Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Vous enseigneriez avec des consoles de jeux, vous ? | Page d'accueil | Décentralisation ou baronnies? »

mardi, 14 février 2012

Le Panthéon de Bayrou est une école...

Voilà qui vaut le détour : Bruce Toussaint sur Europe 1, ce matin, demande à Bayrou : 

 Si vous devenez Président quelle sera votre 1er geste symbolique, votre Panthéon comme Mitterand en 1981?

Réponse de l'intéressé : 

Mon Panthéon est modeste et beaucoup plus ambitieux , j'irai dans une école , parce que c'est là que ça se joue.

Joli. J'aime bien. Un Panthéon, dans l'Antiquité, c'était un endroit dans lequel on honorait les dieux. Heureux d'entendre que Bayrou a consacré le sien à la déesse École.

Je crois qu'à Rome,  on ouvrait l'année au mois de mars après une fête en l'honneur de Minerve, déesse du savoir et des écoliers. Cette divinité d'origine Étrusque fut introduite à Rome par Numa Pompilius Bayrus le plus sages des rois romains. Nul doute qu'elle ne dépareillerait pas dans le panthéon démocrate :-)

17:29 Publié dans Culture, Education, Politique | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : école, bayrou, minerve | |  Facebook | | | |

Commentaires

tant que ça n'est pas le dieu Eole à qui il rendrait hommage ...

Écrit par : Le Parisien Liberal | mardi, 14 février 2012

@Parisien libéral
pourquoi le dieu Éole ?

Écrit par : l'hérétique | mardi, 14 février 2012

Jeu de mot l'hérétique : éole , école : il n'y a qu'une lettre d'écart.
Le parisien nous signifie tout simplement que les propos de Bayrou lui conviennent si ils ne sont pas électoralistes.

Écrit par : Jacques Berthe | mercredi, 15 février 2012

merci Jacques !

Écrit par : Le Parisien Liberal | mercredi, 15 février 2012

En effet, l'idée de l'école me plait aussi. Je suis d'ailleurs atterré par l'idée de supprimer la culture G des épreuves de concours de grandes écoles... sous un prétexte faussement égalitaire...
Issu d'un milieu plutôt sans problème financier, c'était il y a 30 ans la seule chose qui faisait que je me sentais proche des enfants d'ouvriers ou d'agriculteurs...

@+

JF

Écrit par : Breizhmaine | mercredi, 15 février 2012

@L' héré,
Aussi un programme informatique touchant le milieu éducatif né dans l'académie de Créteil...
Cette idée était né dans les établissements privés sous contrat qui eux dans ce département fonctionnent via un autre système de source lyonnaise, me semble-t-il. Plus confortable pour les enseignants que lors des débuts, les parents informat pas toujours disponibles^^^.

Écrit par : Martine | mercredi, 15 février 2012

A l'origine du projet, il s'agissait d'aider aux récupérations des devoirs pour les enfants malades et handicapés en soins, mais aussi à simplifier la communication entre l'établissement et les parents.
Voyez un peu comment tout se transforme?
J'en aurai autant à expliquer quand à la suppression des RASED @@@@

Je crois que M.Brighelli est en fait très contrarié par ce programme, bien davantage que par l'outil informatique en lui-meme.
@+

Écrit par : Martine | mercredi, 15 février 2012

Une suggestion pour révolutionner l'école.
Recruter tous les enseignants après, au minimum, 3 ans de travail en entreprises.
Cette proposition émane d'une réflexion personnelle qui s'appuie sur 33 ans d'enseignement, mais également sur une pratique des conseils d'administrations de Lycée Professionnel et de Collèges.
Le monde de l'éducation se sclérose. Je constate aujourd'hui qu'il existe des dynasties d'enseignants qui en sont à la troisième génération. Ce monde a besoin de s'ouvrir notamment vers celui du travail.

Écrit par : grandieu guy | jeudi, 16 février 2012

@Guy,
Cette idée me plait, je la verrai plutot via le système d'équivalence à perfectionner pour reconversion professionnelle.

Écrit par : Martine | jeudi, 16 février 2012

Écrire un commentaire