Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'Alternative refusera le traité transatlantique | Page d'accueil | Le protectionnisme est l'enjeu principal des Européennes »

dimanche, 27 avril 2014

Traité transatlantique : désintox

J'ai été surpris par la réaction d'un sympathisant MoDem, tout récemment, alors qu'il prenait connaissance des votes des élus MoDem sur la mise en place de négociations commerciales entre l'Europe et les USA.

A l'origine, il s'est posé la question de savoir si les opinions publiques devaient être consultés avant d'entamer des négociations avec l'Amérique. Les députés MoDem ne l'ont pas jugé utile et cela choqué notre ami.

Il y a maldonne sur les rôles des uns et des autres. Avant d'émettre un avis sur quelque chose, il faut bien qu'il y ait de la substance. Le Parlement européen a donné mandat à la Commission pour discuter avec les Américains et mener les négociations avant de revenir présenter des propositions aux Européens.

A quoi cela servirait-il de consulter les opinions publiques avant coup ? Des traités commerciaux avec d'autres pays, la France en négocie tous les jours. On ne consulte pas pour autant tous les Français à chaque fois, ou, tout du moins, pas quand on commence à discuter.

Cela devient pertinent quand les négociations prennent un tour qui n'est pas conforme à nos intérêts. C'est à ce moment-là que l'action de parlementaires avisés prend tout son sens. La Commission est dans son rôle (un peu celui d'un gouvernement nommé) quand elle négocie, et les eurodéputés quand ils réagissent. C'est par exemple ce qu'a fait à juste titre Marielle de Sarnez dans sa lettre d'octobre 2013 sur la question des normes en mettant en garde contre de possibles dérives dans les négociations.

FN, Front de gauche et même Verts essaient de faire passer les libéraux, les démocrates, les sociaux-démocrates et la droite pour le Diable parce que tous se sont montrés favorables à la mise en place de négociations rapides. En réalité, ces trois partis sont a priori défavorables à un traité global par simple détestation de l'Amérique, indépendamment de ce qu'il peut amener en termes de croissance et d'emplois. Une position dogmatique et sans nuance qui n'est pas à l'avantage de la France.

Jean Arthuis, le candidat de l'Alternative dans l'Ouest aux Européennes se montre censé en récusant le traité tel qu'il se profile. Non pas le principe d'un traité, mais bien ce qu'il contient à l'heure actuelle.

Ni le FN, ni le Front de Gauche ni les Verts ne peuvent se prévaloir d'avoir été des vigies. Ils ont voté contre à toutes les étapes et continueront à voter contre même si ce traité nous devient favorable.

Le mandat donné à la Commission comporte quelques instructions à peu près claires : pas question de revenir sur les acquis européens et nationaux dans le domaine environnemental et sanitaire.

Les anti-TAFTA primaires n'hésitent donc pas à mentir éhontément quand ils affirment le contraire et brandissent des épouvantails fabriqués de toutes pièces pour tenter de faire peur aux opinions publiques. Ce sont des menteurs et ils sont malhonnêtes.

Cela n'exclut en revanche pas de demeurer vigilant à toutes les étapes de la négociation. Mais pour l'instant, je trouve que pas grand chose ne filtre de ce qui est vraiment négocié. Les inquiétudes s'expriment de toutes parts mais on peine à savoir sur quoi elles s'appuient exactement.

J'attends pour ma part de disposer d'éléments précis avant de me prononcer.

Commentaires

en détestation de l’Amérique ? Comme tu y vas... Il ne s'agit nullement de cela, il y a des gauchistes même en Amérique, ne t'en déplaise, mais parce que ce traité n'est pas conforme justement, à nos intérêts. Il va dans le même sens, la même logique que celle des libéraux européens, qui consiste à prendre pour des obstacles au sacro saint dogme idéologique du marché libre et non faussé tout ce qui est de nature à protéger certains secteurs; Alors si toi aussi, et te lecteurs, estiment que la santé doit impérativement être une marchandise, si toi aussi tu penses que l'éducation doit être un produit comme un autre, si toi aussi tu penses que le logement doit n'être qu'une denrée de consommation courante, alors continues à penser ce que tu penses. En outre, tu fis comme si les instances européennes étaient démocratiques, ce qu'elles ne sont pas. Alors, le tafta, un simple doux tissu de protection ? tu sembles le croire, moi pas.

Écrit par : GdeC | dimanche, 27 avril 2014

en détestation de l’Amérique ? Comme tu y vas... Il ne s'agit nullement de cela, il y a des gauchistes même en Amérique, ne t'en déplaise, mais parce que ce traité n'est pas conforme justement, à nos intérêts. Il va dans le même sens, la même logique que celle des libéraux européens, qui consiste à prendre pour des obstacles au sacro saint dogme idéologique du marché libre et non faussé tout ce qui est de nature à protéger certains secteurs; Alors si toi aussi, et te lecteurs, estiment que la santé doit impérativement être une marchandise, si toi aussi tu penses que l'éducation doit être un produit comme un autre, si toi aussi tu penses que le logement doit n'être qu'une denrée de consommation courante, alors continues à penser ce que tu penses. En outre, tu fis comme si les instances européennes étaient démocratiques, ce qu'elles ne sont pas. Alors, le tafta, un simple doux tissu de protection ? tu sembles le croire, moi pas.

Écrit par : GdeC | dimanche, 27 avril 2014

"En outre, tu fis comme si les instances européennes étaient démocratiques, ce qu'elles ne sont pas."

ca devient un peu lassant de lire cela, sous prétexte que la Commission Européenne n'est pas élue.

Est-ce que les ministres français sont élus pour occuper leur poste ? Non, ils sont nommés.

Écrit par : Le Parisien Libéral | dimanche, 27 avril 2014

le prochain président de la commission sera normalement élu par le parlement européen a moins a que le conseil européen prenne le risque de s'y opposer...

Il sera issu soit du PSE(Martin SCHULZ) soit du PPE(Junker)....ce dernier qui veut traiter la France comme Malte ou Chypre.....Bonjour l'ambiance!!!!!!

Écrit par : Europium | dimanche, 27 avril 2014

@GdC
Je suis désolé de te faire observer que malheureusement, la santé est déjà plus ou moins une marchandise en France et que les Américains n'y sont pour rien.
Les soins atteignent chez nous des coûts de plus en plus importants.
Cela dit, ce n'est pas là que je t'attends : concrètement, sur quoi t'appuies-tu pour affirmer ce que tu affirmes ?
@Parisien
Tout à fait. En revanche, il est nécessaire qu'il y est enfin un président élu, et de préférence, au suffrage universel direct, pas par les euro-députés, qui nomme les Commissaires après consultation des États.
Le système actuel n'est pas satisfaisant.
@Europium
Il y à mon avis deux enjeux principaux dans cette élection :
- le protectionnisme
- la transparence et notamment le rapprochement entre les instances de l'Europe et les Européens.
Aucune figure charismatique n'émerge de la classe politique européenne qui pourrait s'adresser au peuple européen. Et aucun candidat à la présidence ne pense en ces termes.
Si nous avions un président élu au suffrage universel direct, cela serait certainement différent.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 27 avril 2014

J'observe que tout le monde ne partage pas votre relatif optimisme à propos de ce traité.
Il ne faut pas hésiter à se reporter à l'article du journal La Croix (mis en ligne par MA Kraft):
http://justice-paix.cef.fr/IMG/pdf/La_Croix_20140416.pdf

Écrit par : Daniel54 | dimanche, 27 avril 2014

"Ce dernier qui veut traiter la France comme Malte ou Chypre.."

Oui, et alors ? Tant que l'Union Européenne est un rassemblement d'etats souverains qui adhèrent de leur plein gré à des traités, et non pas un seul pays de 500 millions d'individus, composé de landers fédéralisés, alors il est logique et même souhaitable que la France soit traitée comem Malte ou Chypre ...!

Écrit par : Le Parisien Libéral | dimanche, 27 avril 2014

Et çà ne vous inquiète pas que pas grand chose ne filtre de ce qui est négocié ?

Pourtant, contrairement à ce que vous dites, il y a déjà de la substance mais apparemment nos élites considèrent que le citoyens lambda ne doit pas être assez intelligent pour comprendre...

Ce n'est pas un certain François Bayrou qui a une époque disait qu'il fallait mettre toutes les cartes sur la table et pas sous la table?

Il est où le problème à informer les citoyens de l'avancée et de l'orientation de ces négociations ?

Les choses ont vraiment bien changé au MoDem pour qui apparemment l'information nécessaire du citoyen n'est plus une priorité (comme ne l'était déjà plus l'information des adhérents en interne)...

Je propose d'ailleurs de rebaptiser le mouvement en MoPTDem (Mouvement Plus Trop Démocrate) qui me semblerait une appellation beaucoup plus cohérente avec la nouvelle ligne (du parti)...

Je comprends tout à fait la réaction inquiète du militant MoDem devant ces négociations discrètes et il faudrait vraiment être de mauvaise foi pour affirmer, comme vous le faites, qu'il n'y a pas de raisons de s'inquiéter...

Quand au fait de traiter de menteurs les organisations qui dénoncent ces négociations (vous auriez pu rajouter Nouvelle Donne dans la liste des partis ou bien attac dans les associations mais je suppose que c'est plus porteur de mettre le FN dans le lot, histoire de bien diaboliser les opposants à ce traité dont les plus impliqués sont de gauche), c'est vraiment honteux de votre part...
Heureusement que ces organisations informent les citoyens de ce qui se passe sinon tout se passerait dans notre dos...
D'ailleurs, grâce à ce battage, les gouvernements européens commencent à durcir leurs positions vis à vis de ces négociations... donc merci à ces organisations et pas merci au MoDem...

Pour prolonger la réflexion, quelques infos tirées du site du Monde (issus de la même série d'articles que vous citez concernant le mandat donné à la commission européenne):

La page qui traite du mécanisme de résolution des conflits qui serait associé à ce traité avec des exemples comme celui de l'Uruguay et de l'Australie: http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/04/15/le-traite-tafta-va-t-il-delocaliser-notre-justice-a-washington_4400693_4355770.html

Sur le mêmes site, un article sur l'opacité des discussions:

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/04/15/tafta-est-il-negocie-dans-l-opacite_4400115_4355770.html

Écrit par : serge92 | lundi, 28 avril 2014

En plus, je viens de percuter qu'un bloggeur un peu connu qui s'appelle l'hérétique (vous connaissez peut être) a fait un billet intitulé "L'Alternative refusera le traité transatlantique" dont lequel il est indiqué qu' Elle [MDS] dénonce l'opacité des négociations et exige leur mise à plat publique. Elle récuse tout abaissement des normes européennes au nom de ce traité."
J'imagine que vous faites une différence entre avant les négociation et pendant mais ce n'est pas clair du tout et
Il y a une incohérence apparente qui mériterait d'être levée, me semble t il...

Écrit par : serge92 | lundi, 28 avril 2014

@Serge,
Vous savez moaaa les fans de Marie Ségo...
Je comprends que Valérie T ait fini par "péter les plombs" après avoir du soutenir sa rivale sans faire de vague^^^ en 2007.Me souviens trèèès bien des plans com avec FH, du style énamourés chez Paris-Match et ailleurs etc quand tout Paris savait qu'ils étaient séparés.

Écrit par : Martine | lundi, 28 avril 2014

Et séparés depuis quelques années déjà...

Écrit par : Martine | lundi, 28 avril 2014

@Martine

Heu... c'est quoi le rapport avec le projet de traité transatlantique ?

Écrit par : serge92 | lundi, 28 avril 2014

Il semblerait que vous m'ayez bien comprise au contraire...Une fois n'étant pas coutume^^^.
Cette histoire de doublon d'OSEO par exemple, à la construction opaque, à quoi cela a-t-il servi? Un échelon de plus dans les mille-feuilles pourtant nombreux qui coutent tant aux entreprises et aux citoyens, pour quels résultats? Hum? Du grand n'import nawak et assez scandaleux je trouve.
Sinon, nouvelle donne est bien évidemment une succursale de Marie Ségolène, un secret de polichinelle...Un de plus^^^

Écrit par : Martine | lundi, 28 avril 2014

@Martine

Non, je n'ai pas compris mais j'ai l'impression qu'il n'est pas forcément nécessaire que je comprenne...
Et puis si çà vous fait plaisir, loin de moi l'idée d'être un rabat-joie...

Écrit par : serge92 | lundi, 28 avril 2014

@Serge,
J'ai été invitée lors de préparations pour les municipales par un "papy" pour lequel j'ai beaucoup de respect, il a tendu la main à une époque pour un projet, l'envers du décor il le connait.
J'ai été invitée sur le thème démocratie participative (après une réunion informelle sur ce thème couplé à la sécurité à l'initiative d'un proche) voyez? Avec à la tribune une proche aux dents longues de Marie Ségo (qui ne savait répondre qu'en débitant sa litanie qu'elle lisait sur son écran portable) mais aussi de pas moins aux dents longues d'un blond frisé d'EELV.
Ne suis pas intervenue, à quoi/qui cela aurait-il servi?
Donc, effectivement il n'est pas toujours obligatoirement nécessaire ou pertinent de chercher à comprendre à moins d'etre averti^^^et d'ouvrir sa grande bouche à tort à travers.

Écrit par : Martine | lundi, 28 avril 2014

Sinon vous avez un avis sur le thème du billet de l'hérétique ? parce que moi, les propos mystérieux des gens qui savent des trucs qu'on ne peut pas comprendre nous autres pauvres humains, çà ne me passionne pas...

Écrit par : serge92 | lundi, 28 avril 2014

@serge92
pour l'instant, on raisonne sur beaucoup de vide : on a quelques échos des négociations, mais c'est tout, et rien n'est arrêté. Je n'ai pas dit qu'il ne fallait pas consulter les opinions publiques, j'ai dit que cela ne servait à rien de demander aux opinions publiques s'il était opportun ou non d'entamer des négociations commerciales.
Vous me faites dire ce que je n'ai pas dit.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 29 avril 2014

@l'hérétique:

le problème avec votre billet, c'est que ce que vous souhaitez réellement dire n'est pas évident...

Sur le fond, s'il n'est pas forcément nécessaire de demander au citoyens si on peut ouvrir des discussions, il est essentiel que les citoyens soient clairement informés dès le départ des objectifs, des principes appliqués par les négociateurs européens et surtout les limites qu'ils s'interdisent d'outrepasser... De plus, les citoyens doivent être informés régulièrement de l'avancée des négociations...

Après le précédent du traité ACTA qui avait mis à mal la confiance que les citoyens européens pouvaient avoir dans les institutions européenne, celles ci ne doivent pas s'étonner de la défiance de ces mêmes citoyens vis à vis d'elles, vu l'opacité qui entoure ces nouvelles négociations...
En faisant les choses rapidement, l'union européenne donne l'impression de vouloir prendre de vitesse les citoyens pour que ceux ci ne puissent réagir à temps...

Heureusement, internet rend ces tentatives vaines du fait de la rapidité de diffusion des informations sur la toile mondiale...

Écrit par : serge92 | mardi, 29 avril 2014

@Serge,
Je ne vois pas en quoi mes propos pourraient etre mystérieux, en vérité j'entends sur les ondes que l'écologie ne doit pas etre punitive dixit Marie Ségo et il se trouve que cela m'évoque quelques "memories", il doit d'ailleurs en rester quelques traces ici et ailleurs. ;oDDD

Écrit par : Martine | mercredi, 30 avril 2014

Les commentaires sont fermés.