Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Peine de mort, totale irréflexion des Le pen, père et fille ! | Page d'accueil | SOS Racisme, accusé à tort (Mea maxima culpa) »

samedi, 10 janvier 2015

Gravissime faute de BFM qui a bien failli faire tuer des otages

La faute de BFM est si grave que cette chaîne mériterait une sanction exemplaire. Au cours de la prise d'otages au supermarché de la Porte de Vincennes, la chaîne a révélé en direct que cinq adultes et un enfant se cachaient dans une chambre froide. Coulibaly avait les moyens de savoir ce que disait la chaîne à tous moments et c'est une véritable chance qu'il n'ait pas pris garde au bandeau qui défilait sur l'écran.

La femme de l'un des otages a réagi avec horreur et indignation.

C'est sans doute la pire faute déontologique qui ait jamais été commise, d'autant que la chaîne était en relation directe avec l'un des otages et a donc utilisé une information vitale à de viles fins commerciales.

Je souhaite que BFM TV qui cherchait avant tout l'audience ne s'en sorte pas indemne. 

Au passage, ce n'est pas la seule faute d'une chaîne TV. France 2 qui communiquait avec la soeur de l'homme caché sous un évier dans l'imprimerie où s'étaient réfugiés les Kouachi a passé en direct son témoignage alors qu'elle disait qu'elle était très inquiète de l'absence de son frère et qu'il avait peut-être éteint son portable pour ne pas se faire repérer. Elle aurait pu mettre la puce à l'oreille des deux frères. Une faute très grave.

Dernier détail, les médias ont diffusé en direct l'assaut de l'hypermarché, or, il a eu lieu deux minutes avant celui de Dammartin. Si les frères Kouachi avaient eu un otage ils auraient pu avoir l'idée de l'exécuter sur le champ en constatant que le RAID s'apprêtait à investir l'hypermarché.

A plusieurs reprises, pendant ces jours dramatiques, les médias ont constitué une source de dangers supplémentaires. Je souhaite que le CSA réagisse, et pas seulement par un avertissement solennel, cette fois.

22:47 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : bfm, information |  Facebook | | |

Commentaires

merci de le souligner, j avais remarquer la même chose pour la "la sœur de l homme caché "

Écrit par : corto | samedi, 10 janvier 2015

Salut Corto, c'est quand même grave, en effet.
Tant que j'y suis, tu as vu l'affiche de sos-racisme ? Je viens de faire un billet dessus. Des beaux salauds.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 11 janvier 2015

@L' héré,
Vous avez raison de souligner certains manques de solidarité. En ce qui concerne BFM, n'ai pas suivi, sur la route en jonglant avec les fermetures pour aller chercher mon ainé, à ce sujet la minute de silence imposée et comment elle a été présentée sur son campus un drole de gloubi boulga avec extension singapourienne, allez donc comprendre^^^.
En ce qui concerne F2, dès le matin dans leur flash spécial animé par m'me Lucet , il se disait qu'il y avait environ 7 otages cachés dans les locaux, très franchement, avec de pareils amis les ennemis me paraissent plutot sympas... ;o)
Bien sur que faute, et je ne détaillerai aucunement pour quelle raison, si ce n'est est-ce qu'un scoop en direct vaut mieux qu'une ou plusieurs vies?

Écrit par : Martine | dimanche, 11 janvier 2015

Hop la, pas d'enflammade.... Si la faute de BFM est vide moment flagrante, aucun pb pour ce qui concerne France 2. Un responsable. (Ou ex je crois) du GIGN a expliqué qu'à Dammartin les communications étaient brouillées et l'électricité HS. Les frères machins éteint donc totalement isolés sans aucunes nouvelles du monde extérieur...
Ce que je trouve le pire, c'est surtout que BFM ai appelé le preneur d'otage de Paris, parasitant le travail des négociateurs et force de l'ordre ! Comment un médias (poubelle) peut-il se permettre d'appeler un preneur d'otage alors que les forces de sécurité sont en pleine négociations avec ce dernier ??? Là c'est très grave car ça aurait pu partir en cacahuètes.... Pis bonjour le respect du travail des forces de l'ordre....
On ne m'enlèvera as de l'esprit la resposabilité de TOUS les médias (internet compris) dans le fait de ne pas avoir pu les prendre vivants....

Écrit par : Maniak | dimanche, 11 janvier 2015

@Maniak,

J'ignorais pour France 2. Tant mieux.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 11 janvier 2015

"Hop la, pas d'enflammade..."
J'ignore à quelle heure vous etes passé suivre la dite chaine, mais je me souviens de l'appel d'une femme passablement énervée mais courtoise à l'antenne pour les recadrer gentiment^^^. Comment la personne cachée, si brouillage, a-t-elle fait pour communiquer avec l'extérieur? Raconterait elle des blagues, à votre avis?
Si brouillage, il a selon toute vraisemblance eu lieu après divulgation de certaines données, mais je peux me tromper^^^.
Bonne journée

Écrit par : Martine | mardi, 13 janvier 2015

ils ont été accusés à tort.

Écrit par : Le Parisien Libéral | mercredi, 14 janvier 2015

ils ont été accusés à tort.

Écrit par : Le Parisien Libéral | mercredi, 14 janvier 2015

@Parisien
Comment ça ils ont été accusés à tort ? Peux-tu préciser ?

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 14 janvier 2015

Les commentaires sont fermés.