Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Elle faisait quoi, Nathalie Chabanne, quand Bayrou se battait pour Turbomeca ? | Page d'accueil | Christine Lagarde nouveau boulet ? »

dimanche, 27 mai 2012

Je n'irai pas pleurer pour Zemmour mais...

Maxime Tandonnet et Corto voient chacun une grave atteinte à la liberté d'expression que d'avoir viré Zemmour après ses attaques contre Taubira. J'avoue ne guère avoir de compassion pour cet abruti : il faut tout de même l'être pour balayer en ricanant toute loi sur le harcèlement sexuel en prenant à la légère main balladeuses et blagues salaces qu'il qualifie de gaudriole. Quel c....ard !

S'il avait eu une once d'intelligence, il fallait s'en prendre à Taubira sur ses contradictions de «gôchiste» patentée : la gauche «sociologique» est de retour avec ce qu'il faut appeler sans la moindre hésitation ni regret de la racaille.

Les mineurs de 16-18 ans qui devaient être jugés comme des majeurs sont ceux qui commettent les crimes les plus graves, à commencer par les viols ou viols avec assassinats. C'est ceux-là que Taubira peut pouvoir faire libérer plus tôt. Et dans le même temps, elle brandit l'étendard du féminisme pour porter une loi contre le harcèlement sexuel. 

Il n'y a pas comme une contradiction ? Cette loi est nécessaire, c'est une évidence pour moi, mais avec la gôche, on est assuré d'avoir toujours plus d'écart entre la parole et la pratique, comme au plus fort du sarkozysme qui s'en était fait pourtant une spécialité.

Dans les banlieues à racaille, les filles et les femmes sont menacées partout : peur de sortir le soir, peur de sortir seule, peur d'aller à la piscine,  peur de sortir sans burka et assimilé. 

Il suffirait pourtant d'un très méchant coup de torchon dans le tas, d'en finir avec l'impunité des bandes qui les menacent, de refuser ne serait-ce que la plus petite concession à l'islam radical quand il s'avise de dicter à nos amies, nos filles, nos soeurs et nos mères de quelle manière elles doivent s'habiller ou se comporter pour être crédible. 

C'est mon credo et il est simple : quand une bande s'en prend à des filles il ne faut pas punir un leader, il faut punir tout le groupe et taper fort. Très fort.

N'attendons pas cela de la gôche. «Sociologique» elle était, «sociologique» elle restera.

14:30 Publié dans Politique, Société | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : taubira, zemmour | |  Facebook | | | |

Commentaires

on peut penser absolument tt ce que l on veut de Zemmour, enfin pour l instant, sauf à écrire que c'est un abruti. Il est tout ce que l on veut, y compris le fait d'être quelqu'un qui contre vents et marrées dit ce qu il pense, sauf un abruti !

Écrit par : corto74 | dimanche, 27 mai 2012

salut Corto
Pour tourner en dérision le harcèlement sexuel, il faut vraiment être un abruti. Je n'ai pas vraiment aimé ce que sous-entendait Zemmour. C'est bien : il ferait un bon copain pour les Talibans...

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 27 mai 2012

J'ai entendu une émission "philosophico-sociologique" sur le sujet du harcèlement ce matin sur France-Inter.
Si j'ai bien tout compris, il semblerait que le problème de la loi abrogée soit qu'elle ne pouvait pas donner lieu à condamnation lorsqu'elle était invoquée. Plusieurs imprécisions techniques en fasait une loi inproductive.
Ils sont apparemment déjà au boulot pour la refondre et cette nouvelle mouture risque bien d'être non-seulement plus sévère mais également adaptée à toutes les situations.

Écrit par : Didier | dimanche, 27 mai 2012

Eric Zemmour relève une étude d’un grand historien israélien Simon Epstein : « La plupart des dreyfusards vivants en 40 sont devenus collabos et la plupart des anti-dreyfusards vivants sont devenus résistants ! » La plupart des collabos venaient de la gauche pacifiste, socialiste, radicale, antiraciste

Écrit par : lilou | dimanche, 27 mai 2012

@lilou
Je ne sais pas d'où il tient son étude.
Pour ma part, ma référence, c'est le Vichy de Paxton et sinon les Collaborateurs de Jean Ory : il n'y a aucun doute, l'essentiel de la collaboration a été le fait de l'extrême-droite.

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 27 mai 2012

Bah...A une époque pas si lointaine, il y a eu déferlement anti un "humoriste" et grande indignation sur le web goochiste.
Alors je peux comprendre la tentation du: "retour à l'expéditeur"...
Ceci dit n'ayant jamais été en harmonie avec les outrances ironiques, ce débat me parait inintéressant.
Un débat de chapelles que j'illustrerai ainsi:
http://www.insecula.com/oeuvre/O0009685.html

Écrit par : Martine | dimanche, 27 mai 2012

Je ne suis pas d'accord pour qu'il y ait un traitement d'exception pour certains mineurs.
Ce ne sont pas des majeurs et ils n'ont pas à être jugés comme tel.
Un mineur meurtrier ou violeur peut être condamné à de lourdes peines.
Le mineur qui avait tué une fille de 15 ans en 2002 en s'inspirant du film scream avait été condamné à 25 ans de prisons:
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20041119.OBS1898/meurtre-inspire-de-scream-25-ans-de-prison.html

Le juge pour enfants a une fonction spécifique en s'adressant à une population particulière qui n'est pas encore dotée pleinement de ses droits et qui n'en est qu'au début de sa vie. La fonction éducative est forte dans ce métier.

Écrit par : eratosthène | lundi, 28 mai 2012

@eratosthène
on parie tout ce que vous voulez qu'il n'y a pas un seul mineur qui ait dépassé 10 ans de prison en France, quelle que soit sa peine d'origine.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 28 mai 2012

Le grand ménage a commencé dans les médias, on vire tous ceux qui ne pensent pas "bien".

Écrit par : Braque | lundi, 28 mai 2012

Sur le caractère anticonstitutionnel de la loi sur le harcèlement sexuel, voici un lien vers un billet très clair et pédagogique de maître Eolas. Où l'on comprend sans peine que ce sont bel et bien les associations féministes qui ont fini par faire casser l'élastique à force de trop vouloir tirer dessus :

http://www.maitre-eolas.fr/post/2012/05/05/L-abrogation-du-d%C3%A9lit-de-harc%C3%A8lement-sexuel

Écrit par : Ch. Romain | lundi, 28 mai 2012

Commentaire hors sujet com d'hab...
Sinon, la "foldingue" avait lu le billet de maitre Eolas.
Il s'était bien moins indigné lors de certaines réformes, quand les victimes devaient financer les nouvelles procédures de garde à vue.

Écrit par : Martine | lundi, 28 mai 2012

Alors? "La fofdingue" attend...:o)))

Écrit par : Martine | lundi, 28 mai 2012

Repasse ici, autremnt plus important que les diversions et delirium de la "Luciole" :o))).

Écrit par : Martine | lundi, 28 mai 2012

Tiens, la simplette veut donner des leçons de droit à un avocat, maintenant.

J'aimais mieux quand elle voulait expliquer à Corinne Lepage comment greffer des ours. C'était plus drôle.

Pauvre petit être ravagé par l'Alzheimer et l'insignifiance...

Écrit par : Ch. Romain | lundi, 28 mai 2012

Bof, la lepagina est mal barrée... :o)))
Suite au prochain numéro.

Écrit par : Martine | lundi, 28 mai 2012

Hellooo....Whatelse? :o)))

Écrit par : Martine | lundi, 28 mai 2012

Écrire un commentaire