Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bayrou gagnant à tous les coups au second tour de la présidentielle | Page d'accueil | Quelques nouvelles de mon lave-vaisselle français »

dimanche, 22 janvier 2012

École, les axes directeurs de Bayrou

Le discours que Bayrou a prononcé à Dunkerque évoque clairement et nettement l'école qu'il entend mettre en place. A vrai dire, j'ai souri en l'entendant pester contre la méconnaissance du calcul mental aujourd'hui, envisageant de coller trois semaines au pain sec et à l'autre ceux qui l'ont enlevé de l'école primaire. On peut donc s'attendre à un retour en force des mathématiques à l'école si Bayrou accède au pouvoir suprême. Mais ce n'est pas tout.

Il a réitéré son intention de faire des pratiques des enseignants la pierre angulaire des pédagogies qui seront appliquées à l'école. Voilà qui changera a) des réformes incessantes b) de la pratique constamment descendante qui caractérise la technocratie de Grenellle.

Il a également précisé sa volonté de procéder à un dépistage précoce des difficultés des enfants à l'école et d'y apporter immédiatement une réponse adaptée.

Il a aussi pris un engagement très clair pour le collège, préconisant des classes parallèles et adaptées pour permettre à ceux qui en ont besoin de rattraper leur retard.

Enfin, il a rappelé le rôle essentiel de la culture générale (n'est-ce pas Monsieur Descoings qui vient d'en supprimer l'épreuve à Scien-Po) et renvoyé sans ménagement dans les cordes la bourdieuserie : 

Ceux qui prétendent qu'il faudrait abandonner la culture générale, parce qu'elle serait affaire de privilégiés, ce sont les pires complices des pires abus de positions dominantes. C'est une école exigeante en culture générale qui est la seule école de l’égalité républicaine.

Cela me paraît très bien. Je pense que l'école n'a pas besoin de plus que cela. Il a d'ailleurs conclu en appelant à une école exigeante.

Au lieu d'une école qui abaisse le niveau d'exigence, je suis pour une école qui hausse le niveau d'exigence parce que l'exigence à l'école, c'est une résistance.

PS et MAJ : je reçois parfaitement les préconisations de Brighelli. Elles me semblent cadrer avec ce que propose Bayrou.

15:01 Publié dans Education | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : bayrou, école |  Facebook | | |

Commentaires

à lire

10 propositions d'enseignants pour l'éducation
. Pour l’essentiel, ces propositions recoupent le programme de Bayrou.

http://www.marianne2.fr/10-propositions-d-enseignants-pour-l-education_a214662.html

JP Brighelli particpera au forum sur l'Education.

Écrit par : juju41 | dimanche, 22 janvier 2012

Merci juju
C'est ajouté dans le billet

Écrit par : l'hérétique | dimanche, 22 janvier 2012

La participation de jP Brighelli au forum me rassure (suis d'accord avec ses 10 propositions).
Je regrette de ne pas être disponible ce 4 février , mais j'espère bien que F Bayrou sera élu président et qu'il sera alors possible de tourner la page des pédagogistes , ces massacreurs de l'école républicaine.

Écrit par : RUZE Daniel | dimanche, 22 janvier 2012

Certains m'ont dit que le discours de Dunkerque n'était pas assez concret.. je constate que sur presque tous les plans on pouvait y lire une politique précise comme vous le montrez ici pour l'école... Je constate aussi que pour le renouveau du pays, Bayrou croit à la nécessaire participation des citoyens : on compte sur les profs pour améliorer l'école, sur la négociation avec les syndicats pour l'organisation du temps de travail, et sur la vie associative pour sauvegarder le lien social...avec une telle méthode et sans croire au miracle une vraie "réformlution" devient possible...

Écrit par : papy 5951 | dimanche, 22 janvier 2012

Au pain sec et à l'eau ! L'expression est désuète, mais quand même ! Sympathiquement.

Écrit par : Marie-Camille Wautriche | vendredi, 27 janvier 2012

Bayrou a été ministre de l'éducation nationale. Qu'a-t-il fait alors sinon particper à son état actuel.

Il court le temps d'une élection derrière une mâle attitude , mais en fait il est on peu plus correct...;

Écrit par : Henri | vendredi, 27 janvier 2012

"Bayrou a été ministre de l'éducation nationale. Qu'a-t-il fait alors sinon particper à son état actuel"

Je crois que j'ai déjà entendu quelque part... C'est bizarre, c'est aussi l'ancien ministre qui est le plus apprécié par le monde de l'enseignement.

Écrit par : AG59 | vendredi, 27 janvier 2012

Hello,

"Il a également précisé sa volonté de procéder à un dépistage précoce des difficultés des enfants à l'école et d'y apporter immédiatement une réponse adaptée."

Dommage qu'il ne précise pas comment, je suppose qu'il n'avait pas le temps et que ça viendra..;

Mon com a été apparemment censuré sur l'article de Brighelli, je m'étonnais que les enseignants n'aient rien demandé pour l'accueil des enfants à besoins spécifiques (handicaps, troubles d'apprentissage, paupérisation, primo-arrivage...) : formation, aide paramédicale, éducative...

Ma conclusion était sur ce commentaire que, si tu ne veux pas t'occuper de tous les enfants, il faut changer de métier.

Quelques années en arrière (décennies mais peu), certaines nourrices agrées refusaient d'accueillir des enfants blacks et des enfants beurs ; elles spécifiaient cela sur leur fiche... la DDASS d'alors acceptait cela. Incroyable, direz-vous ?

Non, regardez l'école de nos jours : les enfants handicapés, on a le droit de les refuser... en vérité.

Comme pour le travail : si vous payez la somme à l'agefiph, vous avez le droit de ne pas employer de personnes handicapées. Pour toute autre discrimination, ce serait, à raison, le tribunal.

Mais il est vrai que ce sont des sous-citoyens. J'ajoute leur frères de misère, les homos, à qui l'on refuse le mariage, etc. ça doit être très dur en France d'être homo ET handicapé.

Écrit par : Isabelle | samedi, 28 janvier 2012

Faute de temps, je n'avais commenté sur ce billet et surtout sur le dernier commentaire d'Isabelle...

Actuellement mon principal objectif est de créer des emplois en imaginant une démarche innovante dans la façon de collaborer, le but final étant de faire travailler ensemble des personnes quelles que soient leurs différences physiques ou "philosophiques".

Je pars du principe que même si nous ne sommes pas handicapés, chacun(e) d'entre nous risque de l'être à un moment donné, de façon provisoire ou définitive.
Même si les enfants n'ont semble-t-il aucune difficulté en classe, chacun(e) d'entre eux peut avoir besoin d'un accompagnement provisoire dans un domaine ou un autre. Sur le plan physique ou intellectuel là aussi.

Il faut donc prévoir en amont des structures architecturales et des fonctionnements toujours adaptés aux handicaps. C'est la seule solution. Du début à la fin de la vie.

Petite précision : dans mon entreprise, j'emploierai le plus possible de personnes handicapées, car ce sont les meilleures et elles "contaminent" avec bonheur toutes les personnes de leur entourage.
Et -je sais que je serai en infraction mais je le ferai quand même- à travail égal, je rémunerai les femmes plus que les hommes ! Ceux qui ne seront pas contents s'en iront. ;-)
(Jusqu'à ce qu'on ne trouve plus d'hommes payés plus que des femmes pour le même niveau.)

Écrit par : Françoise Boulanger | mercredi, 01 février 2012

Bravo pour tes positions courageuses et originales, mais pour le principe je suis contre payer plus par discrimination...

Bien que je sache que tu proposes cela afin de mettre un grand coup de pied dans la fourmilière, ce qui me semble un motif tout à fait valable pour enfreindre le principe !

Écrit par : Isabelle | mercredi, 01 février 2012

Voilà, tu as tout compris Isabelle !

Écrit par : Françoise Boulanger | mercredi, 01 février 2012

Par contre mon entreprise n'acceptera aucune aide de l'Etat en ce qui concerne l'aménagement des locaux. Ni les primes à l'embauche de personnes handicapées.

Écrit par : Françoise Boulanger | mercredi, 01 février 2012

A l'instant je viens d'écouter sur BFM TV les 20 propositions de François Bayrou qui s'exprimait au siège du MoDem.
Il a parlé comme en 2007 d'un emploi sans charge...

Mon entreprise embauchera de préférence des couples "junior/senior", le senior enseignant son savoir-faire au junior. Et vice-versa puisque dans certains domaines (informatique en particulier), le junior maîtrise quelquefois mieux les nouvelles technologiques. Chacun aura une rémunération en fonction de son expérience et de son niveau d'étude.

J'aimerais bien que les économistes étudient les retombées de la généralisation de cette idée. Elle permettrait de créer plus de solidarité entre les générations et éviterait enfin la compétition interne que j'estime absolument suicidaire !

Écrit par : Françoise Boulanger | mercredi, 01 février 2012

AG59, l'exprime siii bien:
"C'est le programme de François Bayrou le plus important, les soutiens ont peut être des exigences. Mais Bayrou a dit clairement qu'il ne changera pas d'un iota son programme."
Voili, voila, voilou...

Écrit par : Martine | mercredi, 01 février 2012

Bayrou ne changera pas son projet, mais son projet devra être voté par le parlement et là, faudra bien donner du mou, parce que s'il y a bien une inconnue, c'est le parlement de Bayrou.

Écrit par : militantPS | mercredi, 01 février 2012

Bayrou ne changera peut-être pas son projet, mais il faut qu'il le complète en tous cas... Il a des domaines qu'il a complètement laissé de côté pour l'instant.

Et aussi qu'il explique comment il va mettre en pratique certaines de ses idées, parce que c'est bien les déclarations et les intentions, mais il ne faut pas oublier le mode d'emploi.

Il a encore le temps, mais pas 3 mois devant lui pour ça.

Pour le parlement, si le chiffre que le Secrétaire National avance est vrai (520 investitures MoDem sur 577 sièges à pourvoir, et les inscriptions ne sont pas encore closes), en cas de victoire surprise de Bayrou à la présidentielle, on verrait arriver une vague orange.

Pas une vague type 1981, mais entre l'effet de surprise et le fait que la gauche et la droite alternent depuis 30 ans aux commandes tout en enfonçant un peu plus le pays chacune à leur tour, je lui prédis une majorité suffisante à l'assemblée.

La seule inconnue pour lui, c'est le 1er tour. Et il faut qu'il bosse un peu mieux son programme s'il veut le passer.

Hollande redresse un peu la barre après un début de campagne hésitant, Aubry ça fait bien 15 jours qu'elle ne lui a pas mis un bâton dans les roues (tiendra-t-elle jusqu'à la fin ?) ; Sarko joue sa carte du président protecteur...

La plus grande chance de Bayrou pour gagner, c'est que ses adversaires perdent. Et cette phrase n'est pas si stupide qu'elle le paraît.

Écrit par : luciolebrune | mercredi, 01 février 2012

@luciolebrune

Evidemment, cette dernière phrase est très juste.

Néanmoins, je ne crois pour ma part pas un parlement pro-Bayrou. Aux législatives, on vote encore beaucoup sur un nom et les modem sont généralement obscurs. Bayrou serait élu par des UMP, dans l'option où Sarko ne serait pas au 2eme tour. Et encore, je ne crois pas que la gauche puisse perdre les législatives, dans toutes les configurations.

Écrit par : militantPS | mercredi, 01 février 2012

Pas mauvais du tout vos arguments, militantPS... de toute façon, le plus dur sera quand même le 1er tour pour Bayrou, à voir s'il monte assez d'ici là...

Écrit par : luciolebrune | mercredi, 01 février 2012

Bah... Brigheli, tu parles d'une référence ! Médaillé de la légion d'honneur sous Sarko pour service rendu... Son amour actuel pour le Modem ne me convainc pas sur sa comprenette... Un type aussi avide...
De plus, une mesure visant à punir, retenir des heures les élèves déjà en difficulté, ce n'est pas les aider mais les enfoncer. Il me semble qu'il y a mieux à faire en amont pour,justement, éviter ces dérives. Plutôt que prêcher le martinet, Monsieur Brigheli pourrait commencer à se poser des questions sur ce qui, dans ses propres cours, motive les élèves ou les dégoute du Français, pour ne pas dire de l'école...

Écrit par : Françoise Blanche | vendredi, 03 février 2012

@Francoise B,
Ne t'inquiète pas, si c'est ce à quoi je pense (pas certaine) avec ses garde-fous, soft très soft.

Écrit par : Martine | vendredi, 03 février 2012

@Françoise
Je n'adhère pas à tout ce que dit Brighelli, mais les pédagogos bobos sont 1000 fois pires.

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 03 février 2012

@ l'hérétique
Rires
C'est comme le Modem, tu n'adhères pas à tout mais tu crois que les autres sont pires...

@ Martine
Si tu savais tout ce que je sais... Tu ne dirais pas "soft"

Écrit par : Françoise Blanche | vendredi, 03 février 2012

Et tu sais quoi exactement?
Si tu savais tout ce que je sais...moi aussi^^^.
Enfin bon bref, mieux que je sorte je sens qu'une crise d'eczéma s'approche au triple galop!

Écrit par : Martine | vendredi, 03 février 2012

@Françoise Blanche
C'est exactement ça...

Écrit par : l'hérétique | vendredi, 03 février 2012

@L' hérétique,
Suis super heureuse que vous vous soyez jeté à l'eau, today. :)
Heureuse d'avoir vu autour de la table des personnes que j'estime.
Dslée de ne pas avoir pu vous entendre tous...Match de Hand de mon dernier ne peux y déroger, mon mari ayant pratiqué ce sport^^^.
Sinon, pas eu l'occasion d'observer la coupe de votre "Denim", pinaise je suggérerais bien que vous entriez tous après et que vous interveniez debout! ;o))
Et p'is un dissipé, et que je me lève et gigote en tous sens, et que je sollicite photos et que je bavarde...Rhoo ai pardonné il portait un si joli T.Shirt produit en France. :)

Écrit par : Martine | samedi, 04 février 2012

Les commentaires sont fermés.