Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Errare humanum est, sed persevare Diabolicum, Najat ! | Page d'accueil | Serres d'Auteuil et Roland Garros : que de chemin parcouru. »

mercredi, 20 mai 2015

Réforme du collège : un beau bras d'honneur du gouvernement.

François Bayrou a été le premier à réagir, dans la classe politique, après le magnifique bras d'honneur que le gouvernement, Valls, Hollande et Najat Vallaud-Belkacem en tête, a infligé aux Français de tous bords, et, tout naturellement, aux enseignants qui se révoltaient.

Voilà un bel exemple de duplicité socialiste. Madame Vallaud-Belkacem fait du bruit sur tous les plateaux pour assurer que le gouvernement dialogue et explique sa réforme, et, en douce, pendant la nuit, elle fait publier un décret au Journal Officiel pour faire passer sa réforme.

Si ce n'est pas cracher à la gueule des enseignants et des Français hostiles à cette réforme idéologique et malhonnête, je ne sais pas ce que c'est...

Une manifestation nationale, comme le propose Bayrou, ça me convient bien, histoire de ne pas se laisser marcher dessus sans rien dire.

13:08 Publié dans Education | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : vallaud-belkacem |  Facebook | | |

Commentaires

dommage qu'il n'aille pas au bout du raisonnement.

Najat belkacem et Manuel Valls sont dans leur droit. Faire passer des decrets n'est pas contraire à la Constitution.

Le probleme, c'est le PS, et surtout la République.

A quand la démocratie ?

Écrit par : Le Parisien Libéral | mercredi, 20 mai 2015

Voyez l'héré,
Lors de votre billet précédent, FB le vrai pas l'illuminée du 40 ou autres car elles sont nombreuses, a tendu la main pour essayer d'apaiser le débat.
Il me paraissait dès l'origine de ce "débat" qu'il résumerait comme ce matin...Un décret prévu qui faisait que la Najat soit restée souriante, trop souriante pour moi^^^pAsqu'elle n'est pas facile la bougresse, et qu'une drole d'ambiance à l'EN, si j'en crois certains retours.
Ensuite, ai lu les interventions d'AJ assez consternantes sur twitter.
En vérité L'héré, une bonne partie de l'ump est favorable à cette réforme, je le sais ai pris mon tel...
Bon, les laisse à leurs grimaces, le ps qui confond fermeté avec autoritarisme, et certains autres qui semblent hurler quand il n'en est rien du tout! Et puis avec leurs casseroles...Car en termes d'autoritarisme quelques poulains de droite n'ont absolument rien à leur envier... Vous ai déjà dit: une mascarade!

Écrit par : Martine | mercredi, 20 mai 2015

@l'héré,
Ke me souviens fort bien de certaines réformes sous un gouvernement ump, le tout premier si je ne m'abuse. Me souviens aussi fort bien de M.Jack Lang (qui était rentré darre darre de grèce pour que surVive le scrutin majoritaire) et autres à présent udi à la rescousse, un peu comme ces derniers jours...Trop beau pour etre totalement honnete, tout cha pour moi.

Écrit par : Martine | mercredi, 20 mai 2015

Comme disait Michel Debré:
La décision est prise, la concertation peut commencer.

Écrit par : François | jeudi, 21 mai 2015

Ce qui est vraiment extraordinaire, c'est que le décret et l'arrêté ont été publiés trois semaines AVANT la fin de la consultation des profs. C'est ce qu'on appelle avoir le sens du dialogue!

Écrit par : Noix Vomique | jeudi, 21 mai 2015

Ce que la ministre veut ignorer et faire ignorer :
Dialogue: du grec logos (la parole) et dia (entre), ce qui a donné le mot latin dialogus (2ème déclinaison)
Concertation : du latin certare (discuter) et cum (avec)
AVE !

Écrit par : CitizenK | vendredi, 22 mai 2015

Les commentaires sont fermés.