Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 02 octobre 2009

J'achèterai le 3ème bakchich

J'avais dit que j'achèterais le second bakchich, je l'ai fait. Il est bien meilleur que le premier. L'article sur les liens entre le parti de Berlusconi et Coas Nostra, au moins aux débuts de Forza Italia est intéressant pour ne pas dire instructif. On on apprend un petit peu plus, grâce à la page de garde, sur les compromis qui deviendraient acceptables entre l'Iran et l'Occident à propos du nucléaire. L'éditorial de Daniel Carton sur le nombre excessif d'élus est sans parti pris politique puisqu'il admet que cette fois Sarkozy a raison. Très bon article sur la fréquentation des sites et les clics publicitaires. Bon aperçu de ce qui pourrait échoir à DSK coups pourris s'il se présentait à une élection présidentielle.

Bakchich qui a certainement lu l'hérétique après son premier numéro a eu la bonne idée d'aérer se mise en page (le texte n'est plus collé, les lignes sont séparées correctement) et des titres accrocheurs annoncent les articles à venir dans le reste du magazine. Évidemment, cela peut encore être amélioré, mais cela va dans le bon sens.

Enfin, la sélection de blogs est plus pertinente et moins orientée que la précédente. Je persiste néanmoins à penser que Bakchich ne devrait pas déléguer à Vendredi le soin de sélectionner des blogs mais devrait se faire une idée par soi-même.

Je ne vais pas lâcher tout ce que contient le journal, mais je pense pouvoir affirmer que l'investissement (1euro 80) est justifié.

In fine, ce n'est pas encore au niveau du Canard Enchaîné (faut pas pousser non plus) mais c'est bien meilleur, et il devient envisageable d'acheter le troisième numéro.

jeudi, 15 février 2007

Le volatile

Eh, volatile, heureusement que tu es là pour égayer les jours sombres de cette campagne présidentielle. A vrai dire, à te lire, je me paie pour une somme modique une franche tranche de rire chaque semaine.

Je vais même te faire une confidence, l'emplumé, tu me fais tellement rigoler que je t'achète volontairement au numéro, parce que je crois que cela te rapporte plus que l'abonnement. 

Alors tu mérites bien que je te fasse de la réclame, comme on dit en vieux françois, celui des années 60. 

 

Tiens, pour ceux qui veulent te lire, voilà une adresse où ils peuvent s'abonner :

http://www.lecanardenchaine.fr/abonnes.html 

 Coin, coin et attention aux renards, j'ai entendu dire qu'il y en avait qui tentaient de se déguiser en volatiles, ces derniers temps...