Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Projet social, le sage conseil de Bayrou à Macron | Page d'accueil | Banlieues : les angles morts de la sécurité et du communautarisme... »

mardi, 15 mai 2018

Israël et le Hamas à Gaza

Comme d'habitude, la presse française (et européenne) faisande l'information sur le déroulé des faits à Gaza.

Le Hamas a donné la consigne à ses partisans de marcher contre la frontière israélienne et de la franchir pour protester contre l'établissement de l'ambassade américaine à Jérusalem.

Plusieurs de ceux qui l'ont fait se sont armés de couteaux, de pierres, parfois d'armes à feu. Certains ont clairement émis l'intention d'aller tuer des soldats israéliens.

Le Hamas savait pertinemment que cela dégénérerait. Il a encouragé l'envoi d'adolescents afin de pouvoir faire valoir plus tard que des enfants seraient blessés ou tués.

Je n'ai pas la moindre envie de donner raison aux glapissements des antisémites/antisionistes (souvent, c'est la même chose) que j'exècre et auxquels je ne veux à aucun prix joindre ma voix.

Cela dit, je pense que Tsahal devrait réfléchir à des moyens de neutralisation qui ne soient pas létaux. Je ne suis évidemment pas un expert militaire et c'est difficile de donner des conseils sur ce que l'on ne connaît pas, mais, à ce que je constate, Israël et son armée n'ont pas non plus été attaqués à la roquette.

58 morts, pour une foule peu ou très faiblement armée, cela fait beaucoup. 

Il y a un programme de travail de l'OTAN sur les ANL. Il serait peut-être temps de s'y mettre...

15:42 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : israël, gaza, hamas |  Facebook | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.