Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Prélèvement à la source : l'usine à gaz hautement inflammable | Page d'accueil | La racaille lâche des pitbulls sur les enfants des écoles et les passants »

mercredi, 05 septembre 2018

Fin du numerus clausus en médecine, bravo Emmanuel Macron !

Alors là, j'applaudis des deux mains. Depuis le temps que j'écris sur ce blog que le numerus clausus à la fac de médecine est une bêtise sans nom et qu'il est à l'origine et de déserts médicaux et de la présence de médecins moins qualifiés qui ont passé leur diplôme dans des pays moins exigeants !

Nous avons d'excellents candidats recalés bêtement par cette barrière qui en sus assèche nos professions médicales au point qu'on manque d'un grand de spécialistes non seulement en province mais même dans des villes aussi grandes que Paris ! 

J'en parlais dans mon billet d'avril 2017 sur la multiplication des cancers : franchement, si Macron va jusqu'au bout et le fait, il aura fait avancer la qualité des soins en France et prévenu de graves carences pour l'avenir. Je l'ai tant attendu et si souvent appelé à cor et à cris que je me réjouis de cette annonce.

22:00 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : santé, numerus clausus |  Facebook | | |

Commentaires

Bonjour,
C'est effectivement une bonne chose que la fin de cette aberration.
Mais le problème c'est que cela n'aura aucun impact avant une dizaine d'années, vu le nombre d'année de formation des médecins.
En attendant, il sera nécessaire de continuer à recruter des médecins ailleurs...

Merci pour votre blog, que je suis depuis des années avec plaisir.

Écrit par : Philippe | jeudi, 06 septembre 2018

Bonjour Philippe,

Au plaisir de vous voir sur ce blog. Merci pour votre avis.
Même si cela n'a un impact que dans dix ans, au moins, le processus est enclenché.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 11 septembre 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.