienne. Je vous le donne dans le mille : il est contre toute forme de bouclage. Comme je l'ai expliqué dans une note précédente, il existe pourtant cinq tracés différents, dont au moins un qui fait l'unanimité parmi les maires des communes avoisinantes : le tracé blanc. C'est celui-là que soutient Richard Bertrand, le candidat du MoDem. J'observe d'ailleurs que seul le site de ce candidat comporte un dossier complet sur le sujet... On retrouve avec Lipietz le jusqu'auboutisme traditionnel des Verts, qui préfèrent paralyser le trafic et augmenter considérablement les temps de transport d'abord, et prôner leurs solutions de transports en commun ensuite.

Personnellement, c'est ce qui m'agace le plus de leur part. Beaucoup de Franciliens sont contraints d'utiliser leur automobile. Le programme des Verts en île de France, c'est de multiplier par deux leur temps de déplacement. Parce qu'il faut le dire, c'est une conséquence directe de leur vision de l'automobile. Plutôt que d'envisager, bien plus intelligemment, que l'on puisse à mettre au point des automobiles vertes, ils préfèrent interdire toute autre expression indivuelle du déplacement que la marche à pied.

Ils portent bien leur surnom d'ayatollahs verts. Les Franciliens qui croient avoir affaire aux gentils verts partisans adhérents d'AMAP et fervents supporters de l'alimentation bio feraient bien de réfléchir aux conséquences de leurs prises de position radicales.

media--image-246478-article-ajust_650 (1).jpgVenons en à David Douillet : en judo, c'est du lourd, c'est sûr. Côté people, cela ne fait pas photo non plus. Mais quelle est son implication dans les problèmes locaux ? Je ne l'ai jamais entendu s'exprimer ni sur les transports, ni sur l'autoroute, et je n'ai pas vu trace d'un quelconque site de campagne.

Il paraît que David Douillet habite Meulan, non loin de Poissy et sa circonscription. Je ne veux pas être méchant, mais, à ma connaissance, il s'est surtout signalé là-bas par sa meute de chiens agressifs...Cela me paraît irresponsable quand on habite à côté d'une école.

Pour le reste, je subodore que David Douillet soutiendra la politique menée par Nicolas Sarkozy puisqu'il se présente au nom de l'UMP et que l'UMP est inféodée à 99% à Nicolas Sarkozy...

Richard Bertrand, quant à lui, se retrouve largement dans le programme présidentiel de François Bayrou.