« Vivre et...mourir libre ! | Page d'accueil | Les Djidahistes amputent mais le Mali excise... »

jeudi, 07 février 2013

Le G20 comme si vous y étiez !

Je salue les très originales et intéressantes initiatives de Youth Diplomacy. Fondée par un militant MoDem, Thomas Friang, actuel président des Jeunes Démocrates, cette association essaie d'impliquer la jeunesse dans les processus de décision internationaux en répliquant chaque grand sommet (G8, G20, cycle de Doha, par exemple) et en organisant des rencontres et des débats à l'issue desquels l'association dépêche de jeunes ambassadeurs aux grandes conférences internationales.

Dès demain, Youth Diplomacy organise sous le patronnage du Ministère des Affaires étrangères une simulation de négociation afin d'assurer le recrutement d'ambassadeurs qui participeront au prochain G8 (à Londres) et au prochain G20 (à Saint-Pétersbourg) en juin 2013.

C'est au 79 rue de la République à Paris, dans le 11ème, que s'ouvrira la simulation, sur le campus de l'ESCP et elle étudiera les priorités pour la prochaine présidence russe du G8 et du G20.

L'ambassadeur de Russie en France, Alexander Orlov sera présent.

Youth Diplomacy est représenté par plusieurs jeunes ambassadeurs auprès de grandes instances dans plusieurs grandes villes du monde.

En 2012, elle avait recruté les délégués français (pour la jeunesse) qui s'étaient rendus au G20 sous la présidence du Mexique. Une telle initiative intéresse les grands de ce monde et les nations du G20 et du G8 ont intégré depuis 2006 cette préoccupation.

Les jeunes qui se rendent à leurs sommets n'y font donc pas que de la figuration.

La lecture du rapport annuel pour 2012 de l'association est à cet égard instructif.

23:47 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : youth diplomacy, thomas friang, modem, europe, g20, g8 | |  Facebook | | | |

Commentaires

Autant j'trouve ca mignon tout plein autant je trouve le terme de "jeune" dévalorisant...
Je dis pas, si c'est un moyen de se faire entendre, pourquoi pas, mais reléguer ces personnes au rang de "jeunes" et avant tout les considérer en tant que tel est, à mon goût, extrêmement dégradant.

Je suis dans cette catégorie "jeune" (plus jeunes qu'eux d'ailleurs) etje ne m'estime pas moins l'égal de n'importe quel adulte m'adressant la parole ; qu'il soit diplomate ou boulanger. Surtout dans l'imaginaire collectif où jeune est presque devenu une insulte...

Mais je suis convaincu que ces jeunes de Youth Diplomacy sont au-moins aussi compétent que leurs homologues "vieux et usés" :)

Écrit par : Elphyr | vendredi, 08 février 2013

Voilà autre chose !!!
Le mot "Jeune" deviendrait une insulte ?
Pour le coup là tu nous fais une crise d'adolescence.

Écrit par : signora | vendredi, 08 février 2013

Mouais. Peut être. Mais vous vous arrêtez sur le mot "insulte", je savais que j'aurais pas du l'écrire...
En tout cas, dans toute le monde pseudo-journalistique francais, le mot jeune n'est que lié qu'aux problèmes :)

Je vais développer mon propos par un exemple.
Dans certaines écoles, on a droit à des simulations, à des enfants qui "jouent à faire les grands" : simulation de vote démocratique (délégués de classe), simulation de diplomatie internationale (chaque enfant incarne un pays différent de l'ONU ou de l'OTAN), etc...
Et c'est l'impression (j'espère que ce n'est qu'une impression) que donne ce billet : "des jeunes qui jouent dans la cour des grands".

Vous ne trouvez ca pas super dégradant ? Qui ose juger de leur compétence, de leur capacité à être diplomates ?
C'est en cela que je trouve l'adjectif "jeune" vexant. Ca les abaisse face à des "vieux" (de facto, qui n'est pas jeune est vieux...) qui n'ont rien de mieux qu'eux ; je serais prêt à le parier.

Écrit par : Elphyr | vendredi, 08 février 2013

Écrire un commentaire