Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Halte aux consignes de vote ! | Page d'accueil | En marche...sur des oeufs ! »

vendredi, 05 mai 2017

L'erreur stratégique de Marine Le pen

Marine Le pen m'a vraiment surpris lors du du débat télévisé du second tour. On a eu l'impression qu'elle avait vraiment mal jaugé Emmanuel Macron. Je pense que face aux Socialistes ou à la droite, elle est souvent à l'aise parce qu'elle pointe directement leurs contradictions et leurs hypocrisies. Mais Macron ne rentre pas dans cette catégorie-là. Essayer de lui faire dire qu'il avait honte ou qu'il regrettait ce qu'il avait dit, était ou proposait, a été un échec complet.

Je me serais attendu à ce qu'elle prépare le débat, il n'en était rien. Des erreurs énormes, comme celles qu'elle a faites sur l'euro ou sur l'ECU me stupéfient alors que Macron en face était vraiment carré.

Mais l'erreur la plus conséquente, c'est de ne pas avoir parlé à la France. Le débat n'a été qu'invectives contre Emmanuel Macron alors qu'on se serait attendu à ce qu'elle déroule son programme et le précise. 

Elle s'est emmêlée les pinceaux à plusieurs reprises et a démontré qu'elle ne maîtrisait pas les sujets.

Cela ne fera sans doute pas bouger les intentions de vote mais cela met fin à tout espoir de progression pour elle. Jusqu'à ce débat, elle pouvait encore espérer remonter la pente. Désormais, ses chances sont minces, son seul espoir étant de voir l'abstention lui donner un coup de main inattendu.

14:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : le pen, macron |  Facebook | | |

Commentaires

Sincèrement l'hérétique ce que vous nous écrivez c'est symboliquement un coup d'épée dans l'eau.
Je suppose que vous avez suivi le débat sur Médiapart.
pour ma part j'ai trouvé Macron totalement présidentiable ce qui n'était pas mon avis avant. De plus il a clairement dit qu'une des premières lois serait celle concernant la moralisation de la vie politique.
Bayrou n'est pas loin dans ce choix

Écrit par : jacques Berthe | samedi, 06 mai 2017

Bonjour Jacques,
Tant mieux si suffisamment d'électeurs ont été convaincus très vite. Je me contentais juste de livrer mon analyse ;-)

Écrit par : l'hérétique | mardi, 09 mai 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.