Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Faut libérer les récidivistes, hein ? | Page d'accueil | Que faire face au pétrole ? »

samedi, 23 février 2013

La grue, le père et...la vérité !

J'ai suivi le petit show du père retranché sur une grue à Nantes. Ce type m'énerve. Il discrédite les parents qui sont vraiment soucieux de leurs enfants et se montre surtout pressé d'attirer les flash médiatiques.

Ce dont ce type-là s'est bien garder de se vanter, c'est que la justice lui a retiré le droit de voir son fils seul à seul non parce que les femmes s'en foutent, comme il dit, mais parce que ce pourri l'a enlevé deux fois, la première à sa mère, la seconde à ses grand-parents, en frappant le grand-père qui plus est. Et il s'est barré pendant plus de deux mois sans aucune nouvelle en planquant son enfant.

Typiquement le genre de sale c.. narcissique qui se croit propriétaire de son fils. Un petit de 4 ans et demi, qu'est-ce que ça pense quand on l'enlève pendant deux mois et demi après avoir tapé son grand-père sous ses yeux ?

Ce gars-là essaie de se faire passer pour une victime mais la réalité, c'est qu'il joue plutôt dans la catégorie pervers et qu'à la place de la justice, et de la mère, je me méfierais encore plus de lui, désormais.

00:55 Publié dans Education, Société | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : père, enfant, divorce |  Facebook | | |

Commentaires

Je confirme que c'est une mise en scène, d'ailleurs l'asso des pères s'est désolidarisée de ce mouvement.

Je suis heurtée qu'un gugus kidnappeur fasse son show sur une grue et soit reçu par le cabinet Ayrault, alors que des parents d'enfants handicapés au bord du suicide collectif soient ignorés. Et pourtant ils sont si nombreux...

Mais eux n'ont pas le loisir d'aller sur une grue, il faut qu'ils s'occupent de leur enfant, puisque l'état ne le fait pas.

Écrit par : luciolebrune | samedi, 23 février 2013

"Les juges et les lois, ça me fait pas peur, c'est mon fils, ma bataille"

Daniel Balavoine

Écrit par : xerbias | samedi, 23 février 2013

@ Luciolebrune :

"Je suis heurtée qu'un gugus kidnappeur fasse son show sur une grue et soit reçu par le cabinet Ayrault, alors que des parents d'enfants handicapés au bord du suicide collectif soient ignorés."

Allons, il faut positiver : au moins maintenant il a fermé sa gueule !

Écrit par : skunker | samedi, 23 février 2013

lol c vrai

Écrit par : luciolebrune | samedi, 23 février 2013

Vous êtes étranges sur ce forum ... pourquoi les pères n'auraient pas le droit de revendiquer leurs droits à voir ou recevoir leurs enfants ? Quand la vie leur en laisse les moyens. Savez-vous ici que de nombreux pères sont en recherche d'un toit, d'une chambre correcte pour y accueillir leurs enfants, un couple pauvre divorcé n'a pas la possibilité d'avoir 2 appartements.
Savez-vous également que souvent les femmes partent à l'autre bout de la France, leur histoire d'amour ayant mal tournée elle punisse ainsi leur partenaire.
Comment payer les billets de trains.
Je n'ai pas l'impression que les difficultés graves et réels soient votre lot.
Je ne suis pas sure du tout que les propos tenus ici soient exacts hier soir dans une émission sur la 5. l'association des pères n'avait pas l'air de se désolidariser de ce monsieur.
Pervers, sale c** narcissique ?!
Un homme en colère, qui s'y prend fort mal et tiens des propos coléreux, oui.
Injurieux ? "bonne femme" on a vu pire comme insulte !

Écrit par : signora | dimanche, 24 février 2013

Bonjour signora
Je suis tout à fait d'accord avec ce que vous écrivez, mais là, on est face à un homme qui a frappé le grand-père de son fils sous les yeux de ce dernier pour réaliser un rapt. Et pas qu'une fois. Il vient se jucher sur une grue ensuite et discrédite tous les pères qui cherchent à voir leurs enfants en plus.
J'ajoute un point : la réalité des pères dans 90% des cas, c'est qu'ils sont surtout pressés de ne pas exercer leurs responsabilités. Si vous lisez le Canard enchaîné sur cet individu, j'ai aussi cru comprendre que ce qu'il voulait, c'était surtout ne plus avoir de pension à verser à la mère.
Attention aux apparences...

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 24 février 2013

@Signora : l'héré a répondu ce que j'allais dire, et plus même. Je rajouterai que dès le 1er jour, l'asso des pères a dit qu'elle désapprouvait cette mise en scène, tout en soutenantles pères en général.

Les difficultés graves et réélles ne sont pas mon lot à moi, mais quotidiennement j'ai plusieurs appels au secours de familles qui sont au bord du suicide collectif.

Tout ce que le gouvernement et l'opposition voient comme solution pour la scolarisation de leurs enfants, c'est uniquement l'embauche et la formation d'auxilaires de vie scolaire, alors qu'il faudrait en plus la formation des enseignants et l'intervention de personnel paramédical et éducatif à l'école.

http://www.education.gouv.fr/cid67237/scolarisation-des-eleves-en-situation-de-handicap-reponse-de-vincent-peillon-au-depute-jean-noel-carpentier-lors-des-questions-au-gouvernement-a-l-assemblee-nationale-le-19-fevrier-2013.html

Les politiques traditionnels ne sont pas bons à rien, mais pour paraphraser Raimu, ils sont mauvais à tout.

Il ne faut donc pas s'étonner que dans ce contexte, l'extrémisme monte. Et là, ce sera Game over pour la France.

Écrit par : luciolebrune | dimanche, 24 février 2013

Je n'ai pas lu le canard enchainé. Mais j'ai regardé hier soir l'emission de Paul Amar et le parcours de cet homme m'a paru difficile.
Le représentant des associations et l'avocate spécialiste des enfants présents sur le plateau n'ont pas fait de commentaires non plus dans le sens que vous indiquez.
Par contre, il semble, que ce type d'action se généralisent, pour alerter l'opinion et c'est dommageable pour tous.
Particulièrement pour les enfants, qui voient leurs pères attirer sur eux l'opinion publique.
Je comprends qu'on soit contre, également que l'on pense que seulement 10% des pères seraient concernés. Mais 10% ce n'est pas rien ...
Donc, je ne connais pas assez l'histoire de cet homme pour lui jeter la pierre mais de toutes façons il ne mérite pas les qualificatifs employés dans le billet ci-dessus.

Écrit par : signora | dimanche, 24 février 2013

signora,
les enlèvements d'enfants, fussent-ils le fait des parents, c'est vraiment l'une des choses les plus indignes.
Quand un parent enlève un enfant, le bon droit n'est quasiment jamais de son côté. Relevez toutes les occurrences d'enlèvement par des parents ces dix dernières années et vous verrez ce que vous y trouverez : des meurtres, des expatriations dans des pays inaccessibles, des sectes, et cetera...
Mon langage est violent, je le reconnais, mais cet individu est un triste sire, je le pense vraiment.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 24 février 2013

J'ai un avis moins tranché ...
Un "enlèvement" d'enfants peut parfois être fait par désespoir.
Je reste prudente sur cette affaire je la connais mal.
Et je pense vraiment que père ou mère peuvent être poussés par l'autre au désespoir.
Quel dommage que la haine qui sépare certains couples ne puisse s'effacer pour laisser de la place à l'ENFANT.
Nous ne serons pas du même avis pour une fois.

Écrit par : signora | dimanche, 24 février 2013

J'ai trouvé toutes les sources
@signora
Ginisty fait un point sur le sujet, cela va vous donner une idée du genre d'homme qui était sur la grue...
http://www.ginisty.com/Pere-retranche-dans-une-grue-les-medias-coupables-d-un-embrasement-irraisonne_a937.html

Écrit par : l'hérétique | mardi, 26 février 2013

Les commentaires sont fermés.