Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 30 janvier 2016

Un gentil riverain calaisien excédé...

Voyons, faisons le décompte des médias qui ont présenté le Calaisien excédé comme un gentil riverain : on trouve donc, 20minutes, rtl, l'Express, Francetv, Public, Le Figaro, et comme j'ai la flemme d'aller jusqu'au bout, je m'arrête là.

Quels que soient les défauts des antifas, je ne crois pas qu'ils tapent au hasard quand ils s'en prennent à une cible en particulier. Je ne sais pas trop s'il y avait vraiment des migrants sur la vidéo qui a circulé sur la Toile, car, sans contexte, on peut vraiment dire tout et n'importe quoi d'une vidéo, mais en revanche, l'individu qui sort le fusil a été identifié. C'est un skinhead néonazi et fier de l'être. La Horde, blog antifa, s'est occupé de mener l'enquête avec une efficacité certaine.

Je ne partage pas du tout les positions politiques des antifas, mais encore moins celles des néonazis et je préfère très clairement les premiers aux seconds, c'est tout vu. 

Ce que je comprends de la manifestation, c'est qu'elle ne comptait en fait pas de migrants ou alors très peu. Le «Calaisien» qui a donc brandi sa carabine ne montrait pas de l'exaspération contre les migrants, sur le moment, mais bien contre les manifestants, ce qui n'est pas tout à fait pareil...

Malheureusement, et une fois de plus, je constate que la presse est de moins en moins fiable. Je sais qu'il faut rendre compte de l'actualité, mais si cela pouvait être fait avec un minimum de précaution (une obligation déontologique qui semble passée de mode...), on éviterait certains emballements aussi néfastes que fallacieux...

mercredi, 23 septembre 2009

Et l'autre jungle, M'sieur Besson ?

Il y a un gros battage médiatique sur la Jungle de Calais, aujourd'hui. 276 arrestations, des passeurs attrapés, ok, très bien, tout cela ne pouvait perdurer. Je n'aime pas l'argumentation de la gauche qui réplique que cela ne revient qu'à déplacer le problème et qu'il y en aura d'autres. Cet endroit était d'ailleurs dangereux, et une journaliste canadienne y avait été victime d'un viol. Inutile, donc, de marcher dans les traces de la gauche en faisant les bonnes âmes. Cette jungle-là n'est plus, très bien.

Mais il y en a une autre, qui à vrai dire, me préoccupait autrement plus que celle de Calais. Je parle de celle de Gonesse, aux alentours du lycée René Cassin. Des gamins s'y font agresser à tour de bras, certains à coups de barre de fer, sans aucune réaction des pouvoirs publics. La racaille y pavoise et se vante devant les caméras. Quand va-t-on leur envoyer des unités de police armées de matraques et de flash-ball, avec ordre de taper la racaille à vue et de la coffrer une bonne fois pour toutes ? Il n'y a qu'une solution qui fonctionne, avec ces bandes, c'est la répression sans états d'âme aucun, suivie de sanctions exemplaires et immédiates.

Alors, Nicolas Sarkozy, on l'attend toujours, le coup de kärcher, dans ces zones qui craignent où des familles apeurées doivent se terrer et osent à peine témoigner. Je le dis et je le redis, je suis un adepte de la matraque (à volonté) et du gnouf pour ceux qui le méritent, particulièrement les bandes de salopards qui se croient forts. La peur doit changer de camp, une bonne fois pour toutes.

Mais passé les mots et les grandes déclarations, ce n'est manifestement pas une priorité de l'actuel gouvernement...

00:08 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : jungle, gonesse, calais |  Facebook | | |