Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Pourquoi ne pas libérer le recrutement des enseignants ? | Page d'accueil | NKM l'emporte au premier tour »

lundi, 03 juin 2013

Et pan sur les familles ! Bien joué les Socialistes...

Ce gouvernement m'exaspère. Chaque fois qu'il doit équilibrer les comptes, il choisir toujours d'accroître les impôts plutôt que de réduire ses dépenses.

Attaquer la politique familiale est une bêtise sans nom d'autant que le coup est sévère, cette fois. L'Allemagne est pourtant là pour nous montrer le chemin à ne pas suivre dans le domaine démographique.

Ce qui m'énerve beaucoup avec cette mesure socialiste, c'est que dans le même temps, la gauche veut distribuer des allocations aux immigrés dont les enfants sont demeurés à l'étranger. Je ne sais pas si cette mesure coûte cher ou pas, mais, à la limite, je m'en fous. C'est le principe qui m'exaspère.

Au plus fort de la crise que nous vivons, les Socialistes trouvent encore le moyen de gonfler les effectifs de leurs cabinets ministériels, c'est ce que constate Pierre Parillo, blogueur de droite fameux.

Certes, équilibrer les dépenses de la branche famille est un objectif honorable, mais peut-être faudrait-il d'abord ne pas lui imputer des dépenses qui ne lui incombent pas.

15:10 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : famille, impôt |  Facebook | | |

Commentaires

je partage. J'aime beaucoup ton introduction...

Écrit par : falconhill | lundi, 03 juin 2013

Salut falcon
On arrête pas le progrès avec les Socialistes...

Écrit par : l'hérétique | lundi, 03 juin 2013

gestionnaires, gestionnaires... et encore gestionnaires.

Écrit par : Pedro | lundi, 03 juin 2013

Bonjour l'Hérétique,

En ce qui me concerne, je suis contre toutes politiques de natalité.
Je pense qu'il est malsain de favoriser les naissances si c'est pour faire de nos jeunes des futurs chômeurs. Ce n'est franchement pas humain.

http://philippegibault.wordpress.com/2013/06/04/parlons-un-peu-de-la-politique-de-natalite-13-nous-ne-sommes-plus-capables-dintegrer-nos-jeunes/

Cordialement

Écrit par : Phil | mardi, 04 juin 2013

Salut Phil,
Tu n'y va pas par 4 chemins. Un peu malthusien ton raisonnement.
Le problème, ce n'est pas les naissances mais le chômage, ne penses-tu pas ?

Écrit par : l'hérétique | mardi, 04 juin 2013

Sur ce point (j'ai un second argument contre la politique de natalité), oui.

Réglons d'abord le chômage, qui touche tout le monde et le sous ensemble jeune, et après, on pourra envisager d'augmenter la natalité.

Rappelons que le chômage est d'abord un problème économique, d'inadéquation entre l'offre et la demande.

Écrit par : Phil | mardi, 04 juin 2013

Deuxième argument contre une politique de natalité: La natalité est une question de développement durable.

http://philippegibault.wordpress.com/2013/06/05/parlons-un-peu-de-la-politique-de-natalite-23-la-natalite-est-une-question-de-developpement-durable/

Écrit par : Phil | mercredi, 05 juin 2013

Les commentaires sont fermés.