Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Sèche-linge ?! | Page d'accueil | Mauvais marché... »

samedi, 28 juillet 2012

Saleté de bottes...

Toujours motivé par la volonté d'acheter le plus local possible, j'ai observé que la marque Moussaillon que je subodore être bretonne, vendait des bottes pour enfants. Bon, eh bien celles-là, je ne les conseille pas. J'en ai acheté une paire pour mon second fiston, et, résultat des courses, il s'est retrouvé avec une série de plaies à hauteur de la bordure des bottes en question.

Franchement, faut être nul pour ne pas être fichus d'anticiper ce genre de défauts et en arriver à réaliser des bordures tranchantes. Dommages, car l'idée de départ, réaliser des bottes marinières est plutôt futée et le résultat esthétiquement appréciable, mais le reste est calamiteux.

J'ai réussi à trouver (avec du mal) que Le Moussaillon était une marque de Bretagne-Diffusion. Pas moyen de savoir où ils produisent, ceux-là. Pas trace chez HexaConso, et encore moins du côté de la Fabrique Hexagonale. Rien non plus chez madeinfrance.Ça sent le made in ailleurs ; cela ne m'étonnerait pas vu la qualité de m... des bottes en question. Je n'aime pas trop, d'ailleurs, le principe qui consiste à se donner un air local tout en important de Petaouchnok des produits mal conçus et mal finis. Mauvais pour l'image de la Bretagne, ça, alors qu'elle n'y est pour rien.

En règle générale, quand je cherche à savoir si quelque chose est produit en Bretagne ou non, je m'adresse à David, mais là, il a du abuser du taffia pendant les Tonnerres de Brest et il est aux abonnés absents :-)

Ça reste compliqué, au final, de savoir où est fabriqué ce qu'on achète. Je parlais d'Armor Lux, précédemment, mais la lecture de l'avis de la Fabrique Hexagonale sur le sujet m'a un tantinet douché. Cela reste une marque plutôt française, mais une bonne partie de la production vient aussi d'ailleurs.

Et puis il y a beaucoup d'entreprises qui se créent puis ferment faute de parvenir à percer. Cliquez sur les liens de la Fabrique Hexagonale, vous allez voir lesquels sont encore valides...

Allez, je finis sur une note heureuse : j'ai eu la joie de retrouver la trace d'Alma Mater qui avait réalisé les tee-shirts de l'exposition sur les dragons du Muséum d'Histoire Naturelle à Paris, il y a quelques années ! J'en ai quelques exemplaires que j'avais alors achetés que je conserve avec émotion en dépit de l'augmentation de mon tour de taille depuis (snif) :-)

07:22 Publié dans Economie, Société | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : made in france, bretagne | |  Facebook | | | |

Commentaires

J'ai apprécié cette contribution. J'ai juste une remarque à formuler concernant les produits aux appellations "franchouilles" : l'inverse existe aussi et ça marche plutôt bien : les chaussures "Weston" à l'accent "so british" sont une marque française !
J. M. Weston, malgré la consonance anglo-saxonne de cette marque, est une entreprise de chaussure de luxe française, fondée en 1891 à Limoges par Édouard Blanchard, bottier, connue entre autres pour ses mocassins destinés aux hommes, et proposant la particularité de vendre ses chaussures avec le choix parmi 3 à 7 largeurs de pieds[1], en plus des demi-pointures. (Wikipédia)

Écrit par : Motel | samedi, 28 juillet 2012

These boots are NOT made for walking ?

Écrit par : Ch. Romain | dimanche, 29 juillet 2012

il s'est retrouvé avec une série de plaies à hauteur de la bordure des bottes en question."
Pourquoi? L'avez-vous laissé jambes nues dans ses bottes?

Écrit par : Martine | dimanche, 29 juillet 2012

"A partir d’avril 2012, les fabricants français s’inscrivant sur Madine France sont invités à mentionner l’origine des matières premières, en pourcentage et par continent.
C’est grâce aux informations complètes que nous vous fournissons que vous pourrez consommer en toute connaissance de cause, de façon cohérente, lucide et responsable."

Un étiquetage honnête, n'est-ce justement pas ce que François Bayrou avait demandé ? Commencer par de la transparence, c'est déjà un énorme progrès. Le reste suivra.

Désolée pour ton fiston, il devait être déçu. Certaines marques mettent une doublure coton qui protège mieux des frottements que la seule trame intérieure du caoutchouc. Je suppose que la bordure ici avait été coupée à la chaleur pour empêcher ensuite l'effilochage de la trame, d'où la partie tranchante...

Écrit par : Françoise Boulanger | lundi, 30 juillet 2012

@L' héré,
Nous ne sommes pas tous morphologiquement fait pareil, me souviens quand j'étais jeune (du fabriqué en france pourtant) de mes souffrances dans des bottes marinières, tout comme dans des espadrilles d'ailleurs, et plus tard dans des bottes "cavalières".
Vous suggère d'avoir la curiosité d'observer le niveau d'usure sous les semelles de vos enfants, ils n'ont pas tous la meme démarche ni les memes pieds, pour votre deuxième, vous suggèrerai une version courte au niveau de la cheville.
@+

Écrit par : Martine | lundi, 30 juillet 2012

Oups, ai oublié : mes débuts en ski-nautique, mon moniteur "s'arrachait les cheveux": "mais bon sang! Quelle est ta pointure? ( bah vouai un coup de pied qui faisait que...pointure supérieure obligatoire, mais aussi que les skis ne me tenaient plus vraiment aux pieds et s'envolaient à chacunes de mes sorties).
Frustrant et pour lui et pour moi...Dommage, le "bare-foot" n'existait pas à l'époque.

Écrit par : Martine | lundi, 30 juillet 2012

Rhooo, le dernier billet du KAG que canta por su mia, m'a explosée de lol.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Se_canto
Lui souhaite bonne lecture à lui et ses amis. :opp
Comment dire,qu'il se débrouille avec son mic-mac dans sa tete...Plus mon problème, me suis carapatée ailleurs ou autrement^^^Une raison parmi d'autres à l'origine de mon fou-rire de ce soir à la lecture de son billet.

Écrit par : Martine | mardi, 31 juillet 2012

pour les bottes en caoutchouc et ce que l'on appelle "caoutchoucs", sorte de sabots, je ne connais qu'une marque, Aigle:
http://www.aigle.com/

Jamais acheté autre chose même si c'est plutôt cher pour des trucs que l'on ne peut porter nulle-part ailleurs que chez soi.

Écrit par : Didier | vendredi, 03 août 2012

Rhooo Didier, il est vrai autrefois, la marque citée était confortable, du caoutchouc du vrai pas de plastique! :o))) Souple etc meme si cause: mon coup de pied, contrainte à choisir la pointure sup, mais assez facile à coriiger avec les "chausettes/guètres de danseuse. :ppp

Écrit par : Martine | vendredi, 03 août 2012

Sinon, Normal 1er ;o)) qui s'entète à voyager en train, quitte à etre la principale source de problème pour les voyageurs lambdas dont il n'a que faire... (si préoccupé par son image média de prtésident/candidat) quand bien meme le dispositif peut s'avérer aussi couteux si ce n'est davantage que via les voies aériennes.
Enfin bon bref, il doit escompter que nul lambda ne se révoltera lors de présentation de factures...Doublement payée, ni sur aucune récrimination de retard suite à tracasseries inhabituelles de sécurité, n'est-ce pas?
Je sais plus que jamais la raison pour laquelle, j'avais apprécié l'ouvrage:"Abus de pouvoir".

Écrit par : Martine | vendredi, 03 août 2012

Écrire un commentaire