« Bourse étudiantes : étendre et réformer ce n'est pas synonyme ! | Page d'accueil | Un degré d'ennui incommensurable »

jeudi, 29 mars 2012

J'espère qu'elle se trompe !

Nom de... Il y a plusieurs mois, alors que je n'aurais pas donné un ancien franc de la peau de Sarko à l'Élysée, ma compagne m'a assuré que j'avais tout intérêt à me méfier : elle pressentait qu'il serait réélu et que les Français oubliaient très vite. Pour elle, en campagne, c'était un malin, et, à tous les coups, il allait réussir à se faire réélire président.

Je ne l'ai pas crue.

Je lui ai assuré qu'il était foutu. Je ne le donnais pas à plus de 22%. Et là, il monte inexorablement vers son socle de 2007 et Hollande baisse tendanciellement depuis trois mois.

Ah non ! Pas Sarko 5 ans de plus, pitié !

A vrai dire, à gauche, quand on voit l'autre, Mélenchon, là...Je vais être franc : si celui-là il est au second tour contre Sarko, ça va me faire mal au coeur, mais je vote Sarko, que cela soit dit. Et je connais plus d'un centriste qui en fera autant.

Non mais vous l'avez vu, celui-là, avec son programme de confiscations et de spoliations à tout va, son épuration programmée des médias. Et ses promesses !

Un SMIG à 1700 euros ? T'es comique, mon gars. C'est un fait établi : plus tu crées de rigidité dans le droit du travail, plus , en somme, des statuts sont rigides, plus en contre-partie il se crée de la précarité pour rétablir de la souplesse. Des temps partiels, des contrats aidés, des stages, et cetera, de l'interim, toutes choses qui permettent aux entreprises de desserrer l'étau.

La plus belle illustration de cet état de fait, c'est l'administration française et la fonction publique : à côté des statuts protégés, il y a des contractuels sous-payés, des temps partiels imposés sans parler des basses oeuvres sous-traitées au privé pour des salaires de misères, contraignant nombre de salariés modestes à cumuler deux emplois.

Bien sûr, il ne s'agit pas de s'aligner sur un droit du travail à la chinoise, mais on trouve entre ces deux extrêmes des solutions pondérées. Le contrat de travail à droits progressifs que propose Bayrou, par exemple.

Je suis désolé que Bayrou ne parvienne pas à faire valoir davantage ses propositions raisonnables et intelligentes dans cette campagne qui plonge dans la torpeur. 

En tout cas, une chose est certaine : pas de guignolo à la tête de l'État, ni de droite, ni de gauche. Si cela doit être Hollande, bien qu'il promette n'importe quoi et dise comme d'habitude OUI à Jacques et Paul, l'un qui veut taxer le capital et l'autre qui veut le protéger, on peut penser qu'il ne fera pas n'importe quoi malgré tout.

Cela dit, j'ai beaucoup aimé la réponse de Bayrou à sa taxe à la con de 75% de Hollande : ça veut dire quoi ? Qu'on veut empêcher quiconque de s'enrichir en France parce que c'est mal ? Quel signal débile (et inutile en plus, ça rapporte trois fois rien !!!) envoyé à l'esprit d'entreprise !

Bref, je n'ai pas le goût à écrire par les temps qui courent...

11:58 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (82) | Tags : sarkozy, mélenchon, bayrou | |  Facebook | | | |

Commentaires

Tu finiras par voir la lumière :-)

Bayrou a tué lui-même l'espoir qu'il avait fait naître. la rigueur n'est pas la solution, mais le rêve, et le rêve est du côté de l'innovation qu'il a rejetée.

Et plus personne ne s'adresse en France en politique en ces élections aux millions de rêveurs que nous sommes.

Écrit par : tcrouzet | jeudi, 29 mars 2012

Salut Thierry
Je savais que tu t'étais reconnecté, mais tu te faisais rare sur la Toile.
Au rêve je préfère un espoir crédible.

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 29 mars 2012

Bonjour l'Hérétique,

Concernant Sarkozy, je commence à y croire aussi. Mais de toutes façons, aux législatives qui suivront, c'est la gauche qui va passer (suite à la déception) et nous aurons une cohabitation pour 5 ans, avec en prime Martine Aubry comme premier ministre.

Concernant Bayrou, je crois qu'il a définitivement perdu le 19 mars au soir, en s'attaquant à Sarkozy qui dresse les communautés les unes contre les autres, sous entendant que le massacre était dû à un néonazi. J'ai entendu pas mal de gens qui envisageaient de voter Bayrou dire que depuis ce discours, ils ne voteraient finalement pas pour lui.

Oh, et puis des collègues se prennent à imaginer un second tour entre Marine Le Pen et Jean Luc Mélanchon. Je n'y crois pas trop, mais ... Dans ce cas là, est-ce que Sarkozy décréterai l'État d'Urgence pour empêcher ce second tour improbable entre une nationale-socialiste et un trotskyste ?

Amicalement
Karizoc

Écrit par : Karizoc | jeudi, 29 mars 2012

Bonjour l'Hérétique,

Concernant Sarkozy, je commence à y croire aussi. Mais de toutes façons, aux législatives qui suivront, c'est la gauche qui va passer (suite à la déception) et nous aurons une cohabitation pour 5 ans, avec en prime Martine Aubry comme premier ministre.

Concernant Bayrou, je crois qu'il a définitivement perdu le 19 mars au soir, en s'attaquant à Sarkozy qui dresse les communautés les unes contre les autres, sous entendant que le massacre était dû à un néonazi. J'ai entendu pas mal de gens qui envisageaient de voter Bayrou dire que depuis ce discours, ils ne voteraient finalement pas pour lui.

Oh, et puis des collègues se prennent à imaginer un second tour entre Marine Le Pen et Jean Luc Mélanchon. Je n'y crois pas trop, mais ... Dans ce cas là, est-ce que Sarkozy décréterai l'État d'Urgence pour empêcher ce second tour improbable entre une nationale-socialiste et un trotskyste ?

Amicalement
Karizoc

Écrit par : Karizoc | jeudi, 29 mars 2012

Comme vous, j'avais une fois de plus sous-estimé Sarko sur cette élection, ce personnage est ultra bon pour enfumer la populace, et ces andouilles vont encore une fois ce faire avoir, je fini par penser qu'ils aiment ça ...

Écrit par : Luc | jeudi, 29 mars 2012

C'est encore possible, il me semble. Mais...

Quelque chose me fait penser que tout le monde, absolument tout le monde, surestime Sarkozy. Tout cela repose sur de l'imaginaire. Si l'on prend en considération son parcours, on se rend surtout compte que c'est un homme d'incantations, comme n'importe quel autre tribun. Mais qu'il ne réussit jamais rien.

Il suffit que Sarkozy dise : "je vais écraser Hollande, renverser la vapeur" et tout le monde se met à y croire. C'est fascinant la force de persuasion qu'a cet homme y compris sur ceux qui ne l'aiment pas. Il a des propriétés d'hypnotiseur. Si l'on regarde maintenant de plus près, on se rend compte en réalité qu'il était impossible dès le départ que Hollande l'emporte si largement sur Sarkozy. Les choses ne se renversent pas du tout pour le moment, elles s'équilibrent, bien normalement. L'élection se jouera ric-rac, comme à chaque fois que la gauche est en mesure de l'emporter. Quand elle ne l'est pas, la droite lui flanque des raclées mémorables...comme en 2007.

Tout cela n'est pas raisonnable. Sarkozy a cette force de persuasion mais il a échoué sur tout. C'est sans doute le plus grand loser de la politique. Il faut commencer par arrêter d'en avoir peur. Mme Merkel a-t-elle peur de Sarkozy ? M'est avis que non...

Écrit par : Dorham | jeudi, 29 mars 2012

Vous semblez oublier une chose, c'est que les lois c'est sympa, mais il faut une majorité à l'Assemblée et/ou au Sénat pour les voter. Sur une bonne partie de son projet, Mélenchon n'aura pas la majorité, le PS ne le suivra pas.

Et on peut facilement estimer qu'il est plus intègre et plus respectueux de la démocratie que Sarkozy.

@Karizoc : Le 19 Mars, Bayrou a ciblé les divisions, les clivages, pas l'extrême droite. C'est les responsables politiques (de droite et extrême-droite) qui, suivant la piste des neonazis qui courrait dans la presse ont fait un lien entre les deux et se sont sentis visés.

Écrit par : melianos | jeudi, 29 mars 2012

Ce que je trouve assez remarquable avec Sarkozy, c'est autant il peut paraître dérisoire dans des occasions dérisoires (cf toutes les critiques sur son style), il ne s'en avère pas moins complètement à la hauteur dans les situations les plus importantes. Les Français le savaient en 2007, et ne l'ont peut-être pas oublié aujourd'hui quand il s'agit d'élire le chef de l'Etat.

De son côté, le principal argument de François Hollande, ce n'est pas "votez pour moi pour mes qualités", mais "votez contre Sarkozy". Et après ?

Quant à Bayrou, il va appeler à voter François Hollande et s'assurer ainsi de n'avoir strictement aucune influence sur le sort de la France pour les cinq prochaines années, quelque soit le résultat du second tour. C'est dommage.

Écrit par : xerbias | jeudi, 29 mars 2012

ben oui Sarko a des chances, comme je l'ai déjà écrit sur ce blog :c'est un animal politique,une bête médiatique entourée d'une machine de guerre pour qui tous les coups sont permis car l'objectif est de gagner coute que coute.

Il n'a pas de projet clairement identifié. Son équipe étudie tous les sondages,piquent les idées qui fonctionnent des autres candidats et elle développe des thèmes de campagne qui vont dans le sens de ce que pense son électorat potentiel de premier tour.

Tactiquement il fait actuellement une campagne de premier tour pour être en tête afin de créer une dynamique ; la politique est un art guerrier, chaque chose en son temps......

De plus Sarko sait créer le buzz permanent. Cette campagne est nullissime mais lui réussit a exister artificiellement dans cette supercherie électorale, il est fort pour cela. Il réussit même a faire oublier son triste bilan......

Ses adversaires tombent un a un dans son piège sauf peut-être le "le pen de gauche" qui a réussit a créer un espace médiatique dans ce méandre......

Hollande a existé au début, maintenant il ne fait que répondre aux attaques de Sarko...S'il ne reprend pas la main , il sera sans doute foutu pour perdre a 51/49....la dynamique est contre lui de même qu'elle est contre Bayrou.

La poussée de Mélanchon commence a faire peur a l'électorat centriste tenté de voter socialiste au second tour. Cet électorat votera sans doute Sarko( en se bouchant le nez!!!!)ceci d'autant plus que l'ultra gauche fera un bon score.....

FB, pour influer au second tour et viser potentiellement Matignon, doit reprendre les thèmes de 2007 et pas en développer d'autres.... il doit faire du bachotage électoral comme le fait Sarko, ça ne sert a rien de disserter sur tous les thèmes.....

FB serait bon dans un débat de second tour, il ne sait pas faire ressortir des idées de premier tout a fin de fidéliser plus d'électeurs: c'est le drame du centre depuis des années....a force de vouloir trop rassembler dès le départ une partie de son électorat potentiel( déjà volatil à la base) est perplexe....et se retourne vers des candidats plus clivant afin d'être rassuré....

On va sans sans doute bouffer DU SARKO pendant 5 ans.....mais bon les français sont majoritairement un peu sado-maso ....ou nos politiques pas assez bons......

Écrit par : Europium | jeudi, 29 mars 2012

@xerbias

Je ne pense pas qu'FB appellera a voter Hollande si Mélanchon est devant lui...car ce dernier sera en position de force pour négocier des circonscriptions ; c'est le principal objectif du PC qui a soutenu Mélanchon en ce sens.....Pour rappel, le PC n'a un accord avec le front de gauche que pour la présidentielle, pour les législatives il négociera( il déjà commencé à le faire) directement avec le PS. Pour survivre le PC à deux stratégies. La première est de jouer au parti d'extrême gauche pour la présidentielle et les européennes, la seconde est de s'allier avec le PS pour les autres élections afin de pouvoir survivre financièrement et d'exister sur le terrain.

Une alliance PS-Modem ne pourrait exister que si le front de gauche se ramassait....
Mon petit doigt me dit que si FB fait un score honorable, que si les sondages sont très serrés pour le second tour, Sarko fera un appel du pied a FB en lui proposant Matignon ce que pourrait accepter le Béarnais....FB pour faire passer la pillule prétexterait qu'il aurait pu travailler avec le PS mais qu'il ne pourrait pas soutenir une gauche avec une aussi forte représentation du front de gauche....

Écrit par : Europium | jeudi, 29 mars 2012

La seule solution valable est que nous arrivions à renverser la vapeur en moins d'un mois. (autrement vais me faire préscrire un anti-vomitif) que peut-on trouver ... on est trop modéré .. nous avons le candidat le plus gentil, qui plait aux Français, un non violent, mais on n'est pas en Inde ! Donc il nous faut trouver de l'énergie et du mordant. Derrière François Bayrou nous avons un chemin pour le Centre , on ne peut lacher prise.

Écrit par : Danielle Thérèse | jeudi, 29 mars 2012

@Karizoc
C'était sans doute une erreur, en effet, mais cela n'est qu'un épiphénomène sans importance au fond. Bayrou ne peut s'en sortir que s'il parvient à imposer une nouvelle idée sur l'économie et l'emploi comme il l'a fait au début. C'est que je m'échine à tenter de lui faire valoir via ce blogue.
@Xerbias
Dans certaines (otages, par exemple) pas dans toutes. Moi, ce n'est pas le style qui me gêne, mais la sensation globale d'être tirée à hue et à dia. Encore heureux qu'il y ait des Juppé, des Fillon ou des Lemaire pour recadrer tout ça.
@Europium
Pas sûr : le PS en a ras la casquette de Mélenchon. Lui et son Front de Gauche pourraient connaître le sort de Chevènement, et le PS décider alors de proposer une alliance au MoDem : il lui faudra alors sérieusement amender son programme.
Cela dit, si Sarkozy propose sérieusement Matignon à Bayrou avec application globale de son programme, je voterai Sarko au second tour...

Écrit par : l'hérétique | jeudi, 29 mars 2012

"Mon petit doigt me dit que si FB fait un score honorable, que si les sondages sont très serrés pour le second tour, Sarko fera un appel du pied a FB en lui proposant Matignon ce que pourrait accepter le Béarnais..."

Ce n'est pas du tout impossible, en tout cas pour la proposition. De toute façon, il n'y a pas d'"alliance" possible entre le PS et le Modem, le PS rejettera toujours Bayrou car il vient de la droite (eh oui).

"Encore heureux qu'il y ait des Juppé, des Fillon ou des Lemaire pour recadrer tout ça."

A ce propos, un ticket Sarkozy-Bayrou, c'est envisageable pour les gens du Modem ?

Écrit par : xerbias | jeudi, 29 mars 2012

@ l'hérétique :

il n'y en a que pour ta chérie; moi aussi je dis depuis longtemps qu'il va retourner tout le monde.
ce n'est pas tellement qu'il soit si bon que ça, c'est surtout Hollande qui n'a rien compris au film. il avait des voies d'habitude acquises à la droite par détestation de Sarkozy et pour fêter ça il nous la joue "néo-staline-tout-rouge-à-mort-les-bourgeois".

un programme un peu plus à droite que d'habitude, un rapprochement avec le MODEM plutôt qu'avec les gens foutre d'EELV et le tour était joué.
soit c'est le plus grotesque analyste politique que j'ai vu soit il joue pour l'UMP en secret (ou alors il est simplement débile). en tout cas c'est un sacré looser le flamby ...

Écrit par : skunker | jeudi, 29 mars 2012

Jeudi 29 mars 2012 :

Depuis 2004, le nombre de pauvres ne cesse de croître.

La France a 13,5 % de sa population qui vit en dessous du seuil de pauvreté monétaire (c'est-à-dire moins de 950 euros par mois pour une personne seule). Ce chiffre, qui représentait 8,2 millions de personnes en 2009 (dernières statistiques disponibles), n'a fait que se détériorer depuis 2004 (12,6 % à l'époque).

Plus inquiétant, la très grande pauvreté est elle aussi en augmentation : depuis 2004, le nombre de personnes vivant en dessous du seuil de 40 % du niveau de vie médian (640 euros pour une personne seule) est passé de 2,5 % à 3,3 % de la population totale, soit 2 millions de personnes. Or à ce niveau d'exclusion, les chances de sortir de la pauvreté deviennent très minces.

Samedi 24 mars 2012 :

La fortune de Nicolas Sarkozy a progressé de 30 % depuis son élection en 2007.

Le Président-candidat évalue son patrimoine personnel à un peu plus de 2,7 millions d'euros, contre 2,1 millions au début de son quinquennat.

Presque 650.000 euros de plus qu'en 2007. En cinq ans, le patrimoine personnel du chef de l'Etat aura progressé de près de 30 %. Comme l'indique l'édition de ce samedi 24 mars du Journal Officiel, Nicolas Sarkozy dispose désormais d'un patrimoine d'un peu plus de 2,7 millions d'euros. Une fortune qui se décompose de la façon suivante : contrats d'assurance-vie (2,58 millions dont 2,3 auprès de la banque HSBC France), diverses collections (autographes, montres, statuettes) estimées à 100.000 euros, ainsi que 56.919 euros crédités sur le compte courant ouvert au nom du couple, toujours auprès de HSBC France.

http://www.challenges.fr/elections-2012/20120324.CHA4646/la-fortune-de-nicolas-sarkozy-a-progresse-de-30-depuis-son-election-en-2007.html?google_editors_picks=true

Écrit par : BA | jeudi, 29 mars 2012

Je ne pense qu'il soit faire offense à Mélenchon, que dire qu'il joue massivement sur l'affect. Et ça marche...
Toutefois, comme nous Français, sommes un peuple lucide, clairvoyant et soucieux de notre avenir, ne doutons pas que nous sachions séparer le bon grain de l'ivraie.

Écrit par : pierre | vendredi, 30 mars 2012

Oui, pas encore Sarkozy pendant 5 ans mais ce n'est pas pour ça que (si Bayrou n'est pas au second tour) je donnerais un chèque en blanc à son adversaire donc Hollande, l'anti-sarkozisme n'est pas un programme et le Programme du PS ne répond pas aux enjeux de la France en crise et encore moins le programme de Mélenchon. Comme L'Hérétique le rappel, le smic à 1700 Euros, je vais devenir Smicard donc je vais régresser socialement et la pas top. De plus une mesure comme celle-ci est à double tranchant, soit le salarié de base va avoir beaucoup plus d'argent mais est ce qu'il va garder son emploi parce que son patron ne pourra plus le payer ou il sera dans un temps partiel (ah non, il n'en veut pas le père Mélenchon... ça va poser un problème). Non, ceci une machine à chomage, on l'avait dit du temps de Royal avec c'est 1500 Euros et la situation n'a pas changé et elle est encore pire que 2007. J'ai mon boulanger qui à une employé, il m'a dit clairement que si le smic augmentait, il ne pourra plus garder son employé et que si il ne pouvait plus mener son activité correctement, il deviendra un simple dépôt de pain et à Lille, on est à coté de la Belgique et qu'il y a des bons fournisseurs là-bas. Bon, je préfère même pas rentrer dans les détails de l'Europe tellement c'est irréaliste.
Bref, pour moi, ça sera surement Bayrou pour les 2 tours.

Écrit par : AG59 | vendredi, 30 mars 2012

Les alliances ou les appels a "voter pour" dépendrons des rapports de forces au soir du premier tour ainsi que du premier sondage de deuxième tour le dimanche soir....

FB a 63 ans, s'il veut être candidat en 2017, il doit revenir aux manettes pendant au moins un certain temps pour rechercher une crédibilité....

Le scenario idéal pour le PS serait un Modem fort capable d'influer sur l'électorat centriste..... un front de gauche fort changerait la donne et imposerait une certaine perplexité a tout le monde.....

Le deuxième tour logiquement se joue au centre car les deux vainqueurs du premier tour auront déjà rassemblé leur camp....l'électorat centriste( plutôt intelligent et informé) est imprévisible et vote en fonction de critères différents des autres familles d'ou son extrême volatilité.....

Une partie du PS ne déteste pas forcément le centre car il y a des points communs mais il n'y a aucun points communs entre le front de gauche et le modem....

Même quand on lit les programmes du front de gauche et du PS on se demander ce qu'ils ont en commun :
-ils n'ont pas la même vision de l'économie
marché
-ils sont opposés sur la finance et sur ce qu'il faut faire des banques
-ils sont divisés sur la question européenne ainsi que sur la politique étrangère en général
- les uns sont enclin a une certaine austérité, les autres ne veulent pas en entendre parler
-etc....

Au soir du premier tour bon nombre d'électeurs se coucherons en ayant l'impression qu'on les aura pris pour des gogos....les intérêts carriéristes primeront sur l'intérêt général, c'est ça la politique : le peuple tombe toujours dans le panneau!!!!!!

Écrit par : Europium | vendredi, 30 mars 2012

@ europium : Petit rectificatif, FB aura 61 ans au mois de mai prochain justement.

Et pour ceux qui se posent encore la question au sujet d'une alliance quelconque avec Sarkozy, il est clair que les adhérents du MoDem sont contre. Par contre on est prêt à dialoguer avec la droite et la gauche modérées, jamais avec un Mélenchon qui est le pendant de MLP.
Je n'y crois absolument pas au tandem NS/FB l'un président l'autre Premier sinistre.
TSS a encore de beaux jours au premier tour, ne vous en déplaise.

Écrit par : Gilou | vendredi, 30 mars 2012

Les adhérents Modem dont je ne fais plus partie sont peu nombreux, mais les électeurs potentiellement Modem sont non-négligeables et eux peu influençables....POUR LA ENIEME FOIS L'ELECTEUR CENTRISTE EST VOLATIL D'UNE ELECTION A L'AUTRE, D'UN PREMIER TOUR AU SECOND TOUR....JUSTE UN EXEMPLE : SE RAPELLER QUE L'ELECTORAT CENTRISTE A JOUE LE ROLE DE RE-EQUILIBRATEUR AU SECOND DES LEGISLATIVES 2007 EN EVITANT D'AVOIR 400 DEPUTE UMP AU PARLEMENT.....

les principaux soutiens POLITIQUES d'FB viennent de l'UDF.....QUE FERONT-ILS AU SOIR DU PREMIER TOUR SUIVANT LES RESULTATS!!!!!!!

la réaction de Gilou est symptomatique d'un parti qui ne fait pas l'effort de parler( malgré de bonnes idées) au plus grand nombre mais qui fonctionnen en terme d'apriori.....la politique en fonction des circonstances c'est savoir se salir les mains quand la situation l'exige, sinon on ne gouvernera jamais....c'est une réalité a prendre en compte, l'idéalisme ne suffit....

je le répète, le rapport de force au premier tour sera primordial , l'électorat centriste sera le faiseur de roi, n'en déplaise aux adhérents Modem qui sont un peu trop idéalistes et pas assez pragmatiques....

en ce qui me concerne, mon choix n'est pas défini, il se fera en fonction de certains critères et en fonctions des résultats....soit vote blanc, abstention, Sarko ou Hollande( si les sondages a ce temps T sont fiables).....

Écrit par : Europium | vendredi, 30 mars 2012

@Gilou,
La réponse parait claire, vous savez à présent quels sont ses souhaits pour le second tour ;)
Yeux vairons riment avec nous verrons! C'est ca la politique à "papa" du centiste dans toute sa splendeur: cultiver le bi-partisme, afin de pouvoir toujours se placer.

Écrit par : Martine | vendredi, 30 mars 2012

"A ce propos, un ticket Sarkozy-Bayrou, c'est envisageable pour les gens du Modem"

pour moi non, mais je suis un sale gauchiste qui vote Bayrou, donc pas forcément représentatif. Si des tentations existent de ce côté-là du côté de FB, bye bye modem en ce qui me concerne.

Écrit par : archenemy | vendredi, 30 mars 2012

@Europium : Je dirais plutôt qu'au Modem on fait la différence entre les adhérents et les gens qui votent pour le Modem. On sait bien qu'il ne s'agit pas des mêmes personnes.
Et parmi les adhérents, il y a un très fort rejet de Sarkozy.

On sait également que le parti ne "maitrise" pas les voix.

Écrit par : melianos | vendredi, 30 mars 2012

Mon avis est que si les électeurs actuels de F. Bayrou commencent à sentir qu'ils
ne sont là comme tare que pour faire contrepoids d'un côté ou de l'autre
on ne sait pas lequel, cela ne leur plaira
pas du tout et ils voteront ailleurs
et F. Bayrou a encore 3 4 semaines pour
cette fois-ci se faire complètement
laminer lui-même et de son avis tout le monde s'en fichera.

Dans le fond c'est certainment Royal
encore une fois qui a raison.
F. Bayrou a dit en 2007 qu'il n'avait pas
voté pour N. Sarkosy pour ses valeurs
ni pour S. Royal pour son Programme,

c'est fondamentalement idiot (mais F. Bayrou n'est pas idiot) ou d'un égoisme
et d'une prétention abyssale.

Car Les valeurs ne se changent pas
et le programme peut évoluer,

cela veut
donc dire que l'on préfère laisser le Pouvoir à quelqu'un aux valeurs
trés douteuses quelqu'en soit la Punition
pour le Pays;

plutôt que de se Salir les Neurones à Participer à l'évolution et
l'excécution d'un Programme qui ne serait pas le Sien à Soi tout seul Bêni de sa
grande intelligence lumineuse.

Écrit par : Lucno | vendredi, 30 mars 2012

c'est tres simple. Bayrou n'a qu'à se prononcer pour personne au 2eme tour s'il n'est pas qualifié. Apres tout, ses electeurs sont libres .

Cordialement,

LPL - Le Parisien Liberal

Écrit par : Le Parisien Liberal | vendredi, 30 mars 2012

NB Europium a une analyse assez juste de la force de Sarkozy.

Écrit par : Le Parisien Liberal | vendredi, 30 mars 2012

@ le Parisien Libéral

J'aimerais avoir tort quant à mon analyse de la force de Sarko.....

Écrit par : Europium | vendredi, 30 mars 2012

@Le Parisien Liberal
Sur ce constat, je suis entièrement d'accord avec vous.
Je l'ai d'ailleurs écrit sur mon blog.

Écrit par : Phil | vendredi, 30 mars 2012

@Xerbias
Le MoDem est de centre-gauche. Même les adhérents de centre-droit ne veulent plus de Sarko.
Toutefois, si FB était pressenti à Matignon et acceptait, pour ma part, je voterais alors Sarko au second tour.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 30 mars 2012

@L'Hérétique

Encore faudrait-il que Sarko nous respecte, ce qui au vu du personnage (et on en sait quelquechose dans le 92) me parait mal parti.

Par ailleurs, l'UMP tout comme le PS est dans le ralliement, incapable de concevoir que l'on ait un idéal fort.
J'en ai d'ailleurs eu le droit hier avec le PS.

Dans cette situation, même si c'est dur, je crains que ne donner aucune consigne de vote soit la seule option.

PS:Je suis pourtant centre gauche (le Modem allant pour moi de Raymond Barre à Jacques Delors), mais Hollande, pour moi, c'est clairement non!

Écrit par : Phil | vendredi, 30 mars 2012

@L' hérétique,
A la vue du vécu de FF, ne saurais trop lui conseiller d'accepter cet hypothétique poste de toute facon nombreux sont ceux déjà dans les starting-blocks, JLB par exemple... ;o))

Écrit par : Martine | vendredi, 30 mars 2012

Oups, eh voui, JLB très aptes à accepter ce poste qu'il émane d'un président de "droite" comme de "gauche"...Ah la politique à la grand-'pa! Rhooo :o))

Écrit par : Martine | vendredi, 30 mars 2012

Moi je voudrais puisqu'il est maintenant sûr que F. Bayrou ne sera pas au 2 ème tour qu'il dise tout de suite précisément ce qu'il y fera (Abstention comprise).

Personnellement à un 2 ème tour
Sarko Hollande
Je suis sûr de ne pas voter Sarko
quoiqu'il arrive et j' Hésite
entre l'abstention et Hollande.

AAbstention

parce que je pense que malgré
du "lisse et poli" extérieur les valeurs
de Hollande sont comme celle de Sarko trés basses (Tricheries au élections, Grosses promesses fausses, bidouillages
énormes scupules l'ombre d'un Scrupule au PS)

ou Pour Hollande parce que Royal en qui
j'ai la plus grande estime le soutient.

Écrit par : Lucno | vendredi, 30 mars 2012

Ah bon? C'est sur?
Je ne le crois pas mais effectivement, certains sont impatients de connaitre l'issue du premier tour.
Sinon, blanc c'est mieux que l'abstention.
@LPL,
En harmonie avec votre suggestion car l'électorat de FB fait bien ce qu'il veut consigne ou pas consigne, mais entre les deux tours; n'ai jamais vu aucun intéret pour qui que ce soit à se prononcer avant d'une facon ou d'une autre à moins d'essayer de "truquer"...Vraiment, je ne vois pas.

Écrit par : Martine | vendredi, 30 mars 2012

Il faut raison garder...

Premièrement, lire cette analyse très intéressante de Franck Biancheri (directeur général du LEAP/E2020), qui démonter l'intoxication médiatique dont nous sommes l'ojet :

http://www.facebook.com/notes/franck-biancheri/décryptage-de-la-tentative-de-prise-de-contrôle-par-léquipe-de-comm-de-sarkozy-d/10150714299063306

Ensuite, s'en tenir aux tendances de fond solides et pérennes qui structurent cette élection :

1) Sarkozy a une impopularité jamais vue pour un président sortant. Si l'on compare à Giscard 81 (la seule comparaison vraiment pertinente avec la situation actuelle), Sarkozy a plus de 15pts d'impopularité en plus, ce qui est considérable.

2) le total gauche au 1er tour est très fort, au niveau des records des élections victorieuses de Mitterrand, nettement supérieur à ce qu'il était en 95, 2002 et surtout 2007 (près de 10pts de plus), et reste globalement stable (même en légère progression)

3) Une étude approfondie récente met en évidence que François Hollande bénéficie d’une assise électorale très large (beaucoup plus que Royal en 2007) alors que celle de Sarkozy apparaît beaucoup plus rétrécie qu’en 2007 :

http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2012/03/29/les-quatre-surprises-de-la-nouvelle-france-electorale-230660

L'ensemble de la stratégie de communication orchestrée par l'Elysée et largement relayée par les médias de masses a pour but de dissimuler ces 3 réalités structurantes très solides.

Le réajustement récent des intentions de vote de 2nd tour à 53-54% ramène simplement Hollande aux niveaux où naviguait Mitterrand en 1988 à pareille époque, et à un niveau supérieur à celui qu'il avait en 1981. C'est un réajustement logique, c'étaient scores précédents à 57-60% qui étaient anormaux.

Écrit par : benoitb | vendredi, 30 mars 2012

Moi, j'ai toujours cru la gentille moitiée d'hérétique, c'est même le pourquoi nous avons préféré ne pas nous mettre en ménage...toujours du même avis, mais quel ennui !!!
Plus précisément, j'ai toujours vu que le NS était avocat de formation, qu'il aurait donc le sens de la formule, ce qui le fera dire d'instinct tout ce que les gens souhaitent, sans engager personne à rien, comme d'habitude...tandis que les autres candidats traîneront tous après eux d'invraissemblables égo faits de bouts et de morceaux mal raboutés ; ils oublieront qu'ils leur faudra cinquante-et-un pour cent des voix au moins, pour passer : qu'il leur faudrait devenir universel...en proposant de revenir à un mode de suffrage un peu plus universel, par exemple !...
Ici, on peut aussi discuter chiffres mais la seule idée d'un revenu minimum pourrait interpeller, surtout ceux qui ont l'habitude de griller un million par jour, non !?!
Quand on est dans l'argent comme sarko, on est universel de facto : même le dernier des pauvres voudrait pour lui-même un million à griller tous les jours, même si là, on est plus dans la politique...mais dans la bestialité.

Écrit par : Hub | vendredi, 30 mars 2012

Tiens, un nouveau débarqué!
Un de plus, comme Lucno que je n'avais jamais croisé pendant toutes ces années et bien d'autres "fidèles", par exemple.
Il en a de la chance de "connaitre" votre moitié, l' héré. :)

Écrit par : Martine | vendredi, 30 mars 2012

Ouaip, curieuse et "jalouse" car je n'ai pas cet honneur. :)

Écrit par : Martine | vendredi, 30 mars 2012

Bonjour Martine
Personne ici ne connaît ma moitié.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 30 mars 2012

Bien ce qu'il me semblait...
Alors ma "jalousie" s'efface.

Écrit par : Martine | vendredi, 30 mars 2012

Salut Martine,

Oui cela fait pas mal de temps que je
ne suis plus adhérent au Modem - ni nulle part - mais je suis sensible à ce F. Bayrou ait un vrai programme

(à mon avis ce n'est pas le cas des autres candidats à Part Mélenchon mais pour lui c'est un programme "Radical" à ne
prendre qu'en bloc, le vendre par morceau ne me paraitrait pas honnête)

et donc je reviens m'en renseigner chez l'Hérétique, que je salue au passage, et avoir des avis.

Écrit par : Lucno | samedi, 31 mars 2012

"Bref, je n'ai pas le goût à écrire par les temps qui courent."
Je comprends d'autant mieux que savons tous deux...Choix cruels. ;)

Écrit par : Martine | samedi, 31 mars 2012

Mon épouse se trouve être, inconsciemment mais finalement assez logiquement, de part sa position et son caractère, un bon "baromètre" électoral. Indépendamment même de liens affectifs, ce qui ne se trouve pas être le cas présentement bien évidemment.
La météo de la période:
Sarkozy dans la tourmente
Hollande légère dégradation persistante
Bayrou Prévision favorable,restant à confirmer

J'ai bon espoir pour le second, tout en redoutant un peu le cataclysme que cela pourrait représenter. Impression de l'oisillon au bord du nid.

Écrit par : anamo | samedi, 31 mars 2012

@Falcon,
Allez hop! Sirotez donc une bonne rasade de Vacqueyras! Je sais, vous "em" mais pas mon problème le votre! :pppp

Écrit par : Martine | dimanche, 01 avril 2012

Comment dire? Votre avant-dernier billet nullissime, les amandiers fleurissent bien avant les cerisiers, pour un "mec" du sud ou certaines espèces en appellent à la mémoire collective du passé et à l'appel de l'eau....Zéro pointé.

Écrit par : Martine | dimanche, 01 avril 2012

Hollande va perdre car, comme l'aurait dit Sarko, il est nul.

Il a crû que le seul rejet de Sarko suffirait pour gagner et s'est même cru arrivé avant d'avoir franchi la ligne d'arrivée.

Et la poussée de Mélenchon va révéler au grand jour son incapacité à choisir (des années de synthèse molle, ça abîme). De plus, il n'a pas le talent de Sarko pour dire tout et son contraire.

Et plus Mélenchon montera, plus Hollande se sentira obligé de lui donner des gages, plus ça fera fuir l'électorat centriste qui préférera Sarko, le vote blanc ou l'abstention plutôt que le retour de la vieille gauche poussiéreuse.

Donc, à moins d'une remontée spectaculaire de Bayrou (à laquelle je ne crois pas), on va repartir pour un tour de piste avec Sarko.

Écrit par : libre | dimanche, 01 avril 2012

Je vois que Bayrou commence à dénoncer la droitisation de l'UMP et du discours de Sarkozy. J'en conclus qu'il a compris que le "ni ni" ne le conduirait nulle part, et qu'il devait se décider à mordre sur l'électorat de centre-gauche ou de centre-droite. Et manifestement, il a opté pour le centre-droite...

Écrit par : Ch. Romain | dimanche, 01 avril 2012

Moi je suis pour Poutou !

Écrit par : Alessi | dimanche, 01 avril 2012

Mélenchon a un programme, certes différent
de ce qui se fait "dans l'environnement"
mais un vrai Programme mais il faut
le prendre en bloc.

Les discussions FdG avec le PS ne corresponderaient à rien que du vent,
exactement comme celles de EELV avec le PS.


Peut-être va-t-on s'apercevoir que Hollande est dans l'incohérece totale.

Montebourg qui prêche la Guerre contre
les banques alors que Hollande est censé
représenter Collomb Sapin et d'autres
et être garant d'une certaine othodoxie financière !!

(Ah celui-là Montebourg quel gouffre entre
ses menées et positions finales toujours serviles pour carrière et ses positions théoriques !!).

Hollande est contre Sarkosy, certes
on est d'accord, pas question de voter
pour Sarkosy mais c'est le seul et unique "programme" de Hollande, le reste ce n'est que du flan.

F. Bayrou lui a un vrai programme.

Advienne que pourra mais de toute façon, rien de bon de manière sûre si un président comme Hollande est élu sur la
seule raison qu'il faut remplacer le précédent, même si c'est vrai qu'il est trés médiocre.

Cela me conforte dans mes choix :

F. Bayrou ou Mélenchon au 1 er tour
et Abstention au 2 ème dans le cas
de Sarko Hollande.
(Je ne voterai jamais Sarko, et je refuserais de Cautionner Hollande lui
si peu de confiance et "obéissant" dans son PS Solférino qui ne fait envisager que des mirages).

Écrit par : Lucno | lundi, 02 avril 2012

@Falcon,
M'en moque, bien sur que pas en spam, vous le savez fort bien.
Effectivement, mon com n'était pas du style:"ouhlala, je compatis" car ne goutte guère ceux qui jouent à titiller ma souffrance elle est suffisamment présente, point besoin d'en ajouter.
Ensuite, ai recu ce jour-là, une bonne nouvelle à propos d'un thème qui me tient à coeur, rigolo non? Etrange coincidance... Alors, je chante sous la pluie. :))

Écrit par : Martine | lundi, 02 avril 2012

Je suis écœuré, mais suite à un effort intellectuel notoire, j'avais prévu en novembre dernier que Sarkozy candidat remonterait la pente. C'est simple, je me souvenais de 2007, il est bien plus fort en candidat qu'en président. C'est ainsi dans notre système qui est fait pour que de bons vendeurs ("bonimenteurs") soient les mieux placés pour nous représenter. Je constate que la transmutation du président en candidat finit par lui donner des ailes, comme s'il n'avait aucun compte à rendre de ces 5 années médiocres, passées à graisser les pattes des uns et des autres, y.c. des électeurs nécessaires à sa réelection.

Mais ses militants ne devraient pas pavaner. En acceptant sa candidature cette année, ils signent leur défaite au 2nd tour.

(Cela ne fait que les affaires de prétendants UMP au trône de 2017.)

Écrit par : ZigHug | mardi, 03 avril 2012

Ne perds pas espoir l'Hérétique, rien n'est perdu !
Il reste près de 3 semaines et je sens un frémissement en faveur de FB... Il semble que de nombreux électeurs ne souhaitent ni FH ni NS... Et l'abstention est un réservoir important de voix à convaincre !!!!
Y'a encore du taf de terrain à faire :-)

Écrit par : Breizhmaine | mardi, 03 avril 2012

@Breizhmaine,
Je crois qu'il va dormir jusqu'à la sortie d'un certain programme susceptible de retouches (pas étonnant faut laisser place aux volte-faces :o))), et lui donne raison. ;)

Écrit par : Martine | mardi, 03 avril 2012

@Canard,
En termes de dédoublement de personnalité(ai une mémoire d'éléphant) te souhaiite bien du plaisir^^^, car toi aussi, tu savais depuis longtemps...Tu n'es jamais intervenu pour protéger nos valeurs, simplement pour défendre "ta pomme" ! Se servir de moi, pilonner ceux que j'aimais et me virer ensuite, pensant etre ainsi plus z'influante^^^; sauf que, plus appétissante que toi, notion que tu as toujours préféré occulter. Ton problème...
"Taté"! comme disent les tous petits. :ppp

Écrit par : Martine | mardi, 03 avril 2012

Faut pas croire^^^Me suis retenue, ayant clairement identifié certains intervenants sur ce blog, de leur balancer au visage: tartines beurrées de confiote ou miel industrialo-équitable.
Que cela poisse sous leurs doigts et dans leurs yeux et mémoire...

Écrit par : Martine | mardi, 03 avril 2012

Dans mon entourage qui est plutôt de centre droit, il n' y a pratiquement personne qui votera Sarko - bien trop de mensonges.
Ils viennent d'où les électeurs de Sarko?

Je ne sais pas ce qui se passe mais cette élection présidentielle est nulle.

Sarko - le menteur, "Moi élu dans 2 ans il n'y aura palus de SDF (2007)" et j'en passe - prend le dessus
Hollande - qui a perdu son naturel - se discrédit par le ton vindicatif qu'il n'a jamais eu auparavant
Mélenchon - le meilleur tribun actuellement - qui arrive à promettre à ma grand-mère qui n'est plus de ce monde que sa retraite sera meilleure.
Bayrou - tellement assuré de sa logique électorale - qui reste bien en dessous de sa verve de 2007.

Bon on se réveille.... les démocrates
Un monde meilleur, cela ne vous tente pas ?

Écrit par : Berboral | mardi, 03 avril 2012

Sarko en campagne n'est pas meilleur qu'un autre. Il est même bien plus mauvais que la moyenne des autres candidats, c'est ce qui fait sa force. Il est également soutenu par les plus vils lobbyistes que la terre puisse compter. Bien-sûr ceux ayant pignon sur rue auxquels on peut s'attendre comme d'autres moins identifiables en tant que tel mais redoutablement efficaces. Ce type est pire qu'un virus ; ce qui peut être considéré, par les temps qui courent, comme un compliment...

Écrit par : Didier | mercredi, 04 avril 2012

"Bon on se réveille.... les démocrates
Un monde meilleur, cela ne vous tente pas ?"


Une France meilleure déjà. Pour le monde faut regarder ce qui ce passe à l'ouest. Dans le fond on ne fait que suivre le mouvement ...

Écrit par : skunker | mercredi, 04 avril 2012

"Bref, je n'ai pas le goût à écrire par les temps qui courent..." moi aussi !
Quelle campagne de mer...

Les français ont les politiques qu'ils méritent, à leurs images ;-)

Écrit par : orange sanguine | mercredi, 04 avril 2012

@Skunker,
Bien vu. ;)

Écrit par : Martine | mercredi, 04 avril 2012

Bof!!! Moi non plus, je n'ai pas trop envie d'écrire...

Ecrire quoi, l'autodafé de F. Bayrou???

Celui qui n'a ni voulu choisir entre la gauche et la droite (ce qui est compréhensible), mais aussi qui n'a ni voulu choisir entre ses amis et ses autres amis?!

Le problème du bonhomme est un problème de personnalité, tout comme comme le problème de Sarkozy est aussi un problème de personnalité. L'autre (Sarkozy) règne en autocrate sur une meute, l'un (Bayrou) ne laisse même pas l'occasion à la meute de se produire ou de se reproduire. A part sa "femelle" (je sais, je suis vache), il n'y a rien d'autre...

Quitterie Delmas , gâchis. Corinne Lepage (même si elle ne doit pas être facile), gâchis. Eva Joly, gâchis. JF. Kahn, gâchis. Pfff...

C'est tout le problème de Bayrou. La solitude, hors M. de Sarnez. L'équation gagnante, elle était pourtant claire: c'était Modem à 9 ou 10% + Bayrou sur sa personnalité à 7% de plus. Ca nous aurait amené à 17%. Et là, des cadors de l'UMP auraient raccroché au MoDem...

Et ils auraient rejoint Bayrou.

Mais Bayrou n'a pas construit le MoDem, incapacité, ou volonté manifeste de ne pas voir se déborder?

Je sais qu'il l'a eu rude pendant 5 ans, mais toutes les échéances électorales gâchées, toutes les défections, il les paye comptant aujourd'hui.

Écrit par : JF le démocrate | jeudi, 05 avril 2012

@ T Crouzet

Vous êtes injuste envers Bayrou.

Écrit par : Hervé Torchet | jeudi, 05 avril 2012

A mon avis, Bayrou va remonter à 14/16% dans les huit ou dix jours qui viennent. Il va remonter, car la "gauchisation" de Hollande va libérer un espace au centre qui profitera au candidat centriste. Mais ça ne lui suffira pas pour être au second tour. D'autant qu'il est parfaitement capable de nous faire une h-grosse, grosse bourde dans les trois jours qui précèderont le scrutin.

Mélenchon va certainement baisser de 2 ou 3 points dans les prochains jours du fait de l'effet "vote utile", certains de ses sympathisants se reportant vers Hollande.

Je pense que la "surprise habituelle" de ce vote sera le gros score de Marine Le Pen. A mon avis, son niveau d'intentions de vote actuel est sous-estimé, car la "dédiabolisation" du FN n'est pas achevée au point que tous ceux qui envisagent de voter pour elle le disent. Il y a, je pense, un paquet de gens qui ont voté Sarko en 2007 et qui, cette fois, voteront FN. Et ceux-là ne s'en vantent pas. Je ne serais pas étonné qu'elle finisse troisième.

Écrit par : Ch. Romain | jeudi, 05 avril 2012

Jour après jour, le statut de référendum anti-sarkozy se confirme. Même la pravda-figaro renonce à masquer cette réalité. Il suffit que l'UMP et ses bras armé médiatique propagent l'illusion que Sarkozy peut encore l'emporter, pour que Hollande bondisse de +3pts et Méchenlon de +2,5pts... Quant au 2nd tour, le CSA (Bolloré) était le seul institut à avoir pointé Hollande à 53, ce n'est plus le cas.

http://elections.lefigaro.fr/flash-presidentielle/2012/04/04/97006-20120404FILWWW00796-l-ecart-hollandesarkozy-se-reduit-csa.php

Le total gauche atteint le record de 46,5% ! C'est plus qu'en 1988 (45%), carrément 10% de plus qu'en 2007 (!), et on se rapproche du record absolu de 1981 (47%), une époque où il n'existait ni FN ni centre indépendant... Du jamais vu ! Si la tendance se poursuit, la gauche pourrait être majoritaire dès le 1er tour...

C'est frappant comme la situation de Giscard en 1981, qui pourtant a été battu, était bien meilleure que celle de Sarkozy actuellement. Le total gauche était similaire, mais Giscard pouvait compter sur le renfort des électeurs de Chirac, autre partie de la droite républicaine de l'époque, tandis que Sarkozy n'a que ceux de LePen et Bayrou à côté de lui, il devrait compter sur des reports quasi-parfaits de ces électeurs pour l'emporter ce qui est impensable.

La seule question qui se pose désormais dans cette élection : les électeurs sarkozystes vont-ils rester immobile, et poursuivre ce qui s'apparente à une longue et inéluctable marche vers l'échafaud pour eux et leur candidat ? Ou bien vont-ils réagir, et réalisant que NS a perdu toute chance de l'emporter, se répartir vers des votes utile, soit anti-Hollande (Bayrou) soit correspondant à leurs convictions (LePen et Dupont-Aignan) ? A suivre dans les 2 dernières semaines...

Par le passé d'énormes bouleversement ont déjà eu lieu dans les 2 dernières semaines :
- en 1969 Alain Poher était le grand favori, et pointait à 35% à 2 semaines du 1er tour, Duclos à 10% (là où en est Bayrou actuellement...). Le soir du 1er tour, Poher se qualifie d'extrême justesse juste devant Duclos, 20% chacun... ;
- en 1974, à 2 semaines du 1er tour, Chaban est encore pointé à 29% (là où en est Sarkozy actuellement...), il terminera à 15% le soir du 1er tour ;
- enfin, en 1981, Mitterrand et Marchais sont au coude-à-coude à 20% chacun tout au long de la campagne, jusqu'au tout dernier sondage (confidentiel) d'avant 1er tour, le jour J ça donne 15/25...

Ce qui me surprend, c'est que Bayrou ne tente pas de jouer cette carte, qui est la dernière dont il dispose, et marteler et faire marteler par ses soutiens sans relâche d'ici le 1e tour que Sarkozy définitivement perdu toute chance de l'emporter, et que le seul vote utile anti-Hollande à droite c'est lui. C'est très curieux...

Écrit par : benoitb | jeudi, 05 avril 2012

Rions ensemble de cette intoxication qui semble désormais se dissiper pour tout le monde :

http://gauchiste.blogs.liberation.fr/.a/6a016301b8207e970d016303aea9fc970d-pi

Écrit par : benoitb | jeudi, 05 avril 2012

@benoit,
Je crains qu'elle n'ait raison la compagne de l' hérétique.
Sinon, FB l'a dit, après^^^.

Écrit par : Martine | jeudi, 05 avril 2012

L'on va chercher des raisons de fond qui
ne sont peut-être pas fausses mais peut-être ne voit-on pas qu'il y a eu un manque tactique pour F. Bayrou énorme et trés flagrant :

à savoir les 8 ou 10 jours avant que le temps de parole des candidats doive être égal pour 10 et donc peu déterminant pour chacun , on a trés peu vu et trés peu entendu F. Bayrou dans les Médias ou sinon pour des broutilles stupides et son meeting du Zénith a été trés mal relayé.

Mais tout cela F. Bayrou n'en est peut-être que trés partiellement responsable, ce n'est pas lui qui tient les manettes des médias.

Mélenchon pendant des mois a fait des meetings avec trés grands succès populaires pas relayés et ignorés mais il a réussi son coup juste avant 'égalisation" du temps de parole pour tous

son meeting "prise de la bastille" ne pouvait faire qu'un tabac au bon moment et il s'est mis sur une trés bonne lançée !!

Sinon je trouve que les critiques de fond
sur le "positionnement" de F. Bayrou sont pour le moment de trés mauvaise guerre,

et qu'en tout cas son projet est trés bon de même que sa feuille de route pour les mois aprés avoir été élu. Pour tout dire bien meilleure que celle de Hollande avec un tas de décisions rapides dépensières ou (et) douteuses (facile à dire : cela sera fait ?).

Écrit par : Lucno | jeudi, 05 avril 2012

Et le meeting FH/SR rhooo,
quels crocs et cynisme...Enfin bon bref.

Écrit par : Martine | jeudi, 05 avril 2012

@JF,
Vous fonctionnez trop à l'affect, ce qui n'est pas souhaitable en politique, de plus je crois que soit vous ignorez, soit vous préférez feindre d'ignorer ce qu'il s'est réellement passé.

Écrit par : Martine | jeudi, 05 avril 2012

@Lucno,
Certains s'accordent à dire que Mélenchon est un tribun, à croire qu'ils confondent avec "gouaille", ce qui n'est pas tout à fait pareil.
Sinon, FB est bien plus révolutionnaire dans ses propositions et réaliste...Une "constituante", la bonne blague le peuple n'aura pas son mot à dire, sa voix sera confisquée car seulement les z'élus interviendront.

Écrit par : Martine | jeudi, 05 avril 2012

@L' héré,
Auriez-vous porté une monture de lunettes très discrète avec verres anti-reflet, pull noir et "de Gènes", non xxxL, seriez-vous brun? :)
Le manque de fréquentation du soleil fait que ma chevelure évolue, parfois blonde parfois pas, néanmoins en théorie vous devez m'avoir vue au moins une fois, juste derrière le papy remuant, vous vous etes retourné^^^.

Écrit par : Martine | jeudi, 05 avril 2012

@ch.romain 14 à 16 on aimerait bien mais pour l'instant le problème c'est que si FB passe sous les 10 dans un sondage il risque de couler à pic. Les gens votent en s'identifiant à un candidat. Qui s'identifierait à un candidat qui se noie? Et les médias ne se gêneront pas pour l'hallali. Je pense que FB a choisi la mauvaise option en privilégiant sa droite.Personne n'est venu le rejoindre et son union nationale apparait du coup improbable. il aurait fallu prendre la vague et se placer en concurrence directe avec Hollande mais en opposition claire à Sarkozy pour le moment venu gagner ou être indispensable à la victoire. Là il ne peut pas s'abstenir pour le second tour. Je ne peux pas imaginer qu'il se rabatte sur Sarkozy. Et Hollande n'a pas vraiment besoin de lui pour aspirer ses électeurs... dur dur.Surtout quand cette tête dure de FB ne veut pas changer de cap.

Écrit par : zapataz | jeudi, 05 avril 2012

@zapataz,
Faut pas tenir cas de ce qu'il raconte, un tacatacticien à la mode du gendarme, gros non pas comme une maison, mais comme un paté de maisons...Aussi fin que le gros sel dans les cartouches de certains chasseurs^^^Enfin bon bref.

Écrit par : Martine | jeudi, 05 avril 2012

Je voudrais préciser ceci de mon com
précédent

"
Sinon je trouve que les critiques de fond
sur le "positionnement" de F. Bayrou sont pour le moment de trés mauvaise guerre,
"

Je voulais dire positionnement avec sa stratégie générale et des erreurs, depuis 2007, et JF je trouve que ce n'est pas vraiment pas le moment de récriminer ainsi.

Par contre sur le positionnement actuek
"en temps réel" je suis parfaitement
d'accord que F. Bayrou donne vraiment l'impression de ménager ses soutiens de droite enfin centre à la borloo Morin ce qui revient au même "au cas où" et cela n'est que de l'arnaque puisque lui est férocement contre Sarkosy comme la Gauche et toute la Droite est complètement servilement agglutinée et bêtement tétanisée par N. Sarkosy.

A continuer comme cela F. Bayrou risque effectivement de se faire complètement laminer,il fait du "De Villepin" !!

Ce n'est pas parce il ne dit pas qu'il va faire la guerre aux banques comme c'est la mode de Hollande que F. Bayrou n'en est pas moins Progressiste.

Et effectivement le projet de référendum
de F. Bayrou me parait extrêmement bien vu, bien plus faisable qu'une VI ème
République et trés apte à faire des progrés de Gauche.

Sarkosy au rencart, c'est vraiment un sale type, pour faire ouf, voilà l'urgence,
oui le changement, mais please pas n'importe comment comme le vous voudrait Hollande.

Écrit par : Lucno | vendredi, 06 avril 2012

Aie aie aie... Vous avez lu les derniers commentaires de la pauvre folle ? C'est de plus en plus effarant : des yeux vairons, des amandiers qui fleurissent, sa "souffrance qui la titille", sa "mémoire d'éléphant", des tartines "beurrées de miel" (sic)... Sans compter qu'avec l'arrivée du printemps, la malheureuse vire érotomane : elle se déclare "plus appétissante" que je ne sais qui, fantasme sur les lunettes et le pull de notre webmaster et rêve qu'il s'est retourné sur son passage. Ses hormones qui la travaillent, sans doute.

Pauvre, pauvre, pauvre femme.

Écrit par : Ch. Romain | vendredi, 06 avril 2012

Trop d'honneur, flatteur sous votre plume. :o)))

Écrit par : Martine | vendredi, 06 avril 2012

Bayrou a peut etre trop compté sur le rejet de Sarko. Sa com n'est pas très punchy.

Écrit par : Le Parisien Liberal | vendredi, 06 avril 2012

@LPL,
Ne sommes pas "hachetable".

Écrit par : Martine | vendredi, 06 avril 2012

je n'en doute pas !

Écrit par : Le Parisien Liberal | samedi, 07 avril 2012

@Martine

tsss, rien ne filtrera sur mon aspect :-) Identité secrète oblige :-)
Vous concernant, en revanche, j'ai entendu dire que vous étiez une jolie femme... :-)

Écrit par : l'hérétique | samedi, 07 avril 2012

Il va repasser et tranquilou en plus... :((

Écrit par : Martine | mercredi, 18 avril 2012

@L' héré,
Bon, j'ai compris vous attendez que le deuxième tour soit passé, cela me parait raisonnable.
Quand à mon dernier com, n'etes pas concerné du tout. :)
@+

Écrit par : Martine | vendredi, 27 avril 2012

Écrire un commentaire