Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Adieu RPG valables... | Page d'accueil | Tuerie de Toulouse : de l'horreur à l'état brut »

dimanche, 18 mars 2012

Par pitié, faites-la taire (la FCPE) !

Y'a rien de plus nocif, bisounours et malfaisant, je le crois, que cette satanée pseudo-fédération de parents d'élèves : la FCPE (ou FCPS, c'est pareil, c'est la courroie de transmission du PS). En fait, si on veut connaître la pensée profonde du PS dans le domaine de l'éducation, il suffit d'aller lire et d'écouter les imbécilités crasses qui prolifèrent du côté de la FCPE.

Là, ils reviennent à charge sur les devoirs à la maison, au point que Princesse Soso en est tout émotionnée.

Ben oui, ma belle, mais songe-s-y un peu, aussi, quand tu annonces que tu veux voter à gauche...Je l'ai déjà dit, il n'y a pas de différences de fond entre le PS et l'UMP sur l'éducation. 

Oui, donc, disais-je, avec ces ânes, si jamais ils parviennent à imposer leurs visées dogmatiques et idéologiques, je vais devoir inscire mes enfants dans le privé : ils veulent interdire les devoirs à la maison. Très intelligent, ça, non ? Le pire, c'est que comme tous les hiérarques socialistes et/ou pédagogolâtres, ce sont des praticants experts du faites ce que je dis, pas ce que je fais, et du coup, ma petite famille risque de retrouver dans le privé les rejetons des individus les plus en vue de cette funeste association.

Vite, pour une éducation de qualité, votez Bayrou pendant que c'est encore possible.

C'est toujours drôle les piaillements de profs contre leur candidats tutélaires : ils croient qu'avec des sit-in, menaces de manifestation et autres bisounourseries, ils vont amener les experts ès éducation socialistes à s'amender. Sont-ils bêtes, aussi, franchement. Les enseignants doivent comprendre que le PS ne veut nullement leur bien, pas plus qu'il n'agit pour celui des enfants. Sous couvert d'un égalitarisme mortifère, le PS essaie d'imposer la logique de la compétence plutôt que de la connaissance. Savoir-être, savoir-faire, savoir-dire, et cetera...et que restera-t-il du savoir là-dedans ? Pas grand chose. Si le socle, comme ils disent. Les abrutis.

Bon, faut dire aussi que s'il n'y avait pas autant de profs dans la FCPE...Magister magistro lupus est...

22:01 Publié dans Education | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : fcpe, devoir |  Facebook | | |

Commentaires

Pour les devoirs, j'ai jamais été fan, mais bon, loin de moi l'idée de considérer ça comme mauvais, tout d'un bloc... et j'aimerais quand même savoir quelles "autres modalités de communication avec les enseignants" ils proposent !

Écrit par : Pas convaincu | dimanche, 18 mars 2012

Non, là, franchement, je ne suis pas d'accord.

D'abord, les devoirs sont déjà interdits depuis 1956.
Ensuite, j'ai la chance d'enseigner dans une école très hétérogène et je donne des devoirs par habitude plus que par conviction. Je remarque que dans les familles aisées (culturellement parlant), les devoirs sont suivis et utiles, et dans les familles défavorisées les élèves ne sont pas suivis. Résultat : ça n'aide pas les élèves qui ont déjà tout compris en classe, ni ceux qui n'ont pas compris.

Le seul intérêt des devoirs à la maison, c'est qu'ils permettent aux parents de savoir ce qui se passe en classe. Et franchement, si c'est le seul intérêt, ça ne me gêne pas de les supprimer.

Heureusement, le programme de Bayrou est bon, et il ne propose pas de remettre des devoirs sous la surveillance des parents ! Ouf.

Écrit par : Mazzhe | dimanche, 18 mars 2012

Le tract de la FCPE est d'un grotesque absolu! Je ne parle pas du primaire, où vu le jeune âge, il est sans doute raisonnable de laisser les élèves tranquilles à la maison.
Mais pour le reste, qu'on ne vienne pas me dire qu'en s'entrainant on ne progresse pas! C'est ridicule, démago et surtout inconscient.
Qu'on ne vienne pas me dire que la FCPE est représentative de l'ensemble des parents d'élèves, ce serait également totalement faux. Lorsque j'ai été prof de maths en collège, des parents d'élèves venaient justement me réclamer plus de devoirs à la maison, parce que je n'en donnais pas beaucoup (genre 3 exercices par semaine + un D.M toutes les 2 ou 3 semaines).
Le problème, ce n'est pas la quantité, c'est de calibrer les exercices pour qu'ils puissent être faits par chaque élève, quel que soit son niveau et quelle que soit l'aide parentale offerte.
En ce sens, ce sont plutôt les D.M "musclors", que seuls les élèves "musclors" (un par classe) peuvent faire sans aide qui doivent être prohibés. Et rien de plus.

La FCPE me semble être sur une autre planète. Quand vont-ils demander à ce que la scolarité ne soit plus obligatoire?!

Écrit par : JF le démocrate | dimanche, 18 mars 2012

@Mazzhe
Ah ? pas de révisions ni de relectures de leçons à la maison, alors ? pas de lectures non plus ?
Pas d'accord avec vous. Et le but n'est pas d'aplanir en ne donnant de devoirs à personne, mais de trouver des solutions pour ceux qui ne les font pas.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 19 mars 2012

Je vous avais dit que l'on avait une tendance (plus ou moins voulue consciemment) à multiplier les enfants tyrans.

Écrit par : Phil | lundi, 19 mars 2012

Les devoirs représentent incontestablement une source importante d'inégalités.le nier est totalement absurde!
Je ne parle pas seulement de ceux qui ont des parents enseignants ou cultivés mais aussi de ceux qui n'ont que la table de cuisine pour faire leurs devoirs!
Bravo à la FCPE!
Contrairement à ce que vous dites Bayrou partage ce point de vue!

Écrit par : paul | lundi, 19 mars 2012

Francois Bayrou n'a jamais dit à ma connaissance que les devoirs étaient une sottise. Relire ses cours le soir aide à la consolidation.
Il propose une "étude" accompagnée pour tous au sein des établissements scolaires pour remédier à ces inégalités.

Écrit par : Martine | lundi, 19 mars 2012

Il y a des élèves qui sont chez eux à 16H40 et d'autres qui ne rentrent pas avant 19H00. Calculez le décalage ... Pendant que certains sont quitte d'autres attaquent seulement.
Les devoirs c'était ma hantise, que de soirées passées à pleurer sur mes cahiers à 11H du soir parce que j'en voyais pas le bout ...
Ce ne serait pas profitable de n'en donner que le we ou en tout cas avec une semaine d'avance ?

Écrit par : skunker | lundi, 19 mars 2012

@Skunker,
Votre témoignage ne peut que serrer le coeur de la maman que je suis...
Je n'aurais jamais accepté que mes enfants dans leur jeune age veillent aussi tard pour pouvoir faire leurs devoirs.
Je me souviens d'une fois ou je suis intervenue en primaire, en ce qui concernait des devoirs de maths, présentés sous la forme ludique de puzzle dont il fallait retrouver les couleurs via: additions soustractions multiplications et divisions. L'objectif était de travailler le calcul mental? Mais il fallait plus d'une heure environ pour pouvoir le réaliser, et pas la seule matière^^^.Suite "cabale" à la sortie des classes un peu justifiée tout de meme, ai bien évidemment pris les rendez-vous qui s'imposaient.
L'important est le dosage en fonction de l'age.
Pour le reste, je crois que dans certains établissements, les devoirs sont déjà donnés à l'avance dans la mesure du possible.

Écrit par : Martine | lundi, 19 mars 2012

@JF,
Mon dernier adore les DM musclors, vous voulez l'en priver?
Il s'ennuie déjà un max^^^.

Écrit par : Martine | lundi, 19 mars 2012

@ martine :

Je parles du collège pour mon cas. Quand "on s'ennuie" déjà à la base c'est à ce dégouter de l'école, parce que c'est bien une question de temps pas de complexité.

Écrit par : skunker | lundi, 19 mars 2012

C'est un tout, je crois.
Pas dégouté pour l'instant, ses résultats sont ++++ il est bon camarade et a plein de copains/es^^^.

Écrit par : Martine | lundi, 19 mars 2012

Je reste une vieille optimiste du socialisme... Même si ça n'est pas la panacée, l'UMP me semble bien plus encline à faire de beaux dégâts... Quant à Bayrou, son passage à l'éduc nat n'a pas laissé que de magnifiques souvenirs... Je me souviens avoir gueulé à l'époque "Bayrou si tu savais, ta réforme où on s'la met ♫"

Mon écoeurement face à l'évolution de l'éduc nat' est tel que j'en viens à réfléchir à un éventuel plan B...

Écrit par : Princesse Soso | lundi, 19 mars 2012

@Skunker,
Je serai assez favorable à des devoirs obligatoires en quantité raisonnable et à d'autres facultatifs, de facon à ce que chacun puisse y trouver son compte.
Mon dernier est passé entre les mains d'une enseignante au CP, avec des méthodes originales dirons-nous mais très efficaces en termes de résultats, son offre était multiple.
Les curieux brillants pouvaient progresser à leur rythme via choix de travail en autonomie ce qui lui dégagait du temps pour aider ceux en difficulté.
Voyez? En ce qui concerne l'éducation, pour moi le seul choix réaliste est F Bayrou, car lui seul propose de "valoriser" les enseignants et les méthodes qui fonctionnent.
@Soso,
Au niveau des dégats: same/same.

Écrit par : Martine | lundi, 19 mars 2012

@ Martine
Si votre dernier adore les DM "musclor", il y a toujours moyen, pour les élèves "musclors" de les faire travailler sur des choses plus difficiles. Ca ne demande pas vraiment de travail en plus... De toute façon, quand vous êtes prof, quand vous "collez" un élève qui emmerde tout le monde, vous devez lui donner du travail et le corriger... Ce qui n'est pas très agréable, parce que là on est dans le domaine du négatif. Alors j'imagine que donner du travail plus difficile à un élève qui le demande et qui présente des capacités particulières, ce doit être beaucoup plus gratifiant.

Écrit par : JF le démocrate | lundi, 19 mars 2012

Bonjour Princesse Soso
Hem : voyons, j'ai cru lire dans un de tes messages que tu avais moins de 30 ans (27 ?). Donc, à l'époque de Bayrou à l'EN, tu devais être bien jeune, non ?
Sinon, ben faut de l'espoir pour croire encore au socialisme :-)
Bayrou, désolé, mais il est le seul à vous défendre, vous, les profs, à l'heure actuelle. Et bien seul, d'ailleurs...

Écrit par : l'hérétique | lundi, 19 mars 2012

Excusez-moi, mais je crains que vous n'idéalisiez les choses: j'enseignais en Lycée. Les devoirs à la maison? Très bien, mais savez-vous que sur internet on peut obtenir de bons corrigés de devoirs? Et savez-vous qu'il existe de multiples annales de bac qui proposent aux élèves des devoirs tout faits qu'ils n'ont qu'à recopier? Et savez-vous aussi que certains élèves prennent des cours particuliers uniquement dans le but de se faire faire les devoirs à la maison?

Écrit par : Monique | lundi, 19 mars 2012

@ Monique

Je donne encore aujourd'hui beaucoup dans le soutien scolaire. Peut-être est-ce une déontologie personnelle, mais jamais je n'ai fais un devoir à la place d'un élève. Et je pense qu'il y a beaucoup d'enseignants qui sont dans ce cas. Ou alors, vous sous-entendez que tous les enseignants sont pourris...

Personnellement, jamais je ne fais un devoir maison à la place des élèves. J'essaye de leur faire comprendre les choses, de les guider vers la solution, mais en aucun cas je ne fais à leur place.

L'objectif, c'est qu'ils apprennent quelque chose, qu'ils comprennent.

Sinon, on fait autre chose... Parce que quand on enseigne, le but c'est de transmettre des savoirs.

Ne jetez-pas le bébé avec l'eau du bain.

Il y a des sites pourris, genre certains où on donne son exo de maths et où il y a un abruti qui donne la solution toute faite, parce que ça lui fait plaisir de montrer qu'il est capable de résoudre des problèmes élémentaires de collège... Sites gratuits.

Il y a des sites payants où on donne son exercice de maths et où sous 24 heures on obtient une solution toute rédigée.

C'est une honte que ces sites existent...

Pour les premiers (alors que j'étais bénévole), je me suis jeté avec le plus célèbre d'entre eux, parce que des personnes donnaient des solutions toutes faites, quoi qu'elles valent d'ailleurs. Ce que je n'admettais pas.

Pour les seconds, je sais qu'ils existent mais jamais je n'y ai donné.

Alors SVP, ne confondez pas soutien scolaire avec faire les devoirs! C'est une vision beaucoup trop restreinte. Je conçois bien qu'il puisse y avoir des abus, mais ne confondons-pas tout.

Écrit par : JF le démocrate | mardi, 20 mars 2012

@ Monique :

Tiens c'est marrant ça.
Vous pourriez m'expliquer par quel prodige ils peuvent trouver la correction de devoirs alors que d'après nombre de vos collègues vous les préparez au "cours par cours" ce qui vous prend des heures ?

Si la soupe que vous nous servez pour justifier de vos heures de travail était à moitié vraie ce serait impossible.
Comme quoi vous racontez bien ce qui vous arrange ...

Écrit par : skunker | mardi, 20 mars 2012

@ Monique bis

Parce que vous m'avez égratigné dans votre commentaire précédent...

Si des élèves trouvent des solutions facilement dans les annales, que ce soit sur internet ou sur les fameux "Annabac", c'est peut-être que vous ne faites pas suffisamment preuve d'imagination...

Recycler les annales, c'est facile, c'est trop facile, et en devoir maison forcément ça donne du n'importe quoi à part une recherche sur Internet.

A vous de bosser un peu pour proposer des sujets plus originaux, plutôt que d'accuser!

Beaucoup le font... Il ne tient qu'à vous.

Écrit par : JF le démocrate | mardi, 20 mars 2012

@ skunker

Il y a prof et prof... Mais je peux te garantir que dans l'Education Nationale, la majorité sont de "vrais" profs... Imaginatifs.

Écrit par : JF le démocrate | mardi, 20 mars 2012

@Princesse Soso,
Don't be impressed by "Dante" and his "bees", not a nice one.

Écrit par : Martine | mardi, 20 mars 2012

@JF le démocrate:
Mais non, je ne vous égratigne pas! Récemment, une collègue m'a dit avoir refusé de donner des cours particuliers parce qu'elle s'est rendu compte que l'élève auquel elle en donnait et ses parents attendaient surtout d'elle une pré-correction des devoirs à rendre. Je ne dis pas que c'est toujours le cas; mais je dis que ça peut donc exister. Et si les professeurs qui donnent des cours particuliers refusent de rentrer dans le jeu (mais ils peuvent se faire piéger), que savez-vous des grands frères voire des parents? Il m'est arrivé d'avoir à corriger une copie rédigée par la mère d'un de mes élèves!
@skunker:
Que d'agressivité! Et que de soupçon envers un corps enseignant dont vous ignorez totalement le travail! Sachez qu'en histoire et géographie, par exemple, ou en philo, les mêmes sujets essentiels se retrouvent toujours, même sous des formes légèrement différentes.

Écrit par : Monique | mercredi, 21 mars 2012

@Phil,
La vérité est que le Gini et ses doubles? multiples jeux se sont retournés contre lui, alors il peut bien essayer de baver, salir sur son blog en ce qui me concerne je n'en ai strictement rien à faire, je sais qu'il est "ashtable".

Écrit par : Martine | mercredi, 21 mars 2012

@Monique,
Z'ont bien fait de vous allumer les garcons!

Écrit par : Martine | mercredi, 21 mars 2012

Les commentaires sont fermés.