Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ma première Cristel | Page d'accueil | Le paradoxe Hollande »

samedi, 13 septembre 2014

Sans dents ? Et alors ?

Le procès fait à Hollande à propos de sa blague (avérée ou non) sur les pauvres a fait exploser le crétinomètre. Y'a plus rien pour mesurer. Pour être franc et assez perfide, je me dis que cela lui apprendra aussi à se vanter de ne pas aimer les riches pendant une campagne présidentielle. De ce point de vue-là, c'est bien fait.

Mais, soyons sérieux. Certes, je ne suis pas Président de la République, mais, en privé, il m'est parfois arrivé de débiter les pires horreurs sans pour autant avoir viré facho ni être vendu au Grand Kapital.

Je ne sais pas si Hollande a qualifié les "pauvres" de "sans-dents" ou non. Cela n'a aucune sorte d'importance. On sait que c'est un homme qui est assez caustique, même s'il manie l'humour avec plus ou moins de bonheur. 

Il est bien évident que l'on ne peut inférer ses convictions profondes d'un mot sorti de son contexte. La gauche mène souvent une politique idiote et contre-productive contre la pauvreté, et Hollande n'échappe à la règle consubstantielle de son camp politique, mais d'un point de vue humain, cela me paraît évident que cet homme-là ne méprise pas les pauvres gens

Je ne sais plus trop quoi penser de Trierweiler. Je n'ai jamais aimé cette femme, mais, je reconnais dans sa vengeance celle de la femme trompée. Parmi les dramaturges, s'il en est par dessus tous qui emporte mon admiration pour la profondeur de sa psychologie, c'est Euripide. Pour comprendre jusqu'où Valérie est prête à aller, il faut relire Médée.

22:56 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : hollande, sans-dents |  Facebook | | |

Commentaires

Il te parait évident de ne point accorder crédit à une phrase sortie de son contexte, qui plus est venant de son ex trompée et répudiée.
Sur quelle base devrais-je donc penser qu'il est évident qu'humainement Hollande ne méprise pas les pauvres ?
Citons quelques faits :
Gel des retraites
Hausse de la TVA (peut-être re-hausse ?)
Suppression bourse au mérite (impacte aussi des familles pauvres)
...
Bonne journée

Écrit par : Vlad | dimanche, 14 septembre 2014

Médée...J'aurais plutôt vu un parallèle avec les écrits de Stendhal (il fait parti du programme scolaire cette année, me semble-t-il) Non pas par la qualité du texte n'ayant pas lu "merci pour..." mais pour l'approche politique de l'oeuvre et "de l'amour". ;)
Pour le reste, tout ce battage est fatigant, qui ment qui dit "sa" vérité, ne m'intéresse pas, j'ai bien ma petite idée depuis un certain petit déjeuner au lit aux environs de 2007. Rhalala, quel grand dommage ce fut pour notre pays!
Bonne journée

Écrit par : Martine | dimanche, 14 septembre 2014

Homme sans argent est un loup sans dents (proverbe français).

Écrit par : Zap Pow | dimanche, 14 septembre 2014

Ce n'est pas tant le contenu épouvantablement condescendant du terme "sans dents" qui choque, je pense. C'est que le leader d'une clique de gauche se permette ce genre de plaisanterie , ce même camp du bien qui prône -pour les autres- la tolérance, la bienpensance, le vivre ensemble et la défense des pauvres. C'est abject et petit, c'est la gauche caviar dans toute sa bêtise.

Écrit par : ménard | dimanche, 14 septembre 2014

tu est bien indulgent, mon cher Hérétique !

La question, ici, ce n'est pas que Valérie Trierweiler soit un peu plus sympatique ou pas, la question c'est qu'une insider de 1er rang confirme une intution que tout le monde a : Hollande est fourbe.

Écrit par : Le Parisien Libéral | lundi, 15 septembre 2014

Mme Trierweiler a écrit sa vérité, avec ses anecdotes plus ou moins faussées, dans le seul but de nuire et de se venger. Une chose est sure, elle n'a jamais été 1ère Dame de France, et c'est tant mieux : elle est loin d'avoir le sens de l’État.

Écrit par : MaxF | lundi, 15 septembre 2014

Je n'ai pas lu le livre (que je ne lirai pas d'ailleurs), mais si j'ai bien compris, Valérie T dit de François Hollande qu'il est fourbe, menteur, sans conviction ...

En ce qui me concerne, ce livre ne m'apprend rien, je le savais déjà par sa pratique de la vie public (voir le très bon livre de Claude Allègre la défaite en chantant http://www.amazon.fr/d%C3%A9faite-chantant-Conversations-Dominique-Montvalon/dp/2259207421 )

D'ailleurs, mon ressenti de Hollande m'avait inspiré le passage suivant de mon livre:
http://philippegibault.wordpress.com/2012/02/10/hollande-ment-il-ou-est-il-fou/

(Publicité gratuite :-) )

Écrit par : Phil | mardi, 16 septembre 2014

@Phil,
Sympa de vous relire ici ;)

Écrit par : Martine | mardi, 16 septembre 2014

@MaxF,
Je sais très bien que vous vous employez vous et Doudette à caresser dans le sens du poil, NicoJ et le Falcon.
Being, débrouillez-vous comme des "grands" pour trouver des idées sensées pour alimenter vos ouvrages à venir...Comme ca la vie.
Et cela inclus MAK la Luciole etc, voyez?
Moi, les illus en quète de pouvoir ou notoriété cela ne m'a jamais intéressée.

Écrit par : Martine | mardi, 16 septembre 2014

Salut L'Hérétique,
défendre Hollande en pleine déconfiture, c'est bien ton goût du contre-courant que je reconnais-là.
D'accord avec toi sur les petites phrases : aucun intérêt. Il n'y a qu'une gourde aussi "premier degré" pour y attacher de l'importance.
Question politique, Hollande récolte ce qu'il a semé : en pressurant les classes moyennes, il n'obtiendra que du désamour.
Rien ne sert de donner quelques fifrelins aux pauvres si les classes moyennes qui les emploient sont à sec. Au bout, ce sera quand même le chômage.

Écrit par : Erasmus Tharnaby | mardi, 16 septembre 2014

Une chose est sure, elle n'a jamais été 1ère Dame de France, et c'est tant mieux : elle est loin d'avoir le sens de l’État.

Écrit par : Arrêtes d'espionner c'est pas bien :) | jeudi, 18 septembre 2014

@Erasmus
Oui, il fait une erreur fatale lourde de conséquences sur les classes moyennes.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 21 septembre 2014

Les commentaires sont fermés.