« Une retraite progressive ? | Page d'accueil | Habillé en Armor Lux, habillé à Quimper ? »

lundi, 23 juillet 2012

Oh non, Hollande ne fait pas du Bayrou !

C'est très tendance chez les militants MoDem de se consoler en faisant valoir que Hollande commence à appliquer le programme de Bayrou. Vade Retro Batavicas, malheureux ! Et puis quoi encore ? N'importe quoi. Non, Hollande, une fois élu, applique ce qu'il annonçait sur son blogue bien avant de concourrir pour les primaires socialistes : accroître les impôts pour résorber la dette.

C'est son unique horizon, ou presque. Il a bien sûr compris qu'il ne pourrait éviter de tailler dans la dépense publique et a construit une réthorique ad hoc pour emberlificoter ses interlocuteurs, mais, à côté de ces deux antiennes, aucune idée n'émerge du côté des Socialistes. Les gesticulations de Montebourg vont juste achever de réduire l'individu à ce qu'il est vraiment : un guignolo.

En réalité, il est trop tard pour empêcher les entreprises qui s'apprêtent à le faire de licencier. La question à se poser c'est celle des mesures qu'il conviendrait de trouver pour tenter d'empêcher la reproduction du phénomène. Et là, ce n'est pas gagné, loin de là.

Les Socialistes, la gauche en général, sont mondialistes. Ils sont  incapables d'avoir une réflexion à l'échelle nationale dans le domaine industriel (ce qui ne signifie pas pour autant qu'il faut verser dans le souverainisme).

Évidemment, les Socialistes n'ont pas hérité d'une situation facile. Il y a eu quelques idées intéressantes sous le gouvernement Fillon (l'auto-entreprise, le fond stratégique d'investissement, par exemple) mais nous demeurons dans un cercle  vicieux dont nous ne parvenons à briser le cycle infernal.

Mon sentiment est que beaucoup de choses vont se jouer au niveau de l'Europe et des forces politiques que les Européens vont envoyer dans leur Parlement.

Ce n'est pas seulement un programme pour la France qu'il faudra, mais une vision de l'Europe toute entière susceptible de redresser le continent. La France me paraît particulièrement malade, mais certains pays européens sont à l'agonie (la Grèce), rongés par la corruption (la Bulgarie, la Roumanie) en sus de voir leurs productions nationales s'écrouler.

Il faudra donc raisonner non seulement pour notre pays mais pour les autres aussi : favoriser des filières courtes en Europe en règle générale. Ce devrait être un objectif de notre gouvernement qui n'y songe pas.

Pour nous autres Démocrates, même si nous divergeons par bien des aspects des Écologistes, je pense néanmoins que nous pourrons trouver en eux des alliés objectifs au Parlement si nous travaillons dans cette direction. 

Il reste à mener la réflexion et ce n'est pas une mince afffaire : il s'agit ni plus ni moins que de trouver la pierre philosophale...

 

08:32 Publié dans Economie, Europe, Politique | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : hollande, europe, industrie | |  Facebook | | | |

Commentaires

L'auto-entreprise, une idée intéressante ? Pour qui ?
http://www.liberation.fr/economie/0101609714-succes-flou-pour-l-auto-entrepreneur

Écrit par : Thomas | lundi, 23 juillet 2012

Toujours aussi pavlovien Romain, et toujours incapable de comprendre que Bayrou n'aurait pas fait différemment. L'espoir fait vivre.

Écrit par : Yves DELAHAIE | lundi, 23 juillet 2012

Encore heureux que Hollande ne fasse pas du Bayrou, Bayrou rate tout ce qu'il fait depuis 10 ans

Écrit par : Emile | lundi, 23 juillet 2012

@Yves
Romain ? Il y aurait eu évidemment quelques points communs, mais sans doute pas la même politique à bien des égards. Mais bon, je te vois tout prêt à adhérer au PS...
@Émile
Bah, c'est la France qui paiera les pots cassés au final...
@Thomas
L'idée était intéressante mais pas suffisante.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 23 juillet 2012

@Yves

Au moins un domaine où j'espère que FB aurait fait différent: le relèvement du plafond du livret A, qui n'a aucun intérêt pour relancer la production: il ne favorise que les rentiers...

D'autre part, j'attendrai de voir le résultat au bout d'un an, et s'il y a eu dérapage dans l'exécution budgétaire, car dans l'esprit ("0 valeur"), FH fait du Bayrou. Reste à voir dans les actes.

Au total, FH est en train de mener une cure d'amaigrissement de la dépense publique: pourquoi serions-nous défavorables ?

Écrit par : Fabrice_BLR | lundi, 23 juillet 2012

"Vade Retro Batavicas*, malheureux ! Et puis quoi encore ? N'importe quoi."

Enorme, absolument géant le jeu de mot !!!
*(Batave étant l'adjectif désignant "ce qui provient de la Hollande ou de ses habitants"...)
Voilà une expression qui va être reprise par certains, je le sens. ;-)
En tout cas ma journée en est toute ensoleillée.

Écrit par : Françoise Boulanger | lundi, 23 juillet 2012

Hollande qui fais du Bayrou, de toutes façon pour moi ça ne change rien,ce sont deux hommes parfaitement futile.

En tout cas ton articles est génial et parfaitement écris (même les partie en latin)

Bonne continuation pour ton blog.

Marie.

Écrit par : auxiliaire de vie | lundi, 23 juillet 2012

Je ne participerai pas à votre "prétendu" programme européen, l'héré...Une fois, m'a amplement suffit," c'est comme ca la vie! La vita e bella!". :ppp

Écrit par : Martine | lundi, 23 juillet 2012

Me suis posé la même question... et très rapidement, j'en suis arrivé à la m^me conclusion que vous, l'hérétique.

D'abord, FB mettait la reconstruction de la marque France, et du génie de l'entreprise française EN PRÉAMBULE des augmentations d'impôts.

La France ne peut être crédible à l'étranger que si elle a une vision de l'avenir pour elle-même d'abord. Comment serait-elle un modèle sinon ?

FB est ambitieux pour notre pays (et pour lui-même aussi, cela va sans dire). C'est la France qui a raté son rendez-vous avec FB, pas le contraire...

Désolé pour les voix désabusées ici.

Écrit par : ninilepetit | mardi, 24 juillet 2012

@nini
on est d'accord

Écrit par : l'hérétique | mardi, 24 juillet 2012

l'intérêt d'un blog c'est que ça discute...il faut parfois revenir à "la vraie vie" et parfois revenir au débat...
Je crois en effet que Hollande (je n'aime pas les jeux de mots sur les noms) essaie de faire du bayrou sans Bayrou.. Mais ce n'est qu'une mauvaise copie et il ne peut en être autrement . D'autre part tout en ayant confiance aux qualités de FB je ne sais pas ce qu'il aurait vraiment fait et pu faire aujourd'hui élu! c'est pourquoi il faut d'abord faire confiance aux hommes politiques et à leur projet mais les juger vraiment sur des actes. Ainsi l'acte fort de Bayrou sur lequel on le juge d'ailleurs c'est son choix de voter Hollande...et ce choix a confirmé la confiance que j'avais en lui.
Pour les actions du président actuel soyons vigilants, critiques mais pour un jugement plus général et objectif il faut attendre encore quelques mois.. et il faut souhaiter pour la France la réussite : ne soyons pas des opposants systématiques, nous qui voulions une France rassemblée.
Enfin si je crois à la nécessaire réappropriation du projet européen il ne faut pas être enfermé dans la préparation des élections européennes.. Les élections municipales aussi doivent permettre au courant des centristes le plus uni possible de mettre "sur le marché" un grand nombre de nouvelles têtes politiques et de mener un vrai débat sur le visage de la france de demain : organisation territoriale pour une démocratie de proximité,regroupement autour de projet, penser en même temps cadre de vie, développement économique et conditions du mieux vivre ensemble.
Et dans ce sens les priorités de Bayrou restent à creuser et à défendre : une école performante et une vie ouverte par la culture, la volonté de faire confiance aux entreprises et au produire en France, et une rénovation courageuse et profonde de la vie politique.
Nos débats auront tout à gagner en approfondissant notre projet plutôt que de critiquer celui des autres.

Écrit par : papy 5951 | mardi, 24 juillet 2012

Impossible de joindre ma famille au tel ce soir, plein de disfonctionnement sur les lignes soudainement, brutalement...
Très "strange"^^^, rhooo... ;o)))

Écrit par : Martine | mercredi, 25 juillet 2012

Écrire un commentaire