« AB, cela veut encore dire quelque chose ? | Page d'accueil | 50 milliards de victimes par année ? »

samedi, 25 août 2012

Le RSA et les contrôles fiscaux des riches

Démocratix me demande mon avis à la suite de la tragique immolation d'un chômeur qui ne parvenait plus à bénéficier du RSA. Démocratix trouve des mérites extraordinaires au billet de Sarkofrance sur le sujet. Moi, je le juge au contraire d'une démagogie hélas aussi courante que simpliste et affligeante.

Contrôler la situation des allocataires du RSA me paraît parfaitement normal. En revanche, que ce contrôle tourne à la tracasserie administrative, je reconnais que c'est pénible, surtout si l'on considère que les titulaires du RSA sont généralement dans des situations difficiles et ont d'autres chats à fouetter qu'à devoir se présenter à l'envie devant des centres de CAF fermés...

Pour revenir à Sarkofrance, il a entonné la complainte du gauchiste bien connu : il n'y en a que pour les riches. C'est indigne, on ne contrôle pas les riches et on contrôle les pauvres. Association facile et parfaitement inutile : le coût du RSA , c'est prêt de 10 milliards d'euros, soit plus de deux fois ce que rapporte l'ISF. Même avec les coups de massue fiscale administrés par les Socialistes, l'ISF parviendra péniblement à 5.7 milliards.

J'engage à se défier tout à fait des discours  «généreux» à propos de la précarité : quand le RMI a été voté au début des années 90, il avait vocation à ne concerner que des populations totalement dénuées de ressources et de biens. On devait en principe aider les SDF à survivre avec cette aide.

Le résultat des courses, c'est qu'il y a près d'un 1.3 millions de personnes qui le touchent en France, aujourd'hui, travailleurs étrangers compris de surcroît. L'Enfer est pavé de bonnes intentions...

Comprenons-nous, je suis favorable à ce que l'on aide les individus les plus démunis, mais je me méfie tout à fait des trappes à inactivité. Plutôt que de verser le RMI à une jeune mère de famille, ne vaut-il pas mieux ouvrir une crèche et assurer une place à ses enfants, car c'est souvent le principal obstacle pour qu'elle puisse trouver un travail à temps complet ? Dans bien des cas, il vaudrait mieux faciliter le retour à l'emploi plutôt que de verser une aide brute à laquelle il est difficile de contrôler l'égibilité.

Je crois que c'est dans plusieurs pays le problème des aides : elles ratent leur but car au lieu de faciliter la reprise du travail ou l'esprit d'entreprise les dispositifs dans lesquels s'investissent les sommes versées aboutissent souvent à des usines à gaz.

En ce qui concerne l'infirmier qu'évoque Démocratix, je ne doute pas que la tracasserie ait contribué à faire déborder le vase, mais elle ne saurait être le seul ni principal motif d'un acte aussi désespéré.

S'en prendre aux CAF et aux contrôles c'est une facilité dans laquelle évidemment je ne tomberai pas, et j'observerai que c'est Marisol Touraine qui me semble avoir eu une bonne réaction en soulignant  «le rôle exigeant et attentif joué par les employés de la CAF dans l’accueil d’allocataires souvent en grande difficulté».

Hervé a écrit un billet sur le sujet : bien que je ne partage pas son idéal d'un revenu universel versé par un État, son article a le mérite de retracer la genèse du RMI puis la création du RSA.

18:19 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : rmi, rsa | |  Facebook | | | |

Commentaires

Peux-tu sourcer le coût de 10Mds€ du RSA ?
(et différencier RSA-socle et RSA-compétitivité)

Écrit par : Fabrice_BLR | samedi, 25 août 2012

Merci l'Hérétique d'avoir joué le jeu.

Pour autant, tu n'as pas complètement répondu au tag que j'avais lancé et à sa question principale, qui devrait transcender les notions de gauchisme et/ou de libéralisme.

Cette question je te le rappelle, c'est "est-ce que tu crois que le gouvernement actuel doit faire la transparence sur ce drame et communiquer?".

Tout comme Marisol Touraine, tu sembles considérer qu'il n'y a rien à comprendre, que cet homme avait d'autres difficultés...

"Cachez ce sein que je ne saurais voir...".

D'ailleurs, cette transparence, que moi je souhaite, devrait s'appliquer à toute personne qui est accusée de fraude et qui commet l'irréparable. Indépendamment de conditions de revenus. Avant de couper les vivres à quelqu'un ou de lui réclamer 200.000 euros pour fraude, la première des choses c'est de s'assurer qu'il y a bien eu fraude.

Ce n'est pas politique, c'est juste humaniste comme position.

Écrit par : JF le démocrate | samedi, 25 août 2012

Ceux qui pensent que l'administration est attentive n'y ont jamais eu affaire. Que ce soit la sécu, la CAF, le pôle emploi, la mission locale ... c'est zéro pointé.
Les gens qui bossent là dedans devraient juste avoir honte et bien se la fermer déjà.

Pourquoi à votre avis beaucoup de personnes éligibles à certaines aides ne vont même plus les demander ?

La sécu : après deux avc mon père est handicapé moteur, donc incapable de travailler. Ils ont perdus son dossier 7 fois (c'est pas un nombre au pif hein, 7 fois), 1 an et demi avant de toucher ses premières invalidités. Il aurait fait comment s'il avait été isolé sans personne pour l'aider ?

Le pôle emploi : Ils servent à quoi eux en fait à part nous faire perdre notre temps dans des conneries styles "apprendre à écrire un CV" ?
Non sérieusement, ils ont déjà trouvé du boulot ou une formation à quelqu'un ?

Mission locale : Eux c'est le top du top. J'ai déjà vu 9 jeunes se barrer d'une réunion en même temps. Ils ce trouvent qu'ils proposent des formations d'agent de sécu à des types qui ont un casier judiciaire ... autant donner des béquilles à un cul de jatte.

J'ai hâte d'aller demander des trucs à la CAF tiens.

Écrit par : skunker | dimanche, 26 août 2012

@skunker
Je pense que le professionnalisme varie considérablement d'une agence à l'autre.
Pour Pôle Emploi, je te confirme qu'ils sont nuls à ch... y compris du côté employeur...

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 26 août 2012

@ l'hérétique :

Non non, c'est les même à tous les étages. Ça m'est encore jamais arrivé que tout ce passe bien du premier coup. A chaque fois que je dois avoir à faire à l'administration c'est la crise de nerf. Après c'est peut-être particulier au 52, mais y a des claques qui se perdent.

Attends, tu vois ça qu'à la sécu il se trouve des gens pour te dire sans rougir qu'il leur faut des originaux alors que tu leur a déjà donné et qu'ils les ont perdu ?

Moi j'ai déjà eu les indemnités d'un accident du travail 3 mois après, alors que j'avais déjà repris le boulot. Ça m'a bien aidé comme tu peux imaginer.

J'en suis arrivé à un point où j'ai mal au bide rien que de savoir que je vais devoir y aller. Un jour ou l'autre je vais perdre patience et tout faire valser là dedans ... putain comme j'en ai envie !

Et je te parle pas des assedic et de l'anpe, ça existe plus ça sert à rien de ressasser les mauvais souvenirs.

Ils doivent recruter des connards incompétents exprès, comme ça on est dégouté et on demande plus rien.

Écrit par : skunker | dimanche, 26 août 2012

Le but principal du RMI était d'enrayer les spirales d'exclusion. La formule Hirsch a voulu compléter la logique en incitant les gens à revenir vers l'activité sans perdre de vue le but initial. Je ne suis pas sûr que cet objectif ait été atteint.

Il est légitime de se demander si un État moderne ne doit pas veiller à ce que l'ensemble de ses citoyens jouisse d'un revenu de vie minimal, mais j'ai encore du mal à comprendre la formule du revenu de vie qui a des militants nombreux sur internet, donc je reste prudent.

Cela étant, et pour aller dans ton sens, il sera cohérent, le jour où nous aurons trouvé moyen de réduire réellement le chômage, de réduire aussi les protections de type RMI-RSA. Ce sera cohérent.

Écrit par : Hervé Torchet | dimanche, 26 août 2012

Ben à ce que je vois rien n'a vraiment changé dans ce repère de blattes en presque trente ans...

La dernière fois où j'ai dû avoir recours à leurs services, en 87ou 88 je sais plus, la grognasse de service s'est foutue de ma gueule parce-que je voulais commuer mon stage de TRE (54 francs de l'heure quand-même pour apprendre à chercher, pas trouver hein,du boulot, pas une paille dans les années 80) en stage me permettant d'accéder à la création d'entreprise (tiens, dans le secteur de l'agriculture bio, c'est presque drôle!). Je l'ai envoyé chier et je n'ai jamais rien redemandé depuis...

C'était l'âge d'or des TUCs. Je m'étais dit pourquoi-pas sauf qu'un jour je me suis rendu compte que le ccs enlevait les volets formation des contrats histoire que personne ne soit tenté. Et finalement les obliger à faire des formations bidon pour de mystérieuses boîtes de conseil qui ont disparu de la circulation depuis. À tous coups l'entreprise du cousin de l'oncle d'un copain du ministre trucmuche ou d'un conseiller quelconque, allez savoir... Alors qu'un pauvre type se suicide pour supposée fraude quand les autres zoulous pourrissent la vie de centaines de jeunes par intérêt mal défini mais visiblement très lucratif, pas besoin de me demander ce que je pense de cette mafia.

Je suis comme skunker, je ne peux plus les voir en peinture ces oiseaux-là...

Écrit par : Didier | lundi, 27 août 2012

@ Didier :

Je commençais à croire qu'ils m'en voulaient personnellement !

C'est exactement ça, ils se foutent de ta gueule. Ouvertement. Ils savent comme nous que personne n'osera la ramener, parce que là après c'est une autre histoire pour avoir ce que tu veux.

Héhé attends, maintenant tu te fais carrément engueuler dans le hall. Ah la connerie hey ! j'ai demandé à un mec qui passait avec un café où était le bouton on/off de leur tour toute bizarre. Erreur fatale. Je me suis fait insulté parce que le type était en pause. Il m'a tellement surpris à gueuler comme un con d'un coup que j'en ai eu un fou rire ...

Un RMI c'est pas cher payé pour pas voir leurs tronches. Purée la patience qu'il faut avoir.

Je sais pas comment c'est chez vous mais ici à la préfecture c'est file d'attente avec tickets. Quelqu'un sait pourquoi même quand c'est désert il s'écoule 10 minutes entre chaque numéros ?
Pourquoi il y a toujours juste assez de guichets ouvert pour maintenir une queue de 15m, et ce peu importe l'heure ?
Pourquoi ça prend plus longtemps aux secrétaires pour faire une photocopie que toi pour scanner et réimprimer sur pc ? Pourquoi les sites et numéros qui sont sensés servir à pointer sa situation son régulièrement en panne ?
Pourquoi les courriers se perdent une fois sur deux avec eux ?

Se dire qu'ils ont du boulot et pas vous ... un jour des gens vont s'immoler dans des bureaux vous verrez.

Écrit par : skunker | lundi, 27 août 2012

@skunker
Pour être franc, la seule expérience que j'ai, c'est celle des CAF à la naissance de mes enfants à Paris : j'ai souvenir de gens souriants et plutôt efficaces, mais j'ignore en effet tout des pratiques qui ont cours en province.
Si tout ce que tu dis est exact, je comprends la rage qui peut animer les usagers qui ont affaire à de pareils bras-cassés...

Écrit par : l'hérétique | lundi, 27 août 2012

@ l'hérétique :

je sais c'est dur à croire. l'effarement à chaque fois. moi c'est à la CAF pour le coup que je n'ai encore jamais eu affaire, mais si je demande autour de moi on va me dire la même chose ...

à l'anciennement anpe ici la salle de rdv c'était des petits box avec des cloisons en pvc. combien de fois j'ai pu attendre comme un con alors que je les entendais se raconter leurs vies.
c'est quand même un minimum quand tu fais déplacer quelqu'un pour rien de le recevoir autant que possible à l'heure. je peux comprendre qu'un rdv s'éternise et qu'ils prennent du retard, mais faut pas se foutre de la gueule du monde non plus ...

Écrit par : skunker | lundi, 27 août 2012

@ Skunker

Il faut aussi comprendre les personnels de ces administrations, souvent mal payés ou mal formés. La pression est des deux côtés. J'ai une copine qui a travaillé à Pôle Emploi et ce fut l'enfer pour elle.

Pourquoi? Parce que Pôle Emploi, c'est quelque chose qui ne marche pas... D'ailleurs, il paraît que seulement 50% des offres d'emploi passent par eux, en général les plus "pourries". Ce qui est fascinant dans cet organisme, c'est qu'alors qu'aujourd'hui on demande à tous, collégiens ou lycéens, d'avoir un PC chez eux, le seul vrai service qu'offre Pôle emploi, c'est de te donner accès à des ordinateurs qui sont verrouillés sur le site de Pôle Emploi...

La sécu, je suis en train de tester, car la puce de ma carte vitale déconne. On m'a déjà prévenu que ça prendrait au moins 2 mois pour la remplacer... Et en plus, il faudra photo façon carte d'identité, etc... pour une carte qui sera fabriquée en Inde comme l'avait dénoncé F. Bayrou durant les présidentielles.

@ L'Hérétique

Je voudrais quand même te préciser que dans mon billet initial, je n'ai jamais mis en cause les personnels de ces administrations, mais les politiques mises en oeuvre dans ces administrations.

Écrit par : JF le démocrate | lundi, 27 août 2012

Bien sûr que toute fraude est condamnable, mais il y a carrément deux poids deux mesures, hélas.
Quand je vois que certains ont osé dire que cet homme mort, ce serait un fraudeur en moins, je les enjoins à compter les milliards que nous coûte chaque année le travail au noir, ces patrons esclavagistes qui se livrent à la traite d’êtres humains illégaux (ou pas) sur le territoire, dans le bâtiment, la restauration, l’hôtellerie, les services d’entretien… avec droit de cuissage en prime et sécurité aléatoire.

J'enjoins également le lecteur de ce commentaire à lire cet article qui révèle quelques dures réalités sur l'impitoyable machine administrative à économies de bouts de chandelle :

http://www.marianne2.fr/SlovarMarianne/Chomeurs-La-radiation-ca-peut-etre-simple-comme-un-coup-de-fil-manque-_a49.html

Alors, cet homme avait peut-être d'autres problèmes, mais tant d'ignominie, ça peut suffire largement pour tuer.

Ma réponse au tag de JF ici : http://desmotsgrattent.blogspot.be/2012/08/la-flamme-de-trop-la-nuit-de-fer.html

Sinon, d'accord avec le fait qu'on devrait créer plus de places en crèches, et puis aussi de l'emploi mais ça... c'est une autre histoire.

Écrit par : luciolebrune | mardi, 28 août 2012

@ JF le démocrate :

Nan mais attend c'est quoi ton argument là ?

Moi aussi je suis mal payé, moi aussi j'ai été formé à la va vite, en prime je suis d'équipe dans le vacarme et la chaleur permanente (forge).

Je contrôle la qualité de pièces de sécurité, si je fais comme eux tu t'imagines le résultat ?

Les gens se plantent à cause de moi déjà, faut faire des rappels, l'usine perd des contrats donc surement aussi des emplois qui sautent.
Audi nous a suspendu une production parce qu'ils ont trouvé une armoire électrique mal fermée pendant un audit ...

C'est des j'm'enfoutistes un point c'est tout, et si c'était pas des services publiques ils se feraient dégager à grand coup de lattes dans le cul.

Écrit par : skunker | mardi, 28 août 2012

Merci beaucoup pour l'information.

Écrit par : achat matelas | jeudi, 30 mai 2013

Écrire un commentaire