Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« A gauche on a du mal avec la réalité... | Page d'accueil | Quoi lire à ma petite fille ? »

lundi, 30 janvier 2012

Ça sentait le facho à plein nez à Vienne...

Je me suis déjà exprimé ici sur l'Autriche (faudrait que je retrouve le billet). Ce pays n'a pas été dénazifié en 1945 parce qu'il était sur une ligne de fracture Est/Ouest. Du coup, tous les nazis ont pu s'y planquer, et, aujourd'hui, ils paradent dans les palais impériaux, cachant à peine leur idéologie.

Si on avait pendu ce qu'il fallait de dignitaires nazis et traité l'Autriche comme un pays vaincu, et non annexé en 1946, Marine Le pen n'aurait pas trouvé de cavalier à Vienne.

On peut toujours trouver évidemment des individus recommandables parmi ceux qui ont fait partie des corporations pangermanistes qui se réunissent lors de cet évènement annuel, il n'en reste pas moins que la majorité mérite son certificat de facho aussi authentique que patenté.

Je connais l'Autriche. A moins d'1 kilomètre de Mathausen, personne ne sait où cela se trouve. Cela ne me fait pas rire, et c'est la vérité. Dans le musée de l'armée de Salzbourg, un soldat en tenue flambante du 3ème reich trône juste à côté de la salle de torture. 

Quand j'étais bien plus jeune, j'avais avec un pote de circonstance dragué deux Autrichiennes à la sortie d'une discothèque : engageant la conversation, je leur avais demandé ce qu'elles pensaient de Kurt Waldheim qui faisait alors l'objet d'une polémique. Tout en se déclarant social-démocrates, elles n'avaient trouvé que des mots pour le défendre. On n'a pas fini la nuit ensemble, c'est clair. On a parfois l'impression que "facho" et Autrichien, c'est quasi-consubstantiel.

A Saint-Wolfgang, quand on se promène dans les rues qui sentent leur petite Suisse bien propette, les regards fuyant derrière les rideaux à l'affût de la délation dévoilent le fond de l'esprit autrichien.

Il reste, heureusement, des Autrichiens aussi aimables qu'admirables, mais là-bas, il faudrait un méga grand coup de torchon pour faire du nettoyage. Il y a de la saleté qui s'y est stratifiée depuis 1945, et, depuis que ça dégèle, ça commence à rentrer en putréfaction.

Ce qui est drôle, ce sont les efforts de Marine Le pen pour dédiaboliser le FN tout en se rendant à naziland faire quelques pas de valse.

Les mecs qui organisent ces bals, ils ont quand même proposé Rudolf Hess, dauphin de Hitler en 1939, comme candidat à titre posthume pour le prix Nobel de la paix.

Je pense que Marine Le pen sera désormais dispensée de refaire une demande de visa pour Israël : pas la peine de chercher à dédiaboliser son parti, et puis...il doit y avoir trop de Kahn, là-bas, son père pourrait s'en trouver indisposé...

Commentaires

Faut vraiment être débile pour se carboniser un coup à cause de motifs sottement politiques ! Voilà une branlette solitaire que vous avez bien méritée…

Écrit par : Didier Goux | lundi, 30 janvier 2012

D'autre part, je doute fort que les nazis de 1945 soient encore en état de parader dans les bals de 2012…

Écrit par : Didier Goux | lundi, 30 janvier 2012

@ Didier Goux :

On s'en fout de ça.
Le cœur du problème c'est de découvrir ce qui peut bien passer par la tête de l'hérétique quand il va draguer en parlant politique à la sortie d'une boite de nuit ?

"On n'a pas fini la nuit ensemble, c'est clair."

Tu m'étonnes xD

Écrit par : skunker | lundi, 30 janvier 2012

après les égyptiens, les autrichiens...

écrire "les regards fuyant derrière les rideaux à l'affût de la délation dévoilent le fond de l'esprit autrichien.", c'est vraiment n'importe quoi. Les gens qui regardent les "étrangers" derrière leurs rideaux, ça ne date pas du nazisme, et ce n'est pas qu'en Autriche!

Vous qui semblez aimer la littérature, rappelez-vous le nombre de fois où ce comportement est décrit dans les romans français du XIXème...

Écrit par : adrien | lundi, 30 janvier 2012

@Didier Goux
Je suis bien d'accord avec vous : en allant fricoter avec les nazillons locaux, Marine Le pen s'est carbonisée, sans mauvais jeu de mots...
Les nazis de 45 ne sont plus en état de parader là-bas, mais leurs héritiers, oui.

Écrit par : l'hérétique | lundi, 30 janvier 2012

Draguer en écoutant sa tête, c'est l'assurance de l'échec…

Écrit par : Didier Goux | lundi, 30 janvier 2012

@adrien
Les Égyptiens ? 75% pour les islamistes (et pas des modérés, contrairement à ce qu'on essaie de nous faire croire) sans compter que sur les 75% il faut décompter 25% de Salafistes purs de durs (une version locale des Talibans).
Les Autrichiens ? 50% de crypto-nazillons, ça vous va ?
Mon flair ne me trompe jamais sur les peuples...

Écrit par : l'hérétique | lundi, 30 janvier 2012

@Didier
tsss, j'avais déjà fait le 1er bisou. Ça s'est gâté quand on a commencé à discuter...

Écrit par : l'hérétique | lundi, 30 janvier 2012

"Je me suis déjà exprimé ici sur l'Autriche (faudrait que je retrouve le billet)."

Sans doute pensais-tu à ce billet de 2008 ?
http://heresie.hautetfort.com/archive/2008/05/07/et-si-natacha-kampusch-avait-raison.html#more

Tu as gardé quasiment les mêmes termes...
Théorie quelque peu angoissante.

Écrit par : Françoise Boulanger | lundi, 30 janvier 2012

Habituellement, vos articles sont plutôt bien construit et argumenté mais là vous êtes complètement HS.

La vision que vous avez des autrichien est largement erronée. Vous tirez de 2-3 faits une généralité...

De plus, il serait préférable de balayer devant sa porte avant de balayer devant celle du voisin. Car en matière d'extrême droite et de dénazification (dévichysation pour nous)nous n'avons aucune leçon à donner en la matière.

Je vous rappelle que de nombreux fonctionnaires de Vichy ont participé à la vie politique française sans être plus inquiété que celà, le plus illustre d'entre eux ayant même été président pendant 14 ans !!
Quant au supposé racisme du peuple autrichien (ce qui ne les a pas empêché d'élire Bruno Kerisky, pourtant de confession juive dans les années 70) il est à mettre en perspective avec les français qui n'ont pas hésité à placer un négationniste au 2ème tour des présidentielles il y a 10 ans.

Bref, la prochaine fois, tournez 7 fois les doigts autour du clavier avant d'écrire de tels articles.

Cordialement

Écrit par : Chris | mardi, 31 janvier 2012

@Chris
Kreijy a été nommé chancelier par son parti le SPO, primo, et secondo, évidement il y a des socialistes en Autriche.
Je n'ai pas dit que la France avait été brillante, mais il y a tout de même eu un semblant d'épuration.

Écrit par : l'hérétique | mardi, 31 janvier 2012

Une sommité de stupidités !

Je lisais cet aprés-midi un article sur ceux qui ont nié le génocide kmer !

Etrange comme il n'y a pas d'excuse à formuler de ce côté gauche !

Écrit par : Jean-Paul SAINT-MARC | mardi, 31 janvier 2012

J'ai peur pour la réputation des Français le jour où l'Hérétique viendra se promener dans notre pays ! Ça va dérouiller pour nous autres !

Écrit par : FrédéricLN | mardi, 31 janvier 2012

@Fred
tsss tsss tsss :-)

Écrit par : l'hérétique | mercredi, 01 février 2012

Les commentaires sont fermés.